showkerk
yoann[007] a écrit:Ouais c'est vrai que passer des heures à dialoguer, lire des codex et faire de l'exploration pour compléter des quêtes annexes, c'est un gameplay TYPIQUE de fps.


C'est clair, c'est tellement con comme façon de classer qu'on aurait plus besoin de parler de RPG, ce ne serait que des TPS, des FPS voire des Point n' Click.
everred
Ouais mais Metroid Prime à carrément rien a voir avec les CoD, Team Fortress, CS, etc. A sa sortie les gens parlaient de FPA d'ailleurs pour first person adventure puisqu'au final on était simplement dans le même type de progression que les Metroid 2D (action aventure exploration) mais avec une vue première personne. (Et aussi par ce que vu qu'il y avait un lock, la partie shooter se résumait à marteler A :D).
Deus Ex c'est un peu le même problème, c'est du first person RPG ^^ alors ouais on peut flinguer des gens et tout, mais ça restait plus un jeu de rôle qu'un FPS (meme dans Human Révolution, l'infiltration basique, les dialogues, l'histoire et toussa étaient vachement plus sympas que les pures gunfights).
Portal j'en parle même pas c'est juste un jeu de réflexion à la première personne.

Par contre Doom, CoD, Unreal etc... Ça ce sont des vrais FPS. Sinon, à ce rythme là, Trauma Center c'est un FPS avec scalpel :p
AHL 67
everred a écrit:Sinon, à ce rythme là, Trauma Center c'est un FPS avec scalpel :p

Si je ne me trompe pas (n'y ayant jamais joué), y en a un à laser, donc ça compte ! :D

Pour le reste de toute façon ce n'est pas parce qu'un jeu n'est pas QUE de tel genre qu'il ne l'est pas du tout. C'est débile de résumer un jeu à un seul genre. Et puis ça dépend aussi de la définition qu'on donne aux genres. Pour moi "FPS" caractérise un peu tous les jeux en vue à la première personne où les actions principales pour progresser sont de shooter sur ce qui passe, que ça bouge ou non. Parce que perso je connais pas le sigle "FPPG" de "first person puzzle game" qui collerait le mieux à Portal...
yoann[007]
AHL 67 a écrit:ce n'est pas parce qu'un jeu n'est pas QUE de tel genre qu'il ne l'est pas du tout.
Non, mais c'est essentiellement parce qu'il n'est pas DU TOUT de tel genre qu'il ne l'est pas du tout.

Ces tentatives multiples de rattrapage aux branches deviennent presque tristes.
AHL 67
Oui ben j'ai déjà dit que j'avais un gros doute sur mes souvenirs de ME.
Ryfalgoth
yoann[007] a écrit:Voilà donc l'autre truc qui m'agace : les gens qui pensent que compétition et RNG ne font pas bon ménage.

La gestion du facteur risque, du facteur chance, est normalement prise en compte par les meilleurs joueurs.

Bien d'accord.

Everedd : c'était moi tout à l'heure qui avait pris l'exemple de Pokémon en compétition. Effectivement l'aléatoire dans Pokémon se résume bien souvent à des prises de risques (par exemple si j'utilise Hydrocanon au lieu de Surf, je taperai plus fort mais je risque de louper. T'as l'option Ébullition également qui tape encore moins fort mais qui peut brûler, donc c'est super intéressant !) Mais la RNG ne se résume pas qu'à ça dans Pokémon. Tu as également le côté totalement random que tu ne peux maîtriser, c'est à dire perdre un match à cause d'un crit. Ça fait rager les mauvais perdants sur le coup, m'enfin ce sont les règles du jeu quoi ! Après effectivement les règles Smogon interviennent et interdisent les attaques comme Guillotine mais aussi Jet de Sable, parce que ce sont des techniques de petitsexman faut bien l'avouer :p
Razzle
Duck Hunt est un FPS :O
Sinon ma modeste contribution pour faire avancer le débat sur Smash : les 1vs1 terrain plat sans objets, faut les brûler
D_Y
AHL 67 a écrit:Oui ben j'ai déjà dit que j'avais un gros doute sur mes souvenirs de ME.


C'est impossible d'avoir un doute là dessus, sauf t'y a Alzheimer, ou que t'y a simplement jamais joué...
AHL 67
Ben honnêtement je me souviens plutôt bien me voir de dos avec mes 2 potes qui viennent systématiquement me coller de chaque côté quand je m'arrête, mais j'ai aussi l'impression que la jungle du début je l'ai faite en FPS, mais je ne saurais plus dire pourquoi ni comment... :-?
Le Givré
yoann[007] a écrit:
everred a écrit:
Puisque beaucoup semblent en parler, sachez qu'à ma connaissance, aucun joueur "pro" de Smash ne dénigre les objets ou les stages hazards. C'est ce qui permet de rendre le jeu accessible, amusant et relativement équitable pour tous les niveaux de joueurs.
Personne ne dira que ce sont des éléments de jeu inintéressants. Ce sont simplement des éléments qui sont peu adaptés et peu pertinents dans l'optique d'une compétition dont le but est de déterminer qui est le joueur le plus talentueux. Par contre, en soirée avec des potes je n'ai jamais vu quiconque refuser un free-for-all à quatre ou un 2v2v2 (génial ce mode) sur le stage Xenoblade.

