Quizzman
yoann[007] a écrit:
On peut débattre là dessus, ça serait déjà plus constructif que de savoir si oui ou non le hack est illégal (car au final, dans le resultat, on s'en fout des lois, ce n'est qu'un moyen. Quelque chose est interdit à la condition seule que quelqu'un en possédant les droit l'ai décrété).

Euh, n'importe quoi. Quelque chose est interdit quand les lois le décrètent. Je crois qu'il y a amalgame et ça explique alors le discours hypocrite de bien des sites...


Tu n'as pas compris ce que je disais sur ce point, je crois.

Quand je dis que quelque chose est interdit pourvu que quelqu'un en possédant les droits le décrète, je ne suis plus à l'image théorique de la chose, j'évoque comment ça marche.

Par exemple, à l'école, on nous rabâche que tricher est interdit. Mais c'est faux. Tricher est tout à fait autorisé (même dans la vie). Ce qui est interdit, c'est de se faire prendre.

Ici, quand j'utilisais le mot "interdit", ce n'est pas que je voulais dire "légalement interdit", mais "suffisamment interdit pour qu'une politique de répression soit mise en place". Tu prend le cas du téléchargement sur internet chez vous. Les téléchargements d'œuvres soumises à droit d'auteur est parfaitement illégal (chez vous je dis bien). Cependant, jamais personne ne pourra faire quelque chose contre une personne intelligente (donc qui prend le soin de se protéger), même avec cette absurdité d'HADOPI, ce n'est donc pas interdit de télécharger.

Dans notre système actuel, la seule chose qui soit vraiment interdite c'est d'être con.

(Dans deux heures je ramasse les copies...)
Miacis
C'est plus une question d'interdiction, ce que tu dis. C'est une question de tolérance et/ou d'application de sanction. >_>

Interdit : Défendu par une loi.
défendu, illégal, illicite, inaccessible, prohibé, tabou.

C'est interdit, justement parce que si tu te fais prendre, tu prendras une sanction.

Tu utilises la définition du mot "sanctionné" pour le mot "interdit" et "illégal".
C'est faux.

Et ça fait pas beaucoup avancer le schmilblick, tout ça. :p)
yoann[007]
Miacis a écrit:C'est plus une question d'interdiction, ce que tu dis. C'est une question de tolérance et/ou d'application de sanction. >_>

Interdit : Défendu par une loi.
défendu, illégal, illicite, inaccessible, prohibé, tabou.

C'est interdit, justement parce que si tu te fais prendre, tu prendras une sanction.

Tu utilises la définition du mot "sanctionné" pour le mot "interdit" et "illégal".
C'est faux.

Et ça fait pas beaucoup avancer le schmilblick, tout ça. :p)

Ca reflète très bien la mentalité des fansubbers, scènes de hack publiques, etc.
"Si on fait rien contre nous, c'est donc que ce n'est pas interdit !"

Je trouve ça déplorable à un point...
Quizzman
Tu tu tu, je ne le revendique pas, c'est un fait. Je ne parle pas d'une attitude de gamin/punk rebelle qui essaye de trouver des failles dans la société pour s'en sortir. On peut utiliser d'autres mots, n'empêche qu'en se réduisant à l'essentiel, ce que j'ai dit ressort: Quelque chose n'est réellement interdit que si quelqu'un se bat pour que ce soit le cas. C'est calquable sur beaucoup d'autres choses. Pour reprendre une phrase tirée de courage, le chien froussard (on a les références qu'on a), une chose n'a de valeur que si l'on se bat pour elle. Ben là c'est le même principe.
Miacis
Oui, bah tout ça pour dire que c'est pareil que l'émulation de jeux NES, quoi. Illégal, interdit, etc ... mais "toléré" (pas combattu, quoi).

Jusqu'ici, rien de nouveau sous le soleil. :sun:
yoann[007]
Miacis a écrit:Oui, bah tout ça pour dire que c'est pareil que l'émulation de jeux NES, quoi. Illégal, interdit, etc ... mais "toléré" (pas combattu, quoi).

Jusqu'ici, rien de nouveau sous le soleil. :sun:
Ah non c'est différent, l'émulation est un acte légal. Ce qui ne l'est pas, c'est 99% des moyens de se procurer des "roms", mais l'émulation est parfaitement légale (demande donc aux éditeurs qui se font des couilles en or en ressortant les oldies sur nos consoles modernes... en particulier Microsoft qui sort des jeux N64 sur le Live Arcade, ils émulent la N64 sans aucun consentement de Nintendo, et ils en ont tout à fait le droit !).

