Satoru Iwata Né le 06/12/1959 (59 ans)

News Satoru Iwata

Satoru Iwata : les portables ont encore de l'avenir

Les débuts difficiles de la 3DS avaient déjà les airs du chant du cygne pour Nintendo, mais Satoru Iwata ne semble pas convaincu que certains : si, les consoles portables ont encore un futur, et un futur brillant !

News
A l'occasion d'un passage dans la petite ville portuaire de San Francisco, Satoru Iwata a accordé 45 minutes à Stephen Totilo de Kotaku. L'entretien a rapidement tourné sur une réflexion sur l'avenir des consoles portables. Il faut dire que la sortie de la 3DS nous a quelque peu fait croire que ça y est, c'en était fini des consoles portables dédiées au gaming. La santé de la console au Japon semble dire que non, même si une telle vitalité reste à confirmer en Occident - d'où la sortie, on l'a dit, de la 3DS XL et de New Super Mario Bros. 2 en plein été.
Pour Satoru Iwata, les consoles portables pourront en effet disparaître : encore faudra-t-il pour que cela se produise que des conditions soient réunies. Or, pour l'heure, on en est encore loin :
Je crois que si nous sommes capables de proposer des expériences sur des appareils portables que les consommateurs ne peuvent pas trouver sur d'autres machines, alors nous continuerons à créer des jeux et des consoles dans le futur, et s'il vient un jour ou nous ne sommes plus capables de le faire alors oui, vous verrez que les consoles portables subiront le sort du Dodo, je pense !
Lorsque la 3DS est sortie, on a rapidement vu les investisseurs suppliant Nintendo d'adapter son catalogue de franchises sur téléphones portables et smartphones : les difficultés de la 3DS étaient un signe sans appel qu'en effet, le moment était venu de tourner la page du jeu portable et de s'adapter aux nouvelles conditions d'un marché dicté par le jeu sur smartphone.
Le fait que nous puissions jouer sur smartphone n'est pas nouveau : cette histoire de fin des consoles portables, c'est un peu comme cette histoire de fin des Pokémon, on en entend parler depuis plus de 10 ans ! Et pourtant... Satoru Iwata explique que tout repose sur les spécificités inhérentes à une console portable :
Une fois que nous avons compris cela, c'est ce qui nous a motivé pour créer la Nintendo DS. Et je crois que nous avons pu offrir sur Nintendo DS une expérience que vous ne pouviez pas avoir sur les téléphones sortis en même temps. Après la DS, cette approche a quelque peu disparu. Ceci étant dit, avec plus de smartphones et plus de tablettes sur le marché maintenant et devenant très populaire, ce débat resurgit. Evidement, on voit bien que la technologie des smartphones évolue très vite, et les choses que vous pouvez faire sur un smartphone sont très différentes de ce que vous pouviez faire sur un téléphone, à l'époque.
Pour Nintendo, la firme a un avantage : elle est capable de créer les consoles et les jeux qui tirent le meilleur parti l'un de l'autre. Pour Iwata, la question est de trouver ce que les smartphones ne peuvent pas faire pour disposer d'un solide argument commercial :
Tout comme à l'époque de la GBA notre challenge était de proposer des expériences que vous ne pouviez pas avoir sur téléphone mobile. En même temps, nous devons regarder la Nintendo 3DS et d'autres consoles dans le futur comme des machines capables de faire la même chose, par rapport à ce que les smartphones sont capables de faire eux-mêmes.
Quand Stephen Totilo l'interroge sur le fait que dans les transports en commun, on voit plus facilement les gens jouer sur un téléphone que sur une DS ou une PSP, Satoru Iwata évoque le marché du jeu portable, statistiques de vente à l'appui. Il explique ainsi que les ventes de 3DS sont plus importantes et plus fortes que celles de DS au même stade du cycle de vie du produit. Il rappelle aussi que les ventes de jeux sont elles aussi plus importantes (10,5 millions de jeux physiques vendus en 14 mois). Pour Iwata, la réponse est là : les gens ne jouent pas moins sur console portable qu'avant, ils jouent globalement plus qu'autrefois :
Ces statistiques prouvent à ces gens que même avec ce déluge de jeux gratuits ou peu chers sur ces appareils portables, ces appareils qui ne sont pas focalisés sur le jeu n'empêchent absolument pas les gens d'acheter des jeux pour une console de jeu en particulier.
Au Japon, la 3DS a franchi le cap du 7e million de consoles 77 semaines après sa sortie, accusant un léger retard de 5 semaines par rapport à la DS, qui y est donc parvenu en 72 semaines.
La différence ? La DS a profité de deux Noël dans cet intervalle, alors que la 3DS n'a vécu qu'un seul Noël pour le moment... et qu'au Japon, on a vécu un des tremblements de terre les plus terribles de tous les temps sur l'Archipel.

