• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Encodya Disponible sur Switch

Test de Encodya (Switch)

Test Encodya : le portage raté

Dans Encodya, accompagnez Tina, qui doit survivre dans un monde où le numérique est devenu une drogue…

Test
Point'n'click futuriste, Encodya tente de faire son trou sur Switch après une sortie sur PC. Essai réussi ? Pas forcément, puisque le titre accumule les maladresses de gameplay et brille par son absence de traduction française.

La drogue numérique


Bienvenue à New Berlin ! Nous sommes en 2062, le monde a bien évolué. Pas vraiment en bien, semble-t-il : en effet, le numérique est devenu une nouvelle drogue, hommes et femmes s’accrochent à leurs casques à réalité virtuelle. C’est là que vit Tina, une orpheline de 9 ans, accompagnée de SAM-53, un robot gardien. Alors que Tina cherche à survivre à une nouvelle journée, elle et SAM-53 vont découvrir d’étonnantes choses sur leur réalité.

Suite à une introduction en bande dessinée, nous voilà dans l’univers dystopique d’Encodya. Première constatation : les textes sont intégralement en anglais. Seconde constatation : l’univers cyberpunk empreinte à de nombreuses autres œuvres, comme autant de clins d’œil ou d’inspiration.

Ainsi, vous pourrez penser à Ready Player One (film et livre) concernant l’addiction au numérique (entre autres œuvres sur le sujet), à Deus Ex ou Cyberpunk 2077 pour le côté… cyberpunk,et autres références. Mais cela n’est valable que pour l’intrigue.

Rapidement, vous découvrirez un complot à l’échelle de la ville toute entière et les choses vont sacrément s’aggraver, ce qui justifiera votre implication/participation à tout ce bazar (et l’existence même du jeu, au fond).
Survivre, donc, est votre toute première mission. Et de la même façon que ce sera le début de l’aventure pour Tina, vous devrez, vous aussi en tant que joueur, survivre à cette expérience de jeu. Notons un fait important d'emblée : non, le jeu n'est pas traduit en français.

Expérience


Les premières minutes dans Encodya sont déroutantes. Parce qu’il n’y a aucun tutoriel, aucune information, aucune indication à l’écran, vous devez vous débrouiller. A vous de trouver, par exemple, que le joystick gauche permet de déplacer Tina. Ou que vous pouvez switcher de personnage pour incarner SAM-53, qu’en lui parlant, vous obtiendrez des indices plus ou moins sibyllins.

Ici, il faudra choisir entre la peste et le choléra : la peste étant de jouer à la manette, mais d’avoir des difficultés avec son inventaire et l’utilisation des objets ; le choléra, de jouer en tactile mais dans ce cas, les déplacements de Tina sont un véritable enfer, au vue de l’imprécision globale. Choisissez votre poison, sachant que l’un bloque irrémédiablement l’autre (pas de possibilité hybride avec joystick et tactile) !

Vous pourrez d’ailleurs noter que cette absence totale de fluidité à pousser votre humble serviteur à rage quit plusieurs fois pour la réalisation de ce test. Passé ce détail, Encodya est un point’n’click assez convenu : on se balade tant bien que mal dans les différents écrans, parfois on peut attraper/fouiller/interagir avec un élément du décor, visible ou non.

Certains sont récupérables et intègrent votre inventaire, tandis qu’il faudra en combiner d’autres pour avancer. Les énigmes sont inégales : tantôt très simples, tantôt plus délicates, elles manquent d’homogénéité et l’on se demandera parfois si ce n’est pas « trop facile » pour être la solution, puisque l’on vient de passer un certain temps sur la précédente.

Comme tout le reste des actions, la combinaison d’objets n’a rien d’aisée et demande un grand nombre de manipulations : c’est là, plus qu’ailleurs, que l’on ressent le portage depuis PC vers Switch. Parce qu’il est évident que cette façon de jouer est proche d’une mécanique souris-clavier. Elle perd donc en ergonomie avec les joysticks et les boutons.
6/20
Au final, Encodya est frustrant. Parce que l’univers est intéressant bien que cliché, que les interactions entre Tina et SAM-53 sont tantôt drôles, tantôt tendres. Mais cela ne suffit pas du tout à rattraper les énormes problèmes du gameplay. Il existe tellement de point’n’click sur Switch et ils sont tous tellement optimisés pour la console que ce genre d’erreur d’ergonomie et de jouabilité est impardonnable : avec son tactile, ses multiples possibilités, la Switch est une console qui offre les outils les plus agréables plus ce type de jeu (ne serait-ce que grâce au tactile). Encodya n’est pas un jeu Switch. Nous vous laissons juger de sa réalisation sur PC, mais c’est encore sur ce support qu’il nous semble le plus intéressant à découvrir.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

06 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Probablement l’une des plus grandes déceptions qui soit. Parce que l’introduction en mode bande dessinée donnait envie, que l’univers est intéressant bien que cliché pour qui connaît un peu le cyberpunk et la dystopie. Mais les défauts sont trop nombreux, l’expérience de jeu devient rapidement pénible et les personnages, bien qu’attachants et intrigants, ne rattrapent pas ce qui ne peut plus l’être.

Jouabilité
Ne nous mentons pas : c’est une purge. Déjà parce qu’absolument rien n’est jamais expliqué : à vous de tester ce qui fonctionne, ce qui ne marche pas, ce qui est intuitif et surtout ce qui ne l’est pas. Car c’est souvent dans cette dernière possibilité que se trouve la solution. Par exemple : déplacez votre personnage avec le joystick gauche pour interagir et discuter, mais utilisez le curseur (et le joystick droit) pour utiliser un objet, après avoir ouvert l’inventaire avec la gâchette. Simple ? Même sur le papier, ça ne l’est pas tant que ça. Dans les faits, chaque manipulation manque de précision, rendant la jouabilité au mieux poussive, au pire particulièrement agaçante. De quoi dégoûter dès les premières minutes du jeu.
Durée de vie
Tout dépendra de votre entêtement à découvrir l’intrigue. Parce qu’entre les difficultés et les possibles rage quit, il vous faudra bien du courage.
Graphismes
L’univers dystopique et cyberpunk, allié à un point’n’click écran par écran laisse de nombreuses possibilités graphiques. Les décors regorgent de détails, parfois de clins d’œil à la pop culture. C’est plaisant… mais parfois c’est trop : il devient difficile de discerner ce qui est cliquable de ce qui ne l’est pas. Ce ne serait pas un problème si la jouabilité était fluide, ce qui n’est pas le cas…
Son
Comme nous l’avons évoqué, le jeu est un portage d’une version Steam. Pour un poids équivalent sur les deux supports (soit environ 4 Go), sachez que la version PC est entièrement doublée, ce qui n’est pas le cas de la version Switch. Pourquoi ? Mystère. Donc, en plus de galérer il faudra lire les textes intégralement en anglais. Pour la musique d’ambiance, nous avons droit à des bruits environnementaux.
Intérêt
Malheureusement, la jouabilité catastrophique diminue d’autant l’intérêt du jeu. On sent le portage PC vers Switch raté : toutes les mécaniques sont optimisées pour être agréable avec un clavier et une souris, devenant un calvaire pour les joueurs consoles. Dommage, parce qu’il y avait de très bons points et de bonnes idées.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Encodya (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×