News

Selon les analystes, Nintendo est sur le point de manquer ses objectifs de vente sur deux ans pour la Switch

Même si Nintendo vient de réaliser un beau carton commercial aux États-Unis pendant ces cinq derniers jours, le compteur égrène les jours avant d'atteindre la fin de l'année fiscale fixée fin mars 2019, rendant sceptiques les analystes concernant la faisabilité des objectifs de ventes de Nintendo pour sa Switch.

News
Dire que le récent succès commercial de la Nintendo Switch durant la Thanksgiving, le Black Friday et le Cyber Monday arriverait à inverser la tendance d'une année un peu plus molle pour la Switch est bien vite à aller en besogne selon les propos de certains analystes. Malgré différentes projections tenant compte du succès commercial de Super Smash Bros. Ultimate et de Let's Go Pokémon, impossible de retomber sur les pieds selon eux, Nintendo ne pourra pas atteindre ses objectifs de ventes à la fin de l'année fiscale, ce qui ne devrait pas enrayer le début de défiance observée et qui a entraîné une baisse de 33% du cours de l'action depuis janvier (même si le jeu des spéculateurs est aussi à mettre au crédit de cette baisse irraisonnée).

Le succès assuré de Pokémon Let's go et de Super Smash Bros. Ultimate ne parvient pas à cacher la forêt de déceptions et de mauvais signaux

Selon un rapport d'analyse de Bloomberg, la Switch devrait manquer l'objectif de 38 millions de ventes fixé par Nintendo en mars prochain d'au moins trois millions d'unités. Car si le démarrage de la console a été foudroyant avec son set de titres phares rendus disponibles lors de sa première année d'existence, la réussite a été nettement moins bonne sur la seconde année, Let's Go et Super Smash permettant juste de rattraper un certain "four".

En effet, l'année 2018 a été relativement morose au niveau des performances des titres produits par Nintendo. On ne reviendra pas sur une critique forte, les portages de jeux Wii U en grand nombre même s'ils sont devenus des versions affinées de très bons titres, mais on regardera le nouveau contenu. Premier résultat, la gamme Nintendo Labo n'a pas été commercialement à la hauteur. Si le concept du carton est excellent, les consommateurs ne se sont pas assez intéressés à ces trois produits qui auraient dû mieux être mis en avant par Nintendo en les rendant compatibles avec plus de titres. Si Mario Kart 8 Deluxe a bien fait le SAV, ainsi que quelques titres indépendants, rien au niveau de Splatoon 2 ou d'autres titres de la compagnie.

Nintendo n'a pas assez envoyé du lourd pour la seconde année d'existence de la Switch

C'est donc un problème d'impulsion sur la seconde année qui est sanctionné par les analystes, car pour pouvoir poursuivre une bonne carrière commerciale, il faut impérativement qu'un constructeur propose une excellente seconde année d'existence à sa console, ce qui n'a pas été le cas pour Nintendo. Les annonces un peu ternes du constructeurs pour ce calendrier 2018, esquissé fin 2017, avait déjà soulevé certaines interrogations sur la possibilité de maintenir l'élan initial, et le cours de l'action Nintendo a chuté de 33%, passant d'environ 435 dollars à un peu moins de 300 dollars depuis janvier, revenant peu à peu à un niveau comparable à ce qu'il était avant la sortie de la Switch. Les investisseurs sanctionnent toujours durement les sociétés qui ne peuvent leur garantir un cash rapide et les perspectives fabuleuses imaginées lors du lancement de la Switch leur ont fait miroiter des gains....bien trop élevés pour un marché volatil et qui a besoin de temps pour construire des jeux de qualité.

Cornelio Ash, analyste chez William O'Neil & Co Inc., a déclaré à Bloomberg:

Toutes les grandes consoles ont besoin d’une excellente deuxième année, et Nintendo n’en a pas fourni une pour la Switch. Les investisseurs ont pensé que, sur cinq ans, ils pourraient vendre environ 90 millions d'unités. Mais après cette année, c'est presque impossible.

