• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Call of Duty : Black Ops Disponible sur Wii

News Call of Duty : Black Ops (Wii)

Pas de code d'activation unique pour CoD Black Ops

News
L'industrie du jeu vidéo serait-elle en crise (tout du moins du côté des développeurs) et en pleine mutation ? Après le piratage, voilà que les développeurs s'attaquent à l'occasion qui serait un "problème pour les développeurs".

Vous avez peut-être entendu parler du code unique d'activation, la méthode choisie par EA et THQ. Chaque jeu est livré avec un code à activer pour pouvoir y jouer et celui-ci est unique. De fait, si vous revendez votre jeu, le joueur qui l'achète devra obtenir un nouveau code auprès du développeur moyennant quelques deniers.

Treyarch vient d'annoncer qu'"ils n'avaient pas l'intention d'utiliser ce genre de chose pour Black Ops à l'instar de EA et THQ. Ce n'est pas un secret que les jeux d'occasion sont un problème pour les développeurs et les éditeurs, il sera intéressant de voir si ce problème sera réglé"

Le marché de l'occasion n'est pas un problème en réalité. Il est étrange de voir si peu de réactions de la presse face à ces attaques contre ce marché. L'occasion existe dans tous les secteurs, automobiles, livres, CD, DVD, etc. Pourquoi serait-elle plus un problème dans le secteur du jeu vidéo ?

Imaginez que lorsque vous achetiez une voiture d'occasion, le concessionnaire de la voiture vous demandait de payer pour pouvoir l'utiliser. C'est ce que les développeurs souhaitent faire. Et vous, qu'en pensez-vous ?







Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

chicken poulet
Je ne pense pas que ce soit un réel problème: la plupart des personnes qui achètent un jeu d'occasion c'est parce qu'elles n'ont pas les moyens de se le payer neuf, et donc ne l'auraient pas acheté si elles ne l'avaient pas trouvé d'occasion.
vrailink
la plupart des personnes qui achètent un jeu d'occasion c'est parce qu'elles n'ont pas les moyens de se le payer neuf


je dirai faux tous les gens que je connait dont moi ,achète en occase juste pasque c'est moins couteux et pas pasqu'il ne peuvent pas acheter de neuf.

c plus inteligent que de payer plein pot.
Doum
L'occasion existe dans tous les secteurs, automobiles, livres, cd, dvd, etc. pourquoi serait-il plus un problème dans le secteur du jeu vidéo ?


Car on ne peut pas, à l'inverse des jeux vidéos, pirater une voiture ou un livre ( à moins qu'il n'en existe une version e-book bien-sûr ) ^^

Je pense que le marché de l'occasion est un problème combiné a celui du piratage, sauf qu'il est apparemment plus facile d'endiguer l'occasion que le piratage...
Sauf que ceci forme un cercle vicieux car si on prive un joueurs qui ne peux se payer qu'un jeux d'occasion de pouvoir justement avoir son jeux en occasion sans payer en plus, il va sans doute se tourner vers le piratage... Donc, double perte pour les développeurs =/
Quizzman
Doum a écrit:
L'occasion existe dans tous les secteurs, automobiles, livres, cd, dvd, etc. pourquoi serait-il plus un problème dans le secteur du jeu vidéo ?


Car on ne peut pas, à l'inverse des jeux vidéos, pirater une voiture ou un livre ( à moins qu'il n'en existe une version e-book bien-sûr ) ^^


Heu, non, rien à voir.

Piratage = Problème car (du point de vue du développeur):

- Foutage de gueule des consommateurs
- Aucun revenu pour personne
(=> Manque à gagner qui, même s'il est très difficile à évaluer, existe)
- Populaire
- Certains jeux se retrouvent sur le réseau avant même leur sortie réelle

Occasion = Problème car (toujours du point de vue du développeur):

- Foutage de gueule des revendeurs (la bonne blague, c'est ce qui leur permet de vivre la plupart du temps)
- Aucun revenu pour le développeur, mais pas pour le revendeur
(=> Manque à gagner réel, car la personne était prête à payer. Dans d'autres conditions (démat') il aurait pu acheter +/- au même prix, mais en reversant une part aux devs)
- Populaire

Bien entendu, le seul argument valable contre l'occasion est le deuxième point. Après, que l'endiguement de l'occasion soit une bonne chose ou pas, ça seul l'avenir nous le dira (car le marché n'est pas fixé, il peut tout à fait évoluer, et j'envisage parfaitement un futur ou les revendeurs de jeux actuels auraient plus ou moins complètement disparu).
MartinPN
D'accord avec Quizzman, l'occasion dérange les développeurs parce qu'elle permet à des revendeurs de se faire de l'argent sans leur verser un centime. En somme, c'est comme si un particulier piratait un jeu et le gravait sur un dvd pour le revendre. C'est pour cela que la Fnac a créé leur système de points, avec lesquels on échange des jeux. Ce n'est pas encore l'idéal pour les développeurs, mais au moins personne ne gagne d'argent.

