wiidefender
Après, c'est toujours pareil, ce sont les jeux plus que leur enrobage qui prévalent dans l'investissement d'une machine ! Reaardons les 3DS qui avec un techno à mi chemin entre une N64 et une GC a quand même réussi à être un succès commercial avec de nombreux jeux !

La difficulté et de faire comprendre aux éditeurs qu'il faut faire du contenu adapté (et par extension exclusif) et non pas chercher à pondre un jeu unique et le décliner sur tous les supports compatibles !

Pour la fibre, ce sont les opérateurs qui câblent, donc clairement, eux, ils s'en foutent de faire bosser de la main d'oeuvre pas chère venue de l'est ! Des gens qui ne se plaignent pas, n'ont pas de couverture et sont tenus par les baloches ! Chez mi, ils ont tiré la fibre dans le fleuve et 2 semaines après le passage de la barge, on était relié et les propositions des FAI tombaient ! t'inquiète, ca va vite, très vite !
maianico
keoone a écrit:Maianico,

C'est une erreur de voir l'arrivée de la ps5 ou de la Xbox next comme un problème pour la Switch.

Contrairement a ce que pensent beaucoups, il n'y aura pas de fracture avec les consoles de salon actuelle, l'immense majorité des jeux qui sortiront sur ps5 sortiront sur ps4 pendant au moins trois ans. Les outils de développement seront cross génération.

L'autre élément que tu éludes, c'est l'évolution des smartphones qui sont de plus en plus puissant, qui reçoivent de plus en plus de jeux consoles, pubg ou Fortnite par exemple. La Switch sera capable de suivre matériellement les smartphone pendant longtemps, Grosso modo, la Switch s'appuiera sans problème sur les catalogue de jeux développés pour les smartphones qui représentent un marché équivalent voir supérieur à celui des consoles.
Pour preuve l'arrivée de Gear.Club Unlimited 2 en priorité sur Switch ou encore du moba arena of Valor (plusieurs millions de joueurs quotidiens actifs sur smartphone ) qui est une exclusivité sur console.

Bref entre le fait que le middleware a pris le pas sur le hardware, que les budgets AAA pour un jeu ps5 impose une version PS4 pour assurer la rentabilité grâce aux parc installé ; et le fait que la Switch pourra s'appuier sur l'évolution des smartphones et le marché des jeux qu'il draine, je pense que c'est une erreur de croire que l'arrivée de la next Gen soit problématique pour la Switch.

En plus, une console est souvent fabriquer plusieurs années après la sortie de sa remplaçante, donc quand Nintendo dit vouloir un cycle de 7 à 8 ans pour la Switch, ça ne veut pas obligatoirement dire que la Switch 2 arrivera après, mais probablement qu'elle sera fabriquée 7 à 8 minimum.



S'ils développent encore des jeux sur ps4 après la sortie de la ps5 ce seront alors des développements spécifiques, ils seront obligés commercialement de tirer parti de la puissance de la ps5 et pas uniquement un upscale.
Aujourd'hui on voit déjà que les grosses licences récentes actuelles ps4 ne sortent pas sur switch (je ne vais pas lancer le débat sur la raison) :
capcom (re7, re2, devil may cry..), square (FF VX, Kingdom hearts..), Ubisoft (far cry, assassin, BGE2), activision (call of), EA (tout son portefeuille) etc
Il manque déjà actuellement un peu de puissance à la switch pour que ce soit rentable pour les tiers de les porter à moindre coût. Il aurait fallu que l'écart soit légèrement inférieur avec la ps4.
"Aujourd'hui" ils ont un demi soutien des tiers ce qui est suffisant avec le concept de la switch, leurs fortes IP et l'attractivité de la console envers la scène indé.

Si "demain" l'écart technologique augmente encore la switch n'a que deux solutions : le streaming ou avoir installée un parc de console suffisamment conséquent pour la rendre incontournable en terme de parts de marchés et forcer les tiers à faire des développements spécifiques/exclusivités.

Je suis joueur nintendo depuis le début des années 90, j'ai vu leurs générations de consoles se succéder et je ne crois pas un seul instant que Nintendo puisse faire vivre ses consoles seul sans les tiers. On aurait de plus un concept hybride avec un ludothèque mal équilibrée fortement orientée jeux typés "mobiles" et un manque de variété/polyvalence préjudiciable pour attirer de nouveaux joueurs de tous horizons.

Pour reprendre une citation de Nintendo "software sells hardware".
wiidefender
Faut surtout arrêter de penser que tiers=AAA mais aussi, il faut bien garder en tête que plus de puissance=coûts de développement plus élevés ! A un moment, cette course à la puissance va limiter les gros titres aux seuls éditeurs qui ont les moyens de poser des millions d'euros pour un développement. C'est déjà un peu le cas depuis la génération PS4/XboxOne où les grosses productions éclipsent les plus modestes.
keoone
Maianico,

Le passage d'une Gen à l'autre est beaucoup plus lissé qu'avant, par exemple cod bo3 sur Xbox one est quasi similaire à la version x360... Idem pour titanfall 2.
Aucun éditeur ne peut plus travailler uniquement sur une nouvelle plate-forme, d'autant plus que rien n'assure le succès de la dite console. Même le constructeur de la machine ne peut plus fournir que du neuf tant les temps de développement sont importants .
La ps5 accueillera des jeux ps4 pendant des années, multi et remake.

