• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Lego City Undercover Disponible sur Switch

Test de Lego City Undercover (Switch)

Lego City Undercover : prêt pour prendre un double Chase ?

La version Switch débarque avec une certaine attente du public. Le jeu, jusque là exclusif à la Wii U, s'ouvre désormais aux autres plates-formes. Alors, ce portage sur Nintendo Switch est-il un succès et peut-il intéresser les possesseurs de la version Wii U ?

Test
La ville de LEGO City est plongée dans la criminalité. Madame la Maire s'inquiète tout particulièrement de l'évasion du dangereux Rex Fury et va demander l'aide du policier qui a réussi une première fois à l'arrêter : Chase McCain. Celui-ci revient sur les lieux deux ans après son départ et va devoir se lancer dans une collection de costumes pour faire face aux nombreuses situations qui l'attendent. Pas simple d'être un grand flic.
Sans conteste une des réussites de la franchise LEGO, les aventures de Chase McCain reviennent dans une version légèrement remastérisée. Légèrement ? Oui, on ne peut pas dire que le travail accompli par les équipes de Warner soit très important visuellement, on a clairement agit par touches discrètes et nous avons plus un portage tranquille qu'une refonte.

Le jeu étant bon à la base, ce n'est pas aussi grave que cela mais se pose alors nécessairement l'utilité de ce jeu pour les joueurs possédant la version originale sur Wii U. On peut s'attendre à ce qu'ils ne se bousculent pas pour obtenir la version Switch même si on gagne quelques dizaines de secondes entre certains chargements de mission et surtout on gagne la possibilité d'emmener avec soi ce jeu partout, une très bonne idée car le contenu est dense et vous prendra de nombreuses heures.

Une histoire qui vous en fera voir de toutes les couleurs

Le policier Chase McCain revient dans la ville de ses premières aventures pour traquer le criminel Rex Fury, qui a réussi à s'échapper. Il y retrouve toutes une panoplie de personnages assez barrés, rendant cette histoire toujours drôle. Grand public, vous êtes guidés en permanence à l'écran, soit par les indications de trajectoire sur la route, des icônes et votre communicateur, cependant le jeu est loin d'être simple. Pour avancer dans sa quête, Chase va devoir endosser différents costumes parmi huit à débloquer au fur et à mesure de sa progression.
Chaque costume lui donne des capacités différentes et lui permettront d'infiltrer divers lieux, exercer différentes professions allant du pompier au garçon de cochon, ou tout simplement se faire intégrer au sein d'un gang. Nous ne dévoilerons pas tout mais si vous avez déjà joué à la version Wii U, il n'y aura pas de surprise. Tout ce qui faisait le charme du jeu sur Wii U se retrouve sur la Switch, y compris les divers caméo et clins d’œil liés à l'ancienne console Nintendo et à l'univers des IP de la marque Japonaise.
Certes, les informations étaient auparavant retransmises sur le GamePad, mais on s'habitue rapidement à voir tout géré sur un seul écran et vous oublierez tout cela pour vous plonger dans l'aventure de Chase. Nous y reviendrons, nous restons un peu déçus de ne pas pouvoir diriger un autre personnage que lui alors qu'il y avait matière. Les modifications étaient certainement trop importantes pour Warner qui a dû préférer capitaliser sur des portages rapides et se renflouer par rapport à une version Wii U excellente mais probablement non vendue à la hauteur des espoirs.

Bande son : un bon doublage qui plonge dans l'histoire

Similaire à la version Wii U, excepté une ambiance autour des sirènes de police qui nous a semblé plus présente, le jeu bénéficie d'un très bon doublage en français des personnages. On est rapidement plongé dans l'histoire, truffée de gag et de clins d’œils, y compris cinématographiques. L'histoire est classique et nous rappelle certaines séries des années 80 /90, l'ambiance sonore, assez joyeuse, accompagnant le tout de manière dynamique pour bien nous rappeler que tout ceci doit être pris au 6e degré. Le son est donc une réussite.
Si nous n'allons pas détailler plus l'histoire pour ne pas spoiler le plaisir de la découverte ( ce n'est pas si simple avec l'utilisation de quelques images du jeu, nous dirons simplement que le personnage devra remonter très haut pour espérer mettre la main sur Rex), attardons-nous désormais à ce portage de la version Switch pour vérifier si elle est techniquement au point. Et nous continuerons obligatoirement à comparer cette nouvelle version à son ainée sur la Wii U.

