Nintendo Switch Sortie le 03/03/2017 Nom court Switch

Dossier Nintendo Switch (Switch)

Les spécifications techniques de la Nintendo Switch sont connues

Nintendo a publié sur son site les spécifications techniques complètes de sa nouvelle console, la Nintendo Switch. Découvrons le poids, les dimensions et les secrets les plus intimes de celle qui fera notre quotidien dès le 3 mars prochain.

Dossier
Le 3 mars prochain, Nintendo lance sa nouvelle console, la Nintendo Switch. La machine sera vendue sans jeu, mais avec quelques accessoires, notamment une paire de Joy-Cons qui vous permettront de jouer à deux dès le déballage de la machine. Ce qui nous intéresse aujourd'hui, ce sont les caractéristiques techniques de la console, qui ont été présentées sur le site officiel français.
Les spécifications techniques officielles nous permettent d'en savoir plus sur les fonctions, connectiques et accessoires compris avec la console que vous allez peut-être vous offrir pour le 3 mars prochain : actuellement, certains revendeurs proposent la console à 299 €, ce qui devient tentant !

Mais revenons à notre sujet… non sans vous montrer ce nouveau visuel de Nintendo qui nous montre le menu Home de la console, à partir duquel on peut lancer des jeux, choisir ses paramètres, organiser sa liste d'amis, les utilisateurs de la console et ses paramètres généraux. Vous verrez plus bas les fonctionnalités du menu Home.
Capture menu Home Switch en français
Oh, une capture du menu Home en français !

Spécifications techniques de la Switch

Regardons de plus près ces fameuses caractéristiques techniques. Commençons avec la console elle-même, avec ces deux photos de la machine, prises à l'avant et à l'arrière… Avant de plonger dans le détail, pesons la Switch : la Switch pèse 297 grammes (398 grammes quand les Joy-Cons sont attachés).
Vue avant Nintendo Switch
La Nintendo Switch vue de l'avant
Ce n'est pas très lourd, surtout quand on pense qu'il y a dans la console une batterie au lithium ion d'une capacité de 4310 mAh. La batterie a une durée de vie de 6 heures maximum ; en fonction du jeu et des conditions d'utilisation. La durée de vie de la batterie avec Zelda est ainsi de 3 heures. Il faudra ensuite 3 heures pour recharger la console entièrement. Nintendo précise que cette batterie ne peut pas être changée par le consommateur, et qu'en cas de problème, il est nécessaire de prendre contact avec le service après-vente de Nintendo.

Les dimensions de la console sont les suivantes, avec les Joy-Cons attachés : 102×239×13,9 mm. 13,9 est un minimum : il faut savoir que la partie la plus épaisse mesure 28,4 mm, cette distance va du bout des sticks analogiques au rebord des boutons ZR/ZL.

De l'avant, la photo nous permet de découvrir 8 éléments, ainsi que la cartouche de jeu proprement dite. Ces 8 éléments sont :
1. bouton de mise sous tension ;
2. réglage du son ;
3. écran tactile capacitif de 6,2 pouces ;
4. hauts-parleurs ;
5. prise casque au format jack pour un son stéréo en sortie (les écouteurs sont vendus séparément) ;
6. port cartouche ;
7. glissière ;
8. capteur de luminosité.

Pour donner une idée par rapport à la taille du GamePad de la Wii U, ou même d'une 3DS XL, voici quelques images.

Nintendo parle d'un écran tactile capacitif. Première question : qu'est-ce qu'un écran tactile capacitif ? On désigne un écran tactile de deux façons : il peut ainsi être résistif ou capacitif.

Un écran tactile capacitif, c'est ce que l'on trouve dans la plupart des smartphones, comme l'iPhone. Ce terme désigne un principe qui repose sur le fait que le doigt, en glissant sur l'écran, reçoit une charge électrique que des capteurs mesurent pour déterminer l'endroit où l'on appuie. Les fabricants préfèrent souvent un écran tactile capacitif à un écran tactile résistif car ce premier offre une meilleure transparence.

Par contre, on ne peut pas utiliser de stylet, et c'est donc la raison pour laquelle la Switch est vendue sans stylet. La console se commandera donc au doigt ! Il faut aussi savoir que choisir cette technologie, c'est faire le choix d'un produit plus onéreux pour le consommateur, car le coût de fabrication d'un tel écran est plus élevé que tout autre procédé tactile.

L'écran de la Switch a une définition de 1280×720 pixels. Et pour avoir essayé la Switch à Paris récemment, on trouve que ça rend plutôt très bien sur un écran LCD de 6,2 pouces !

