News

eShop : Les indés évitent l'Allemagne

Si vous aimez les jeux indés et que vous résidez en Europe, vous avez remarqué le décalage des sorties avec le continent américain, parfois l’absence de sortie en Europe. Pourquoi une telle différence de prestation entre continents ? Ceci est en partie dû à la procédure longue et coûteuse de classification par âge peut être, comme développeurs et éditeurs doivent passer par PEGI (Europe), l'USK (Allemagne) et le PBR (Australie).

News
Pour de nombreux petits développeurs / éditeurs, la coupe semble pleine car cette multiplication de certifications impose un véritable parcours d’obstacles à surmonter et pèse de plus en plus lourd financièrement, avant même de pouvoir commencer à vendre leurs jeux. Il semble que la situation ne fait qu'empirer au fil du temps: au cours des dernières semaines, un bon nombre de jeux ne sont pas venus en Allemagne en raison des faibles ventes et des frais de la certification USK.

Selon le site NintendoLife (citant une source qui a souhaité rester anonyme, mais qu’on dit être un membre très respecté de l'indie scene du développement de Nintendo, avec plusieurs jeux déjà sortis), les développeurs européens ont tenu plusieurs réunions «secrètes» durant les derniers mois pour faire le point et partager leurs expériences et difficultés.

Le constat est sans appel : de nombreux développeurs indépendants ont du mal à vendre au moins 3000 exemplaires de leurs jeux sur l’eShop et commencent à moins soutenir les consoles Nintendo. C’est un problème de rentabilité qui se pose à ces studios, qui ne peuvent plus supporter les frais des certifications. Mais cela impacte également les grands éditeurs qui commencent à boycotter l’Allemagne en raison des frais de notation coûteux pour l'USK (une situation qui est assez similaire à l'Australie).
Coût de certification élevé + faibles ventes sur le Nintendo eShop = équation insoluble si l'on reste dans cette démarche, certains d'entre eux ne parviennent même pas à récupérer par leurs ventes les fonds qu’ils ont dû débloquer initialement pour payer la certification : c’est donc une vente à perte qui est dénoncée ainsi que le grand bazar du manque d'harmonisation au niveau européen.
Que peut faire Nintendo qui a bien entendu la colère et les angoisses des studios ? Pas grand-chose immédiatement car le constructeur n’a aucun contrôle sur le PEGI, l'USK et le PBR.

Pour rappel PEGI, ou Pan European Game Information, est utilisé et reconnu dans toute l’Europe et bénéficie du soutien sans réserve de la Commission européenne. Il est considéré comme un modèle d’harmonisation européenne en matière de protection de l’enfance. Une piste cependant peut être explorée, c’est l'expansion du système de notation de l'IARC.
L’International Age Rating Coalition créé en 2013 fournit un processus de classification par âge rationalisé à l'échelle mondiale pour les jeux numériques et les applications mobiles, les développeurs obtenant directement la classification par âge en répondant à une seule série de questions sur le contenu de leur produit et en fournissant des éléments interactifs.

La généralisation de l’IARC simplifierait le processus de certification, et appliqué au Nintendo eShop, ce serait une très bonne nouvelle pour les indépendants afin de simplifier leurs démarches et rationnaliser les coûts. Pour nous joueurs européens, ce serait une solution adéquate pour ne plus être privé de titres ou subir des délais de commercialisation liés au manque d’homogénéisation des marchés numériques. Tout ce travail d’harmonisation se conjugue avec la loi MUN européenne dont nous vous avions parlé ici.
Même si nous ne savons pas quand Nintendo va mettre en œuvre le système IARC sur ses consoles, c’est au regard de la grogne actuelle un dossier chaud que la firme doit étudier, la compagnie ne pouvant pas se payer le luxe de perdre l’attrait de son Nintendo eShop auprès des tiers. Peut-être que ce dossier fait partie des sujets qui imposent à M. Iwata de demeurer au Japon au lieu de s’envoler pour le salon E3.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

AHL 67
Plutôt que d'attendre une certif dont personne ne fait attention autrement que par son logo qui dégueulasse l'artwork des boîtes (donc dont personne ne fait attention tout court sur l'e-Shop), ils ne pourraient pas tout simplement publier leurs jeux sans certif en mode "18+" en précisant que c'est juste parce qu'ils ne voulaient pas s'embêter à faire certifier un jeu dont chaque image peut parler d'elle-même quant au contenu ?

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×