Iwata ne doute pas une seconde que certains vont renoncer à l'achat d'une console portable sous prétexte qu'il y a des smartphones qui permettent aujourd'hui de jouer, mais il veut aussi qu'on admette qu'il y a encore des gens qui vont acheter une console portable pour jouer :
Je veux dire qu'il y a encore des gens qui achètent nos consoles, et c'est aussi un fait. Je ne crois pas qu'il n'y ait pas un avenir brillant pour les consoles portables mais je comprends que la concurrence, avec la croissance d'appareils intelligents, est différente, et je le reconnais.
Il y a toujours eu de la concurrence, et Iwata en est bien conscient :
Avant on se demandait "comment lutter contre Microsoft" ou "comment lutter contre Sony", comment lutter contre tous les autres jeux et tous les autres éditeurs présents sur le marché ? Cet environnement a changé. Et les jeux disponibles sur smartphones, je ne dis pas qu'aucun ne propose d'expériences intéressantes, riches ou amusantes, parce que je sais qu'il y en a certains. Et une façon pour nous d'assurer l'avenir du marché de la console portable est de continuer à proposer des jeux amusants et impliquants qui proposeront aux joueurs des expériences qu'ils ne trouveront pas sur d'autres appareils.
Iwata aurait pu se contenter d'indiquer que la présence de boutons sur la console fait de la 3DS une machine complètement différente de l'iPhone, mais il a préféré déclarer :
Je pense qu'avec les jeux, vous avez deux types de besoins que les gens satisfont. Le premier est de passer le temps. L'autre est, et c'est ce qui est très important pour mois, d'avoir une expérience riche. Ce sont deux besoins différents, je crois. Ce second point indique combien les gens sont prêts à payer pour jouer. Je crois que les consommateurs qui sont prêts à dépenser de l'argent pour un jeu vidéo cherchent quelque chose qui est plus riche et sont prêts à passer une partie de leur temps sur cette expérience. Je pense que les changements de condition et la façon dont avance le monde, nous allons avoir différentes façons pour les gens de passer le temps. Ceci étant dit, je ne crois pas que le désir d'avoir des jeux riches et profonds soit près de disparaître.
Source : Kotaku

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Nintenwall
Pour moi l'équation est simple: Pas de boutons = De la daube injouable... Et pour ça je préférerais toujours une VRAIE console portable à des jeux smartphone...

Et puis les jeux valables sur smartphones c'est un de temps en temps, tandis que sur une machine dédiée au jeux on est jamais à court de jeux intéressant, plus long et surtout jouables ! (sans compter les problèmes qui arrivent avec les puissances des smartphones qui varient d'un modèle à un autre, il faut regarder les specs de son mobile avant d'acheter un jeu (comme mass effect infiltrator), on se croirait sur PC !)
Docteur_Cube
Pour moi l'équation est simple: Pas de boutons = De la daube injouable...

Je ne suis vraiment pas d'accord. Il est tout à fait possible de faire des jeux jouables sans bouton. Les smartphones sont bourrés de capteurs qu'il peut être intéressant d'utiliser pour le jeu.

La grosse erreur que les grands éditeurs commettent, c'est de porter bêtement sur smartphone ou tablette leurs vieux jeux prévus pour consoles. C'est évident que ça ne marche pas et que l'expérience est meilleure sur console.

Mais en prenant le soin d'imaginer comment profiter au mieux de l'écran multi-touch, des capteurs inertiels, de la connexion permanente, du GPS, des caméras, des micros, du BT, etc. il est possible de faire de très bonnes choses. Des gestes sur un écran ont plus de pouvoir expressif qu'un simple bouton.


