Anonymous
ooki a écrit:ils continuiront d'exploiter les m^me licence avec la m^me fréquence. donc quand il parle "d'indépendance" comme si les boites de jeux vidéo avait une ligne éditoriale à suivre ça me fait bien marrer.

ce genre de phrase ça me met un peu mal à l'aise. c'est vrai qu'un jeu vidéo c'est pas un média d'information, mais ça ne veut pas dire pour autant que ça ne peut avoir une indépendance dans la créativité. C'est d'ailleurs un problème commun à tous les domaines artistiques : jeu vidéo mais aussi musique ou littérature...
C'est toujours le même problème : le choix entre le succès commercial assuré, et le jeu aux réelles qualités artistiques mais qui prend des risques sur le plan commercial. Dans cette dernière catégorie, on peut faire rentrer des jeux comme Shenmue (le jeu ayant coûté le plus cher en développement de toute l'histoire du jeu vidéo, pour un résultat à la hauteur mais des ventes médiocres...) ou Beyond Good&Evil (plusieurs années d'investissement et un jeu magnifique à l'arrivée, mais qui a fait un bide).
Bien sûr je pourrais en citer plein... mais je comprends assez ce que signifie le terme 'indépendance' dans ce cas.
Shadowvince
bas tout le monde adore UBISOFT et c'est grace à nous que les japonais ont connu RAYMAN pareil pour les amméricains bref tout le monde aime ubisoft et franchement leur riposte va être térrible.
Citan Uzuki
Bizarrement, ce rachat ne me ferait ni chaud, ni froid... Si, peut-être de voir la créativité d'un Michel Ancel bridée, c'est tout. Ubi est de plus en plus un EA en puissance, on use jusqu'à l'os des licenses en pondant à chaque fois des jeux moyens (cf PoP 2 et sûrement 3, les SC, etc.)... Et ce n'est pas le seul éditeur français dans ce cas : Atari dans le genre n'est pas mal non plus. La France, mauvaise élève du jeu vidéo ? Indéniablement (pour ma part). Et qu'on ne me parle pas de French Touch, puisque je pense qu'elle se résume qu'à Michel Ancel. Y inclure d'autres développeurs, quand on voit le résultat de leurs travail, ça serait limite indécent.
Neonitrus
Ubi est de plus en plus un EA en puissance, on use jusqu'à l'os des licenses en pondant à chaque fois des jeux moyens (cf PoP 2 et sûrement 3, les SC, etc.)...


heu, excuse moi mais, à moins de faire preuve de très peu de bon sens, les prince of persia et splinter cell sont tout les 2 des jeux excellents!
Dale
Citan Uzuki a écrit:Bizarrement, ce rachat ne me ferait ni chaud, ni froid... Si, peut-être de voir la créativité d'un Michel Ancel bridée, c'est tout. Ubi est de plus en plus un EA en puissance, on use jusqu'à l'os des licenses en pondant à chaque fois des jeux moyens (cf PoP 2 et sûrement 3, les SC, etc.)... Et ce n'est pas le seul éditeur français dans ce cas : Atari dans le genre n'est pas mal non plus. La France, mauvaise élève du jeu vidéo ? Indéniablement (pour ma part). Et qu'on ne me parle pas de French Touch, puisque je pense qu'elle se résume qu'à Michel Ancel. Y inclure d'autres développeurs, quand on voit le résultat de leurs travail, ça serait limite indécent.


La French Touch s'est éteinte en même que temps que le studio Titus. ( à qui l'ont doit le ô combien magnifique Superman 64. :-D )
Anonymous
Citan Uzuki a écrit:la créativité d'un Michel Ancel bridée

ben c'est déjà un peu le cas (je crains le pire pour King Kong, c'est pas sur une licence qu'on peut faire un chef-d'oeuvre). Mais si ubi se fait racheter par EA, faut pas rêver, soit Ancel se fait virer à plus ou moins court terme, soit il se retrouve cantonné à un petit sticker sur la boîte de jeux auquel il n'a pas participé et à la qualité douteuse (un peu de la même manière que Konami exploite le nom de Kojima)
Citan Uzuki
Neonitrus a écrit:heu, excuse moi mais, à moins de faire preuve de très peu de bon sens, les prince of persia et splinter cell sont tout les 2 des jeux excellents!