Et pour rendre aussi bien, il faut un bon GPU : Nintendo confirme à nouveau la présence d'un processeur NVIDIA Tegra personnalisé, sans toutefois en dire plus sur le sujet. Il faudra donc faire confiance aux spécialistes du hardware pour en savoir plus sur la puissance effective de la Switch, à sa sortie.
Vue arrière Nintendo Switch
Vue arrière de la Nintendo Switch
À l'arrière, Nintendo nous présente 4 caractéristiques de la Switch :
1. un support qui permet de maintenir l'écran de la Switch en position semi-verticale, en prenant appui sur une surface plane, telle le sol, une table, une tablette d'avion ou de train ;
2. un port micro-SD : la Switch est compatible avec les cartes mémoire de type micro-SD, micro-SDHC et micro-SDXC (une mise à jour de la Switch sera nécessaire pour utiliser ce type de mémoire) ;
3. la glissière dans laquelle on va attacher un Joy-Con de façon solide à la console ;
4. port USB type C : ce port permettra de brancher un adaptateur secteur, ou de connecter la Switch à sa station d'accueil.

Si l'on s'arrête un instant sur les cartes micro-SD, on peut préciser que ces cartes pourront certes accueillir vos achats en téléchargement (car la console ne comprend que 32 Go de mémoire dont une partie sera réservée au fonctionnement du système !), mais aussi les sauvegardes de vos parties. En effet, précisons que les cartouches Switch n'ont pas de portion réinscriptible : cela veut dire qu'il ne sera pas possible de sauvegarder sa partie dessus. Cela veut aussi dire que, si vous perdez votre Switch, vous perdez donc toutes vos sauvegardes. Au moins, nous ferons attention à notre précieuse console, riche de toutes nos sauvegardes !

On n'a pas encore parlé de connectique internet : la Switch dispose de fonctions Wi-Fi aux normes IEEE 802.11 a/b/g/n/ac et Bluetooth 4.1. Quand la console est dockée, il est possible de la connecter à internet via un adaptateur filaire, qui toutefois est vendu séparément, à l'instar de l'adaptateur ethernet que l'on connaît depuis la Wii et qui était toujours d'actualité sur Wii U. On ignore encore si cet adaptateur pourra être utilisé sur Switch.

Les capteurs que comprend la console permettent de calculer la vitesse (accéléromètre), la position et le mouvement (gyroscope), la luminosité.

Nintendo donne à titre indicatif les températures extrêmes auxquelles vous pourrez jouer à la Switch : ce sera possible entre 5 et 35°, dans un environnement dont le taux d'humidité peut aller de 20 à 80%.

La station d'accueil de la Nintendo Switch

Nintendo a aussi présenté certains aspects de la station d'accueil de sa nouvelle machine. La station d'accueil pèse 327 grammes et mesure 104 mm (largeur) × 173 mm (longueur) × 54 mm (hauteur). Le dock comprend 3 ports USB (deux sur le côté et un à l'arrière), des connectiques pour la console, l'alimentation électrique et le signal vidéo.
Station d'accueil Nintendo Switch
La station d'accueil de la Switch
À l'avant, Nintendo évoque ainsi 3 points à retenir :
1. la présence de ports USB sur le côté pour connecter des accessoires comme la manette Nintendo Switch Pro ou le support de recharge de Joy-Con, ces deux accessoires étant vendus séparément ;
2. un témoin de sortie TV : ce témoin s'allumera quand l'image ira vers l'écran de télévision ;
3. le connecteur de la console : c'est le slot dans lequel on va insérer la Nintendo Switch.

Cette station se compose à l'arrière de 4 éléments principaux :
1. le connecteur de l'adaptateur secteur ;
2. un port USB 2.0 qui pourra via une mise à jour ultérieure être compatible USB 3.0 ;
3. un port HDMI ;
4. un couvercle pour cacher tout ça, ici ouvert, qui cachera donc ces connectiques diverses une fois fermé.
Arrière station accueil Switch
L'arrière de la station d'accueil Switch
Voici deux images montrant le dock et ses branchements, ainsi que l'intérieur.

La sortie vidéo permettra d'avoir une définition maximale de 1920×1080 px, avec un taux de rafraichissement de 60 images par seconde. Attention, Nintendo précise que cette résolution n'est possible qu'en mode TV : quand la console est en mode nomade, c'est la définition de l'écran tactile qui prévaut, et qui est rappelons-le de 1280×720 px.