Enfin bref on dérive, mais Quizzman tu confirmes vraiment ce que je pense de ces petits groupes : ils savent parfaitement que c'est illégal mais le nient pour pouvoir, tout en faisant en sorte de limiter au maximum tous les risques pour eux (c'est pour cette raison bien précise, notamment, que les fansubbers ne proposent généralement que des animes "non licenciés" dans leur région... c'est tout aussi illégal, mais moins risqué pour eux).

C'est pas une attitude de gamin punk effectivement : c'est sans doute encore pire, car c'est sciemment illégal ET plus ou moins organisé de manière à frauder le système judiciaire ;)
Quizzman
Hmm, oui, c'est apparenté. (Cette ligne était adressée au post de Miacis)

A part ça Yoann a dit quelque chose de très juste: Une certaine part des consoles Nintendo (DS comme Wii) se vend parce qu'elles sont très facilement hackable. Peut être est-ce une des raisons pour laquelle la PS3 (surtout par opposition à la PS2) à un succès moindre ?

EDIT: Yoann > Ben l'acte d'émuler n'est pas illégal... A condition de posséder les droits sur la console d'origine !

Si je suis ce que tu as dit, les émulateurs comme les roms sont illégaux. A part ceux que les fabricants incluent dans leurs consoles (car ils possèdent les droits dessus).

EDIT3 (oui, 3, pas 2): Et donc même si tu dump proprement l'ISO ou la Rom de ton jeu (et donc dans le cas ou, selon la loi en vigueur dans ton pays, tu peux être en situation de légalité), dans 99% des cas tu ne pourras pas y jouer légalement en dehors de son support d'origine.

EDIT2: Yoann (de nouveau) > Ah, ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. A aucun moment je n'ai nié que c'était illégal (enfin sauf tout au début mais là c'était une erreur technique de ma part). Toute la scène (ou presque) tant du fansubbing comme tu l'as cité que du hacking ou de ce que tu veux dans ce genre de domaine est parfaitement consciente de l'illégalité de la chose, et ne le nie pas. C'est pour ça que je dis que tu n'as pas compris mes propos quand je dis que ce n'est pas interdit.

EDIT4 (décidément): Ne te méprend pas sur le fansub. Comme sur (quasiment) toutes les scènes illégales, il existe un bon et un mauvais côté. La raison qui fait que les fansubbers ne font "que" du non-licencié n'est pas pour se protéger d'attaque extérieures mais bel et bien pour permettre à un public non-japanophone d'étendre ses connaissances en matière d'animé à un caractère plus large. OK, ils sont "protégés" par cette barrière. Mais un minimum de sens du respect fait qu'ils ne s'"attaquent" qu'à un domaine ou ils ne blessent le marché de personne. On pourrait dévier d'avantage en prétendant que le fansub a tendance à publier des séries populaires, et donc sujettes à licenciement (oui mais si elle est populaire c'est parce qu'elle a été fansubée, bla bla troll troll), mais ce n'est pas le but.

Pour la scène hack console, c'est pareil. En règle général, il y a toujours eu deux idéologies distinctes parmis les hackers: Ceux qu'empiéter le marché du fabricant ne dérange pas, et ceux que ça dérange.

Enfin bref, tout ça pour dire, n'essaye pas de donner aux hackers et cie une image gratuitement dégradante. Il existe une étiquette dans le monde du hack et cie. Certains la suivent, d'autre pas. Mais désigner des gens qui donnent de leur temps libre pour le plaisir de leur public, le plus souvent sans rétribution, par de "méchants pirates sans scrupules assoifés d'argent", je trouve ça un peu fort.
yoann[007]
Quizzman a écrit:EDIT: Yoann > Ben l'acte d'émuler n'est pas illégal... A condition de posséder les droits sur la console d'origine !

Si je suis ce que tu as dit, les émulateurs comme les roms sont illégaux. A part ceux que les fabricants incluent dans leurs consoles (car ils possèdent les droits dessus).

c'est faux, et c'est pour ça que j'ai pris l'exemple de Microsoft qui émule de la N64 au grand dam de Nintendo :-)

émuler est légal et, si tu n'utilises aucun bout de code provenant de la console d'origine, tu n'as absolument pas besoin de l'accord du constructeur d'origine. Certes, pas mal d'émulateurs "amateur" demandent le BIOS de la machine pour fonnctionner, auquel cas c'est illégal sans accord... mais d'autres (et notamment les émulateurs professionnels) développent leur propre solution de A à Z et ça fait mal en toute légalité ;)


EDIT2: Yoann (de nouveau) > Ah, ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. A aucun moment je n'ai nié que c'était illégal (enfin sauf tout au début mais là c'était une erreur technique de ma part). Toute la scène (ou presque) tant du fansubbing comme tu l'as cité que du hacking ou de ce que tu veux dans ce genre de domaine est parfaitement consciente de l'illégalité de la chose, et ne le nie pas. C'est pour ça que je dis que tu n'as pas compris mes propots quand je dis que ce n'est pas interdit.