Perso rien qu'au Stunfest j'en ai rencontré un bon paquet qui refusent purement et simplement un simple match avec objets, même pour le fun. Même quand ils ne PARTICIPENT pas aux matches ils viennent passer derrière les joueurs (familles, débutants, etc.) pour leur dire de DÉSACTIVER les objets s'ils voient qu'ils en mettent ! On ne parle pas des postes compétitifs là, mais bien de toutes les consoles en freeplay. De l'élitisme bidon de mes couilles, très pénible, qui pourrit pas mal la "communauté" SSB.

Même en compétition je fais partie de ceux qui pensent que l'impératif "terrain plat" est complètement biaisé, a tendance à privilégier certains types de personnages par rapport à d'autres, et un jeu moins varié (en termes de spacing, de palette de coups, d'opportunités...). C'est une certaine forme de confort et de flemme de la part de joueurs qui ont du mal à se mettre en question, et c'est dommage.

Je peux témoigner également de mon côté. Outre le fait que je rentre très souvent en débat avec des mecs fermés d'esprit sur ce sujet sur le net, il y a quelques mois lors d'une convention à Strasbourg, il y avait un tournoi Smash 4 (et Melee) durant un créneau et tout le reste c'était du free-play. J'ai joué de nombreuses heures en free-play, on faisait des matchs à 8, et c'était super cool. Puis un joueur """pro""" s'est ramené. Je dois avouer qu'il était bon. Mais à un moment je l'ai battu, et le mec a ragé en disant que ma victoire n'était pas méritée parce qu'on jouait en mode 8 joueurs, et patati et patata. Ensuite il a imposé à tout le monde de joueur avec ses règles à lui sous prétexte que lui il s'y connaît. J'ai tenu 1/4h avant de me casser en le traitant de pôv con.

Enfin. Par rapport aux objets je vais exprimer mon point de vue. Je pense que d'une part les objets font partie du jeu et que cela nécessite du skill afin de les maîtriser/éviter. Ce qui est très souvent remis en cause, c'est le côté hasardeux. En tant que joueur compétitif sur Pokémon, je rigole un peu à chaque fois qu'on me dit ça, m'enfin admettons que cela soit effectivement un problème ! Quels objets sont mis en cause pour leur côté trop aléatoire ou trop cheaté si jamais par chance il drop à côté de toi ? Les balles Smash, les pokéball, trophée aide, réceptacle de coeur. Mais sérieusement, ne venez pas me dire que jouer avec des carapaces, bombes de proximité, épée laser, nourriture et tout un tas d'autres objets serait impensable, trop aléatoire ou je ne sais quoi ! Il faut savoir évoluer et jouer avec les règles au bout d'un moment ! Cependant, je ne dénigre pas totalement le sans objet. Je pense simplement que les joueurs devraient adopter différentes catégories de tournois afin que chacun y trouve son compte. Enfin j'aimerais terminer en indiquant que les compétitions sur Mario Kart (de Super Mario Kart à Mario Kart 8) se font avec les objets car eux sont de vrais bonhommes qui n'ont peur de rien.


Aaaaaaaah mais, quand j'entends ça je vous cache pas que ça me rend un peu triste. Très honnêtement.
Le truc, c'est que le Freeplay à 4 ou 8, les matchs en équipes et les duels répondent à des besoins différent. Honnetement je suis un joueur "compétitif" (même si par chez moi on m'appelle FFF pour For Fun FRNK), mais je crache fondamentalement sur aucun mode. Je sépare très clairement les modes à plusieurs, avec ou sans objet, des duels en 1 contre 1. Le 1 contre 1 c'est quand quelqu'un t'a tapé dans l'oeil, que t'a envie de voir de quoi il est capable par lui même. S'il peut te surpasser en utilisant les mécaniques les plus basiques et efficaces du jeu. Le 2V2 ça demande de la synergie et ça permet d'équilibrer les débats quand y'a deux bons joueurs et deux moins bons en mixant les équipes. Les autres modes? Baaaaah c'est drôle quand y'a du monde. Mais honnêtement même si j'avoue que 4-5 match à 4 ou 8 me dérangent pas, j'y passerais pas ma soirée. L'aspect "bordel" est bien trop dérangeant.

Mais on s'égare. Dans notre commu, celle du Sud, on a, et je le dis, j'espère, honnêtement, pas ce soucis. Quand on organise des events public (différent des tournois ou on ramène essentiellement des initiés) on prend quand même soin de laisser un ou deux poste en fun. A 4 ou 8. L'avantage est double. La plupart des joueurs y trouvent leur compte concernant ceux qui veulent juste s'amuser, et surtout ça nous permet de caser de 4 à 8 personne sur une console et donc de faire participer un maximum de personne, là ou en 1V1 tu te retrouve avec des queues interminable. Je le sais, quand je suis pas orga je me balade à divers festival et je suis toujours ravi de faire une ptite partie contre des gens.