En voyant ces éléments, on comprend qu'il n'y a donc pas de sortie audio dédiée, à l'instar des consoles de salon actuelles. Par souci de simplicité, peut-être, ou par manque d'habitude, certainement, car Nintendo a omis de penser aux joueurs disposant d'un home cinéma depuis plusieurs générations déjà.

Nintendo utilise ici le câble HDMI pour faire transiter le son vers le téléviseur : il faudra donc splitter le signal à la sortie du câble HDMI pour le router vers la TV et vers son home cinéma, si besoin. On ne l'a pas dit, mais la sortie audio est du PCM linéaire 5.1. Cela veut dire que la Switch permet de générer du son pour une enceinte avant gauche, une avant droite, une centrale, une arrière gauche, une arrière droite et un caisson de basses.

Le format PCM est né avec les CD audio, mais a bien évolué pour être aujourd'hui utilisé dans du son 5.1 dans le cas de la Switch. Ce format ne peut être transporté que via un câble HDMI, ceci explique donc cela. Parler de 5.1, c'est bien gentil, mais les hauts-parleurs de la Switch ne sont qu'au nombre de deux, on parlera donc d'un format stéréo très classique pour une console portable. Ah, on a dit console portable ?

Un Joy-Con, deux Joy-Cons : des manettes toutes mimis

Joy-Con, tel est le nom donné aux manettes de la Switch. Ces manettes se glissent littéralement de part et d'autre de la console, et cette approche a donné à la console sont jingle déjà mythique. Les dimensions d'un Joy-Con sont de 102×35,9×28,4 mm.
Les Joy-Con de la Nintendo Switch
Les Joy-Cons se ressemblent mais sont en fait asymétriques !
Les deux Joy-Cons proposent les mêmes fonctions, mais ne sont pourtant pas identiques. Découvrons tout cela en détails...

À l'avant, Nintendo met en avant 11 éléments différents :
1. et 7. gachettes L et R ;
2. et 8. boutons - et + ;
3. et 10. sticks gauche et droit ;
4. boutons directionnels (la croix multi-directionnelle va nous manquer, qu'elle repose en paix après 30 ans d'omniprésence sur les manettes Nintendo !) ;
5. bouton de capture d'écran ;
6. glissière pour attacher le Joy-Con à la console ou à une dragonne ;
9. boutons A, B, X et Y ;
11. bouton Home : met le jeu en pause et ouvre le menu Home. Ce bouton s'allume quand on reçoit une notification.
Les Joy-Con vus de derrière
L'arrière des Joy-Cons
À l'arrière, on peut noter 4 éléments importants :
1. et 2. les boutons ZL/ZR ;
3. boutons d'éjection pour détacher le Joy-Con de la console, de la dragonne, du Joy-Con Grip, etc. ;
4. caméra infrarouge, dotée d'un détecteur de mouvements.
Nintendo, peu avare en détails dans sa fiche technique, nous propose une photo latérale des Joy-Cons, sur laquelle on voit 6 éléments-clés :
1. et 6. boutons SL ;
2. et 3. boutons SR ;
4. témoin indiquant le numéro du joueur (comme sur la WiiMote) ;
5. bouton SYNC pour synchroniser la manette avec la console, et réinitialiser si besoin la connexion sans fil.

Il est intéressant de noter que les Joy-Cons ne pèsent pas tout-à-fait le même poids même si leurs mensurations sont les mêmes : le Joy-Con gauche pèse 49 g, le Joy-Con droit 52,1 g. C'est sans doute la présence d'une puce NFC et de la caméra infrarouge qui change tout car, en effet, on ne trouve ces deux aspects que dans le Joy-Con de droite ! La puce NFC permettra de lire les infos contenues dans les amiibo ou dans les cartes amiibo compatibles. On n'a pas fini d'en entendre parler et on va donc pouvoir rentabiliser notre collection d'amiibo !
Les deux manettes sont dotées d'une fonction de vibration. Nintendo parle de vibrations HD pour offrir des vibrations variées et précises.

