Mobile Nom court mobile

Dossier Mobile (mobile)

Free-To-Play, Pay-To-Win, Free-to-start : les genres de jeu stars sur mobile expliqués

Certains termes pour désigner les jeux peuvent être déroutants, surtout si on n'arrive pas à faire la différence entre tous. "Free to play", "freemium" ou encore le très récent "free-to-start", la frontière entre chaque est mince. Et si on expliquait tout ça ?

Dossier
En tant que joueur, on a tous entendu parler de ces termes. "Free-to-play", "Freemium", "Pay-to-win" et j'en passe, ces désignations sont importantes pour parler des jeux afin d'en comprendre leur modèle économique. Malheureusement, il n'est pas toujours facile de différencier chacun d'entre eux et il devient alors facile de se tromper, voire même d'être dans l'incapacité de faire la différence.
C'est une question que nous nous sommes posée, et sûrement plein d'autres joueurs aussi. Ça veut dire quoi "Free-to-play" ? Ou encore "Freemium" ? Ces termes sont très proches les uns des autres et on va essayer d'en donner une définition aussi objective que possible. Sachez cependant que ni moi ni personne ne détient la réponse absolue et que bien entendu, chacun dispose de son propre avis. Il s'agit là uniquement de la présentation des termes pour faciliter leur compréhension au mieux.

Qu'est ce qu'un "Free-to-Play" ?

On va commencer tout de suite avec les termes qui fâchent. En théorie, le Free-to-Play (aussi appelé F2P ou FtP) signifie un jeu où l'on ne dépense absolument rien, bien que cela soit bien entendu impossible économiquement parlant. On peut donc trouver des micro-transactions mais généralement à un niveau minime, qui n'impacte pas l'expérience de jeu. Il peut donc s'agir d'éléments cosmétiques ou d'autres objets qui ne donnent pas de réel avantage par rapport aux autres joueurs. Par exemple, Miitomo de Nintendo est un Free-to-Play. On a besoin de rien dépenser pour jouer et apprécier le jeu.

Qu'est ce qu'un "Freemium" ?

Voilà le terme qui fait froncer les sourcils. Le Freemium est un "sous-modèle" du Free-to-Play qui fâche et frustre souvent. L'accès au jeu est le même mais la présence d'achats intégrés (ou IAP pour "In-App Purchase") est généralement plus lourde puisque l'accès au contenu "endgame" (contenu de fin de jeu, lorsqu'on entame l'optimisation d'un personnage, des quêtes avancées, etc) est souvent beaucoup plus difficile d'accès pour les joueurs ne souhaitant pas débourser d'argent.

Beaucoup de freemiums sont appelés à tort "free-to-play" car il est plus attractif de les appeler ainsi, ce qui dérange souvent les joueurs. Un exemple pourrait être Flyff, un MMORPG qui devient assez lourd en achats intégrés lorsqu'on commence à optimiser son personnage ou plus récemment Fire Emblem Heroes, qui nécessite soit une chance divine soit de sortir la carte bleue pour obtenir de bonnes unités pour pouvoir progresser vers les niveaux difficiles.

Qu'est ce qu'un "Free-to-Start" ?

Lui, c'est le dernier en date, notamment utilisé par Nintendo pour désigner, relativement à tort, certains de ses jeux comme Miitomo, Animal Crossing Pocket Camp ou Fire Emblem Heroes. Satoru Iwata pensait qu'il était préférable d'utiliser ce terme plutôt que "Free-to-Play" car ce dernier serait mensonger pour les consommateurs. Malheureusement, malgré la bonne intention du vénérable Iwata et la véracité de ses propos, le terme est sujet à confusion et à débats.

Pour certains, "FtS" (pour Free-to-Start) ressemble effectivement au modèle "Free-to-Play" puisqu'on commence gratuitement le jeu et que Nintendo l'a déclaré comme tel. D'autres pensent que cette désignation est plus appropriée pour le système utilisé par Super Mario RUN, avec d'abord l'accès facile au jeu puis l'obligation de payer pour avoir accès au reste, là où le "F2P" ou le "Freemium" ne l'impose pas (bien que dans le cas du freemium, la progression est souvent ralenti de manière conséquente).