Comprenons bien que les investisseurs sont persuadés que la Nintendo Switch va bien se vendre, mais pas au niveau nécessaire pour en faire un hit absolu qui lui assurerait un marché suffisamment durable au niveau des éditeurs. Si l'on prend les projections les plus optimistes, la Switch pourrait atteindre dans cinq ans la base installée de la PS4....aujourd'hui. Quelle sera la forme de la Switch dans cinq ans ? Personne ne peut le dire précisément. D'autant que d'ici là, Sony aura sorti sa PS5 et semble additionner de nouveaux brevets autour d'un possible concurrent à la ....Switch.

Même si les développeurs domptent de mieux en mieux la console (il n'y qu'à voir Warframe sur Switch), il n'empêche que chaque portage d'un titre sur Switch reste un petit challenge, qui risque de se creuser avec des titres plus récents. Soyons réalistes, beaucoup de titre portés sur Nintendo Switch sont des titres de 2013 à 2016 sortis sur les autres consoles, les éditeurs ayant encore du mal à proposer de nouveaux produits identiques au niveau contenu et date de lancement pour des titres plus récents, quand ils n'en font pas carrément l'impasse. Quand on voit qu'une société comme Ubisoft fait 3% de son chiffre d'affaire sur Switch, voici des données qui rappellent la Wii U ou le GameCube, mais certainement pas l'impulsion de la Wii.

Les grands éditeurs toujours aussi incertains sur la console Switch


Capcom n'a pas sorti son Monster Hunter World sur la Switch, Electronic Arts ne nous sert qu'un Fifa allégé et aucun autre titre fort de ses écuries, Activision ignore la console en n'essayant même pas d'apporter un Call of Duty alors que la Wii U en a eu deux et nous snobe en cette fin d'année avec son Spyro Reignited Technology qui aurait eu toute sa place sur la console familiale de Nintendo (même si on n'ignore pas les rumeurs sur une possible sortie en 2019). Les gros éditeurs restent finalement encore trop peu présents sur la console Switch après 20 mois d'existence. Et on préfère laisser sous silence les studios japonais comme Square Enix dont on attend toujours la sortie occidentale de Dragon Quest Heroes 1 et 2 ou une date de sortie fixe pour Dragon Quest XI, titre pourtant annoncé depuis 2 années 1/2. Heureusement que Blizzard et Bethesda ont fait un grand pas et que la Nintendo Switch a pu compter sur le portage de Fornite pour limiter la grande casse.

Sœur Anne, ne vois tu rien de nouveau venir ?

Car c'est bien le problème numéro 1 qui pèse sur Nintendo, sa force réside toujours sur ses licences phares et elle a bien du mal à se renouveler ou à réussir sur de nouvelles IP, le dernier succès étant Splatoon. Alors, même si on peut se consoler en se disant qu'elle a annoncé un nouveau jeu Animal Crossing, un nouveau Metroid et un nouveau jeu RPG Pokémon, ce sont trois titres lancés depuis longtemps dont on n'a strictement rien vu jusqu'à présent.Le calendrier de sortie est totalement flou côté Nintendo pour 2019, le décalage du dernier Yoshi ayant été mal perçu car il devait être l'un des titres avec du sang neuf pour l'année 2018 de la Switch. On continue à s'interroger sur ce que peuvent préparer certains studios internes depuis tant d'années (en tenant compte de la dernière sortie de leurs travaux sur Wii U) sans commencer à voir quelque chose de tangible niveau nouveautés. Certains n'ont pas hésité à ironiser en disant clairement que si le temps était venu de voir apparaître Youtube sur Switch, et probablement bientôt Netflix, c'était pour maintenir dans le giron de la Switch des joueurs qui n'avaient pas grand chose à se mettre sous la dent comme produits exclusifs Nintendo. Les produits des tiers sont nombreux, mais ils sont quasiment tous disponibles sur les autres consoles, alors hormis l'aspect portable, ils ne suffisent pas à faire la différence, surtout quand les braderies Steam ou les promotions sur PS4 et Xbox One sont sans commune mesure avec les réductions pratiquées sur l'eShop.