Wii U et Switch : c'est kif-kif !

Cela va être difficile pour les possesseurs de la Wii U de se motiver pour un nouveau passage à la caisse. On les comprend, l’histoire est identique et ce sont essentiellement des détails techniques qui font la différence, en faveur de la version Switch. Même si nous allons les énumérer, pas sûr que cela motive grandement les possesseurs de la version originale, qui devront débourser entre 43 et 59 € pour un jeu en version physique sur Switch alors que la version Wii U est disponible dans la gamme Nintendo Select à moins de 20 €.
Si l’on étudie les graphismes, on gagne en finesse d’affichage. Oh ce n’est pas le jour et la nuit, mais la version Switch bénéficie d’une retouche de colorimétrie qui éclaircie le rendu des couleurs, apporte un peu plus de netteté, notamment dans les arrières plans parfois un peu flou de la Wii U.

Il y a clairement eu une retouche dans la gestion des éclairages, on le constate notamment au départ lorsque Chase arrive dans le commissariat et dans le rendu de la brillance des personnages. Quelques mises à l’échelle sont un peu plus réalistes sur la Switch, des explosions sont mieux modélisées, certains détails de texture pour modéliser certaines herbes ont été retouchées, faisant moins artificiels (un comble pour un jeu Lego).
On joue sur le subtil au niveau des textures, cela reste des modifications très légères et ponctuelles. Le monde de LEGO CITY semble plus vivant, on croise beaucoup plus de PNJ dans les rues et certaines petites animations ont été rajoutées pour renforcer le climat d’insécurité pour confirmer que la ville est en pleine crise de criminalité. Particulièrement visible au démarrage, le véhicule de Chase McCain a un look beaucoup plus sportif. On reprend ainsi des modèles plus actuels de la game jouet pour redynamiser le jeu. Mais attention, les autres véhicules n’ont pas bougé d’un iota, du moins cela ne nous a pas sauté aux yeux, seule leur animation nous semblant un peu plus rapide, la transition de leur arrivée se faisant beaucoup plus fluide sur la Switch.

Le clipping reste encore présent notamment lorsque vous devez vous faire passer pour un voleur, on garde ce côté décevant de voir apparaître certains véhicules et éléments de décor brutalement devant vous, comme si la profondeur de champ restait gérée de manière inégale. Ce portage n’a donc pas été très loin dans l’optimisation par rapport à la version Wii U.

Au niveau de l’interface, certains objets ont été retouchés, des icônes également, et votre compteur de brique est désormais en haut au centre de l’écran et non plus déporté vers la gauche.

De petits détails trahissent son origine Wii U, notamment avec le communicateur qui reprend globalement la forme du GamePad de la Wii U.

Cela passe bien avec la Switch que l’on peut tenir de la même façon, ce sera moins ressemblant sur PS4 en revanche, où les joueurs auraient sûrement préféré la représentation d’un smartphone.

A lire aussi : La liste des QR Codes Lego City Undercover.

Il reste quelques bugs

Comme nous avons reçu tardivement la version du jeu en dématérialisée, nous avons débuté le jeu directement dans sa version patchée et nous n'avons donc pas connu les problèmes de déconnexion pendant nos sessions ou un mode portable saccadé avec de nombreux problèmes de framerate. Le patch a bien corrigé les problèmes mais il reste quelques détails.

Des baisses de fluidité se font parfois sentir dans les courses ou dans certaines animations, notamment quand vous cassez le décor avec de l'eau. La maniabilité des véhicules reste problématique, on est loin de pouvoir slalomer parfaitement, vous risquez de passer votre temps à détruire du piéton ou des éléments de décor. Ce problème existait déjà sur Wii U et il n'a pas été amélioré sur la Switch (pas sûr que cela soit très différent sur PS4, nous n'avons pas eu l'occasion de vérifier).
Parfois, vous allez vous retrouvez dans une situation où vous serez complètement bloqué. A priori, le programme ne bloque pas suffisamment certaines actions et vous permet de vous retrouver dans des endroits où vous n'avez pas votre place normalement. Une superbe sortie de route dans l'océan nous a ainsi obligé à recommencer la mission, nous ne pouvions plus revenir correctement sur la terre ferme. Le monde ouvert de Lego City est une base intéressante mais techniquement, elle accuse un peu son âge. Depuis, il y a eu LEGO Dimensions qui a amélioré de nombreux aspects et on attend avec impatience de nouveaux progrès dans LEGO World.
Enfin, on peut regretter que les temps de chargement long soit encore présents, même s'ils sont en progrès par rapport à la version Wii U. On espérait bien mieux à ce niveau.

