Jambon
mheishiro a écrit:
Jambon a écrit:Oui enfin, le jeu 128 bits, aux graphismes "réalistes" et "héritier" de cette démo du space world, il a existé quand même, c'est "Twilight princess". J'aurais même tendance à dire que TP est un "cadeau" de Nintendo aux joueurs qui avaient été tant marqués par cette démo, qui faisait sans doute vibrer en chacun l'espoir de voir une sorte de "Ocarina of time" bis, plus épique, et moins anguleux ;-) .Et Twilight princess aurait d'ailleurs sans doute été bien meilleur si certains de ses aspects n'avaient pas été pensé dans l'esprit "On va faire plaisir aux fans", mais bon, c'est une autre histoire.:


Attendrissant de naïveté.


Je sais, je suis un vrai bonbon de douceur ;)

Mais naif à quel propos exactement ? si tu me le précises, ça permettra de discuter ;).
mheishiro
Croire que Nintendo a fait quelque chose dans l'optique de plaire aux fans.
Quizzman
Voyons, tu ne savais pas mheishiro ? Nintendo est composé d'une belle brochette de philanthropes altruistes et idéalistes. Absolument rien de ce qu'ils font ne s'écrit dans une logique commerciale.

:@
Jambon
mheishiro a écrit:Croire que Nintendo a fait quelque chose dans l'optique de plaire aux fans.


Ah pourtant si, enfin, c'est vraiment ce que je crois, même si ça semble naif, et c'est pour ça d'ailleurs, à mon sens, que Twilight Princess est tellement bourré de défauts.

Enfin, plaire aux fans. Oui, je vois comment tu interprètes ma phrase. Disons que Nintendo voulait, avec Twilight Princess, être sur de pouvoir refourguer l'objet à tous les fans d'Ocarina of time, qui pour beaucoup avaient fait le boycott de Wind Waker. Tous ces joueurs qui justement s'étaient montrés hyper enthousiaste en voyant cette démo du spaceworld.

Twilight Princess est un épisode 100% pensé pour faire plaisir aux fans historiques de Zelda, ce qui a débouché sur une longue suite d'"erreurs" qui accouchent au final d'un Zelda bancal (même si à titre personnel, j'aime beaucoup).
Jambon
Quizzman a écrit:Voyons, tu ne savais pas mheishiro ? Nintendo est composé d'une belle brochette de philanthropes altruistes et idéalistes. Absolument rien de ce qu'ils font ne s'écrit dans une logique commerciale.

:@


Ai-je dit une telle chose ? Pitié, soyez un peu mesurés sur ce site, et lisez ce qui est VRAIMENT écrit, au lieu d'extrapoler sur des choses qui ne sont même pas dites. où ai-je assimilé Nintendo à une association humaniste ?

Twilight Princess collectionne les erreurs car il est l'exemple type du jeu qui n'a pas été pensé comme un tout cohérent, mais comme une somme de choses mises bout à bout qui étaient sensés faire plaisir aux fans "historiques", et fans accessoirement de la démo du Spaceworld. Justement pour écouler un max de jeux.

Par "faire plaisir aux fans", comprenez "le vendre aux fans".

Qui plus est, c'est justement ce que je dénonce sur ce Zelda : une logique trop commercial, trop fan service ; une mauvaise synthèse de ce qui était supposé faire acheter les fans, là où par exemple Wind Waker était une vision cohérente et différente de Zelda, indépendamment des attentes. C'est aussi pour ça, à mon sens, qu'artistiquement, Wind waker a été fortement réhabilité depuis le temps par les joueurs, et que Twilight princess ne le sera pas forcément. Mais le temps nous le dira.
Count Dooku
Je suis d'accord avec Jambon, il est évident que Twilight Princess est un jeu conçu dans une démarche tout-à-fait démagogique, car Nintendo savait qu'il y avait une forte demande pour un Zelda "réaliste", après un tWW qui avait divisé.
Du reste, le jeu lui-même multiplie les références et les hommages à OoT, à tel point que certains n'en ont vu qu'un remake déguisé de ce dernier (ce qui est excessif à mon avis).
Tout dans ce jeu a été pensé pour plaire aux fans d'OoT et qui attendaient un Zelda dans le style de ce dernier. Maintenant ce n'était évidemment pas dans une visée altruiste, mais tout simplement opportuniste (et ça a marché puisque TP doit être le Zelda le plus vendu avec OoT).
Jambon
Count Dooku a écrit:il est évident que Twilight Princess est un jeu conçu dans une démarche tout-à-fait démagogique


Je vais totalement dans le sens de ta remarque. Et merci, tu as synthétisé en un mot ce que je n'arrivais pas à exprimer en de longues phrases : Twilight Princess est un Zelda "démagogique".
yoann[007]
Jambon a écrit:
Count Dooku a écrit:il est évident que Twilight Princess est un jeu conçu dans une démarche tout-à-fait démagogique


Je vais totalement dans le sens de ta remarque. Et merci, tu as synthétisé en un mot ce que je n'arrivais pas à exprimer en de longues phrases : Twilight Princess est un Zelda "démagogique".

Zelda est une saga démagogique
Jambon
"yoann[007 a écrit:
Zelda est une saga démagogique


De quel point de vue ? du point de vue des jeux en eux-mêmes, ou de la façon dont la saga est vendue de nos jours (timeline bidon, etc.) ?

A mon sens, les deux seuls Zelda "démago" de la série, en ne comptant que les épisodes de salon, sont Twilight princess et Ocarina of time (aussi sublime soit ce dernier). Pour tous les autres, sans compter le 1er épisode fondateur, que ce soit "Link", A Link to the past, Majora's mask ou Wind Waker, on peut raisonnablement estimer qu'il y avait prise de risque pour emmener la saga ailleurs. Je ne vois pas ces titres comme étant "consensuels".
Count Dooku
Je vois pas où est la prise de risque dans ALttP, c'est exactement le prolongement du premier Zelda, avec cette fois une aventure bien plus étoffée, mais la formule reste la même fondamentalement.
Majora oui c'était une prise de risque, car le coup du temps limité c'était vraiment osé, de même que l'ambiance étrange du titre.