Une Switch jugée aujourd'hui trop chère

Pour certains analystes comme Michael Pachter, analyste chez Wedbush Securities, qui nous annonce régulièrement la fin de Nintendo au point que l'on finit par ne plus trop l'écouter à ce sujet, un problème de positionnement tarifaire commence à toucher la console Switch. Selon eux, une réduction de prix de 33% serait nécessaire pour stimuler la croissance des ventes. Microsoft a pas mal bradé sa Xbox One S et son navire amiral la One X. Ainsi jusqu'au 2 décembre 2018, on peut dénicher la basique Xbox One S 500 Go avec un bundle avec les jeux Forza Horizon 3 et Hot Wheels à 159€ au lieu de 279€ (-44%) ou encore la Xbox One X 1 To + Forza Horizon 4 + Forza Motorsport 7 à 339€ au lieu de 499€ (-33%). Une Xbox One X 1 To avec deux jeux pour 339 € quand la Switch se négocie au mieux à 279 € sans aucun jeu, avec une puissance très inférieure, cela fait tout de même réfléchir.

Mais la crainte vient surtout du côté de Sony, qui a multiplié les promotions sur sa PS4 et PS4 Pro : la PS4 est vendue moins chère que la Switch et la version Pro passe souvent sous les 380 € avec un jeu, le PSVR ayant connu de forts rabais ces dernières semaines. A noter qu'une révision plus silencieuse de la PS4 Pro vient d'être introduite par Sony dans le pack PS4 Pro Red Dead Redemption 2 avec une nouvelles révision CUH-7200 de la console ("CUH-7216B").

La base installée de ces deux consoles est très importante par rapport à la base installée de la Nintendo Switch et les réductions tarifaires mises au point par les deux constructeurs laissent une image d'une Switch décalée économiquement sur le marché des consoles en rapport avec sa puissance, même si c'est une console portable avec des composants plus chers. D'où un souhait rapide de voir amorcer une véritable baisse de prix ou la sortie d'une nouvelle version plus économique.

Je ne vois pas les ventes augmenter si le prix n'est pas réduit à moins de 200 dollars, a déclaré Pachter.

A quand des cartouches assez grosses pour contenir l'intégralité du jeu ?

Les portages Switch sont vendus encore assez chers par rapport à leurs homologues sur les autres consoles et si la situation en visibilité de titres physiques s'est largement améliorée dans les linéaires des magasins par rapport à la proposition famélique de 2017, il n'empêche qu'un titre sur Switch ne connaîtra pas les mêmes baisses que ses versions cousines, et qu'une petite grogne revient régulièrement concernant l'emploi de cartouches de faibles capacités (max 8 Go) qui imposent de télécharger un gros fichier lors de la première installation d'un jeu. Les éditeurs tentent de mettre souvent cela sur les mises à jour nécessaire pour prendre en compte les derniers tests, il n'empêche que les compilations où l'un des titres est souvent à télécharger complément fait un peu tâche parfois. Si l'on prend en compte Starlink ou The Banner Saga, la taille de la mise à jour fait tout de même largement penser que c'est l'emploi d'une cartouche de 8 Go qui impose cela. Ce grief d'avoir choisi une technologie cartouche avec une disponibilité en composants de grande capacité en quantité bien trop faible est régulièrement présente sur les réseaux.

