• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Lost Sphear Disponible sur Switch

Impressions de Lost Sphear (Switch)

Lost Sphear : quand le JRPG se rappelle à vos bons souvenirs

Après I am Setsuna, Square Enix persiste et signe avec un nouveau jrpg spécialement destiné aux amateurs du genre. Nous avons pu le prendre en mains le temps d'une - petite - session. Verdict !

Impressions
Vous le sentez ? Mais si, faites un effort : tendez les narines, inspirez, humez… Vous devriez sentir ce vent de JRPG qui souffle depuis quelque temps sur le jeu vidéo ! Un temps considéré comme désuet, mais conservant depuis toujours son noyau dur d’amateurs, ce type de jeu fait un retour non pas fracassant, mais tout de même très sensible sur la scène du jeu vidéo. Aujourd’hui, Square Enix nous présente donc Lost Sphear, développé par Tokyo RPG Factory, déjà à l’origine du récent I am Setsuna. Tout est dit ! Reste à voir ce que cela donne, Joy-Cons en mains...
Square Enix nous a gentiment conviés pour une session de jeu dans leurs locaux afin de vous livrer nos premières impressions, après 1h30 de jeu. Ainsi, une première session m’a permis de découvrir le début du jeu (visible dans la vidéo ci-dessous), avant de basculer sur une sauvegarde bien plus avancée pour découvrir d’autres systèmes de combat et les fameuses Exomechs, armures de combat dont je parlerai plus en détail ci-dessous.

LOST SPHEAR - 15 Minutes of NEW GAMEPLAY from the I Am Setsuna Follow-Up09/10/2017

Pas touche à mes souvenirs !

Que serait un JRPG sans un bon scénario ? Autant vous le dire tout de suite, vous n'avez pas à vous inquiéter: l’histoire se révèle pleine de charme, à la fois simple et poétique, onirique mais accessible, et surtout : elle pique votre curiosité et vous donne envie d’avancer, ce qui est primordial sur ce type de jeu !
Lost Sphear vous met dans la peau de Kanata, un jeune et valeureux garçon qui, se réveillant après avoir fait un cauchemar cataclysmique, découvre que son village… disparaît. Au sens propre ! En effet, chaque élément disparu laisse place à une sorte de brume, comme s’il tombait dans l’oubli. Et la brume se propage vite… Vous devrez donc partir à l’aventure avec vos amis pour tenter de stopper ce phénomène avant qu’il ne fasse disparaître le monde entier ! Pour ce faire, vous allez utiliser le don de Kanata : son étrange pouvoir lui permet de transformer ses pensées en matière concrète : ce don sera utile à divers moments du jeu, à la fois pour débloquer de nouvelles zones mais aussi dans les phases d'exploration, dans les donjons etc.

Comme tout JPRG qui se respecte, Lost Sphear vous propose des combats au tour par tour et une bonne part d’exploration. Il vous faudra évidemment suivre de près vos personnages : armes, équipements, aptitudes… Pas de quoi vous dépayser ! Le jeu puise clairement dans l'héritage de ses ancêtres et tout amateur du genre trouvera ses repères en un clin d’œil.

Vous l'aurez compris, Lost Sphear ne s’en cache pas: il reste un jrpg dans la plus pure tradition. Néanmoins, il cherche à se démarquer, principalement grâce à deux éléments clé :

- Les combats, s'ils sont (évidemment) au tour par tour, autorisent toutefois un déplacement de vos personnages au cours du combat, ce qui apporte effectivement de nouvelles stratégies intéressantes.
- Les Exomechs, armures au design étonnant, apportent des capacités spécifiques à la fois en combat et en exploration. Mais vous devrez les utiliser avec parcimonie.

Une atmosphère onirique

Les équipes deTokyo RPG Factory l’ont déjà démontré avec I am Setsuna, ils possèdent un réel talent pour créer des ambiances de jeu très réussies. C’est une nouvelle fois le cas sur Lost Sphear, qui bénéficie d’une ambiance très soignée, visuellement mais également pour la partie musicale. Ici, pas de chichi : loin d’être un monstre de puissance, le jeu est graphiquement assez basique, avec toutefois des effets de lumière et autres petits détails qui le rendent très agréable à l’œil. Plus que les graphismes, c'est son ambiance unique qui séduit : le character design, les décors colorés, les dialogues vraiment bien écrits et inspirés, et surtout ces musiques très réussies (du moins celles entendues ici): on se sent bien devant Lost Sphear, et on a envie d’accompagner nos héros dans leurs aventures.

