Vade Rétro

Vade Rétro - Battle of Olympus (NES)
Dieu que c'était bon !

Vade Rétro
Vous avez aimé, vous avez détesté, les Billets de Waluigi. Chaque lundi, Wal est revenu sur un fait qu'on n'avait pas forcément la possibilité d'évoquer dans le cadre classique des news sur PN, et c'est ainsi que nous est venue l'idée des Billets : pendant près d'un an, nous avons parlé de sujets fort variés, suscitant ici un consensus, là un véritable tollé.

Après un an de bons et loyaux services, on a voulu éviter un ulcère à Waluigi - les gaz de Wario nous suffisent, à PN, amplement. Nous avons donc imaginé un nouvelle chronique en remplacement des Billets de Waluigi : Vade Rétro, une chronique que nous laisserons ci-après Waluigi vous présenter plus en détails !

Avant de lui laisser la plume à nouveau pour cette nouvelle chronique, rédigée en totale liberté comme Wal l'a bien compris depuis un an maintenant, je voulais remercier Waluigi pour son implication dans notre site : avec lui, les mises à jour du lundi avaient un certain piquant que certains parmi vous regretteront peut-être. Mais les sujets que Waluigi évoquera désormais devraient, on l'espère, plaire au plus grand nombre !

Bonne lecture de cette nouvelle chronique qui, comme toutes nos infos, vous donne rendez-vous sur le forum pour accueillir vos réactions !

Xavier

Préambule

Salut à tous,

Voilà un an, presque jour pour jour, que je passe mes lundis à râler. Sans compter les autres jours, qui me servent à concevoir les billets (où là c’est complètement stérile, car je rumine en solo) ! Comme dit le proverbe, « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ». Il était donc temps, un an tout juste après le début de cette aventure, de faire évoluer ces billets. De les faire mûrir, de sorte à être plus en accord avec les nouvelles volontés de Nintendo. Ceci d’une idée conjointe entre moi-même et les califes de PN de créer une nouvelle chronique que vous pourrez retrouver chaque semaine sur PN.

En effet, à quoi bon ressasser sans cesse les mêmes rancœurs « Le casual c’est mal, la wii c’est pour les oui-oui, etc. » ? Déjà parce que trop de critiques tue la critique, même si celle-ci est vraie. Et ensuite parce que tout le monde, à force, sait déjà cela ! Du reste, j’ai remarqué que mes confrères rédacteurs font déjà très bien leur travail de « critique » eux aussi. Xavier, Tom et les autres ne sont pas tendres, quand c’est mérité, avec Big N ! Preuve en est dans les dernières news de ce mois. Je peux donc ouvrir une nouvelle porte, rassuré qu’elle ne va pas se renfermer si vite...

Et puis au final, on a beau dire, mais quand on est fan de Nintendo, la magie ne disparait pas. C’est surprenant d’en venir à cette conclusion, pourtant réelle et à la limite de l’incongru ! On ne devrait pas être tout sourire, car tout n’a pas été rose… mais notre mâchoire s’est bien décrochée à la seconde même où la nouvelle console de salon a été évoquée, puis annoncée officiellement ! Les nouveaux jeux que nous découvrirons à l’E3, qu'ils soient sur la Café ou la 3DS, nous laisseront une fois encore rêveurs. OUI, un nouveau Mario ou un Zelda, ça procure toujours des frissons… et c’est inexplicable. Parce que la passion est sans doute inexplicable. On aime, on adore, on déteste, on hait… Ainsi va la vie d’un vrai Nintendophile !

Alors plutôt qu’en écrire des tas sur nos rancunes, il est plus intelligible aujourd’hui de se détendre avec des éléments peut-être plus culturels et sensitifs. D’où l’idée de ces nouveaux billets « Vade Rétro » !

