• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Chevaliers de Baphomet - The Director’s Cut Disponible sur NDS

Test de Chevaliers de Baphomet - The Director’s Cut (NDS)

A la recherche des chevaliers du Zo… de l’ordre du temple !

Test
Sorti en 1996, à l’origine sur PC, nombreux sont ceux à avoir salué la sortie du titre original, Les Chevaliers de Baphomet ne peuvent pas passer inaperçus sur DS. La console, propice à ce genre de jeux d’aventures dans un style « Point and Click », amènera à percer le mystère des Chevaliers d’Or… Ou était-ce ceux de l’Ordre du Temple ? Quoi qu’il en soit, la réelle question est de savoir si cette version Director’s Cut est un simple remake bête et méchant, ou un nouveau titre à part entière ?

Quoi d’neuf docteur ?

Il sera question dans ce jeu, comme son nom ne l’indique pas, d’une affaire de meurtres commis par de drôles de personnages : alors que le titre original s’ouvrait sur un attentat perpétré par un clown à l’accordéon explosif dans un café parisien, il s’agira cette fois de rajouter quelques scènes, d’où la mention « Director’s Cut » dans le titre du jeu. On dirigera donc George Stobbart, un américain de passage à paris pour son tour d’Europe, qui manqua de peu d’être tué dans l’explosion du café, et qui cherchera par tous les moyens à élucider le mystère de ce crime, grâce à son sens aigu de la justice acquis durant ses études de droit. Il devra alors faire équipe avec Nicolle Collard, une journaliste plus impliquée dans cette affaire qu’elle-même ne pourrait le croire.

Là où apparaissent les vraies nouveautés du titre, résident dans le fait que Nicolle soit maintenant jouable dans certaines séquences. Par exemple, la séquence d’introduction, rajoutée par rapport au scénario original, donnera l’occasion de diriger la belle, qui assistera à l’assassinat, par un mime tueur, de Pierre Carchon, un personnage médiatique important, qui semblait lié à son père. Ces quelques séquences seront alors une bonne occasion pour quiconque connaitrait déjà l’histoire, d’en découvrir un peu plus sur Nicole, son passé ou sa famille, sans pour autant rien gâcher de la trame originale.

Touchez, c’est gagné !

Comme l’indique parfaitement le style du jeu, « Point and Click », il s’agissait sur la version PC de… toucher et de cliquer sur les bons éléments de l’écran. Simple et efficace, le joueur n’aura aucun mal à se faire à ce principe pour progresser dans l’aventure. Pas sorcier sur le papier, le fait de n’avoir qu’à toucher tous les éléments du décor avec lesquels il est possible d’interagir cache en fait plusieurs heures de casse-tête comme on les aime. Il serait trop facile de juste avoir à toucher du stylet le premier chandelier venu pour progresser dans l’intrigue, non ?

Ce sera donc un titre sous forme d’énigmes et d’éléments à relier les uns aux autres, que se présente Les Chevaliers de Baphomet. On retrouvera avec plaisir la collecte d’indices plus saugrenus que les précédents, passant de la carte d’électricien au nez de clown en passant par un éléphant en bois sculpté. Présentés aux bonnes personnes ou insérés dans les bons mécanismes, ils vous permettront d’en découvrir un peu plus sur ces mystérieux meurtres. La nouveauté apparaitra sous forme de casse-têtes solvables à l’aide du stylet, à l’image de serrures dont les loquets s’ouvrent par un mécanisme complexe, dans la séquence d’introduction.

Plus vite que ça, bande de moules !

Rassurez-vous, il ne sera pas question ici d’inclure quelconque horloge forçant le pauvre joueur bloqué que vous êtes, à se dépêcher de trouver la solution à une énigme impossible à résoudre (on penserait presque à une certaine chèvre). Au contraire, dans cette version, tout a été fait pour vous faciliter la tâche : en plus du journal régulièrement tenu à jour, marque de votre progression, vous pourrez avoir recours, à presque tout moment, à des indices. Pour cela, il suffira de toucher sur le point d’interrogation du coin supérieur gauche de l’écran. Comptez environ une douzaine d’heure pour venir à bout de l’enquête, suffisamment pour vous tenir en haleine, mais pas trop pour lasser non plus.

Côté gameplay, rien à reprocher ! Quel plaisir que celui de trouver un jeu simple et prenant, après tout. Pour faciliter, encore une fois, la tâche du joueur, il ne sera pas nécessaire de toucher bêtement tous les objets du décor jusqu’à trouver le bon. Effectivement, chaque élément susceptible d’apporter un indice ou tout simplement utile pour une raison quelconque, laissera apparaitre un œil à ses côtés lorsque vous toucherez avec le stylet la zone qui lui est proche. Apparaitra alors éventuellement un petit menu d’actions pour interagir avec la personne ou l’objet. On pourra alors ramasser certaines choses pour les présenter à différentes personnes, ou encore combiner des éléments de l’inventaire avec le décor.

Enfin, que dire du style graphique ? Bien que rien ne soit mauvais, et surtout pas catastrophique, on ne peut pas non plus faire l’éloge du style largement inspiré des cartoons. L’écran supérieur sera majoritairement sujet à faire apparaitre la belle trogne des personnages, ou des animations, alors que l’écran tactile servira à se déplacer, ô combien lentement, dans l’environnement avoisinant. La modélisation 3D, sans être exceptionnelle, n’en a rien d’extraordinaire non plus. Enfin qu’à cela ne tienne, le but du titre n’étant pas de montrer toutes les capacités de la DS dans toute leur splendeur.
15/20
Titre incontournable pour les fans du genre populaire du Point and Click dans les années 90, la version Director’s Cut des Chevaliers de Baphomet sera l’occasion parfaite pour tout fan du jeu original, de redécouvrir le titre, alors que les nouveaux prendront un plaisir certain à élucider le mystère de la liaison entre l’ordre des chevaliers du Temple, avec George et Nicole. Un titre pas forcément indispensable à toutes les ludothèques, mais qui y trouvera facilement une place.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Pas de commentaire

Jouabilité
Durée de vie
Graphismes
Son
Intérêt

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Chevaliers de Baphomet - The Director’s Cut (NDS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×