Pour l'instant, les smartphones sont plutôt sur le créneau des jeux à moins de 10€. Alors que sur console on est sur du plus de 30€.
Les smartphones ont segmenté le marché en créant une gamme de jeux qui n'existait pas avant. Nintendo a refusé de pénétrer sur ce segment et a donc laissé le champ libre à de nouveaux venus.

Je pense qu'à terme les smartphones proposeront aussi des jeux à 30€ avec une expérience aussi riche que sur console.


Quant aux specs à regarder avant d'acheter un jeu : il suffit d'avoir un smartphone digne de ce nom (i.e. un iPhone) et il n'y a aucun problème. Android = caca.
Nintenwall
Analyse intéressante, mais pour l'instant mon expérience ne me permet pas trop de valider. Les jeux de courses avec le gyro, que ce soit sur iPhone, Android, Wii ou 3DS, c'est juste horrible, et effectivement les portages de jeux console vers mobile posent problème (fainéantise des éditeurs...)

Après comme toujours, il y a des perles, et des jeux très jouables en tactile uniquement (actuellement ce que passe le mieux sont les jeux de stratégies et les petits jeux (type Angry Birds) ou l'écran tactile remplace une souris).

Mais au final nombreux capteurs ou pas, un gros jeu d'action ou FPS, le meilleur deal c'est le mix tactile et boutons (un peu à la manière de Kid Icarus sur 3DS). Voir la Vita qui d'amuse pas mal à tout mixer.

Car sur smartphone, même pour Nova qui utilise le gyro + le tactile, il faut de la place pour se tourner (un comble pour un jeu mobile) et c'est quand même moins jouable qu'avec des boutons car le déplacement du personnage se fait toujours via un stick virtuel.

il suffit d'avoir un smartphone digne de ce nom (i.e. un iPhone) et il n'y a aucun problème.


Sans rentrer dans le débat inutile Andro VS Apple (d'autant que j'utilise un "vrai" smartphone depuis des années avant le premier iPhone). Cette affirmation est fausse, en effet, il faut aussi regarder les specs de ton mobile puisque le jeu Mass Effect Infiltrator que je prenais en exemple n'est pas compatible avec l'iPhone et l'iPhone 3G, et la version 3GS est une version diminuée graphiquement...

Le fait qu'Apple produise le système d'exploitation et un modèle unique qui change tous les ans, alors que Android n'est qu'un système d'exploitation qui fonctionne pour plusieurs marques nous renvoie au débat PC/Mac d'il y a 10ans.
yoann[007]
Docteur_Cube a écrit:Quant aux specs à regarder avant d'acheter un jeu : il suffit d'avoir un smartphone digne de ce nom (i.e. un iPhone) et il n'y a aucun problème. Android = caca.

:biggol:
Shiu
yoann[007] a écrit:
Docteur_Cube a écrit:Quant aux specs à regarder avant d'acheter un jeu : il suffit d'avoir un smartphone digne de ce nom (i.e. un iPhone) et il n'y a aucun problème. Android = caca.

:biggol:
:O_o:

En meme temps venant d'un fanboy Apple
Halouc
Quant aux specs à regarder avant d'acheter un jeu : il suffit d'avoir un smartphone digne de ce nom (i.e. un iPhone) et il n'y a aucun problème. Android = caca.


Bonjour le gros fanboy d'Apple qui dit de la merde 24/7 lorsqu'il s'agit d'informatique et de jeux vidéo. Parce que bon, en terme de "specs", Apple étant fermé, cloisonné,... il y a toujours des produits sous Android qui seront supérieur.

Android est un système d'exploitation, Iphone est une machine...... La comparaison s'arrête là donc chut!
Shiu
Docteur_Cube a écrit:Image


Non.
yoann[007]
Docteur_Cube a écrit:Image

you're doing it wrong
Docteur_Cube
Parce que bon, en terme de "specs", Apple étant fermé, cloisonné,... il y a toujours des produits sous Android qui seront supérieur.

Android est un système d'exploitation, Iphone est une machine...... La comparaison s'arrête là donc chut!


J'ai lancé un gros troll et tout le monde tombe dans le panneau..
(Mais je pense vraiment qu'Android = caca ; je pourrais argumenter si c'était nécessaire ^^).

Et je ne parlais pas du système d'exlploitation Android mais de l'éco-système Android, que j'ai, par abus de langage, désigné par Android tout court. Même chose pour l'iPhone.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×