News Bethesda Softworks

Une version de Rage 2 sur Switch est-elle possible ?

C'est la grande question que se posent les développeurs de Rage 2 en considérant le succès de la Nintendo Switch et la réalisation de portages comme les deux Doom ou le dernier Wolfenstein, des adaptations que l'on jugeait quasiment impossible à faire jusqu'à présent sur du matériel nomade.

News

Un lancement sur Switch qui est un coup de maître technique

Bethesda fait partie de ces éditeurs qui ont sauté le pas sur la Nintendo Switch en portant quelques unes de leurs licences phares. Un pari pas gagné au départ car, outre le fait que l'éditeur ne savait pas comment les utilisateurs de la console de Nintendo allaient accueillir leurs réalisations classées en général pour être utilisées par des adultes, il y avait sur le papier un sacré obstacle : la puissance brute de la console, largement inférieure au PC, à la Xbox One et à la PS4, surtout en utilisation nomade. Pouvait-on donc proposer un portage de ces titres gourmands en puissance sur une console dont la puissance maximale n'était pas encore trop loin de la concurrence en mode docké mais dont l'intérêt principal, le mode nomade, ne proposait qu'une puissance de traitement bien moindre.

On a pu le constater, en dépit de certains choix d'équilibrage et en utilisant une résolution dynamique pour s'adapter aux pics de puissance, le pari a été globalement bien relevé : c'est un vrai plaisir de pouvoir jouer à Doom, Skyrim ou Wolfenstein II, en particulier en déplacement, dans des portages loin de dénaturer les jeux d'origine. Bien sûr, les habitués de PC jouant avec des machines puissantes et pouvant pousser la résolution au maximum, trouveront toujours à redire sur le confort visuel, avec une petite impression de flou permanent affectant de nombreux détails de ces jeux, mais pour les joueurs découvrant ces produits, c'est une sacré bonne surprise.

Le public Nintendo semble suivre commercialement

Difficile d'avoir des chiffres encore précis mais Skyrim se serait écoulé à 900 000 exemplaires sur Switch fin juin 2018. Les joueurs des deux mondes ont clairement trouvé leur intérêt en achetant parfois les deux versions : PC pour jouer plus que confortable à la maison et Switch pour pouvoir y jouer en vacances ou lors de leurs déplacements.

Voici ce que résumait début juillet 2018 Pete Hines, vice-président du marketing chez Bethesda, avec le recul de cette première grosse salve de lancements de jeux :

La portabilité de la console est fantastique. Des jeux comme Doom, Skyrim ou Wolfenstein II ont montré qu'il y a un public pour ces jeux sur ce type de console. Nous n'avions pas de boule de cristal qui nous indiquait que "oh, cela va clairement être un best-seller." Mais nous avons pu le constater assez tôt, qu'il s'agissait d'une machine que nous pourrions soutenir, sur laquelle nos jeux trouveraient leur public. Et cela a été le cas. Nintendo est clairement en train de tout écraser avec ses ventes de consoles, ce qui est excellent. Nous n'avions rien fait sur une console Nintendo depuis longtemps. En ce qui concerne la Switch, nous devons travailler un peu afin de nous assurer que cela tourne bien et que le rendu est correct. Nous ne voulons pas couper la moitié de l'histoire ou faire des sacrifices qui changent le jeu. Mais si une machine est compatible avec ce que nous faisons, alors il est clair que nous sortirons le jeu dessus, car nous voulons que le plus de gens possible joue à ces excellents jeux que nos développeurs créent.

Qu'espérer ensuite ?


La suite, on commence à l'apercevoir, avec les indications qu'il n'y aura pas de sortie programmée de Fallout 4 sur Switch mais qu'en revanche, l'info étant tombée lors du dernier QuakeCon il y a deux jours, nous aurons le portage du nouveau Doom Eternal, à nouveau un sacré challenge technique. Mais on nous promet d'autres titres déjà, sans vouloir annoncer quoi que ce soit de plus. Il est donc normal que l'on fouille le catalogue de l'éditeur pour se poser la question de quels seraient ces possibles autres titres (pour les portages, car pour les nouveautés, ce sera beaucoup plus difficile à deviner) : un petit Prey ? Un Evil Within ? Un Quake ? Tiens, et ce petit Rage 2 qui vient de montrer une petite démo tonitruante lors du QuakeCon, est-il transposable sur la Switch ?

