News

3DS et le piratage : Nintendo durcit le ton

News
La situation problématique, pour ne pas dire critique, de la DS avec les cartouches pirates a conduit Nintendo à opter pour une solution beaucoup plus radicale en cas d'utilisation d'appareils non autorisés avec votre 3DS : la mort de votre console.

Jusqu'à présent, nous avions pris avec des pincettes les rumeurs de panne de la console en cas de détection d'une cartouche de type R4. Il semblerait que ces rumeurs soient belles et bien fondées.

Quoi qu'il en soit, un argument souvent lu tenait au fait que Nintendo serait poursuivi en justice pour rendre sa console inopérante en cas d'utilisation d'appareils non autorisés. Les américains aiment les Class Actions, dont l'équivalent n'existe pas vraiment en Europe.

C'est le site Nintendo3DSBlog qui nous rappelle la politique de Nintendo en la matière :


À la lecture de cet avertissement, nous avons regardé notre propre boîte de 3DS, et constaté qu'il y avait beaucoup, BEAUCOUP, BBEEAAUUCCOOUUPP d'avertissements de toutes sortes sur une boîte de 3DS : des avertissements sur la 3D, sur l'utilisation de la 3D par les enfants, sur la disponibilité du wi-fi, et dans les petites lignes, au niveau du code-barre de la console, on trouve…



Cliquez pour agrandir ce texte

Nintendo indique clairement que la console peut devenir inopérante après l'utilisation d'un appareil considéré comme illégal : "la rendre définitivement inutilisable et entraîner l'effacement du contenu non autorisé".

Simple menace ou vraie menace contre tout utilisateur tenté par la perspective de jouer à moindre coût ? Certains risquent bien d'en faire les frais : seront-ils nombreux à braver les interdits, au risque de perdre une console qui, au bas mot, revient à 250 € environ ?

La question que nous nous posons est de savoir si Nintendo a bel et bien le droit de casser votre 3DS "définitivement" après avoir détecté une utilisation d'appareils non-autorisés. Cette simple mention sur la boîte de la console vaut-elle acceptation par les clients de cette mesure anti-piratage ? C'est l'heure d'appeler votre copain avocat pour lui poser la question !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

yoann[007]
Les procès contre Nintendo vont prendre une tournure très intéressante :D

La firme joue très clairement sur une ambiguité dans sa clause :

-D'un côté, indiquer que Nintendo n'est pas responsable dans le cas où l'utilisation de logiciels non-autorisés rendrait la console inopérante et/ou provoquerait une perte de données. C'est un fait. Si un hacker bousille sa console, Nintendo n'y est pour rien.
-De l'autre, mettre en place des mécanismes qui tuent volontairement la console (et qui seront, de toute façon, rapidement contournés, n'en doutez pas), ce qui est une chose totalement différente : ici, c'est Nintendo lui-même qui tue la console, et il ne peut en aucun cas se dégager de sa responsabilité !

La clause stricto sensu est parfaitement légale, mais dans le cas où l'utilise Nintendo, elle est abusive ; quoi que tu fasses avec ta machine, Nintendo n'a pas le droit de la "détruire" de manière volontaire, c'est un vice caché !
Quizzman
Tiens, intéressant en effet, quoique je ne connais pas trop la politique américaine envers ces histoires de clauses abusives.

Same as Yoann, la suite va vraiment m'intéresser.
benji46
Il me semblait que cette mention ai toujours été noté sur les boites de consoles de manière préventives?
Quizzman
Pas toujours, mais c'est un trait récurrent depuis un moment. Je crois que la première en date est la PS3, mais je ne me suis pas fait chier à lire le CLUF de la DSi ou de toutes les consoles actuelles (notez que je les survole quand même la plupart du temps).
foudelaDS
Parce qu'il faudrait rien dire quand les gens mettent une trentaines de jeux dans leurs R4 ou autres? (30 jeux x env. 35€ = 1050€! Et puis comptez le nombre de personnes qui ont travaillé sur chaque jeu, et qui risque d'être licencier si les ventes ne décollent pas à cause du piratage...)

Et puis imaginez le mec porter plainte et aller en justice (car sa console est morte) parce qu'il voulez jouer illégalement, looool!

Nan nan nan! Nintendo à raison de mettre des systèmes radicaux dans leur console, d'autant plus que les utilisateurs sont prévenus! IL Y A PAS DE VICE CACHé !
cyril75013
yoann[007], cela ressemblant "un peu" au systéme de l'accés au live pour les 360 hackées bloquées, sais tu s'il y a eu des actions à l'encontre de microsoft suite à cela ?
yoann[007]
cyril75013 a écrit:yoann[007], cela ressemblant "un peu" au systéme de l'accés au live pour les 360 hackées bloquées, sais tu s'il y a eu des actions à l'encontre de microsoft suite à cela ?

Non, ça n'a rien de commun. Le fait d'être banni d'un service en ligne ne te prive en rien des fonctionnalités de ta console. Si tu es banni de PN, par exemple, ton ordinateur continuera à fonctionner.

De toute façon, je répète : le problème n'est pas de mettre (ou non) des sécurités sur sa machine, mais bien de mettre en place une sorte de système d'autodestruction qui n'est pas du fait du hacker, mais bien de Nintendo lui-même. C'est Nintendo qui décide, de son plein gré et sans aucune loi venant l'appuyer, qu'un usage n'est pas "normal", et que l'utilisateur mérite alors que l'on brique sa console pourtant payée.

foudelaDS a écrit:blablabla

Alors selon toi le constructeur a tous les droits, y compris ceux d'écrire la loi quand ça l'arrange, et le consommateur n'en a aucun ? T'es un beau, toi.

Dans cette affaire, ce n'est pas le hacker qui brique la console, c'est Nintendo. Je répète...
cyril75013
ben il me semble que la console bannie ne peut plus etre connectée au live, meme avec un autre compte, ca l'en prive quand meme d'une part importante de ses fonctionnalités, ne serait ce que pour les mises a jours des jeux
Link-San
Les MaJ de jeux sur 360 peuvent être faite via un clé USB ;=)
foudelaDS
Alors Nintendo n'a pas les droits sur sa console mais Microsoft peut te bloquer l'accès à Internet à une xbox360. C'est pas pareil?

yoann[007] a écrit:Dans cette affaire, ce n'est pas le hacker qui brique la console, c'est Nintendo. Je répète...


Nintendo empêche (et protège en même temps tous ces partenaires) du piratage, le hacker lui achete la console avec des avertissements d'anti piratage, il s'en contre-fiche et lance un jeu illégal : JE SUIS DéSOLé MAIS CELUI QUI EST EN TORT, C'EST LE HACKER! Je me répête mais il est prévenu qu'il n'a pas le droit de faire ça, et que Nintendo se donne le droit de rendre le hardware inutile.

Bon on est sur un forum, chacun son avis, mais je resterais du côté de Nintendo pour ce sujet.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×