Les billets Vade Rétro, vous les retrouverez chaque lundi, comme les précédents. Ils ne seront pas là pour vous dire que la Wii est morte, que la 3DS manque cruellement de jeux et que les Lapins Crétins c’est mal ;-) ! Non. Ils seront là pour évoquer, d’une façon non consensuelle et surtout singulière, l’actualité Nintendo dite « underground ». Que ce soit l’aspect fun ou surtout le rétro-gaming. Voire le néo-rétro-gaming, comme les Megaman 10 par exemple ou encore les remake et demake… On sera là pour s’amuser et se divertir, tout simplement. Histoire de déconnecter, le temps de la lecture et/ou d’une boisson chaude, de la réalité ! Nous n’hésiterons pas à inviter des personnalités, du monde du jeu vidéo notamment, à réfléchir avec nous. Je vous prépare d’ailleurs des petites surprises. Notez que chaque petite review, quand review il y aura, sera dotée d’une Rétro-note. Elle vous donnera des pistes concernant la qualité du jeu.

Voilà, premier billet Vade Rétro, c’est parti ! Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous rappelle que les billets sont des textes en général assez courts et synthétiques. En règle générale, ils ne doivent pas dépasser les 40 ou 50 lignes. Ce ne sont pas des dossiers, je tiens à le re-souligner, ou des grands tests de jeux. Ce n’est clairement pas leur but. C’est plus une mise en bouche, un passeport pour une nouvelle destination ou encore une invitation à réfléchir… voire pourquoi pas à jouer à un titre sorti parfois depuis plus de 20 ans !

Battle Of Olympus, Jeu Mythique ?

Nous allons donc lancer le bal en évoquant la sortie d’un jeu il y a très longtemps. Il s’agit de Battle of Olympus.
Battle of Olympus est un action/RPG édité par Infinity, sorti sur NES au Japon en 1988. Il pointera son nez en France en 1991. Si on râle aujourd’hui quand des jeux prennent six mois de localisation, il faut savoir que jadis 2 à 3 ans était un délai courant : regardez donc le délai entre les sorties d'une même machine d'un territoire à l'autre ! Encore heureux que cela ait changé, parce que la dépression guetterait certains si on attendait aussi longtemps des Mario ou Zelda ! Mais bon, ce n’était pas la même époque et il n’y avait pas internet…

Battle of Olympus narre les périples d’un jeune homme nommé Orphée, amouraché d’une certaine Hélène. Les deux tourtereaux vivent paisiblement dans la ville d'Elis. Mais un triste jour (quoique plutôt gai pour les gamers !), Hélène est mordue par un serpent venimeux et se transforme en statue de pierre. Orphée pleurera alors toutes les larmes de son corps durant trois jours et trois nuits. Aphrodite, témoin de sa tristesse, lui explique que son âme est prisonnière chez le maléfique Hadès. Orphée partira alors la recherche de sa bien-aimée, bravant les pires dangers et défiant les Dieux sur son chemin.

Battle of Olympus sur NES avait ce « petit je ne sais quoi » qui le distinguait des autres jeux. Un souffle épique, peut-être.
Battle of Olympus est la preuve vivante qu’un bon jeu marque et continuera toujours de marquer son temps. Peu importent les moyens, si le temps et la passion sont présents. Car un tel soft, cela se sent, n’a pu être réalisé que par des passionnés de jeux vidéo. Et en particulier de Zelda II : The adventure of Link, dont le titre s’inspire allègrement.

Mais par miracle (des dieux), BoO (pas le fantôme, l’abréviation du jeu dont on parle !) possède sa propre identité ! Le jeu est long, il faut une dizaine d’heures au moins pour faire le tour du propriétaire. Il y avait d’ailleurs un système de mot de passe. Le level-design, très « Metroid-vania », est succulent. Les graphismes bucoliques, pour l’époque, sont enchanteurs. Les musiques font partie des plus belles qu’ont ait pu entendre sur NES. L’aventure devient vite passionnante et défier des créatures mythiques, tels que le Minotaure ou l’Hydre, est épique. Quant aux célèbres Dieux grecs, ils réalisent des « caméos » remarqués en vous donnant des armes magiques.

