News

Certains jeux physiques vont nécessiter un espace de stockage dans votre Switch

Cet avertissement sera désormais visible sur le boitier de certains jeux. Une obligation technique que l'on comprend au regard de certains titres qui vont nécessiter des mises à jour régulières mais qui fait ronchonner certains acheteurs.

News
Le mouvement sera lancé par NBA 2K18, qui a récemment indiqué sur son nouveau visuel de jaquette l'obligation pour l'acheteur du jeux d'avoir également une carte microSD présente dans sa console Switch. Une ardoise financière qui passe un peu mal vis-à-vis de certains consommateurs qui dénoncent la capacité mémoire insuffisante de la Switch au départ (32 Go dont une partie non utilisable pour cause d'espace utilisé par l'OS) alors que des titres s'avèrent de plus en plus gourmands.

Alors qu'il n'est pas encore possible de brancher un disque dur externe sur son dock, et malgré une légère baisse de prix de la mémoire MicroSD, une carte de bonne qualité de 64 Go ou 128 Go n'est pas un investissement si léger que cela (la console est encore récente et nombres de possesseurs se sont saignés pour l'acheter avec des protections, un jeu de Joy-Con supplémentaire ou une manette Pro, acheter des jeux...). L'idée de devoir passer plus rapidement que prévu à l'achat d'une carte microSD n'enchante donc pas, surtout après avoir privilégié l'achat de version physique pour limiter les installations au sein de la mémoire de la console.

Pour le moment, ces jeux nécessitant obligatoirement la possession d'une microSD se verront dotés d'un bandeau bien visible en haut de la jaquette, avertissant les acheteurs. Nintendo a communiqué sur le sujet, une information relayée par IGN :

Si vous achetez une version physique d'un jeu qui requiert une carte mémoire microSD supplémentaire, vous pourrez jouer seulement à une partie de ce jeu en le sortant de sa boîte (par exemple, à des niveaux ou des modes spécifiques). Pour profiter du jeu complet, le téléchargement de données supplémentaires sera nécessaire. Selon les exigences de stockage pour chaque jeu, il sera peut être nécessaire d'acheter une carte microSD pour développer l'espace de stockage. Lors de l'achat d'une version numérique du jeu, il sera peut-être également nécessaire d'acheter une carte microSD en fonction des besoins de stockage du jeu et du stockage disponible sur la console Nintendo Switch du consommateur.
Nous ne devons pas être vraiment surpris, avec quelques jeux indépendants, on arrive assez vite aux limites des capacités mémoires internes de la Switch. L'expérience personnelle de votre serviteur, qui n'avait pas vraiment envie de passer par la case achat immédiatement, a été bousculée par l'achat de NBA Playgrounds, un titre qui s'est révélé assez gourmand rapidement (et qui reçoit des mises à jour loin d'être indolores niveau poids). Les titres de sports sont donc des logiciels particulièrement sensibles à l'inflation d'espace mémoire et on peut s'attendre à des cas similaires sur d'autres jeux massivement multijoueur. Regardons ce qui existe sur PS4 ou PC, avec des titres de plus en plus volumineux qui occupent de la place sur nos disques durs ou SSD. Le problème est plus sensible avec la Switch qui pour garder ses capacités mobiles doit se contenter de cartes mémoires vendues au tarif du Go bien plus élevé. On est encore loin de voir apparaître sur le marché des cartes de 2To, à un prix accessible. Et malheureusement, il n'est pas possible d'utiliser sa carte microSD sur plusieurs Switch pour pouvoir jouer chez des amis, car chaque carte ne peut être connectée qu'à une seule machine.

Un dernier point non négligeable concerne le coût de fabrication des cartes mémoires des jeux physiques. Plus le jeu prend de la place et plus la carte coûte cher à produire. Alors certains éditeurs seront peut-être tentés de nous vendre une carte mémoire de taille modérée avec nécessité de télécharger le contenu ne pouvant être inclus sur la carte au lieu de devoir passer à la taille supplémentaire de carte mémoire, non intégralement utilisée et beaucoup plus chère au niveau des coûts de productions. Ce sera toujours le consommateur au final qui paiera la différence mais quelle solution reste pour le moment la moins coûteuse pour tout le monde ?

Ce n'est pas pour rien que Nintendo a annoncé son partenariat avec Western Digital (Sandisk) pour la production de cartes microSDXC.

Source : IGN

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Athropos
C'est très bien que ce soit clairement noté, je pourrais soigneusement éviter ces jeux.
maianico
Ce sera écrit la taille de la SD qu'il faut ?
N'ayons pas peur des mots Nintendo s'est viandé sur cet aspect de la conception en anticipant mal les besoins du marché. Pour apaiser la communauté il faudrait rendre compatible les disques durs... Et encore ce serait que pour jouer en dock. Sinon fournir une SD avec la console à l'achat dès que les coûts de production auront baissé.
wiidefender
Ce sont les éditeurs qui sont à blâmer ! C'est comme si tu commendais un meuble et qu'on t'envoie les planches sans la visserie en te disant que la carton était trop petit pour tout contenir ! Ben change de carton pignouf !

