Interview Dave Cox

Le producer de Castlevania se confie à PN !

Dave Cox, de passage à Paris pour présenter Castlevania à la presse française, a répondu aux questions de Ryoga, déjà heureux testeur de la version preview du jeu sur PN ! Découvrons les secrets qu'il a bien voulu partager avec nous sur ce titre !

Interview
Découvrons cette nouvelle interview pleine d'infos (et de spoils !) au sujet du prochain Castlevania, à paraître le 8 mars sur Nintendo 3DS !
Ryoga : Dave Cow bonjour, vous êtes le producteur chez Konami de la saga Lords of Shadow (LoS). Pourriez-vous présenter le jeu LoS : Mirror of Fate qui sort le 8 mars chez nous sur 3DS ?

Dave Cox : Mirror of Fate est une séquelle au premier Lords of Shadow. La série LoS n'est pas liée a la chronologie principale de la série. C’est une ré-imagination de l’univers de Castlevania. C’est l’histoire de Dracula lui-même : dans Lords of Shadow 1 nous assistons aux débuts de Dracula et comment Gabriel Belmont devient lui-même le Comte. Lords of Shadow 2 est la fin de cette histoire, une sorte de conclusion aux événements qui y sont relatés. Mirror of Fate se situe quant à lui au milieu de tout cela. Là nous essayons d’expliquer comment le clan Belmont décide d'aller combattre Dracula. Le jeu est focalisé sur Dracula mais les Belmont ont un rôle plus que jamais important dans ce jeu.

R : Le développement du jeu a commencé fin 2010 si je ne m'abuse ?

DC : Oui, après avoir fini LOS1, il y a eu comme un moment de flottement. Nous ne savions pas sur quoi nous allions ensuite travailler. Le studio s'inquiétait de ne pas avoir d'autre projet. Nous avons donc décidé très rapidement de nous lancer dans un autre volet de Castlevania, étant donné que LoS avait été un très gros succès. C'est d'ailleurs le Castlevania le plus vendu de l'histoire. C'est aussi la raison pour laquelle Konami Japon nous a demandé de faire une suite.

R : Et pourquoi avoir choisi la 3DS ?

DC : Nous voulions un épisode portable. Nous avons étudié les possibilités de faire un jeu pour IOS, mais ce sont les capacités de 3D relief de la 3DS qui nous ont intéressé. Pouvoir jouer avec le relief dans un Castlevania au scrolling en 2D était motivant. Autre source de motivation : pouvoir y rajouter des mouvements de caméra pour se sentir comme dans un jeu d'action moderne. La caméra n'est jamais statique. Il y a des mouvements de caméra pendant les combats de boss… C'est vraiment un mix entre les Castlevania classiques et les plus récents comme LoS.

R : Parlez-nous de la 3D stéréoscopique.

DC : il faut jouer en 3D relief pour ses rendre compte à quel point la profondeur de champ est cool. On y a passé beaucoup de temps ! Je me sens un peu coupable quand je joue à la 3DS d'avoir cette possibilité et de ne pas l'utiliser. Il ne faut absolument pas rater celle de Mirror of Fate ! En plus des scrolling il y a beaucoup de détails comme les tonneaux, les reliefs du terrain. Sans parler des mouvements de caméra à gérer. C'était un gros challenge pour qu'avec tous ces mouvements les gens ne soient pas malades. Cela nous pris beaucoup de temps dans le développement du jeu.

R : Nos lecteurs veulent savoir comment se joue cet épisode et quels sont les éléments que vous avez récupérés des précédents volets.

DC : Nous voulions vraiment retrouver les sensations du gameplay des versions 2D. C'est pourquoi nous voyons Mirror of Fate comme un successeur de Dracula's Curse, le troisième jeu sorti sur NES. C'était le premier jeu de la série à proposer plusieurs personnages et une notion d'exploration avec différents embranchements. Le jeu a été une grande source d'inspiration pour nous. Nous nous disions même parfois que ce l'on faisait était quasiment une suite à Dracula's Curse. Pas seulement dans l'histoire ou les personnages, mais aussi dans le design, la facture des statues par exemple, et de nombreux autres petits détails.

R : Et qu'avez-vous repris de Lords of Shadow premier du nom pour cet épisode 3DS ?

DC : Principalement le système de combat. Les joueurs l'avaient adoré, avec la notion de stratégie qu'impliquait l'utilisation des magies de lumière et d'ombre. On a repris cette alchimie dans les combats, ce qui en fait un des épisodes où l'on utilise le plus la magie. Chaque personnage dans le jeu a plusieurs magies. Au début il n'y a que les armes de base comme les fioles de magie, les haches. Et puis très vite il y a deux esprits qui apparaissent et là le champ des possibles s'élargit.

Alucard est le personnage qui a le plus de pouvoirs magiques. Il possède par exemple le pouvoir du brouillard qui lui permet de récupérer de la vie pendant les combats mais aussi de passer au travers de certaines portes. Il peut aussi se transformer en loup, ce qui le rend beaucoup plus puissant. Bien sûr, sous cette forme, le niveau de magie descend vite. Mais si vous jouez bien, vous récolterez d'autant plus de magie, ce qui vous permettra de rester sous cette forme. Quant à Trevor, il a des pouvoirs basés sur l'ombre et la lumière, ceux que Gabriel avait dans le jeu précédent.

R : Parlez-nous un peu de l'histoire de Mirror of Fate. Sans la dévoiler, que sommes-nous en mesure d'attendre ?