Nintendo rame sur le marché mobile

Sur le front mobile, Nintendo n'a pas non plus réussi à améliorer la situation après des résultats mitigés de ses efforts mobiles: Super Mario Run n'a pas répondu aux attentes et Miitomo a fermé ses portes après deux ans. Là encore, on pointe du doigt les maladresses de l'éditeur et son inexpérience sur un marché le plus compétitif du secteur. A ce jour, le seul véritable succès est Fire Emblem Heroes. Même l'atout Animal Crossing ne semble pas transcender les foules. Ainsi Pocket Camp a généré en un an 50 millions de dollars de revenus quand Fire Emblem Heroes récoltait 63 millions de dollars rien qu'en juillet et août 2018. Et le marché reste sceptique devant la nouvelle IP Dragalia Lost, dont le lancement a été le moins bon des titres mobiles de Nintendo même si les dépenses des joueurs se révèlent les plus élevées au regard de la base installée. On ne sait pas ce que donnera le Mario Kart mobile.

Comme on peut le constater, Nintendo a encore bien du travail à fournir pour convaincre les investisseurs qu'elle peut maintenir le cap dans les années à venir. On restera néanmoins prudents sur le fait que cela reste des projections d'analystes financiers et on n'oublie pas que Nintendo n'a probablement jamais été autant présent dans l'esprit des plus jeunes, gage de lui assurer un attachement lorsque ces jeunes deviendront plus tard des parents : Nintendo a réussi à toucher la nouvelle génération et c'était déjà un beau succès.

Source : l'article se nourrit de données présentées par GamesIndustry

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Talban
Ouch, ça fait mal quand même. Intéressant et malheureusement assez réaliste. Une remarque Sebiorg, pas sûr qu'on retienne la conclusion plus positive car la série d'arguments auparavant tape fort !
p2501
Ce n'est qu'un copié/collé des arguments des analystes. Et je pense qu'il ne faut pas se laisser berner par ça. En tout cas moi je ne considère pas ça comme du réalisme comme on aime souvent le dire, mais plutot comme du troll. Leurs arguments me font bien marrer. Par exemple, concernant le prix des consoles concurrentes. Bien qu'étant plus chère la Swich n'a pas eu du tout a rougir devant ses concurrantes durant le black friday. Bien au contraire, je pense que les gens se disent qu'elle est plus chère car c'est la nouvelle console, qu'elle est "mieux" etc... tout bêtement. En fait nintendo ne va pas baisser le prix et va quand même continuer a faire des bénéfices, c'est tout le contraire de ce que disent les patcher et cie...

Pour moi c'est encore une fois de la mauvaise pub faite par des pro-sony qui veulent valoriser le marché américain et mettre des batons dans les roues au constructeur qui le freine. Les mecs ne sont pas con, ils savent bien qu'en racontant des choses négatives ils ont des chances de décourager le futur consommateur d'acheter sa Switch.

Mais dans le fond ce sont bien sur des conneries. Avez vous déjà oublié que d'après ces mêmes analystes, la Switch était sensée suivre les traces de la Wii U et faire un flop? Ne vous laissez pas manipuler par les médias! De toute façon je pense que ces "analyses" sont des tentatives veines pour freiner le succès déjà bien en marche de la console. A part dire que l'action chutte en bourse, ce qui a pour but de tenter d'effrayer les éditeurs tiers, ainsi que les acheteurs, ils peuvent pas grand chose pour freiner le rouleau compresseur, car je suis désolé il est bien là. L'année 2018 pas convaincquante?? Un peu de décence... Rien que Warframe qui vient de sortir, met déjà tout le monde d'accord sur les capacités de la console. Même pas besoin de mentionner Smash bros et pokémon.

On va nous sortir quoi la prochaine fois ? A mon avis ça sera : "Malgré que la Switch soit devenue la console la plus vendue de tous les temps, et que le ventes ne faiblissent absolument pas, on ne peut s'empècher de voir au loin la dure réalite, le destin funeste de la console qui semble vouée inéxorablement à rejoindre dans la tombe la Dreamcast et la Wii U."
bahascaux
Étant porte parole de ceux qui pensent qu'elle y arrivera, je vous le dis elle y arrivera :D

Plus sérieusement, les analyste sont des gens marrants ils avancent toujours des arguments qui laisse croire que la réussite d'une console les intéressent, alors qu'ils ne regardent que les bénéfices qu'ils peuvent en tirer, si Nintendo labo était devenu le jeu le plus vendu de l'année devant fifa, cod, rdr2, pokémon... ils en aurait plus rien a foutre que 2019 soit dans le flou, que yoshi soit retardé, qu'on ait rien vu de MP4 ...
Les gars crachent sur des licences qui tapent les 10-15 millions facile comme SSB ou animal crossing, mais chialent parce que des jeux qui se vendent moins d'1 million et ne font pas vendre de console car dispo en mieux sur des machines agés de 5 ans, c'est génial.
On le sait les investisseurs sont n'ont en tête que la PS5 qui leur rapportera un max.