Après l'interprétation que la Switch n'est pas assez puissante pour tenir des années, c'est faux, le principe de la console c'est qu'étant un hardware fixe, les développeurs apprennent à l'exploiter à fond permettant de combler les avancés technologiques sur plusieurs années, pour reprendre l'exemple cod bo4 n'a plus rien à voir avec le 3 sorti en début de Gen, pourtant c'est la même console.

Si la ps5 sort en 2020, la ps4 ne sera pas écarté par les tiers avant 2023 (ce que feront Sony ou ms n'a pas d'importance, leurs jeux n'atteriront pas plus sur switch)

Bref, la Switch est dans le bon timing (faut pas oublié que le Tegra x1 était prévu pour la shield portable) son positionnement ne lui permet pas d'être à hauteur de ses concurrentes, mais elle n'est pas non plus totalement larguer, Doom ou DBz fighter le prouvent. Même si elle suit la ps4 jusqu'en 2022, elle aura eu son cycle de 5 ans soit un cycle normal.

Bref, l'arrivée de la next Gen n'a rien d'un problème, d'ailleurs reggie a encore réexpliquer que leur concurrent principal est le temps, le temps de regarder un film à la TV, le temps à regarder une vidéo sur YouTube, le temps passer a écrire ce message, le temps à lire un livre. Le vrai concurrent de la Switch c'est le temps que l'on passe sur diverses solitations autres que jouer.
wiidefender
De toutes façon, les productions first Sony/Microsoft sont des exclusivités constructeurs sur leurs machines respectives donc cela ne changera rien au fait que les joueurs Nintendo ne les auront pas quoi qu'il en soit.
z-Rej
De mon côté, je pense que le jeu-vidéo est un loisir de riche... Si tu veux pleinement en profiter, il te faut déjà une Switch pour les exclus Nintendo + une autre plateforme plus puissante + éventuellement, un casque de réalité-virtuelle.
Vu que le prix des futurs hardwares risque d'être plus élevé que celui existant, on aura, en effet, une forme d'élitisme dans le monde du jeu-vidéo ; et pas seulement dû à l'accès ou non du cloud gaming.
Certains auront les moyens de continuer leur passion à 100%, d'autres prendront du recule en faisant des choix et, certains laisseront tomber.
Dans cette histoire, je ne sais pas qui sera gagnant entre les joueurs, les constructeurs, les éditeurs mais, la seule chose qui me paraît à peu prés sûr, c'est qu'il y aura des changements dans la façon d'appréhender l'univers vidéo-ludique.
z-Rej
* j'entends par là des changements qui sont difficilement prévisibles à l'heure actuelle...
wiidefender
Ce qui coûte cher dans le JV software (car pour le hardware, on le sait tous), ce sont tous les intermédiaires qui prennent de l'argent. Sur un jeu à 50%, t'as déjà 20% de TVA et il faut ajouter à cela la marge du revendeur, celle du grossiste, les coûts de transport à chaque étape, le coût de fabrication de l'édition physique, la redevance constructeur,...Bref, tu l'as bien compris, au final, je suis pas certain que le studio qui sort son jeu touche plus de 5/6€ par titre vendu !

Donc au final, l'avenir du JV de plus en plus cher réside dans la réduction des intermédiaires pour aller directement à la source ! Et c'est justement là où le cloud computing est un atout majeur pour les éditeurs !
antonyn360
Mouais , quand je voit que dans les années 90s ils lançaient tout fier des console à 900 dollars en se disant que sa ferait un carton et que l'autre jour j'ai encore vue chez micromania une Xbox one s neuf avec 1 jeu à 250 euros, je me dit qu'on a encore de la marge ^^' .

Quand on déploiement de la fibre ma maison seras raccorder vers 2024 , pour le moment elle passe juste devant notre commune pour être relié au village d'a côté, et encore , se sont les gens de la commune qui on du creuser la trancher pour mettre la fibre parce que les 2 mec qui se sont pointer avec leur camionnette et leurs rouleau de câble fibre était outillé comme des guignol donc on est très loin d'aller vite .
bahascaux
Gurtifus: j'ai tendance à être pointilleux, après seulement un an, j'ai l'impression qu'elle subit l'effet du temps plus rapidement que ses prédécesseurs.

J'y fait plutôt attention, elle sort pas de chez moi, elle est jamais tombé, et pourtant la cale arrière s'ouvre seule 3 fois sur 4, en mode portable mon joycon gauche a de léger bug au niveau du stick, y a du jeu sur mon joycon droit donc quand il vibre ça fait un sale bruit. Les joycons ne se chargent plus quand ils sont branchés sur la machine (et pour avoir testé d'autres joycon ça charge pas non plus), j'ai perdu 30 min d'autonomie depuis en me basant sur splatoon 2 alors que pourtant je prends soin de ma batterie pas d'endroit trop chaud ou trop froid, je ne laisse pas la batterie totalement vide ou totalement pleine quand je ne compte pas l'utiliser, pas de jeu en chargeant ...

Enfin voilà y a rien de dramatique, mais c'est juste que j'ai l'impression d'avoir acheté une console d'occaz après 3 ans d'utilisation :s