Lego City Undercover reste un jeu plaisant

On prend plaisir à se promener dans la ville, bien modélisée (probablement sur San Francisco avec un pont ressemblant fortement au Golden Gate Bridge) avec de nombreux véhicules utilisables même si la conduite est parfois étrange. Il nous est arrivé assez régulièrement, lorsqu’on accélère, une perte de contrôle dans certains virages, avec des envolées dans le décor et quelques blocages à la clé.

Attention à bien utiliser votre petit boost sur votre véhicule en appuyant sur la touche Y pour ne pas manquer votre cible ou partir dans le décor (nous refuserons de répondre à la question embarrassante du nombre de citoyens de la ville que nous avons fauché en conduisant).
On appréciera l’humour distillé tout au long du jeu, du lourdingue et maladroit Franck, à des séquences plus légères comme l’écureuil tentant de prendre en main une canne à pêche. Observez bien les détails, Undercover en foisonne. Chaque mission achevée se termine par un décompte des jetons et notamment des éléments débloqués (vous avez 40 briques rouges à découvrir ainsi que les traditionnelles briques dorées). Vous débloquez alors la mission vous permettant d'y revenir librement plus tard. C'est toujours agréable, mais pas sûr que l'on ait envie de revenir très souvent ensuite dans chaque niveau.


Un mode coopératif moyennement convaincant

Parlons maintenant de la grande nouveauté, le jeu à deux en mode coopératif. Il était très attendu sur Wii U, faisant grandement défaut, son arrivée sur cette réédition est une bénédiction. Relativement lisible, l’affichage est partagé en deux dans le sens vertical et même si cela suit correctement l’action, la fluidité en prend un léger coup. Le champ de vision plus étroit provoquera également une moins bonne anticipation des mouvements et plus de chocs. Cela reste raisonnable, le problème ne se situe pas à ce niveau.
Les développeurs ont eu la mauvaise idée de créer un double de Chase. On aurait tellement apprécié contrôler un autre policier (Franck ou tout autre membre de la fine équipe passant de l’ersatz de Starksy et Hutch, Columbo, Sherlock Holmes etc…). Alors on garde cette impression bizarre de courir après son double miroir et l’immersion fun en prend un coup. Au moins ils ont pu recycler les anciennes tenues (les coloris étaient parfois différents) de la version Wii U.
16/20
Si vous n’avez pas la version Wii U, foncez, LEGO City Undercover est très plaisant et son contenu est très conséquent. Si vous avez la version Wii U, en revanche, l’intérêt est beaucoup plus limité. Les temps de chargements sont un peu plus courts mais ce n’est pas encore la grande rapidité, le mode deux joueurs est intéressant mais un peu bancal en ayant choisi un clone de Chase, donnant une sensation mitigée à l’écran. Refaire le jeu en connaissant la version Wii U vous prendra une dizaine d’heures mais pour ceux qui le découvriront, cela leur prendra deux fois plus de temps, et encore, on ne compte pas les possibilités de promenade découverte pour admirer le décor, très travaillé. Le design est toujours une réussite, quelques années après la sortie de la version Wii U et on comprend tout à fait les intentions de mettre fin à l’exclusivité Wii U car le jeu mérite une reconnaissance beaucoup plus large que ce que lui permettait le marché Wii U.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

