Tatsumi Kimishima Né le 21/04/1950 (69 ans)

News Tatsumi Kimishima

Kimishima : dynamiser l’élan de la Switch tout en maintenant en vie la 3DS

Nintendo l’évoque à nouveau, pas question d’arrêter la 3DS en 2018 malgré le succès de la Switch. Les deux consoles continueront de faire front commun sur le marché des jeux vidéo et Nintendo nous promet de l’originalité.

News
Kyoto Shimbun a publié une nouvelle interview du rare président de Nintendo, M. Tatsumi Kimishima. Même si on reste très proche du contenu de la dernière interview en date du président, sont évoqués les sujets concernant la 3DS, les films, la confirmation de la poursuite d’un dispositif de suivi du sommeil et d’autres aspects, dont la Nintendo Switch.

La Switch a dépassé les espérances et Nintendo compte bien donner une nouvelle impulsion

Avec une console qui devrait atteindre les objectifs de l’exercice fiscal 2017 réévalué à 14 millions de Switch commercialisées dans le monde, Nintendo a retrouvé le sourire. Pour l’exercice 2018, Kimishima confirme que Nintendo souhaite porter ses prévisions de ventes à plus de 20 millions de console. Nous avons eu la confirmation par le biais de Media Create qu’au Japon, au 31 décembre 2017, la Switch s’était mieux vendue sur l’archipel nippon que la Wii U durant la totalité de son existence, et dépasser les ventes mondiales de la Wii U n’est qu’une question de semaines. La Switch est donc très bien partie, et Nintendo veut améliorer cette dynamique.

La 3DS : pas question de clore ce marché pour le moment

Interrogé sur les perspectives de l'activité 3DS, Kimishima indique que certains avaient pu penser que cette famille de consoles allait se diriger vers son déclin, en particulier avec le succès de la Switch et de son côté mobile, qui n’est plus l’apanage de la seule famille 3DS. Pourtant, ce n’est pas vraiment le cas, les ventes prévues sur 3DS sont conformes aux prévisions et la 3DS (et 2DS XL) a confirmé son pouvoir de séduction auprès du public, avec ventes qui se maintiennent très bien. La famille 3DS garde son attrait auprès du public (il n’indique pas à nouveau que le montant d’achat d’une console 2DS XL reste attractif pour les familles qui ne peuvent acheter plusieurs Switch). Puisque la 3DS continue à bien se vendre, Nintendo continuera à la proposer à la vente à l’avenir. Donc aucune crainte pour 2018.

Le marché smartphone : on progresse mais ce n’est pas encore devenu un pilier économique pour Nintendo

Kimishima confirme les progrès de l’entreprise sur ce marché même si pour le moment le retour sur investissement n’en fait pas un pilier aussi rémunérateur que les ventes consoles. Mais Nintendo poursuit la route tracée avec la sortie de deux à trois titres par an. Les jeux proposés ont été bien accueillis, ce sont de véritables jeux et en ce sens, les client ayant acheté les jeux Nintendo sur smartphone n’ont pas été volés. Le développement de ce marché des jeux pour smartphone signifie que l’offre de Nintendo s’est ouverte sur de nouveaux territoires sur lesquelles Nintendo était absente.

Les contrats autour des films

Si l’on a bien évoqué des projets autour d’un nouveau film d’animation Super Mario Bros, Nintendo n’a rien annoncé. L’entreprise réfléchit comment diffuser les films de la manière la plus large possible auprès du public, y compris dans la conception du film, ce qu’on appelle le business du film. Kimishima veut rapidement conclure un accord avec un partenaire afin que les informations puissent être annoncées.

Nintendo a l'intention de prendre soin de son contenu, donc ils ne donnent pas uniquement les droits d’utilisation de la licence, ils s'impliquent aussi dans la production dans une certaine mesure. Faire un film, c’est un exploit créatif mais l’objectif est aussi de faire de l’argent. Il y a de nombreuses décisions d’affaires pour gérer une synergie fructueuse entre marketing, rendement du box-office et succès public. Nintendo n’a clairement pas l’intention de faire n’importe quoi concernant ses propriétés intellectuelles et les droits d’auteur.

Si Nintendo parvient à un accord, Kimishima espère que ce projet pourra être achevé pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Le déroulement de la construction du Super Nintendo World au vert !

La construction du Super Nintendo World dans le parc d’attractions Universal Studios Japan va commencer. On sait que c’est un dossier particulièrement suivi par Shigeru Miyamoto. On devrait donc bientôt commencer à voir à quoi cela ressemblera de l’extérieur et Kimishima espère que nous serons surpris quand nous découvrirons tout cela.

