Kayron
Pas besoin d'un dock qui upscale en 4K pour afficher un jeu Switch 1080P sur une TV 4K : la télé s'en charge pour toi :-P

La plupart des télévisions récentes en 4K arrivent à upscaler correctement du 1080p.
keoone
Si l'upscaling est bien meilleur grâce à un appareil dédié, ça peut être intéressant, le système imaginé par Samsung basé sur des algorithmes pour être au plus près de la prise en charge native est quand même assez fort. Partir d'une image 720 (8k dégradé) et en extraire une image 8K à 90 % identique avec l'image nativement 8k, c'est un très bon résultat face à ce que propose la plupart des TV 4k avec du 1080.
C'est d'ailleurs problématique, la qualité de l'upscaling est très aléatoire en fonction des marques, des compatibilités.
Avec un dock qui sortirait du 4k natif "propre et optimisé", beaucoups de possesseurs d'écran 4k y trouveront leur compte leur Switch.
maianico
Kayron a écrit:
Je lis votre débat sur la puissance, mais il se fait à partir du point de vue des joueurs que vous êtes et qui espèrent toujours plus de puissance. Il me paraît plus important d'aborder cela sous l'angle de Nintendo lui-même : il se fiche pas mal de la puissance.


A titre personnel ça ne me ferait pas plaisir de voir débarquer des mid gen et devoir changer de consoles tous les 2/3 ans. Le modèle économique des smartphones ne m'intéresse pas du tout.
Les cycles de vie de 5ans du passé m'allaient très bien.
Malheureusement c'est un peu la course à la technologie dans le secteur du jeu vidéo et je me suis fait une raison. Dans mon monde idéal j'aimerais pouvoir n'avoir qu'une seule et uniquement console Nintendo ce qui implique qu'une partie au moins des AAA tiers sortent sur switch. Aujourd'hui je trouve mon bonheur sur switch (j'ai 8 jeux et un 9ème précommandé) avec 2,3 qui m'intéressent sur 2019 mais je suis inquiet pour "demain" s'il prennent la direction de se mettre en "marge" du marché dans leurs futurs choix technologiques.
maianico
keoone a écrit:
Après le soutien des tiers n'est pas a hauteur de la concurrence, mais c'est clairement du à un manque de confiance dû aux faible ventes de jeux tiers sur console Nintendo depuis plusieurs années, pas du tout à une histoire de puissance.


Je suis d'accord mais ce n'est qu'une partie du "problème". Je reviens sur l'écart de puissance qui demande un coût supplémentaire de développement pour les éditeurs tiers et d'autres choix de nintendo qui leurs font, je pense, perdre le portage de certains jeux (le problème de la communication dans les jeux online, l'absence de gachette analogiques pour les jeux de simulations..).

J'ai un bon exemple : Bethesda. Ils ont dit de manière officielle qu'ils sortiraient tous les titres qu'ils peuvent sur switch. Or une bonne partie du catalogue n'a pas été annoncé dont certaines licences renommées qui seraient rentables à coup sur je pense à Fallout par exemple.
Doom et Wolfenstein qui sont "couloir" ça passe au prix de concessions techniques sur les finesse des textures mais dès que l'on passe sur de l'open world récent (je ne parle pas de skyrim donc) c'est tout de suite compliqué. Je ne vois pas un jeu comme The witcher 3 tourner correctement non plus par exemple.
Après oui des jeux de la gen précédent comme gta V seraient envisageables.

Comme la Wii il n'y a que s'ils sont leader du marché avec un gros parc de consoles installés qu'ils "forceront" les tiers à changer leur modèle économique.
Kayron
maianico a écrit:Doom et Wolfenstein qui sont "couloir" ça passe au prix de concessions techniques sur les finesse des textures mais dès que l'on passe sur de l'open world récent (je ne parle pas de skyrim donc) c'est tout de suite compliqué. Je ne vois pas un jeu comme The witcher 3 tourner correctement non plus par exemple.

Oui, alors autant j'ai longtemps vilipendé Nintendo pour ses choix hardware sur la Wii ou la Wii U (des consoles de salon classiques qui n'avaient aucune excuses pour leur hardware aux fraises), autant là, ils sont bloqués par des contraintes techniques et/ou de prix.

A l'heure actuelle, la technologie permettant de faire tourner un jeu PS4 (admettons) sur une console portable, avec une autonomie correcte, elle n'existe pas. La puissance d'un composant implique une consommation plus grande. La seule manière de réduire ça, c'est à travers des architectures plus modernes (à venir) et une finesse de gravure plus fine (mais on arrive là aussi aux limites de ce qui est faisable avec le 7nm).

Même si Nintendo avait choisi l'architecture Pascal pour un éventuel Tegra X2, le gain n'aurait pas permis d'aller beaucoup plus loin en matière de performance (il aurait fallu privilégier plutôt une plus grande autonomie), avec en prime un prix qui aurait explosé. Je suis le premier à m'attrister de voir Zelda un poil vide ou avec quelques textures un peu crades parfois, tellement ce jeu est bon, mais... Malheureusement je crois qu'ils pouvaient pas faire autrement dans cette optique de console hybride.

keoone a écrit:C'est d'ailleurs problématique, la qualité de l'upscaling est très aléatoire en fonction des marques, des compatibilités.