Vraiment, en 1990, il était vraiment difficile de bouder ce titre d’exception qui se dégustait comme un bon vin. D’ailleurs même aujourd’hui, pour peu que vous soyez fan du style action/RPG, il mérite un bon petit coup d’œil.

La jaquette du jeu, clairement, invitait à l’aventure ! Irrésistible pour l’époque.
Mais 500 balles quand même, en moyenne, la cartouche….
La seule vraie déception, elle, interviendra dans le fait que ce titre n’ait pas connu de suite sur Super NES et de remake léché bien plus tard. Nous n’aurons le droit qu’à une petite version Game Boy régressive, qui n’apportera rien de plus au concept, quelques temps plus tard.

Un Genre Pas Assez Exploité ?

Pourtant, avec le principe des Dieux grecs et cie, il y avait vraiment matière à dérouler encore du fil d’Ariane. Mais les voies des Dieux sont impénétrables… et il semble que certains mystères ne s’élucideront jamais. En tout cas, vous êtes prévenus : ce titre ne doit pas tomber dans l’oubli. Ou alors, certains d’entre nous perdraient un pan d’enfance où le jeu vidéo représentait une fenêtre qui donnait vue sur le bonheur.

Reste que, même si ce n’est pas à travers le style de l’action/RPG, la mythologie grecque continue d’être exploitée aujourd’hui en particulier dans le style du beat them all. Que ce soit avec l’exceptionnel Spartan (chef d’œuvre d’action sur SNES d’ailleurs testé sur Puissance Nintendo) ou chez Sony avec la série des God of War. Mais rien qui ne puisse vraiment nourrir l’appétence des rôlistes sur console en Occident.

En l’état aujourd’hui, le titre n’a pas trop mal vieilli. Il se laisse jouer sans problème et reste même particulièrement prenant. Question fun, il se rapproche de la catégorie des action/RPG comme Faxanadu ou Simon’s Quest. Il est d’ailleurs assez étonnant, et dommage, de constater que le genre action/RPG en 2D soit devenu aujourd’hui aussi rare. Pourtant, sur des consoles comme la DS, il aurait pu vraiment faire un carton et toucher un certain public. On aurait vraiment apprécié un jeu passionnant de la trempe de Battle of Olympus sur DS (voire sur Wii) avec de nouveaux graphismes remaniés. Peut-être qu’un jour les développeurs reviendront puiser dans les vieux pots rétros, pour y faire de bonnes soupes au gameplay savoureux ! En tout cas, il y a toujours du potentiel dans les titres au fun simple et inoxydable.

Rétro Note : 91 %


L’inventaire du jeu n’était pas sans rappeler celui d’un Zelda. Vous y remarquez la présence étrange d’un Ocarina -!- et des boules de cristal de Simon’s Quest… Entre autres !
Voilà, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine et vous invite à débattre sur ce jeu sur le forum, si vous le souhaitez. Qui l’a fait, qui a aimé, qui n’a pas aimé ?! C’est à vous de parler !

Waluigi… version 2.0
Partager cet article sur Facebook    Partager cet article sur twitter    Partager cet article sur Google+

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

idriss22
c'est quoi ce jeu pourri ?!
yoann[007]
Tu me déçois, Waluigi : ce n'est pas avec cette chronique, resucée de trucs déjà lus et relus sur des dizaines de sites rétro sans aucun apport, que tu vas continuer à avoir des commentaires par centaines et à provoquer le beuzzz comme tu t'en gaussais tant :(

Mais je comprend la volonté de prendre un truc consensuel, lisse et sans risques. Bon courage, c'est (très très modérément) risqué et (très très modérément) intéressant, ce que tu fais !
Jambon
Pour ma part, je trouve que c'est une bonne chose : je me méfie énormément des rubriques type "billets d'humeur", car elles supposent par essence de réagir avec le recul et la distance nécessaires pour établir un texte qui soit à la fois personnel, "sanguin", intelligent et pertinent ; hors, par essence également, le "billet d'humeur" ne permet pas d'avoir la vision large et fondée sur du temps, des informations complètes et accessibles. Au mieux donc, quand ils sont bien écrits, comme ceux de Waluigi, ils sont drôles, affutés, mais pas forcément pertinents dans le temps. En même temps, "billet d'humeur", ca veut bien dire ce que ça veut dire.