Il semble évident que la machine n'atteindra pas les objectif tout simplement parce que l'an dernier ils visaient déjà les 20M et qu'ils les ont pas fait et que cette année ils voulaient 20M avec un lineup moins dense, et tout ça n'a rien a voir avec un désintérêt du public, ou un manque de visibilité, c'est juste lié à al force du planning et sa répartition dans l'année.
Car si on prend les chiffres de vente de la machine, l'an dernier entre début avril et fin septembre elle s'est vendu à 4,89M, cette année sur la même période elle a fait 5,07M, sachant qu'à partir de la fin septembre jusqu'à la fin de l'année fiscal en mars ne possédait plus qu'un seul system seller,Mario odyssey et ses 12M, 2 plus gros jeux derrière étaient Xeno2 et Kirby qui ont fait 1,5M et 2,1M à la date du 30 septembre dernier, et on a eu snipperclips en boite, le portage de bayonetta 2 et DQ builders (déjà sorti 2 ans avant), qui les 3 cumulés n'ont même pas du taper les 1M de ventes.
Là où cette année pour la même période on a un Mario party qui aux dernières nouvelle était à 1,5M, un pokémon déjà à 3M, un SSB qui potentiellement peut dépasser les 10M à terme, un DQ Builders 2 (pour le Japon) qui sortira en même temps que sur PS4 et sans version vita/PS3 donc qui pourrait atteindre le million, et un NSMBUDX pouvant aller chercher les 5M comme sont homologue WiiU.
Si je parle de chiffre de jeux, c'est parce que cette fin d'année a bien plus de capacité à faire vendre des consoles que la même période il y a 1 an.
BorisPN
Pourtant d'habitude assez critique, je ne suis pas totalement d'accord avec cette analyse. Si je suis plus que convaincu que Nintendo n'arrivera pas a atteindre ses objectifs de ventes sur cette année de par le fait que seul Pokémon et Smash peuvent vendre des consoles cette année et que le retard pris sur le premier semestre me parait un poil trop gros pour réussir le cap des 20.000.000 en un an.

Par contre je pense clairement que Nintendo risque de cartonner l'année prochaine quand on voit l'elasticité des grosses licences à venir. Yoshi et Fire Emblem au printemps puis dans l'année Métroid Prime 4, Animall Crossing et surtout le vrai nouveau Pokémon!!! sans compter les petits projet annexe comme Bayonetta 3, Travis Strike Again, le nouveau jeu de Game Freak, les FF qui ressortent tous, Deamon X Machina, sans compter les 2-3 jeux non annoncés de Nintendo (Zelda SS HD???) et la possible arrivé d'une deuxième version de la machine... Je pense que la Switch à les armes pour tenir encore une bonne année ce beau rythme installé.

Par contre, j'ai plus peur pour la suite, on sais que 2020 sonnera le glas des consoles actuelles et il sera interessant de voir si Nintendo aura la créativité nécessaire pour faire parler encore de lui dès lors que tous les esprits n'auront que le mot Next Gen dans la tête.

