Anonymous
Akhoran a écrit:Pour le fait que Nintendo soit 'seul', je ne pense pas que cela vienne uniquement de leur 'politique'. Ca, c'était d'avantage vrai à l'époque de la SNES, ça fait un moment que Nintendo à mit de l'eau dans son vin et fait les yeux doux aux développeurs Tiers. Il suffit de voir le nombre de partenariat et échange de licence qu'ils ont fait récemment.
A l'époque de la SNES, quasiment tous les développeurs tiers étaient avec Nintendo. Maintenant... euh comment dire ^^'
Et pour les "partenariats" dont tu parles, je serais curieux que tu me cites quelques exemples ;)

Pour moi, la raison pour laquelle Nintendo se retrouve seul, c'est précisément Nintendo lui-même. Nintendo est un éditeur de jeux video si puissant qu'il écrase la concurrence qu'il peut avoir sur ses supports (et qu'il arrive à lui seul à tenir ses consoles hors de l'eau, et à être le premier éditeur loin devant les autres sans avoir 100 millions de GameCube installées et sans faire du multi-platforme à tout va). Depuis tout temps, les best-sellers sur les consoles Nintendo, ce sont des jeux Nintendo, aussi bons que puissent être les jeux d'éditeurs Tiers (seul SquareSoft à pu faire jeu égale, à une certaine époque). Sur console Nintendo, le public achète Nintendo avant d'acheter 'éditeurs Tiers'.
pardon pardon. En même temps, si le public des consoles Nintendo n'achète que des jeux Nintendo, c'est aussi parce qu'il n'y a quasiment que des jeux Nintendo... et aussi que, de plus en plus, les acheteurs de consoles Nintendo sont des personnes qui ne jurent que par Nintendo (et c'est bien dommage).

D'ailleurs, ce que j'évoquais au début va dans ce sens : plus ça va, et plus les éditeurs Tiers mettent 'des bouts de Nintendo' dans leurs productions.
comprends pas cette phrase. Tu veux dire quoi par là ?
Akhoran
Link dans Soul Calibur, Mario dans je ne sais plus quel jeu de basket, F-Zero édité par Sega, Star Fox Assault par Namco, le Mario Kart par Namco... et dans une moindre mesure, Star Fox dans Star Fox Adventure (qui devait être Dinausore Planet à l'origine).

Les éditeurs Tiers, en mettant des 'bouts de Nintendo' dans leur jeu (au risque de faire se croiser des univers incongrus) s'attirent une partie du public Nintendo et boostent leurs ventes, ce qui leur permet de 'lutter' un peu plus efficacement contre Nintendo (assez paradoxal pour nintendo de filer ses licenses pour limiter sa propre influence, mais j'ai bien l'impression que c'est le cas).
Anonymous
Akhoran a écrit:Link dans Soul Calibur, Mario dans je ne sais plus quel jeu de basket, F-Zero édité par Sega, Star Fox Assault par Namco, le Mario Kart par Namco... et dans une moindre mesure, Star Fox dans Star Fox Adventure (qui devait être Dinausore Planet à l'origine).
ouahhhhhhh mais c'est énormmeeeeeeuuh O_O :lol:
tu sais qu'on a dépassé le stade de deux jeux par an ?! :)
et puis bon, tu me donnes raison sur le coup pour "les nouvelles licences" chez Nintendo... ;)

Les éditeurs Tiers, en mettant des 'bouts de Nintendo' dans leur jeu (au risque de faire se croiser des univers incongrus) s'attirent une partie du public Nintendo et boostent leurs ventes, ce qui leur permet de 'lutter' un peu plus efficacement contre Nintendo (assez paradoxal pour nintendo de filer ses licenses pour limiter sa propre influence, mais j'ai bien l'impression que c'est le cas).
ce que je ne comprends pas c'est ce que tu entends par "bouts de Nintendo"...
Trevor
:lol:

Qu'est-ce qu'on peut lire quand même parfois. Il y a des vrais monstres d'hypocrisie ici... :roll:
Accompagnés de quelques Pacco Raban en herbes et les filles cachées de Mmr Irma e

Mesdames et messieurs, bienvenue à Prophètes-Nintendo ! ^^
Akhoran
C'est pas forcément 'énoooooooormeuh', mais ça représente une bonne partie des derniers jeux GameCube pour lesquels des éditeurs Tiers se sont lancés dans l'aventure. Et c'est un phénomène récent (un an ? peut-être deux), qu'ils sont il me semble les seuls à faire (les autres conservent plutôt jalousement leurs licenses).

Pour les 'nouvelles Licences' chez Nintendo, je n'en ai personnelement pas parlé et je trouve qu'il ne se renouvelle pas assez du tout (ou plutôt, qu'ils recyclent trop).

Un bout de Nintendo, c'est Link dans Soul Calibur et Mario dans le jeu de Basket. C'est mettre du Nintendo là où on ne l'attends à priori pas.

En tout cas, moi je serais éditeur Tiers, j'y réfléchirais à deux fois avant de sortir un de mes jeux en même temps qu'un jeu Nintendo (un peu comme sortir son p'tit film en même temps qu'un BlockBuster américain, faut oser...).
KILLIX
Trevor a écrit::lol:

Qu'est-ce qu'on peut lire quand même parfois. Il y a des vrais monstres d'hypocrisie ici... :roll:
Accompagnés de quelques Pacco Raban en herbes et les filles cachées de Mmr Irma e

Mesdames et messieurs, bienvenue à Prophètes-Nintendo ! ^^


Tu parles duquel des deux? J'ai clairement mon opinion, mais... O_o
Akhoran
Ah oui, et pour l'époque SNES, je voulais parler de la politique de Dictateur qu'imprimait Nintendo sur les éditeurs Tiers à cette époque, qui fut une des raisons du départ en masse des éditeurs Tiers chez SONY, bien plus souple, au moment du passage à la Playstation et la N64.