Il faut faire attention à l'utilisation de ce terme car il porte à confusion et Nintendo l'utilise un peu n'importe comment. Miitomo est un F2P et Fire Emblem ressemble beaucoup plus à un "freemium". Malgré cela, tout deux sont considérés par Nintendo comme des "FtS". On pourrait comparer ce système à celui des logiciels shareware qui permettaient de tester un logiciel un certain temps avant de devoir payer pour la version complète.

Qu'est-ce qu'un "Pay-to-Play" ?

On en a fini avec le trio compliqué alors passons à des choses plus simples comme le Pay-to-Play ou P2P. Il s'agit là de l'antonyme du modèle "Free-to-Play" et donc de devoir payer pour accéder au jeu. On parle de payer un abonnement pour pouvoir jouer avec le reste du globe et est surtout utilisé dans les MMORPGs. Il peut s'agir d'abonnements hebdomadaires, mensuels et plus rarement, annuels. FFXIV online ou World of Warcraft sont des jeux nécessitant un abonnement et sont donc "Pay-to-Play".

Qu'est-ce qu'un "Pay-to-Accelerate" ?

Le "PtA" est un système économique qui ressemble assez au "Freemium" mais avec de nombreuses différences. Bien que la finalité soit la même, progresser plus vite, la différence se place dans l'utilisation de cette accélération de progression. là où le "Freemium" possède une partie "achats intégrés" souvent lourde et parfois indispensable, le "PtA" permet au joueur de progresser plus vite, sans que cela soit au détriment des autres et sans même que cela soit nécessaire. Tout jeu possédant un système de construction de bâtiments tels que SimCity BuildIt ou Valkyrie Crusade dispose généralement d'une partie "PtA" pour gagner rapidement en expérience, sans que d'autres joueurs soient affectés.

Qu'est-ce-qu'un "Paymium" ?

Ce n'est pas le terme que l'on voit le plus souvent. Comme le "Pay-to-play" qui est l'antonyme de "free-to-play", "paymium" est l'opposé de "freemium". On paye donc le jeu une première fois puis il est généralement nécessaire de repasser à la caisse par la suite pour avancer dans le jeu. Les jeux à chapitres, comme les jeux Telltale (Batman, Borderlands, Gardiens de la Galaxie etc..), Life is Strange ou Monument Valley sont des "paymium".

Qu'est-ce qu'un "Pay-to-Win" ?

Probablement le pire des systèmes car le plus injuste, le plus addictif et surtout le plus dangereux. Un jeu est appelé "Pay-to-Win" (ou "Buy-to-Win") lorsque le joueur peut gagner un avantage non négligeable sur les autres par l'intermédiaire de l'argent réel. Si certains jeux comme League of Legends n'ont pas une partie énorme, d'autres comme Candy Crush ou plus récemment Fifa 18 misent énormément là-dessus.

Et lorsqu'un jeu devient majoritairement "pay-to-win", c'est là qu'il perd souvent sa saveur et son intérêt. Des fossés énormes peuvent se créer entre les différents types de joueurs, surtout sur des MMORPGs où l'on peut interagir avec d'autres personnes. Cela peut paraître ridicule mais certains jeux se sont écroulés à cause de ce système et d'autres ont profité de cet élément en poussant le ridicule jusqu'au bout. C'est le cas du tristement célèbre Dungeon Keeper sur smartphone qui est, selon certains, injouable sans faire chauffer la carte bleue.
Si l'on devait classer ces systèmes du "meilleur" au "pire", d'un point de vue général, on aurait dans l'ordre : Free-to-Play > Free-to Start > Pay-to-Play > Pay to Accelerate > Freemium > Paymium > Pay-to-Win.

Mario Kart Tour, un "Free-to-Start" ?

Mario Kart Tour sera le prochain jeu de la série des Mario Kart et sortira sur iOS et Android. Comme pour les jeux précédents de Nintendo, il est considéré comme "Free-to-Start". Mais le sera t-il vraiment? Il ne sera possible d'en juger qu'une fois le jeu en main mais avec la sur-utilisation de "Free-to-Start" pour tous ses jeux, Nintendo ne facilite la compréhension du terme et pourrait même tromper les utilisateurs. On peut alors avoir une crainte de voir débarquer une utilisation du modèle Super Mario Run qui briderait le joueur à un nombre de courses limités ou alors un F2P avec endurance pour chaque course.

L'avis de la Rédaction PN ?