Chaque Joy-Con comprend une batterie Li-ion de 525 mAh qui ne peut être remplacée par le consommateur. L'autonomie d'un Joy-Con est de 20 heures environ, encore une fois ce n'est selon Nintendo qu'une indication, car cela dépend en effet de l'utilisation qui est faite de la manette. Une fois vidée, la batterie aura besoin de 3h30 de recharge, via la console ou un support de recharge évidemment vendu séparément !
Vue de profil des dragonnes Joy-Con
Les dragonnes Joy-Con permettent d'améliorer le confort de prise en main

Restons sur nos Joy-Cons et parlons des dragonnes. À l'achat, vous trouverez dans le pack deux dragonnes Joy-Con que vous pourrez connecter à votre manette. Chaque dragonne se compose de plusieurs boutons que Nintendo présente sur sa fiche technique, d'abord pour la vue de face ci-dessus :
1. boutons SL/SR ;
2. marque + / marque - : cela vous permet d'associer une dragonne à un Joy-Con grâce au signe employé, les dragonnes pouvant être attachées à n'importe quel Joy-Con ;
3. la glissière pour attacher la dragonne au Joy-Con ;
4. un fermoir pour ajuster la dragonne au poignet et éviter de malencontreusement lâcher le Joy-Con en cours de partie.
Les dragonnes Joy-Con de la Nintendo Switch
La dragonne Joy-Con vue de côté !
Cet accessoire mesure 101×14,6×13,9 mm et pèse 18,7 g. Sur le côté, on retrouve notre indicateur lumineux du numéro du joueur, et un verrou qui permet de fixer plus solidement la dragonne au Joy-Con. Pour séparer à nouveau les deux éléments, il suffit de tirer ce verrou. Astucieux et sécurisé.

On termine ce tout d'horizon du Joy-Con avec un accessoire compris dans le pack de la console : le support Joy-Con (ou Joy-Con Grip en anglais). À l'avant, ce support comprend des LED pour indiquer le numéro du joueur sur chaque Joy-Con, et des glissières pour attacher les Joy-Cons. À l'arrière, on ne distingue que l'emplacement pour la dragonne. Notons que le Joy-Con Grip mesure 101×144×40,1 mm et pèse 97 g.
Le support Joy-Con
Le support Joy-Con

Et toujours 3 façons de jouer

Nintendo a synthétisé les façons de jouer à la Switch. Si le nombre de configurations de manettes est impressionnant, on a finalement 3 façons de jouer à la Switch :
- mode téléviseur : on connecte la Switch à sa station d'accueil, que l'on branche à la TV en HDMI, et on est prêt !
- mode sur table : un support à l'arrière de l'écran de la Switch permet de poser la console sur une surface plane, et de jouer ainsi sans téléviseur, à deux ;
- mode portable : on connecte les Joy-Cons à la console et on joue seul avec les Joy-Cons de part et d'autre de la console en profitant de son écran 6,2 pouces de 1280×720 pixels.
3 façons de jouer à la Switch
3 façons de jouer à la Switch sinon rien !

Les fonctionnalités du menu Home

Le menu Home offre trois fonctions principales, nous explique Nintendo :
- nouvelles : les dernières infos officielles poussés à vous par Nintendo ;
- eShop : acheter des versions numériques, des DLC, via l'eShop ;
- album : voir les captures d'écran prises en appuyant sur le bouton concerné du Joy-Con.

Multijoueur : le jeu vidéo toujours plus social !

Nintendo a fait du "jouer ensemble" son credo ! On va avec la Switch pouvoir jouer à plusieurs aussi bien en restant seul chez soi pour retrouver ses opposants en ligne que jouer à plusieurs en connectant plusieurs consoles !
jeu multijoueur Nintendo Switch
Nintendo Switch : et vous, vous jouerez comment avec la vôtre ? (air connu)
On pourra en effet organiser un réseau local de plusieurs Switch pour disputer des parties localement, mais on pourra tout aussi bien jouer en ligne grâce au Wi-Fi.

Nintendo rappelle que, pour jouer en ligne, il faudra souscrire au service de jeu en ligne, payant. Il sera gratuit entre la sortie de la console et le lancement définitif du service à l'automne.

Nintendo Switch Hands-On: Hardware Overview29/01/2017


Vous pourrez retrouver toutes ces infos sur Nintendo.fr !
La mise en ligne des spécifications techniques de la Switch nous donne des infos que l'on n'avait pas encore au sujet de la console, notamment en termes de dimensions. Par contre, aucun détail sur la puissance de la console, sur laquelle on devra donc revenir dans quelques semaines. Bref, Nintendo nous dit ce qu'il a bien envie de nous dire. Mais simple et efficace, le discours de Nintendo qui laisse de côté le technique au profit de l'expérience a certes le désagréable inconvénient de déplaire au spécialiste, mais peut pourtant par ses mots et ses arguments simples donner de bonnes raisons de craquer. Alors, et vous, cette Switch, vous l'avez réservée ou pas encore ?

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

jojooo666
On connaît rien :( ... CPU/GPU ? Fréquences ?
wiidefender
jojooo666 a écrit:On connaît rien :( ... CPU/GPU ? Fréquences ?


