E3 2008 Du 14/07/2008 au 17/07/2008 à Los Angeles (Etats-Unis)

News 2008-07-14 2008-07-17

John Riccitiello : comme un vendeur d'armes !

News
Le CEO d'Electronic Arts se sent un peu dans la peau du vendeur d'armes qui fournit les camps opposés d'une guerre. C'est ce qu'on ressent à la lecture d'une récente interview du big boss d'EA avec Multiplayer.

Multiplayer avait envie d'avoir l'opinion du CEO d'Electronic Arts concernant deux sujets : le fait qu'il y ait trois acteurs forts sur le marché (Nintendo, Microsoft, Sony), et la position d'EA sur un marché en consolidation où Activision est devenu un dangereux rival.

Dans la seconde partie de cette entrevue, John Riccitiello parle des jeux sous licence, et les erreurs du passé qu'il souhaite ne pas commettre à nouveau. Eh oui, c'est à EA qu'on doit Catwoman, non ?

Multiplayer : Quand les gens suivent l'E3, beaucoup demandent "comment va Sony ?", ou "comment va Microsoft ?". Du point de vue d'EA, comment ressentez-vous le fait qu'il y ait trois acteurs forts sur le marché du jeu vidéo ? Est-ce un de trop ? Ne préféreriez-vous pas qu'il n'y en ait que deux ? Que faites-vous de la concurrence ?

J. Riccitiello : Tout d'abord, laissez-moi vous dire comment je vois les chose : avoir trois fabricants de consoles est formidable pour nous. La métaphore que j'ai utilisée dans le passé est la suivante : ils font la guerre. On fabrique les munitions. On vendra à n'importe lequel d'entre eux. On est très content de cette situation. Tant que le niveau d'innovation vient comme conséquence de cette concurrence, c'est bon pour nous.

Souvenez-vous l'an dernier nous étions le principal éditeur-tiers sur Wii. Nous sommes l'un des principaux développeurs sur virtuellement chaque console. La bagarre est bonne tant pour nous que pour les clients, parce que le niveau d'innovation est vraiment spectaculaire. Et je ne voudrais pas me limiter aux trois. Souvenez-vous de choses comme la DS, l'iPhone, la PSP. Notez que l'an dernier une des machines les plus vendues était la PS2 !

Ce qui se passe, c'est qu'il y a plus de consoles, et plus de choix. Et comme il y a plus de consoles et de choix, il y a aussi des consommateurs impliqués dans le secteur. Et c'est vraiment ce qu'il y a de mieux, toute cette innovation. N'oubliez pas la PC. Le PC est un des supports pour les jeux qui se développe le plus vite, sans pause. Pas les produits sous emballage en boutique, mais des sociétés comme Pogo Online (allez sur pogo.com et vous le verrez) avec son modèle basé sur la publicité, ou des modèles basés sur abonnement comme on l'a proposé avec Warhammer. C'est une période excitante pour le secteur.

Multiplayer : Pendant longtemps, EA a été considéré par les joueurs comme une sorte d'Empire du Mal, n'est-ce pas ? Et vous avez fait beaucoup d'efforts pour réhabiliter votre image. Les gens, je crois, ont une bien meilleure opinion d'EA et de la diversité et créativité qui émanent de la société. En même temps, il y a maintenant Activision qui se comporte de la même façon dont on accusait EA auparavant. On a beaucoup de suites, moins de contenu original. Et en même temps on voit qu'Activision est en croissance. Je sais que nous ne sommes pas des financiers, mais c'est un signe - et peut-être que chacun devrait s'en inquiéter, qu'EA va se réveiller et se dire "on doit revenir au vieux style d'EA", ou "on doit aller dans la même direction qu'Activision". Ou bien êtes-vous confiant que la direction prise par EA est la direction dans laquelle vous pouvez réussir ?

J. Riccitiello : La voie suivie par EA, qui est la qualité de jeu d'abord, la création d'abord, c'est la formule gagnante. Nos concurrents peuvent faire ce qu'ils sont en train de faire. Activision et Blizzard et tous les trucs qu'ils ont, et la prise de contrôle par Vivendi, c'est une autre histoire. Ils font des jeux que j'aime parfois, d'autres que je n'aime pas. Ils ont des pratiques commerciales que j'apprécie, et d'autres que je n'apprécie pas. Mais, dans le fond, ils gèrent leur entreprise de leur propre façon. Et ils ont un certain succès ainsi. La chose clé est qu'à mon avis la meilleure stratégie à long-terme consiste à placer les clients et la créativité au premier plan. Si on y parvient, nous aurons autant de succès que nous le voulons !

Multiplayer : EA a beaucoup travaillé sur son image au cours des dernières années. Que voulez-vous que les gens pensent d'EA désormais ?

J. Riccitiello : Je ne pense pas qu'on ait de façon consciente changé notre image. Ce qu'on fait, c'est qu'on fait des choses que les gens ont envie de transposer au niveau de notre société. Ce sur quoi on s'est concentré, c'est de faire les jeux les plus créatifs et innovants au monde. En faisant en sorte de placer les créateurs au premier plan - parce que c'est comme cela que ça se passe, et franchement si vous avez vu notre stand E3, que ce soit Mirror's Edge ou Dragon Age, notre partenariat avec Vale, avec id (pour Left4Dead et Rage), nos titres Hasbro, nos jeux comme Spore, Sims 3 ou SimAnimals, on a franchement le meilleur catalogue du secteur du jeu vidéo. Et c'est tout ce qu'il faut savoir et c'est ce dont il était question à l'E3.