Les items c'est différent. Evidemment ça ne rentre pas dans la logique de compétition de la plupart des joueurs, ceux qui comparent avec Mario Kart, c'est pas comparable. Dans Mario Kart, si tu retires les objets, alors oui tu te retrouve à faire la différence au skill et aux stats (déjà que ça compte vachement) et là, la première erreur laisse un écart absolument irratrapable. Après tout les circuits sont invariables. Tu connais ton tracé, tu trace. Pas d'item? Tu reste devant, c'est tout. Dans un jeu de combat, le comeback, avec ou sans item, est toujours possible parce que quand les niveaux des deux joueurs sont proche chacun peut influencer l'autre. Rien n'est figé.
Et puis dans Mario Kart il a jamais été possible de désactiver les items. Heureusement d'ailleurs, sinon quand tu manque un dérapages tu sais que tu reviendra plus jamais à moins d'un bon champignon ou d'une carapace de fourbe. Dans Smash tout est possible à n'importe quel moment. Le problème des items, ça a été dit, c'est que ça influence trop le jeu et les joueurs eux même. Tu vois une pokéball? Tu te rue dessus, mais tu peux sortir un poissirène autant qu'un suicune. Tu n'a même pas de garantie. Quid de quand l'étoile tombe sur quelqu'un? D'une mine effectivement, de la jarre magique ou autre? Certain objets que tu lance et qui font des dégats phénoménaux (coucou la batte). Tu peux pas réduire un jeu à "qui choppe l'item le premier" ou "qui aura le meilleur objet à côté de lui".
Effectivement, dans une optique de détente, en soirée ou en convention ou y'a une bonne ambiance, c'est drôle. En tournoi, quand tu perd sur ça, c'est un peu comme la carapace bleue. Si tu la reçois au premier, voir au second tour, tu te dis que tu peux encore t'en remettre. Quand tu as vaillamment lutté pour ta première place tout au long de la course et que la bleue arrive à 100m de la ligne d'arrivée, ça donne lieu a des images ou tu vois des gateaux avec écrit "sorry for what i say during Mario Kart" ou "Mario Kart, best weapon to destroy friendship". J'ai joué en ligne à MK8, j'ai failli péter mon écran, j'ai arrêté.
Disons qu'il est insupportable que certaine choses ne dépendent ni de toi ni de l'adversaire. On parle pas de la pluie ou de la neige qui va affecter tout le monde et que certain gèrent mieux que d'autre, on parle d'un truc véritablement aléatoire et pas viable. Et pas "plaisant" non plus. Y'a une différence entre reconnaitre sa défaite et fulminer à cause d'un élément extérieur.
Ouh là, ça y est je sais plus ou j'en suis, tentons d'embrayer sur autre chose.

La comparaison avec d'autre jeux de combats se tient dans une certaine limite. Mais une limite très limitée tout de même. Perso j'adhère aux jeux de combats 2D au sol. Ça signifie que j'apprécie Street Fighter (sans avoir jamais eut un niveau compétitif, bien que je sois au dessus du premier pélos venu tout de même), mais que j'aime pas Blazblue avec ses combos à rallonge au sol ou dans les airs, ou Skullgirls pour la même raison (en plus de la possibilité d'avoir recours a des assists, un système que je ne comprend pas, donc qui me rend complètement dingue). Mais à la limite j'ai essayé, et avec des amis de mon niveau, on s'y fritte de temps en temps.
Dans l'autre sens y'a les jeux de combat en 3D, style Tekken, SoulCa et compagnie. Et là on entre dans une dimension que je ne supporte simplement pas. Les déplacements, la façon de gérer l'espace, les repères de garde haute et basse, les sauts.... Et puis, concernant Tekken surtout, ces affreux juggle ou tu tape le pied d'un mec, ce qui le fait rebondir. Mon coloc est fan de Tekken et je le taunt beaucoup sur ça. Evidemment il me dit que sauter a 2m du sol c'est pas plus crédible mais bon, chacun son école.

Et puis y'a Smash. Et même si y'a des similitudes avec certain jeux (des coups normaux, des coups spéciaux, une garde, une esquive, une choppe), la plupart des choses sont tout de même différente. Déjà la notion de face à face n'est pas là, pas de jauge de vie, on peut "voler" quelqu'un en le tuant à bas % avec un edgeguard magnifique ou alors en feintant un mec un peu trop gourmand sur les terrains appropriés... La gestion de l'espace est bien trop différente pour être comparable. J'ai pas l'argumentaire qu'il faudrait pour bien expliquer, d'autant que le feeling est finalement assez personnel, mais voilà. Le fait est que c'est différent, c'est tout.

Ho, au passage, pendant le Stunfest se déroulait aussi le SiM à Marseille. Une centaine de joueur, un gros cashprize et beaucoup de poste il semble. C'était cool aussi. Un SiM 2 est prévu, on sait pas trop pour quand par contre.

Ah, oui, je répond n'importe comment mais 69 réponse à lire d'un coup, forcément, ça se lit un peu en diagonale, excusez moi ^^"