Au contraire ! On a une information capitale tout de même : le poids de la console en mode portable ! 398g c'est juste un poil plus lourd qu'une 3DS XL (340g) ce qui est parfaitement raisonnable et rassurant par rapport à la taille de la machine !
Azy222
jojooo666 a écrit:On connaît rien :( ... CPU/GPU ? Fréquences ?

Pour ça, il faudra attendre que quelqu'un ouvre la machine et fouille ses entrailles. Nintendo ne fait plus ça depuis la Wii.
Ymerej
Moi ce qui m'effraie un peu c'est la batterie justement il est dit que son autonomie varie entre 3 à 6h mais quand on compares au GamePad je sais pas pour vous mais moi maintenant lorsque je joue avec il est devenu quasi obligatoire de le laisser brancher à une source d'énergie tellement il se décharge vite.

Bon j'en rajoute un peu grosso-modo il peut tenir 30-45 minutes sans fil, tout ça pour dire que j'ai peur qu'au fil du temps la Switch en arrive à un stade similaire, je sais pas si c'est possible ? :x
Kayron
A mesure qu'elles sont utilisées, les batteries ont tendance à tenir de moins en moins la charge. Donc effectivement, il est possible que ce soit la même chose pour la Switch. Et comme rien ne permet d'avoir accès au compartiment batterie de la console (alors que c'était le cas sur Wii U), il faudra sans doute à terme passer par le SAV de Nintendo (facturé, bien entendu).

Ils ont vraiment pensé à tout.
Supercraft1998
Ymerej a écrit:Moi ce qui m'effraie un peu c'est la batterie justement il est dit que son autonomie varie entre 3 à 6h mais quand on compares au GamePad je sais pas pour vous mais moi maintenant lorsque je joue avec il est devenu quasi obligatoire de le laisser brancher à une source d'énergie tellement il se décharge vite.

Bon j'en rajoute un peu grosso-modo il peut tenir 30-45 minutes sans fil, tout ça pour dire que j'ai peur qu'au fil du temps la Switch en arrive à un stade similaire, je sais pas si c'est possible ? :x


Avec la luminosité à fond ou au minimum pour ton gamepad ? pcq c'est beau de dire l'autonomie mais quand cite pas les condition ça le fait pas. Perso mon gamepad tien 1h avec la luminosité à fond et 6h avec la luminosité au minimum. Tu le met sur 2 ou 3 et ça suffit amplement pour tenir 4/5h et avoir une bonne vision !
Ce que je me demande c'est que représente les 2h30 minimum de la switch ? si c'est avec la luminosité à fond et avec un gros jeu, cava frachement ! avec peu de luminosité on pourra tenir un bon 3h30 4h , du moins j'espère, vivement qu'elle sort pour que je fasse des tests d'autonomie ! Dès fois avec un peu d'optimisation on peux battre des records ( du moins sur smartphone )
LeLaboViolet
Kayron a écrit:A mesure qu'elles sont utilisées, les batteries ont tendance à tenir de moins en moins la charge. Donc effectivement, il est possible que ce soit la même chose pour la Switch. Et comme rien ne permet d'avoir accès au compartiment batterie de la console (alors que c'était le cas sur Wii U), il faudra sans doute à terme passer par le SAV de Nintendo (facturé, bien entendu).

Ils ont vraiment pensé à tout.


Oui enfin les batteries d'aujourd'hui peuvent tenir plus de 1'000 charges sans problèmes. Mais sinon oui je te rejoins sur ton commentaire c'est vraiment n'importe quoi qu'on ne puisse pas accepter facilement sur la batterie. La commission Européenne devrait faire quelque chose dessus... Mais si cela fait comme sur les iPhone par exemple, il est facilement possible de les changer sans problème pour peu qu'on puisse acheter les pièces détacher et qu'on s'y connait en technologie.
cedotaku
Justement si la batterie n'est pas remplaçable peut être que Nintendo à prévu le coup un peu comme apple avec l'ipad, ils peuvent trés bien sortir une switch 2 par la suite en changeant seulement la partie tablette, tu auras déjà le dock ...
sebiorg
Quelques images complémentaires ont été intégrées dans le dossier. ;-)
Pingoleon3000
J'avais encore de l'espoir pour gain de puissance du dock, mais voyant que c'est complètement creux, c'est mort. J'ai la très nette impression que cette console est vendue bien trop chère pour ce qu'elle est... Toujours pas convaincu pour ma part, j'attends une baisse de prix ou une offre intéressante.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×