Concernant l'aspect mobile, je pense également que l'avenir de Nintendo sur cette plateforme co-incidera avec le succès ou non du prochain Mario Kart tour. Car il faut l'avouer... pour l'instant c'est la franche déception pour eux comme pour nous joueurs. A part Mario Run, je ne me suis amusé sur aucun des titres de la firme.
AG-Sys
Pendant le primer semestre de 2018, je voulais acheter un jeu pour ma Switch. Mais j’étais dépité, il y avait pas un jeu qui sortait. Il y avait bien des petits jeux bidon sur l'eshop, mais moi je voulais un bon gros jeu, bien nouveaux . Le premier gros jeu de Nintendo cette anné , ça a été Mario Tennis en juin , il me semble.
keoone
La Switch était à 5 millions en fin septembre, à du faire 2 millions de plus avant le black Friday, devrait faire 9 millions entre le black Friday et fin décembre(1,7 millions pour la semaine rien qu'au usa, ( donc probablement plus de 2,5 millions en 7 jours au niveau mondial ) soit 16 millions entre mars et fin décembre 2018.

Janvier est en général un bon mois, la sortie récente de SSBU et Pokemon devrait bien soutenir les ventes de façon générale jusqu'à la fin de l'exercice (janvier févier mars).

Durant ce trimestre la Switch doit donc faire 1.3 millions mois, elle fait actuellement plus d'1 million/mois.
On n'a pas vraiment d'informations sur les jeux prévus pour cette période hormis super Mario wiiu, mais il suffit d'un animal crossing pour atteindre les objectifs.

Par ailleurs, le bundle Mario kart a été un gros succès, Nintendo pourrait très bien continuer à faire du bundle à 299 euros, mais avec Zelda botw ou Mario odyssée, voir splatoon. Une sorte de baisse de prix qui est très important psychologiquement.
Plus hypothétique, un nouveau modèle de Switch pourrait arriver dès janvier.

Donc 20 millions, c'est tout a fait possible, ça peut-être même largement dépassé, je ne suis pas analystes, mais une simple addition me laisse penser que Nintendo est dans le vrai quand il maintienne 20 millions en 2ème année.

Par contre, je comprends la déception des résultats sur smartphone, ce qui peut légitimement ennuyer les actionnaires, mais la Switch suit la trajectoire attendue par Nintendo.
z-Rej
Franchement, on s'en tape de ce que pensent les analystes... ils sont complètement à côté de la plaque la plupart du temps !
Même si je suis le premier à reconnaître une année 2018 en demi-teinte concernant les sorties de jeux sur Switch, la seule chose vraiment importante désormais c'est tout ce qui va se passer à partir de la sortie de Super Smash Bros Ultimate. L'année 2019 a le potentiel de faire un carton plein en matière de bons jeux ; même si je pense qu'il faudra attendre 2020 minimum pour voir apparaitre Metroid Prime et un nouveau Zelda.
La Switch fêtera ses 2 ans ; je pense que c'est un bon délai pour que les éditeurs tiers aient le temps de voir si le développement de leurs projets est possible sur la machine et je ne serais pas étonné qu'il y ait plusieurs grosses annonces dans ce sens.
Sans parler des annonces de jeux déjà faites par Nintendo !!
bahascaux
par BorisPN » Jeu 29 Nov 2018 - 09:18

Par contre je pense clairement que Nintendo risque de cartonner l'année prochaine quand on voit l'elasticité des grosses licences à venir. Yoshi et Fire Emblem au printemps puis dans l'année Métroid Prime 4, Animall Crossing et surtout le vrai nouveau Pokémon!!! sans compter les petits projet annexe comme Bayonetta 3, Travis Strike Again, le nouveau jeu de Game Freak, les FF qui ressortent tous, Deamon X Machina, sans compter les 2-3 jeux non annoncés de Nintendo (Zelda SS HD???) et la possible arrivé d'une deuxième version de la machine... Je pense que la Switch à les armes pour tenir encore une bonne année ce beau rythme installé.