C'est de moins en moins vrai. Comme indiqué plus haut, la plupart des TV récentes gèrent correctement l'upscaling.

Pour ton exemple de Samsung, j'ai très sincèrement de gros doutes. Ca ressemble plus à une grosse campagne marketing où ils cherchent à sortir du lot avec une formule choc (du "8K!!!")...Pour un truc qui upscale un peu mieux? Nintendo a fait rouler sa Wii toute dégueulasse jusqu'en 2011 en se torchant de la full HD, alors tu penses bien qu'ils sont pas du tout dans cette optique.

Mon petit pronostique à la noix : Nintendo se pointera sans doute avec une nouvelle console en 2022/2023 (un peu avant ou après, peu importe) qui pourra tourner sur de la résolution plus haute, adaptative etc, avec un mode portable qui fera tourner du 1080p/60ips et du 1440p~2160p/30ips sur TV.

Au risque de faire mon rabat-joie, je trouve que c'est d'une connerie sans nom de consacrer la moitié de la puissance d'un hardware a une putain de résolution supérieure au 1080p. J'ai beau avoir un écran 1440p, je peux pas dire que l'écart avec le 1080p soit flagrant (c'est un poil plus net et y'a moins d'aliasing). Et je suis incapable de voir la putain de différence entre une TV full HD et une TV 4K l'une à côté de l'autre. Alors soit je deviens vieux, soit c'est vraiment pas flagrant du tout, soit le signal du magasin était pas en 4K.

Bref, le gain entre le 480p (SD, écran cathodique, DvD) et le 1080p full HD était flagrant et justifiait le changement de résolution. Autant là, c'est une débauche de moyens un poil inutile à mes yeux pour des gains franchements minimes. Mais bon, ça fait jeter/acheter des écrans, ça fait jeter/acheter du matos, alors au moins l'industrie a encore des trucs à nous vendre.
z-Rej
Si on prend en exemple ce qu'il s'est passé avec la 3DS (je me trompe peut-être dans les dates, n'hésitez pas à me corriger !) :

- mars 2011, lancement de la 3DS,
- août 2012, lancement de la 3DS XL (juste un écran plus grand et une meilleure batterie si mes souvenirs sont bons),
- octobre 2013, lancement de la 2DS (version "slim" de la 3DS pour reprendre le vocabulaire Playstation),
- février 2015, lancement de la New 3DS / New 3DS XL (la version "pro" de la 3DS arrive donc 4 ans après le lancement de la première version initiale),
- juillet 2017, lancement de la New 2DS XL.

Selon où se situe le curseur de 2019, la Switch aura entre 2 ans et 2 ans et demi ; je pense que c'est un poil trop tôt pour avoir une version "pro" qui verra peut-être le jour pour faire tourner un jeu comme Metroid Prime 4 (la New 3DS était bien sorti pour faire tourner Xenoblade Chronicles !) mais, pour l'instant, on aura soit une version "XL" soit une version "slim".

Je vois bien Metroid Prime 4 arriver pour les fêtes de fin d'année 2020 avec une nouvelle version de la Switch
keoone
La 4k ne devient intéressante qu'à partir d'un écran de 50 pouces, d'ailleurs les statistiques steam montrent que moins de 2 % des joueurs pc jouent en 4k.
C'est aussi pourquoi je pense qu'un upscaling de qualité via un dock 4k serait une solution peu coûteuse et plus adaptée à une machine hybride.

Le problème des mondes ouvert est qu'ils utilisent souvent le multithread, la ps4 et la xbox en ont 8, la Switch également mais ne peut en utiliser que 4 simultanément. Du coup, c'est beaucoup de travail pour adapter ce type de jeu, l'optimisation est compliqué , le codage revu en profondeur. Par exemple pour ARK, les développeurs ont annoncé qu'il y aura quelques dinosaures en moins à afficher mais visuellement le rendu semble très proche d'une xbox one.

Bref, suivant comment a été codé un jeu sur ps4 et xbox, il sera plus ou moins facile à porter sur Switch, plus l'optimisation est importante, plus ça coûte, plus le jeux doit se vendre pour assuré la rentabilité.

Mais par exemple dragon ball fighters Z dont beaucoup pensaient qu'il n'arriverait pas à tenir le 1080 ni le 30 fps offre bien le 1080 mais en plus avec du 60 fps stable. C'est d'ailleurs difficile de voir la différence avec la version PS4 et montre que la Switch envoie grave (merci Nvidia)
Kayron
Oui une Switch bien maîtrisée peut faire tourner des jeux de façon très correcte dans une certaine limite. Le problème de l'open world à la Assassin's Creed Odyssey, c'est qu'il est l'incarnation de cette puissance graphique, en fait.