WedgeR7
"Les développeurs ont eu la mauvaise idée de créer un double de Chase"
Mais heu... dans les jeux légo tu peux changer de perso, y compris dans celui-ci. Même si en connectant un 2ème jours ils te donnent de base Chase, il suffit de choisir ensuite un autre perso... non?
ViNcEnT1er
Dans le sondage il manque l'option "je l'ai sur Wii U et ça me suffit", vous pensez vraiment que tous ceux qui l'ont sur Wii U vont le refaire sur une autre console ?!
sebiorg
@WedgeR7 Non, le seul personnage accessible est Chase et quand tu joues à deux, ce sont deux Chase à l'écran, avec une tenue portant des couleurs différentes.
Talban
@WedgeR7 j'ai lu cela également sur d'autres tests étrangers du jeu et sur un ou deux sites français, il semble que l'on ne puisse diriger que Chase. Par contre Sebiorg, tu aurais du préciser que pour jouer à deux il faut obligatoirement une seconde manette. Avec un ami qui venait de s'acheter le jeu, on a voulu voir ce que cela donnait, on croyait que c'était possible chacun avec une partie de Joy-Con dans les mains, et bien ça passe pas. Alors oui, ça fait cher le jeu à 2 s'il faut investir dans une autre manette. Sinon, oui, j'aime bien la musique fin 70 dans le jeu. Je ne passerai pas à la case achat à mon niveau, ayant déjà joué quelques fois sur la version Wii U.
t0t0
excellent teste.

Ecoutez notre Podcast : le PNCAST


Retour sur le Nintendo Direct

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Les développeurs ont indiqué avoir trimé pour intégrer le mode coopératif. Cela comble un manque mais ils n'ont pas été jusqu'au bout. Ce portage aurait globalement besoin de quelques optimisations complémentaires (peut-être avec de nouveaux patches) mais déjà quel plaisir de retrouver un jeu de cette qualité visuelle en mode nomade. Un achat à recommander sur Switch, sauf si vous avez le jeu sur Wii U.

Jouabilité
Dès 7 ans, le jeu est jouable mais les plus jeunes risquent de pester en ce qui concerne la maniabilité des véhicules, un peu rigide. L'interface est claire, intuitive, on est tout le temps guidé, donc difficile d'être bloqué.
Durée de vie
Finir le jeu à 100% sera un sacré challenge car si vous vous concentrez seulement sur l'histoire principale, vous ne ferez qu'un quart des possibilités du jeu. Comptez entre 10 et 15 heures si vous êtes un habitué des jeux LEGO récents pour la traque de Rex, et multiplier sans problème par 2 ou 3 pour tout explorer. C'est donc un contenu dense. En revanche, une fois que vous aurez terminé l'histoire, peu de chance que vous retentiez l'expérience à nouveau. La rejouabilité du titre est donc faible.
Graphismes
Ils sont de qualités, plus lumineux que sur Wii U dans certaines scènes. Quelques effets d'aliasing au niveau des cheveux des personnages demeurent parfois. Le rendu plastique brillant des personnages a été intensifié. Les environnements en LEGO sont remarquables et il faut saluer le travail de design qui n'a absolument pas vieilli lors de cette ressortie. Les effets d'éclairage ont été retravaillés ainsi que certains effets visuels tels les explosions.
Son
Un doublage en français de grande qualité, une bande-sonore qui colle parfaitement à l'action, on est bien immergé dans ce récit policier comique.
Intérêt
Nous sommes de grands enfants et malgré les années, on est toujours heureux de retrouver ces personnages. Le jeu est fidèle à la logique qui a existé sur de nombreux titres récents. On parcourt des lieux, on brise des décors pour collecter des briques ou pour reconstruire de nouveaux objets. Une seule construction est possible à chaque fois, ce n'est pas au niveau du dernier LEGO Starwars. L'humour du titre fonctionne très bien et deux années après y avoir joué sur Wii U, on reprend du plaisir. L'aventure est originale et on aimerait désormais avoir une véritable nouvelle aventure de Chase McCain.
Ergonomie
Vous êtes guidé en permanence dans vos actions. Hormis une fâcheuse tendance à perdre le contrôle de votre véhicule,en particulier lors de l'utilisation du boost, le reste c'est du tout bon. On regrette ce manque de différenciation des personnages en mode deux joueurs, et l'écran partagé verticalement n'est peut-être pas la meilleure solution pour le jeu (dans le sens horizontal, cela aurait été moins gênant).

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Lego City Undercover (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×