Multiplayer : Les gens se souviennent de vous réalisant de nombreux jeux sous licence, comme James Bond, Superman. On ne voit plus trop ça de la part d'EA ces temps-ci. Pourquoi cela ?

J. Riccitiello : Je crois qu'on a encore un certain nombre de franchises. Ce qui se passe, c'est que la créativité de notre équipe est vraiment mise en avant. Quand vous voyez des jeux comme Dead Space ou Mirror's Edge, ou quelque chose comme Boom Blox, ce sont des jeux qui ressemblent à des oeuvres d'art créées collectivement par des équipes faisant quelque chose de neuf. On a toujours su dire "laissons-les s'exprimer et le faire".

Franchement, je crois que beaucoup des propriétés intellectuelles que nous créons sont meilleures que les licnces. Cela ne veut pqs dire qu'il n'y a pas de place pour de bonnes licences. Voilà 20 ans qu'on est partenaire de la NFL. Nous en sommes très fiers. Un partenariat de 15 ans avec NBA, NHL... Mais nous sommes aussi partenaires de JK Rowling et la Warner en éditant les jeux Harry Potter, et avons un excellent partenariat avec Hasbro, avec beaucoup de choses pour les joueurs plus occasionnels. Il y a de la place pour les deux. Je crois que ce que vous voyez est qu'au cours des années précédentes, nous n'avions pas autant de propriétés intellectuelles aussi géniales. Il y en a beaucoup plus cette année de la part d'EA et je pense aussi dans les années à venir.

Multiplayer : Si vous regardez les ventes récentes d'Iron Man, un jeu Sega, il s'est très bien vendu, a figuré parmi le top 10 du NPD en dépit de tests avec de piètres notes. Cela montre que si vous avez une licence, vous n'avez pas besoin de vous soucier de faire un bon jeu parce que les gens vont l'acheter. Vous avez, vous l'avez dit, à la fois le talent pour faire des jeux au top-qualité, et l'argent pour acquérir ces super licences. vous ne pensez pas qu'EA a la possibilité, voire la responsabilité, de restaurer les jeux sous licence de l'état dans lequel ils se trouvent maintenant ?

J. Riccitiello : Je ne crois pas qu'EA ait pour activité d'exploiter les licences des autres avec des jeux de mauvaise qualité. On l'a fait. La plupart de nos concurrent l'ont fait ou le font. Ce n'est pas ce que nous faisons. Nous ne sommes pas du tout sur ce créneau. Metacritic n'est pas toujours le meilleur instrument de mesure pour les jeux à licence, mais je reconnais un bon jeu quand j'en vois un. Les produits que nous allons sortir cette année avec Hasbro, je ne sais pas comment Metacritic va les prendre, mais ils sont innovants, ils sont différents. On a eu le premier jeu de tir noté "Everyone" [par l'ESRB] avec Nerf. Ce qu'on fait avec Family Game Night, ce qu'on fait avec Littlest Pet Shop - des trucs vraiment chouette, ce qu'on fait avec les Sims - des trucs vraiment chouette. Je crois que cela rend la qualité méritée par notre secteur, et je crois qu'on fait un pas en arrière à chaque fois qu'on prend une licence et qu'on l'exploite avec un mauvais jeu. Ce n'est pas ce qu'on veut faire.


Le point de vue de John Riccitiello est toujours intéressant à partager, non ? Partagez-vous l'opinion selon laquelle EA a changé cette année ? Préférez-vous le EA d'aujourd'hui, ou pour vous le "mal" est-il toujours bel et bien là ? Avec Boom Blox, EA a montré qu'il y avait en effet la possibilité de proposer du contenu novateur (même si pour cela il faut tout de même trouver le moyen d'afficher un "un jeu de Steven Spielberg" pour le lancement !

Sources : MTV Multiplayer 1 et MTV Multiplayer 1

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Anonymous
Ce gars de EA ne veut pas admettre que sa société est en train de changer son image. C'est pourtant flagrant. Je ne sais plus qui a dit ça: "Nous sous somme demandés ce que Nintendo aurait fait sur leurs consoles avec une licence comme Les Sims" mais ça veut tout dire. EA éclate ses barrières et fait du bon boulot... Pour le moment.
Xavier
wathur a écrit:Je ne sais plus qui a dit ça: "Nous sous somme demandés ce que Nintendo aurait fait sur leurs consoles avec une licence comme Les Sims" mais ça veut tout dire.


C'était Tim Letourneau, que nous avons pu interviewer dans le cadre du Spécial EA Sims ;)

D'ailleurs, ce Spécial est ici et l'article en question !
Tyman
Je trouve ça quand même un peu choquant de se comparer à des trafiquants… c'est négatif pour EA, le big boss n'a pas du apprécier et lui dire d'éviter d'avoir ce genre de discourt :bmush:
Clem68
moi je les aimes pas EA surtout avec les need for speed quand le nouveaux sot deux mois apès un des précédent ferme ses serveurs...c'est pourri ! ou alor un truc que j'aime pas aussi chez eux c'est leurs systéme de compte pour accécédez au mode online de par exemple les FPS (battlefield etc) ils sont trop nul alor si ils pensent d'abord a la création et aux clients ben ils savent pas créé pour les clients...

bref voila mon avis sur leur point négatif mais sinon ya des jeux chez eux que j'apprécie comme le seigneur des anneaux bataille pour la terre du milieu 1 et 2 :) ou même les battlefield

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×