L’appareil de mesure du sommeil n’est pas un projet endormi

Même s’il a été annoncé il y a quelques années puis abandonné dans une profonde léthargie depuis un bon moment au niveau des informations le concernant, Kimishima confirme que la division en charge de ce projet continue toujours à le développer. Il rappelle en outre que Nintendo ne publie des produits que lorsqu’ils sont arrivés à maturité, qu’ils sont complets, ont l’air intéressant et donnent envie au public de les acheter. Donc si le projet n’a pas trop fait parler de lui jusqu’à présent, c’est normal car toutes les conditions n’étaient pas encore remplie (et ne semblent pas encore l’être actuellement).

Le marché chinois

Ce vaste projet commercial et stratégique est un sacré défi car Nintendo a voulu à plusieurs reprises se lancer sur ce marché en s’y cassant les dents. Il y a clairement de grandes différences, avec des autorités chinoises qui ont clairement leurs propres exigences spécifiques concernant les logiciels, ce qui implique que Nintendo doit tenir compte de tout cela et doit soigneusement réfléchir à la façon de vendre des jeux. Pour les jeux sur smartphone, il s'agit de recevoir le soutien d'une entreprise chinoise qui les distribuera là-bas, donc ce n'est pas du tout négatif.

Qu’attendre de l’année 2018 ?

Selon Kimishima, le mot-clé pour cette nouvelle année sera « originalité ». Cette manière de penser, transmise par feu le président Hiroshi Yamauchi, fait partie de l’ADN de la marque (NDLR : on reviendra sur la volonté de Nintendo de toujours se démarquer du reste du marché). Cette année et l’année suivante, Nintendo poursuivra donc ses propositions de produits qui surprendront les gens différemment des autres entreprises. Nintendo veut continuer à créer des choses que toutes les classes d’âge (en partant des enfants jusqu’aux séniors) trouveront intéressantes.

Source : kyoto-np.co.jp

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

bahascaux
Je me demande comment va continuer la 3DS, niveau vente de machine, là pas de soucis mais c'est plus niveau jeux que je m'interroge. Car avec cette longévité Nintendo pourrait se contenter de simplement vendre la console en tablant sur le catalogue existant et sur le petits tiers jap, ainsi que les jeux à licence de film/cartoon occidentaux, surtout que les tiers les plus influent comme Capcom avec MH, SE et DQ ou level5 avec yokai watch/inazuma ont déjà changé d'horizon. De plus on peut imaginer que jusqu'à il y a quelques mois Nintendo pouvait encore facilement lancer des projets 3DS pour assurer ces arrières en cas d'un succès passager de la switch, mais maintenant que ça semble plus béton que prévu, vont ils continuer ? car les suites à l'infini de mario party, maison du style ou Mario & Luigi ont des limites sur le support. Reste à voir s'ils ne serait pas tenté par du multi-plateforme, avec une 8G pokémon disponible sur switch et 3DS (même si ça mettrait un coup à l'impact d'un tel jeu sur switch)
Slimfr01
bahascaux a écrit:Reste à voir s'ils ne serait pas tenté par du multi-plateforme, avec une 8G pokémon disponible sur switch et 3DS (même si ça mettrait un coup à l'impact d'un tel jeu sur switch)


Ce serait quand même étonnant. Game Freak à déjà expliqué qu'ils étaient au bout de ce qu'ils pouvaient faire avec la 3DS ( et ça se voit quand on joue aux dernières versions ) sortir sur 3DS et Switch obligerait à avoir des ambitions à la baisse ( et ce même si la version Switch est boostée ) sans compter que maîtriser la Switch risque de leur prendre trop de temps pour qu'ils puissent se permettre de sortir sur deux supports. Cependant j'imagine bien une petite application du même genre que celles qui sont sortis au début de la 3DS ( Dream Radar et Pokedex 3D ) histoire qu'ils se fassent la main ( et avec la banque pokémon ils n'ont même pas besoin d'avoir des cartouches compatibles pour pouvoir permettre d'importer des Pokémon )
wiidefender
La 3DS va surtout survivre en occident. A mon avis, on va avoir droit à de nombreuses localisations Jap (je pense à Dragon Quest XI mais aussi à Monster Hunter XX et Yokai Watch), certainement 3 ou 4 nouveaux jeux durant l'année mais aussi à un très probable élargissement de l'offre Selects.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×