En plus, vous ne serez jamais perdu : un simple appui sur « R » ouvre une boite de dialogue entre le héros et… lui-même, pour vous rappeler avec toujours beaucoup d’humour où vous devez aller, quelle quête est en cours, etc. C’est tout bête mais ça permet de ne jamais tâtonner, ce qui est très agréable !
En termes de déplacements, on reste sur du très classique : vous vous déplacez sur la carte du monde qui vous permet d’accéder aux zones comme les villages etc.

A noter : le retour des auberges dans le jeu devrait ravir les fans du genre...

Des combats plus rythmés!

Le système de combat ne dépaysera pas ceux qui ont joué à I am Setsuna. Outre les attaques, compétences et items, vous retrouverez par exemple une jauge qui, une fois remplie, permet de déclencher (en appuyant sur Y au bon moment) une action aux effets renforcés, que ce soit une attaque ou des soins.

La « grosse nouveauté » est la possibilité de se déplacer pendant les combats: ne croyez pas que votre expérience de jeu en sera bouleversée, mais cet ajout permet effectivement d’envisager des stratégies et combinaisons nouvelles… Le positionnement des personnages et les attaques liées sont très importants et peuvent sceller l'issue du combat. Nous l'avons appris à nos dépens en affrontant un boss particulièrement redoutable! Les armures (Exomechs) donnent également des aptitudes spécifiques, il est donc intéressant de choisir de les équiper ou non, sachant que vous pouvez faire ce choix pour chaque personnage et pas forcément le groupe entier.

Des conditions de jeu incomplètes

Les conditions de cette preview ne m’ont pas permis de tester le jeu sur Switch autrement qu’en mode portable (et Joy-Cons donc). Je ne pourrai donc pas vous parler du rendu en mode TV, mais pour avoir également testé la version PS4, je peux vous dire ceci : à première vue, les deux versions m'ont paru identiques en tout point. Il faudra bien sûr valider cette impression sur un test plus poussé, vérifier le framerate et la résolution en mode docké, etc.

Peu exigent en termes de puissance, on peut toutefois espérer un mode docké au niveau des versions des autres plateformes... C'est à dire très agréable visuellement.

Du classique… oui mais du bon!

Il faut bien reconnaître que Lost Sphear, s’il apporte quelques nouveautés bienvenues par rapport à I am Setsuna, ne peut éviter les mêmes reproches : le jeu est un JRPG extrêmement classique, peut-être un peu trop. Si vous êtes un grand amateur du genre, et si son prédécesseur vous a plu, alors vous pouvez foncer : le jeu devrait vous combler et apporte son lot de nouveautés. De là à attirer un nouveau public, cela semble déjà plus compliqué. Le gameplay reste daté, cette vue de haut (3D certes) également, les combats en tour par tour aussi. Beaucoup d’éléments nous renvoient au minimum 15 ans en arrière. Attention, ce n’est pas un défaut en soi, disons plutôt que le jeu joue clairement la carte de la nostalgie, ce qui le destine à une cible précise.

L’histoire, mêlée à l’ambiance et aux nouvelles idées de gameplay, devraient toutefois convaincre tous les amateurs du genre de se laisser tenter par ce jrpg prometteur qui débarquera sur Switch dès le 23 janvier 2018.
Lost Sphear est un jrpg dans la plus pure tradition qui devrait se révéler savoureux avec sa très jolie histoire et son ambiance soignée. Si notre session s'est révélée un peu courte à notre goût, le contenu semble également au rendez-vous, tout comme le challenge. Toutefois, en dépit de quelques ajouts bienvenus, ne lui demandez pas de révolutionner le genre : malgré quelques bonnes idées, Lost Sphear s’adresse clairement à un public averti et fidèle amateur du genre, et Square Enix n'a aucune envie de trop bouleverser ses habitudes. Pour finir, à vous qui avez aimé I am Setsuna : inutile de tergiverser, Lost Sphear vous appelle !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

thorim
J'ai détesté le système d'évolution des compétences de I am Setsuna, ce jeu est-il différent sur ce point?

Soutenez PN : achetez ces jeux !

L'attente de Puissance Nintendo

Moyenne

Pas de commentaire

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Lost Sphear (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×