La question de Rage 2 version Switch

En l'état actuel, Rage 2 n'a pas été annoncé sur Switch. Le monde ouvert du Wasteland, où l'on retrouve le personnage de Walker équipé de sa "machine de mort multifonctions" comme le nomme les développeurs eux-mêmes, le Phénix, et qui sème la destruction sur les convois ennemis, dans un monde où les factions "Les Mabouls" et les "Suaires éternels" s'affrontent. Les Suaires possèdent une bonne avance technologique avec des petits véhicules laissant tomber des pièges électriques à éviter, les véhicules les plus lourds sont équipés de boucliers énergétiques qui leur permettent d'agir en tant que garde du corps du véhicule de tête. Et il y a des motos qui fondent sur vous, avec la possibilité de suspendre des pièges électriques entre elles, qu'il va falloir neutraliser si vous espérez vaincre un convoi pour renforcer votre propre matériel. La démo a fait forte impression.

Rage 2 - 7 minutes de gameplay (QuakeCon 2018)08/12/2018


Dans une interview accordée à Variety, Tim Willits, de id Software, a déclaré que l’équipe étudie actuellement la possibilité d’une version Switch du jeu.

Nous étudions actuellement la technologie à ce sujet et nous continuons à évaluer cela. Nous diffusons tout, et nous sommes juste en train de regarder ... parce que tout est ouvert, tout est disponible, donc il n'y a pas de pression particulière. Nous regardons cela maintenant, mais nous ne savons pas.
Si pour le moment rien n'est décidé, on ne peut que se réjouir déjà que la question d'un portage soit imaginée. Le titre peut-il être fait en interne ? Vont-ils s'appuyer sur les excellentes relations qu'ils ont noué avec Panic Button, ayant œuvré sur les portages de Wolfenstein II et Doom ? Ces derniers sont déjà plus qu'occupés avec le portage de Warframe, mais rien d'impossible. D'ailleurs les développeurs de Panic Button s'étaient exprimés sur leurs travaux d'optimisation effectués sur les portages de titres AAA.

Voici ce qu'en avait dit Adam Creighton, le directeur général de Panic Button, séduit par les possibilités de la Nintendo Switch :

C'est du matériel vraiment chouette et nous apprenons de nouvelles choses en permanence. Nous travaillons en étroite collaboration avec Nintendo et Nvidia, et cela nous permet d'en faire de plus en plus avec la machine. C'est quelque chose d'intéressant et vu que la Switch est une machine de jeu encore jeune, je suis enthousiaste à l'idée de découvrir ce qui va se passer sur la machine en termes d'optimisation.
Si les gens nous impliquent plus tôt dans le processus (de développement), nous serons capables de les aider à prendre des décisions concernant des choses comme les assets et le gameplay en ayant la Nintendo Switch à l'esprit. Cela a des avantages vis-à-vis de ce qui peut se passer par la suite
Lors d'une autre interview relayée par Nintendo Life fin juillet, il reprend cet aspect important du deal qu'il noue à chaque fois avec les éditeurs partenaires, une collaboration étroite avec les créateurs du contenu d'origine pour s'assurer que le produit final est le plus fidèle possible. Une obligation selon lui car le studio n'a pas une équipe extensible à l'infini, et les sollicitations de portages sont nombreuses ces derniers temps.

Nous aimons que tous nos produits soient collaboratifs, dit-il. Je n'aime pas les projets" jet-over-over-the-wall " (en clair prends le projet et fais-en ce que tu peux en te débrouillant dans ton coin). Pour des choses comme DOOM, Wolfenstein II et Rocket League, nous travaillons activement avec ces équipes de développement et ces éditeurs. ça fait du bien - nous le rendons génial et spécial pour le matériel dont nous sommes responsables.
En nouant les contacts très tôt avec les studios ayant réussi à dompter la Switch, cela peut faciliter la réalisation des portages en anticipant de nombreux aspects en amont. Tout est donc possible et on attend avec impatience, en croisant les doigts, qu'un nouveau miracle ludique puisse se faire et atterrir sur la Nintendo Switch.
Sources : Nintendo Everything, Gamereactor, USGamer

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

tulkes
Je leur tire mon chapeau, si ils y arrivent.
Honnêtement je fais partie de ceux qui était convaincue qu'un portage de DOOM 2 était possible.
Je pense même qu'un Dishonnored, ou que Falout 4 passe facile.
Mais RAGE 2, on rentre dans la catégorie des jeux qui on limite un pied dans la prochaine gen là.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×