Ben, c'est interdit... que dire d'autre ? Je suis vraiment assez farouchement opposé à toute tentative de légitimer une action illégale de la sorte.

Le piratage doit rester une activité confidentielle et privée, et ne pas s'étaler au grand jour. C'est pour cela que je suis contre tous les types de "scènes" de hack, de machinchose, qui se montrent en public sur un site web ou autre...

Idéologiquement, ça ne colle pas. Ils doivent savoir (non, ils savent) que ce qu'ils font est illégal.

Après, c'est leur choix, je ne suis pas tout rose non plus, mais c'est le genre d'activité qui est et doit rester CLANDESTINE bon sang ! Si on part du principe qu'on prend pas trop de risques donc qu'on fout tout au grand jour et hop-là c'est la fête, c'est un peu la mort des véritables développeurs underground qui ne feront jamais ça pour la reconnaissance ni pour la gloire. Et qui, en outre, ne chercheront jamais à diffuser largement le résultat de leur expérience, car ils savent que leurs activités, si elles étaient transmises à un public plus large, nuiraient ou interféreraient avec les intérêts des firmes détentrices des droits sur les consoles (et ce, même s'il s'agit "juste" de homebrew ; bien que, soit dit en passant, on sait tous que 99% des sites web utilisent ce terme pour légitimer le hacking de la console à des fins de warez de jeux pur et dur).

Ca me rappelle ce que faisaient quelques péteux à l'époque sur Dreamcast (DCiso, quelqu'un se souvient ?), pour faire parler d'eux... et n'ont jamais rien apporté en terme de développement tandis que d'autres ont créé des outils formidables, qui sont restés peu connus du grand public et qui n'étaient pas rendus faciles d'accès, simplement car ça aurait posé des soucis autrement.

La modification (de quelque nature qu'elle soit) de consoles doit rester une activité privée et diffusée dans des petits circuits fermés. Entre connaisseurs, en quelque sorte. Ne serait-ce que pour éviter que les outils au demeurant louables (bien qu'illégaux), permettant de faire du homebrew et des tests de code sur une console, soient utilisés à grande échelle pour le piratage de jeux (ce qui est, et restera, systématiquement le cas).
Miacis
(Quand je parlais d'émulation NES, je parlais bien entendu de l'extraction et utilisation de ROMs sans le consentement des propriétaires des jeux émulés. Vous aviez compris.)
Quizzman
Je suis relativement d'accord sur le point de l'underground (revenons à l'époque ou on se passait des VHS fansubbées sous le manteau... :) ). Oui et non. Je suis d'accord qu'elle prend généralement trop d'ampleur. Mais ça c'est toujours de la décision du premier type qui découvre la faille que ça incombe.

Le plus gros ennui du hacking, c'est les chinois. Parce que les chinois ont les moyens de produire du hardware en masse, et ont une puissante envie de se faire de la thune. Du coup si ils découvrent une faille, ils vont s'empresser de la diffuser au grand air (à condition qu'elle nécessite un achat de matériel. Plus l'utilisation est simple, mieux c'est... $_$).

Du coup, c'est ce qui s'est passé pour la scène Wii. Elle était déjà pas mal développée au moment ou marcan (ou bushing, je sais plus) a découvert le Twilight Hack. Ils l'ont juste (grandement) accélérée (et il a fait grave chier aux chinois. Quel manque à gagner !).

Enfin bref. C'est difficile (impossible en fait) à contrôler un truc comme ça. Je le répète, le gros problème vient des chinois, qui sont les principaux à chercher à vraiment se faire du fric là dessus (à part les teams de dump quand elles vendent leurs releases mais c'est pas elles qui découvrent les failles, elle ne font que profiter du système).

En règle générale, à partir du moment ou la première faille est trouvée, on peut dire que la console est atteinte d'une sorte de virus impossible à éradiquer.

EDIT: Miacis > Normalement ça rentre dans le cadre de la copie privée, non ? (Enfin si il y a diffusion après c'est une autre histoire... Et ça dépend aussi de la législation de chaque pays aussi, je crois.)