Je n'aime pas ces jeux car de mon point de vue, ils n'apportent rien de plus... Splinter Cell dispose peut-être d'une bonne histoire (et encore, comparé au scénario d'un MGS, ahem), mais le gameplay bancal (j'aime pas la maniabilité), l'irréalisme d'un soft qui se le veut (contrairement à MGS qui assume totalement cette partie), un héros sans charisme, des doublages catastrophiques... bref, rien de très attirant pour ma part.

Prince of Persia partait d'une bonne idée : retrouver le charme et la magie du titre d'antan. Chose parfaitement réussie avec Sands of Time : là, on peut parler de PoP. Mais quand on voit que pour la suite, Ubi Soft a cédé aux sirènes de la facilité (un héros mature "parce-que-c'est-la-mode" affublé d'un design "djeuns", des musiques étranges, de la violence gratuite, etc.) Où sont passé les superbes passages du 1er ? Où est passé l'onirisme de la forteresse ? Rien. Plus rien. Ce n'est qu'un banal jeu d'action reprenant la license PoP. Et je crains le pire pour le troisième....
Citan Uzuki
Neonitrus a écrit:heu, excuse moi mais, à moins de faire preuve de très peu de bon sens, les prince of persia et splinter cell sont tout les 2 des jeux excellents!


Je n'aime pas ces jeux car de mon point de vue, ils n'apportent rien de plus... Splinter Cell dispose peut-être d'une bonne histoire (et encore, comparé au scénario d'un MGS, ahem), mais le gameplay bancal (j'aime pas la maniabilité), l'irréalisme d'un soft qui se le veut (contrairement à MGS qui assume totalement cette partie), un héros sans charisme, des doublages catastrophiques... bref, rien de très attirant pour ma part.

Prince of Persia partait d'une bonne idée : retrouver le charme et la magie du titre d'antan. Chose parfaitement réussie avec Sands of Time : là, on peut parler de PoP. Mais quand on voit que pour la suite, Ubi Soft a cédé aux sirènes de la facilité (un héros mature "parce-que-c'est-la-mode" affublé d'un design "djeuns", des musiques étranges, de la violence gratuite, etc.) Où sont passés les superbes passages du 1er ? Où est passé l'onirisme de la forteresse ? Rien. Plus rien. Ce n'est qu'un banal jeu d'action reprenant la license PoP. Et je crains le pire pour le troisième....
Anonymous
Citan Uzuki a écrit:Prince of Persia partait d'une bonne idée : retrouver le charme et la magie du titre d'antan.

moué. Mais c'est bizarre, moi je me rappelle surtout d'un jeu bien difficile et plus frustrant qu'onirique...... les morts à répétition, les couloirs glauques avec des squelettes dans les recoins..... forcément les graphismes d'époque ne créent pas une ambiance définie, chacun se fait son interprétation, mais si tu me demandais la mienne, je pense que l'ambiance sombre de Warrior Within correspond mieux au souvenir que je me fais du jeu originel !
Halouc
Citan Uzuki a écrit:Je n'aime pas ces jeux car de mon point de vue, ils n'apportent rien de plus... Splinter Cell dispose peut-être d'une bonne histoire (et encore, comparé au scénario d'un MGS, ahem), mais le gameplay bancal (j'aime pas la maniabilité), l'irréalisme d'un soft qui se le veut (contrairement à MGS qui assume totalement cette partie), un héros sans charisme, des doublages catastrophiques... bref, rien de très attirant pour ma part.


Justement le gameplay de SC est hautement meilleur que celui de MGS, la visée est bcp plus simple, la caméra mieux placer, et d'un coter j'ai toujours trouver sam fisher bien plus souple. Bon je vois arriver le pro Mgs va me prouvez le contraire mais bon moi je ne m'interresse a aucun de ces jeux, je trouve que Mgs a plus de classe mais question gameplay c'est splinter cell qui est sur le podium. Enfin bref j'ai essayer les jeux quelques heures et voila pour la souplesse de deplacement et de faire les mouvement et bien sam malgré sa cinquantaine ne souffre pas des quelques rumathismes de Snake.