DC : Nous montrons une facette de Dracula qui n'avait jamais été montrée auparavant. C'était un personnage avant-tout unilatéral : il allait dans le château, tuait tous les monstres, battait le boss final et puis c'était tout. Dans ce jeu Dracula a une histoire. On peut s'identifier à lui en découvrant les erreurs qu'il a faites. La fin de Mirror of Fate est à ce titre très étonnante. On a monté l'histoire à reculons, un peu à la Memento de Christopher Nolan. Il faut attendre la toute fin de l'histoire pour en comprendre toute la portée. Du coup le joueur voudra très certainement refaire le jeu une fois pour avoir la pleine compréhension de l'intrigue.

R : Vous nous avez parlé récemment de 16 heures pour finir le jeu.

DC : En effet, le jeu fait environ seize heures en ligne droite. Vous n'aurez alors pas forcément récupéré tous les objets. Un "New Game Plus" sera disponible et vous pourrez découvrir de nouvelles zones de jeu en utilisant tous les pouvoirs que vous aurez acquis. Votre niveau de jeu sera lui-aussi conservé. Ce sera beaucoup plus facile pour aller chercher tous les objets du jeu et le finir à 100%.

R : Quelles sont les fonctionnalités supplémentaires ?

DC : Nous avons étudié la possibilité d'inclure des fonctionnalités "Streetpass" ou "Spotpass" au jeu. Mais nous ne voulions pas que cela apparaisse comme un ajout qui viennent régulièrement perturber l'ambiance du jeu. Nous voulions nous concentrer sur le jeu lui-même, et lui offrir une bonne durée de vie. Nous avons préféré nous investir là-dedans plutôt que dans quelque chose qui de toute façon aurait eu moins d'intérêt à long terme.

Quand nous avons montré le jeu à l'E3 nous n'étions pas satisfaits de la finition à ce moment-là. Nous avions des problèmes d'éclairages, de caméra, et les combats n'étaient pas encore calibrés. C'est pourquoi nous avons décidé de reporter le jeu pour le peaufiner. Nous étions vraiment focalisés sur la qualité du jeu final, et cela ne concernait pas de potentiels ajouts supplémentaires. Nous avons donc préféré nous en passer.

R : Qu'en est-il des possibles conversions HD que vous évoquiez récemment ?

DC : Nous n'avons aucune intention de porter le jeu sur des plateformes HD. Mes propos ont été pris hors de leur contexte. Je disais simplement que pendant le développement nous avons forcément la version en très haute définition du jeu. C'est comme ça qu'il est créé. Cela ne veut pas forcément dire qu'il sera ensuite porté en haute définition sur un autre support. Ce serait possible, mais nous n'y pensions pas en développant le jeu pour la 3DS. Nous l'avons réalisé sur cette machine en tenant compte de l'interface et de la 3D relief. Le développer ailleurs voudrait dire mobiliser de nouvelles personnes pour cette tâche. Mes équipes de développement bossent actuellement sur Lords of Shadow 2 et n'ont pas le temps pour ça. Nous ne prévoyons actuellement pas de porter le jeu.

R : J'imagine que vous devez être très excité que les joueurs découvrent Mirror of Fate sur 3DS ?

DC : Oui absolument. Vous savez, nous avons passé deux ans sur le jeu. Nous ne savons pas quel accueil vont réserver les joueurs au titre. Nous sommes fier du jeu que nous livrons, et nous ne pouvons qu'espérer que les joueurs l'aiment.

R : Si le jeu est un succès, qu'est-ce que cela va changer pour vous ?

DC : L'équipe sera très satisfaite. Ils seront content pour leurs familles et pour tous les efforts qu'ils ont livrés. J'espère qu'une fois que LoS 2 sera terminé les gens pourront regarder cette saga avec plaisir et lui accorderont une bonne place dans l'histoire de la série. On parlera peut-être de la "trilogie Lords of Shadow" !

C'est très gratifiant d'entendre des joueurs dire que par exemple Super Castlevania 4 (sur Super Nintendo) est leur premier jeu de la série, mais que pour d'autres c'est Lords of Shadow. Nous avons toujours voulu étendre le public de la saga. Nous espérons que Mirror of Fate et LoS2 surprendront les joueurs ! LoS2 a un tout nouveau moteur graphique et comparé au premier c'est le jour et la nuit. Nous avons hâte de vous montrer ça !

R : Peut-on espérer une version Wii U de Lords of Shadow 2 ?

DC : Nous ne prévoyons pas de version de Lords of Shadow 2 sur Wii U pour le moment !

Ryoga : Dave Cox merci beaucoup ! Tenez, voilà un dessin pour vous !

DC : Oh génial ! Puis-je le mettre sur Twitter ? Je le mettrai dans les locaux du studio !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Jumpman
Belle petite interview. T'as assuré ! Et bien joué pour le dessin ;)
sora3800
Super interwiew vraiment finalement moi qui n'est aps commecner la série je vais peut-^tre m'achter l'épisode 360 le 1er quoi et le Miror of Fate sur 3DS cette interwiew m'a convaincu de le prendre .
yoann[007]
sora3800 a écrit:Super interwiew vraiment finalement moi qui n'est aps commecner la série je vais peut-^tre m'achter l'épisode 360 le 1er quoi et le Miror of Fate sur 3DS cette interwiew m'a convaincu de le prendre .

L'épisode 360 porte le nom de la saga et est plutôt sympa, mais il n'a rien d'un Castlevania. Je te le déconseille pour découvrir la série...

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×