Si la politique de Nintendo pouvait être un frein à la présence d'éditeurs Tiers sur la N64, ça ne peut plus être la raison pour la GameCube.
Anonymous
Akhoran a écrit:C'est pas forcément 'énoooooooormeuh', mais ça représente une bonne partie des derniers jeux GameCube pour lesquels des éditeurs Tiers se sont lancés dans l'aventure. Et c'est un phénomène récent (un an ? peut-être deux), qu'ils sont il me semble les seuls à faire (les autres conservent plutôt jalousement leurs licenses).
ce sont toujours des jeux Nintendo, la différence c'est qu'ils sont sous-traités. On y retrouve toujours les mêmes têtes, les mêmes licences, les mêmes principes. La créativité là-dedans, elle est où ?! Je vais pas repartir dans un discours pro-Sony sur ce coup-là (c'est pas Nintendo qui nous pondrait un jeu de l'envergure d'un Shadow of the Colossus, ils préfèrent faire des jeux au concept simple et sûrs de bien se vendre)... mais que ce soit Nintendo ou les développeurs tiers sur les machines de Nintendo, tout cela manque clairement d'innovation (un comble pour une firme qui se prétend reine de l'innovation, non ?)

Pour les 'nouvelles Licences' chez Nintendo, je n'en ai personnelement pas parlé et je trouve qu'il ne se renouvelle pas assez du tout (ou plutôt, qu'ils recyclent trop).
et pourtant, ça se vend toujours aussi bien -__-

Un bout de Nintendo, c'est Link dans Soul Calibur et Mario dans le jeu de Basket. C'est mettre du Nintendo là où on ne l'attends à priori pas.
forcément, il y a du Nintendo dans les jeux commandités ou en contrat avec Nintendo -__-

En tout cas, moi je serais éditeur Tiers, j'y réfléchirais à deux fois avant de sortir un de mes jeux en même temps qu'un jeu Nintendo (un peu comme sortir son p'tit film en même temps qu'un BlockBuster américain, faut oser...).
d'après toi, pourquoi de moins en moins d'éditeurs sortent des jeux sur les consoles Nintendo ? Les acheteurs de consoles Nintendo achètent surtout les jeux Nintendo, les bons comme les moins bons et les carrément mauvais... c'est assez désespérant comme situation. Nintendo est certes bénéficiaire dans l'affaire, grâce à sa branche développement relativement productive (pour le meilleur et pour le pire), mais ça casse assez la créativité extra-nintendo qui se retrouve surtout sur les autres consoles.
Akhoran
d'après toi, pourquoi de moins en moins d'éditeurs sortent des jeux sur les consoles Nintendo ? Les acheteurs de consoles Nintendo achètent surtout les jeux Nintendo, les bons comme les moins bons et les carrément mauvais... c'est assez désespérant comme situation.

Oui bah c'est précisément ce que je dis depuis le début. Le jugement de valeur sur la qualité des jeux ou des acheteurs en moins.
KILLIX
yoann007 a écrit:ce sont toujours des jeux Nintendo, la différence c'est qu'ils sont sous-traités. On y retrouve toujours les mêmes têtes, les mêmes licences, les mêmes principes. La créativité là-dedans, elle est où ?! Je vais pas repartir dans un discours pro-Sony sur ce coup-là (c'est pas Nintendo qui nous pondrait un jeu de l'envergure d'un Shadow of the Colossus, ils préfèrent faire des jeux au concept simple et sûrs de bien se vendre)... mais que ce soit Nintendo ou les développeurs tiers sur les machines de Nintendo, tout cela manque clairement d'innovation (un comble pour une firme qui se prétend reine de l'innovation, non ?)


Un concept simple n'implique nullement un jeu simple. D'ailleurs, tu cites Shadow of the Colossus, qui en est un très bon exemple: un brave héros doit affronter de gigantesques colosses pour sauver sa bien-aimée. Classique! Et pourtant, il me semble que c'est un jeu très profond, non?

Nintendo utilise en effet beaucoup ses licences, surtout le pluri-disciplinaire Mario. Pourquoi achète-t-on ses jeux? Parce que Mario plaît, Mario est fort, et ses jeux sont toujours un gage de qualité en matière de réalisation et, surtout, de fun. Chez Sony, ce sont les éditeurs tiers qui se débrouillent comme ça. Pourquoi? Tout simplement parce que chez ce constructeur, il n'y a aucune licence forte. Et en cela, Sony est plus populaire pour sa console que pour ses jeux. Et aussi célèbre soit-il à l'heure actuelle, il n'aura sans doute qu'une place très limitée dans l'histoire du jeu vidéo.

Au fait, t'as entendu parler de The Legend of Zelda? Quand je vois le style de The Wind Waker, l'originalité de Four Swords Adventures et l'ambiance de Twilight Princess, qui tous tranchent avec les vieilles habitudes de la saga, j'appelle ça de la prise de risque envers les fans. Mieux! De l'audace! Qui paye, en prime! Et je ne parle pas du parti pris concluant de la DS, dont on ne peut nier les nouvelles licences...