L'exploration de titres rétro, c'est vrai qu'on trouve des articles de ce genre sont légions, mais très souvent sur des blogs, mal écrits, peu clairs... Donc une telle rubrique me semble vraiment bienvenu ici.

Battle of olympus, une merveille !
damieng
lool

Tu me fais marrer Yoann, le critique qui n'est pas du tout à suivre toujours la même volonté de piquer là où il croit faire mal, et pourtant ici, restes modéré tout en croyant être habile par sa tournure de phrase...Si tu n'es pas un nostalgique, soit; mais ton message est tellement inutile, et ridiculement consensuel et n'obéit qu'à la seule volonté de satisfaire un ego démesuré, qu'il faudrait, je pense que tu te remettes en question. Mais en es-tu vraiment capable...non, car un rédacteur se doit de rester non-objectif à sa propre bêtise...

:ouf: :kimouss:

Bref, un jeu fait par des fans de Zelda II, avec une musique comme on la regrette encore aujourd'hui...ça fait un peu nostalgique, non?!? :lol: et alors !!!?
yoann[007]
damieng a écrit:un rédacteur se doit de rester non-objectif à sa propre bêtise...

Sages paroles pleines de sens. À méditer.

Ou pas du tout.
damieng
J'en attendais pas plus de cette réponse. Merci d'avoir confirmer.

:calme :mariosmall:
Eleglin
yoann[007] a écrit:Tu me déçois, Waluigi : ce n'est pas avec cette chronique, resucée de trucs déjà lus et relus sur des dizaines de sites rétro sans aucun apport, que tu vas continuer à avoir des commentaires par centaines et à provoquer le beuzzz comme tu t'en gaussais tant :(

Mais je comprend la volonté de prendre un truc consensuel, lisse et sans risques. Bon courage, c'est (très très modérément) risqué et (très très modérément) intéressant, ce que tu fais !

En tout cas, je vois qu'il y a toujours quelques habitués pour poster des commentaires (très très modérément) intéressants sur des billets qu'ils estiment pourtant (très très modérément) intéressants.
T'es un peu le Zemmour de PN, finalement. Y en a qui ont vu juste :lol:
syndrome
Mdr, j'avoue que moi aussi, ce sont les réactions aux billets de Wal qui me font le plus marrer (modérément bien entendu :D ).
Geno
Mmmh... Au plus je lis cet article et au plus je trouve qu'il manque un petit quelque chose. Pas de la critique ou des infos in-depth vu que tu (Waluigi) nous en as assurer la présence sur la liste de diffusion.

Mouais en fait je crois qu'une petite intro originale serait la bienvenue pour la mise en bouche. Et encore ça, ça peut encore passer... Je pense que c'est surtout la note qui me titille je n'en saisis ni l'intérêt ni le "calcul opéré pour le trouver" :euh: . Maintenant p-ê que ça ne dérange pas les autres ?

Menfin je fais mon vieux Gargamel mais en réalité cet article m'a donné envie d'acheter Battle of Olympus. Ça m'a l'air pas d'être une expérience pas trop mal en fin de compte... ;-)

EDIT : Frappez pas trop fort :|
Quizzman
Ah ben tiens, ça pourrait être intéressant d'utiliser cette rubrique pour parler de jeux qui méritent vraiment qu'on parle d'eux, comme Battle Kid: Fortress of Peril, par exemple.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×