Mais l'occasion existe depuis longtemps, et ce n'est pas un marché qui s'est incroyablement intensifié, tandis que le piratage, si (et ce pour la musique, les films, et bientôt les livres...) donc je rejoins l'avis de Doum: l'occasion est plus facile à endiguer que le piratage, surtout parce qu'on reste sur des supports physiques, et sur des échanges d'objets: le nombre sera toujours limité, ce qui n'est pas le cas avec un objet dématérialisé, qu'on peut copier (comme dans une nouvelle de Primo Levi, d'ailleurs... bref)
cyril75013
Imaginez que lorsque vous achetiez une voiture d'occasion, le concessionnaire de la voiture vous demandait de payer pour pouvoir l'utiliser. C'est ce que les développeurs souhaitent faire.


tu paies ta voiture au concessionnaire, mais ensuite tu paie l'essence pour la faire avancer.
lorsque tu achetes un jeu d'occaz, sans donc donner un sous aux éditeurs / développeurs, pourquoi ces derniers devraient ils te laisser utiliser gratuitement des serveurs dont ils payent l'entretien et la consommation?
sakuragi
Azy222 a écrit:D'accord avec Quizzman, l'occasion dérange les développeurs parce qu'elle permet à des revendeurs de se faire de l'argent sans leur verser un centime. En somme, c'est comme si un particulier piratait un jeu et le gravait sur un dvd pour le revendre. C'est pour cela que la Fnac a créé leur système de points, avec lesquels on échange des jeux. Ce n'est pas encore l'idéal pour les développeurs, mais au moins personne ne gagne d'argent.

Mais l'occasion existe depuis longtemps, et ce n'est pas un marché qui s'est incroyablement intensifié, tandis que le piratage, si (et ce pour la musique, les films, et bientôt les livres...) donc je rejoins l'avis de Doum: l'occasion est plus facile à endiguer que le piratage, surtout parce qu'on reste sur des supports physiques, et sur des échanges d'objets: le nombre sera toujours limité, ce qui n'est pas le cas avec un objet dématérialisé, qu'on peut copier (comme dans une nouvelle de Primo Levi, d'ailleurs... bref)


Ne serais ce pas les éditeurs plutôt que les développeurs qui soient contre l'occasion ?

Le développeur touche certes les primes au prorata des ventes faites (en plus du salaire bien-sure), mais cela reste dérisoire en comparaison de ce que gagne l'éditeur (normal c'est lui qui a financé le projet). Non il me semble que le manque à gagné de l' occasion est purement et simplement une manière de gonfler encore et toujours les bénéfices.

et ça me dérange d'autant plus a une heure ou le coût de la vie est de plus en plus chers dans les Pays occidentaux et où l'on continu mine de rien à éponger encore les déboires spéculatif de 2008.

Comme je l'avais déjà dit empêcher l'occasion ce n'est pas faire acheter plus de jeux neufs, non ce sera juste faite acheter moins de jeux aux consommateurs car oui leur bourses elles ne vont pas augmenter par miracle.

cyril75013 a écrit:

tu paies ta voiture au concessionnaire, mais ensuite tu paie l'essence pour la faire avancer.
lorsque tu achetes un jeu d'occaz, sans donc donner un sous au developpeur, pourquoi ce dernier devrait il te laisser utiliser gratuitement des serveurs dont il doit payer l'entretien et la consommation?


Tout simplement car le cout du serveur est déjà payer dans le prix du jeu, d'un abonnement ou autre...

Xbox 360 deja 60€ d'abonnement live par ans , plus 50 euros de jeu d'occaz plus encore 5€ d'activation live + 10 de DLC...

Quand une boite fait des bénéfices c'est qu'elle gagne plus qu'elle ne dépense, en vouloir toujours plus ça s'appelle de la gourmandise pas de la nécessité...
Quizzman
sakuragi a écrit:Comme je l'avais déjà dit empêcher l'occasion ce n'est pas faire acheter plus de jeux neufs, non ce sera juste faite acheter moins de jeux aux consommateurs car oui leur bourses elles ne vont pas augmenter par miracle.


Tu soulève un autre point important qui est le prix actuel indiscutablement trop élevé des jeux en boite.

[spoiler="Explication économique du pourquoi du comment pour les curieux"]Par exemple, en prenant en compte une échelle de, mettons, dix ans, et pour autant que je me souvienne, le prix d'un jeu neuf (en tout cas en Suisse) n'a pas des masses varié (il a même tendance à augmenter, à part pour les jeux sans grande ambition, le prix d'un jeu neuf aujourd'hui est d'à peu près 99 CHF à 109 CHF).

Or, si on regarde l'indice des prix à la consommation suisse de ces dix dernières années (je me base sur les données de mars 2000, ou l'IPC était à 100), on voit qu'il a aujourd'hui 10,2 points de plus, soit 10.2% d'augmentation (c'est assez énorme ! Ça veut dire que pour une chose achetée en mars 2000 qui coute 100 CHF, on payera 10,2 CHF de plus en avril 2010 ! C'est à prendre en compte bien entendu avec la variation du salaire nominal, j'y viens).
Or, du fait de la crise économique, et à la tendance actuelle, les salaires ne sont pas vraiment évalués à la hausse, ce qui implique une diminution du pouvoir d'achat, puisque l'IPC monte.

DONC, les jeux vidéos n'étant pas un produit de première nécessité, et leur prix neuf n'étant pas revu à la baisse, il est normal que les gens achètent moins neuf.[/spoiler]

Et donc, tout ça pour dire que le modèle économique actuel des jeux (pas que, mais c'est ce qui nous intéresse) est inadapté au pouvoir d'achat des gens. Donc en gros, faut arrêter de mettre les jeux si cher si ils veulent vendre. La dématérialisation est un début de solution à ce problème.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×