Si le jeu fait 25GB, mets le sur une 32GB au lieu d'une 16GB ! Je pense pas que l'écart de prix soit si important que ca entre deux capacités (y'avait un un recap des prix par taille et quantité mais je le trouve plus) et ca les gêne absolument pas de te faire payer le surcoût du forma cartouche (n'est-ce pas Sega qui vendais Puyo 10€ de plus que sur PS4)
keoone
J'espère que Nintendo va rapidement effectuer une mise à jour pour rendre compatible le dock avec un DD. Avec un système d'upload automatique vers la carte sd (dès que la switch est dockée avec une cartouche jeu)
D'ailleurs je me demande si Nintendo n'as pas l'intention de vendre un dock "deluxe" avec DD, sortie réseau, voir plus...

Maintenant la xbox one S 500 go est une purge niveau espace de stockage, l'installation obligatoire fait qu'au final seulement 10 à 12 jeux peuvent être stockés sur la console... Mon fils passe son temps à desinstaller et telecharger.. chaque jeu occupe finalement 2 espaces de stockage, le blueray et le DD (pour les mêmes données)

Enfin, ses données supplémentaires seront des modes de jeux ou des maps en dlc , le jeu sera jouable directement avec la cartouche, il sera tronqué mais jouable.
maianico
wildefender> Je n'ai pas vu la taille totale du jeu mais j'imagine que s'il faut une SD c'est que l'excédent en dehors de la cartouche ne tient pas dans la mémoire interne. Passer de16Go à 32Go n'aurait donc pas solutionné le problème il aurait fallu taper encore une taille plus grande et perdre toute compétitivité en terme de prix. La majorité du grand public n'est pas prêt à payer plus cher un jeu s'il a le choix de la plateforme.

Nintendo a toujours eu un côté conservateur (le online...), parfois on adore parfois on déteste. C'est la nintendo-différence. Quand ils merdent il faut le dire et la ils ont merdé.
Oublions 2K18. On prends le cas extrême : tu gardes ta console 4/5ans, tu n'achètes que des jeux Nintendo (donc optimisés) avec de temps en temps des DLC (on voit que ça arrive avec zelda et mario lapins) et des mises à jour (c'est très régulier sur splatoon et arms par exemple). Est-ce que les 32 Go suffiraient sur plusieurs années ?
Je ne pense pas. Et ça sous-entends n'acheter aucun jeux en démat (alors que certaines perles durant la vie de la console ne seront que en démat).
Jap38
@Athropos +1000 Je n’achèterais AUCUN de ces jeux et j’espère que beaucoup feront la même chose...
Je me souviens quand nous (Les fans Nintendo) rétorquions aux personnes critiquant la switch pour son "faible stockage interne" qu'il n'était pas forcément nécessaires étant donné "l'avantage" des jeux en cartouche...
Aujourd'hui ça parait tellement ridicule... Franchement, entre le online déplaisant (tchat sur téléphone) et ça, ça va faire pas mal de jeux que je ne prendrais pas sur switch si ils sortent sur d'autres plateformes....
Je comprends pourquoi les jeux type destiny, red dead ou autres AAA ne sortent pas, ce n'est pas seulement une histoire de puissance.
wiidefender
@maianico : une SD de 32GB ca coûte 10/12€ de nos jours ! Une 64GB, tu trouves ca en dessous de 20€ très facilement aussi ! Donc bon, amortir des DLC, des MàJ ou des jeux indés, ca devrait pas poser trop de problèmes niveau investissement financier !

Moi ce qui me gêne, c'est pas de devoir étendre la mémoire pour les raisons cités ci-dessus mais pour permettre aux éditeurs de faire des économies !

Ce que j'ai peur de voir arriver, ce sont des éditeurs qui utiliseraient des cartouches de base 2GB pour juste coller l'installeur du jeu qui lancerait un download ! Une fausse version physique en somme mais bien entendu vendue au même prix qui en plus te boufferait tout ton stockage à la base pas prévu pour ca ! On est pas sur PS4 à devoir installer nos jeux, le support cartouche évite cela !

NBA 2K18, je crois que le jeu pèse 26GB donc ca rentre tranquille sur une 32GB ! Mais oui, c'est plus rentable de poser ca sur une 16GB et demander au consommateur d'amortir le reste par leurs propres moyens ! Faut pas me la faire, le prix de la mémoire est faible donc passer de 16 à 32GB ca doit leur coûter 2 ou 3€ grand maximum !
maianico
Je suis d'accord sur la responsabilité de l'éditeur tiers qui veut maximiser ses marges. D'ailleurs comme c'est un jeu multiplateforme sans doute aucun effort n'a été fait pour optimiser la taille du jeu.
Néanmoins Nintendo a sa responsabilité. On verra dans quelques années lorsque Nintendo fera une switch 1.1 (ou switch mini ou je ne sais pas comment il l'appelleront) qu'ils augmenteront (entre autre) l'espace de stockage interne.
maianico
Ne cautionnant pas ce principe je boycotterais ces jeux également.
Le démat pour les indé ok ("petits" jeux) mais pas pour les gros tiers. La c'est un démat déguisé.
sebiorg
Le problème des jeux de sports type basket, baseball...c'est la mise à jour des statistiques, la prise en compte du transfert des joueurs et autres joyeusetés qui prennent pas mal de place. Ces ajouts ne peuvent arriver qu'après la sortie du jeu d'où l'obligation d'installer des composants du programme en mémoire dans la console. Si je reprends comme exemple la mise à jour de NBA Playgrounds, qui entre correction de bugs et divers ajouts fleurtait avec les 7 Go, ce n'est pas indolore. Ce sont des jeux qui ont tendance à subir de grosses mises à jour, il faut le savoir, ce n'est pas spécifique à la Switch.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×