Tu pourrais booster autant que tu veux ta Switch avec les dernières finesses de gravure, il serait toujours plus alléchant visuellement de voir tourner cet Assassin's Creed sur PS4 Pro ou sur Xbox One X (ou sur PC haut de gamme). Vouloir faire tourner ces jeux là sur Switch, c'est repartir de facto dans une logique de courses à l'armement technologie que Nintendo a abandonné depuis 2006.

Donc dans cette optique, il sera difficile de voir des Fallout sur Switch (comme le souhaitait maianico) : le downgrade serait beaucoup trop violent et on préfèrerait ressortir New Vegas ou Fallout 3.


On peut imaginer (pure supposition) que les prochaines générations de consoles Sony et Microsoft ne proposeront pas un gap visuel très important par rapport aux consoles actuelles. La raison étant assez simple : ils ne jurent que par la 4K et cet objectif va engloutir une bonne partie de la puissance hardware qu'ils auront à disposition. Partant de cette supposition, on peut imaginer qu'en 2022 Nintendo sorte une console tournant dans une résolution un peu moins élevée, mais qui arriverait à proposer des jeux multisupports à peu près équivalents en matière de détails graphiques. Ce que Nintendo économiserait en faisant l'impasse sur la 4K pourrait être investi dans les éléments graphiques d'un jeu.


Passer du 1080p (2 073 600 pixels) au 1440p (3 686 400 pixels) n'est pas très difficile en matière de puissance requise. Passer du 1440p au 4K (8 294 400 pixels), c'est une autre paire de manche pour un gain minime (de mon point de vue). Nintendo aurait tout intérêt (de mon point de vue) à s'en tenir au 1440p pour sa prochaine console afin de ne pas être trop largué sur les jeux multi-supports futurs.
maianico
Kayron a écrit:
Même si Nintendo avait choisi l'architecture Pascal pour un éventuel Tegra X2, le gain n'aurait pas permis d'aller beaucoup plus loin en matière de performance (il aurait fallu privilégier plutôt une plus grande autonomie), avec en prime un prix qui aurait explosé. Je suis le premier à m'attrister de voir Zelda un poil vide ou avec quelques textures un peu crades parfois, tellement ce jeu est bon, mais... Malheureusement je crois qu'ils pouvaient pas faire autrement dans cette optique de console hybride.


Je suis conscient que l'objectif numéro de nintendo était probablement de ne pas passer la barre de 300euros. Je suis plutôt en phase avec leurs choix technologique (même si j'aimeraient qu'ils mettent moins de "gadgets" qu'eux seuls utilisent et que leur coût soit utilisé autrement) pour la switch.
Concernant la WiiU sans parler de la com les choix hardwares étaient mauvais (finition "jouet", OS lent à crever, déficit de puissance..). Bien qu'elle ait eu quelques jeux sympas c'est la seule console de salon Nintendo que je n'ai pas achetée depuis que je joue.
maianico
keoone a écrit:La 4k ne devient intéressante qu'à partir d'un écran de 50 pouces, d'ailleurs les statistiques steam montrent que moins de 2 % des joueurs pc jouent en 4k.
C'est aussi pourquoi je pense qu'un upscaling de qualité via un dock 4k serait une solution peu coûteuse et plus adaptée à une machine hybride.

Le problème des mondes ouvert est qu'ils utilisent souvent le multithread, la ps4 et la xbox en ont 8, la Switch également mais ne peut en utiliser que 4 simultanément. Du coup, c'est beaucoup de travail pour adapter ce type de jeu, l'optimisation est compliqué , le codage revu en profondeur. Par exemple pour ARK, les développeurs ont annoncé qu'il y aura quelques dinosaures en moins à afficher mais visuellement le rendu semble très proche d'une xbox one.

Bref, suivant comment a été codé un jeu sur ps4 et xbox, il sera plus ou moins facile à porter sur Switch, plus l'optimisation est importante, plus ça coûte, plus le jeux doit se vendre pour assuré la rentabilité.

Mais par exemple dragon ball fighters Z dont beaucoup pensaient qu'il n'arriverait pas à tenir le 1080 ni le 30 fps offre bien le 1080 mais en plus avec du 60 fps stable. C'est d'ailleurs difficile de voir la différence avec la version PS4 et montre que la Switch envoie grave (merci Nvidia)


- Le framerate me parait plus intéressant que la résolution effectivement
- Difficile de parler de Ark. Il est tellement codé avec les pieds qu'il sera dur d'en tirer des conclusions.
- Les jeux en cell shading ne posent pas de problèmes sur switch car les textures sont "pauvres". Un jeu comme fighter Z est peu gourmand. La config pour le faire tourner en high @1080p est inférieure à celle de la config minimum de Doom dont on parlait avant et qui est sorti 1,5ans avant.
Cependant c'est quand même un bel exemple d'optimisation le fait qu'il tourne en 60fps sur switch. Les dev ont fait du beau boulot.