On est tous des joueurs comme vous et j'ai donc profité du sujet pour demander l'avis du reste de la rédaction concernant les "Free-to-play", leurs définitions ou ce qu'ils pensaient du terme "Free-to-Start" utilisé par Nintendo. Si pour certaines choses, les avis se ressemblent (ce qu'est un "free-to-play" ou "freemium" par exemple), l'inverse est aussi présent, surtout concernant la définition de ce qu'est ou devrait être le "Free-to-Start" qui n'est pas unanime. On retrouve les deux écoles de pensée à savoir "FtS signifie F2P car c'est ce qu'utilise Nintendo" et "FtS correspond beaucoup plus à Super Mario Run qu'aux autres systèmes".

Ces divergences d'opinion montrent bien qu'on a chacun sa façon d'interpréter les modèles choisis par les éditeurs pour nous convaincre de consacrer du temps... et de l'argent, à leurs jeux vidéo. N'hésitez pas à nous dire en commentaire ci-dessous ce que vous pensez de ces différentes façons de jouer sur mobile et si, en toute honnêteté, certaines approches ont plus de succès auprès de vous que d'autres !
Si certains termes sont faciles à comprendre, cela ne veut pas pour autant dire qu'on en connait la signification complète. Chacun son propre avis sur le sujet des "Free-to-Play" et autres termes en tout genre comme le fameux "Free-to-Start". Pensez à cela quand on vous propose de jouer à un "F2P", qui sait ce dont il s'agit vraiment?

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

pixelmaniac
Merci pour la mise à plat. On est entré dans une ère ou l'addiction est devenue la base d'un modèle économique. Personnellement, je vomis cette exploitation psychologique de nos faiblesses humaines et j'espère même que dans le futur elle sera interdite, une fois unanimement reconnue comme déviance néfaste pour notre société.
Sag647
Vu qu'on aborde les "Pay-to-play" et les MMO tels que WoW et FFXIV, j'ajouterais le "Buy-to-play", le jeu qui comme Guild Wars nécessite un achat pour être joué, mais n'a pas d'abonnement par la suite. On l'achète juste au début.
Talban
Dossier très intéressant, je ne savais même pas qu'il y avait autant de mot de vocabulaire pour désigner tout cela. Quelle plaie ces micro-paiements, c'est pour cela que les jeux qui proposent des achats intégrés, j'ai tendance à les fuir. Je dois louper quelques perles mais mon porte-monnaie me remercie.
t0t0
excellent sujet ! simple, conci, détaillé. merci. pourrait on avoir une deuxième partie avec le reste des pratiques qui ont emergés ces dernieres annees ( ou pas ) : early access, lootbox, achat in app, game as a service, beta, demo ...etc
gurtifus
Je déteste le modèle économique de tout ces jeux avec des achats in-app, c'est pourquoi je les fuis.
Je préfère me contenter d'un modèle à l'ancienne : j'achète un jeu, il "m'appartient", et je peux en profiter jusqu'au bout, quand je veux (même des années après) sans me demander si les serveurs seront toujours là.
Sauf peut-être pour Elite Dangerous qui m'a fait céder une fois.
Meyrime
"excellent sujet ! simple, conci, détaillé. merci. pourrait on avoir une deuxième partie avec le reste des pratiques qui ont emergés ces dernieres annees ( ou pas ) : early access, lootbox, achat in app, game as a service, beta, demo ...etc"

Merci t0t0. c'est justement à cause de MKTour que j'ai cru bon de faire un rappel des termes et ce dont il s'agissait. Concernant les autres termes dont tu proposes, il n'est pas impossible qu'un autre dossier voit le jour pour expliquer d'autres termes qui peuvent être ambigus.
t0t0
tu as cru bon et tu as bien fait ! je ne connaissais meme pas l existence du paymium ni celle du pay to accelerate pas plus que celle du freemium ni l'ambiguité entre ce dernier et le free to play.

du coup n'etant pas adepte de toutes ces choses je me suis demandé quel etait la nuance ou reelle difference entre : mis a jour, DLC et saison pass que j ai conclu de cette categorie.

en tout cas il me semble que beaucoup de joueurs consoles et PC n approuvent pas toutes ces pratiques et tous ces nouveaux models econnomiques. 'ils semblent s'en detourner de plus en plus alors l'industrie du jeu video semble davantage s'evertuer a aller encore et toujours plus loin dans ces pratiques de monetisation, d'amortissement et de rendement de ces produits.

en tout cas tres bon eclaircissement et merci pour l'ecoute

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×