Ouais, enfin même là tu te voile la face, parce qu'en dehors de Pokémon, Animal Crossing, potentiellement Luigi's Mansion et une baisse de prix/nouveau modèle qui peuvent donner un "beau rythme", le reste c'est fantasme de joueur et de la poussière. C'est pas avec des licences qui au summum de leur gloire tapent les 1 ou 3M qu'on change les choses et fait vendre des consoles, de surcroit quand des jeux plus vendeur dans les mêmes genres ou touchant les mêmes catégories de joueur sont déjà sortis. En admettant que par miracle MP4 face 5M ou plus, combien des 5M avaient déjà la Switch ? sachant que la vente de hardware c'est le nerf de la guerre pour un éditeur.
Bien que le lineup 2018 soit moins séduisant, la vraie erreur c'est d'avoir tout misé sur noel et laisser quasi vide le reste de l'année, au lieu de mieux répartir.

Par contre, j'ai plus peur pour la suite, on sais que 2020 sonnera le glas des consoles actuelles et il sera interessant de voir si Nintendo aura la créativité nécessaire pour faire parler encore de lui dès lors que tous les esprits n'auront que le mot Next Gen dans la tête.


Je ne vois pas le rapport, la majorité des multi-plateforme ne sortent déjà pas sur Switch, donc que ça soit des titre PS4/X1 ou PS5/Scarlet ça ne changera rien. De plus les gens qui n'achètent pas la switch maintenant ne l'achèteront pas plus tard, nextgen ou pas; parce que l'argument de la switch est trop cher, pas assez de jeu et trop de portage, sera exactement le même avec les futurs console, qui seront plus cher que les actuelles, avec fatalement peu de jeu et qui multiplieront les remastered pour combler.
Pour revenir sur l'argument du pas assez de jeu, c'est la phrase magique pour ne pas entrer dans le fond du problème, car la majorité des joueurs quelque soit la machine, sont des joueurs occasionnels qui achètent 3 jeux par an et annuellement les mêmes, donc ceux qui se contente de 6 fifa, 4 cod, et 1 jeu rockstar ne prennent pas une PS4/X1 pour l'immense catalogue.
Et pour les autres, ça me fait bien rire, pour le moment Nintendo a sorti ou va sortir en 2019 ce qu'il a de plus gros, donc si avec ça la console ne te fait pas envie ou ne se vend pas, je ne vois pas qu'est ce qui fera changer d'avis, f-zero ? :lol: des jeux cinématographique et mature que Nintendo ne fera jamais ? :lol: :lol: Même quand Nintendo annonce le souhait des "vrai fans" ces derniers trouvent toujours le détail bidon pour se rétracter.
La majorité s'en fout simplement de la switch, et sont passé à autre chose et même si Nintendo sortait une PS5 killer, la masse resterait sur playstation par habitude et pour ne pas rater la baffe graphique de ND ou SantaMonica.
bahascaux
par AG-Sys » Jeu 29 Nov 2018 - 10:17
Pendant le primer semestre de 2018, je voulais acheter un jeu pour ma Switch. Mais j’étais dépité, il y avait pas un jeu qui sortait. Il y avait bien des petits jeux bidon sur l'eshop, mais moi je voulais un bon gros jeu, bien nouveaux . Le premier gros jeu de Nintendo cette année , ça a été Mario Tennis en juin , il me semble.


Ca dépend de comment on voit les choses, Kirby en mars était "un gros jeu" ;-)

par keoone » Jeu 29 Nov 2018 - 10:27


On n'a pas vraiment d'informations sur les jeux prévus pour cette période hormis super Mario wiiu, mais il suffit d'un animal crossing pour atteindre les objectifs.

Par ailleurs, le bundle Mario kart a été un gros succès, Nintendo pourrait très bien continuer à faire du bundle à 299 euros, mais avec Zelda botw ou Mario odyssée, voir splatoon. Une sorte de baisse de prix qui est très important psychologiquement.
Plus hypothétique, un nouveau modèle de Switch pourrait arriver dès janvier.


Théoriquement il est très peu probable que Animal Crossing arrive avant la fin de l'année fiscale et qu'un nouveau modèle de Switch soit là en Janvier. Il y a toujours au minimum 2 mois entre l'annonce et la sortie d'un produit Nintendo. Serte Animal crossing est connu depuis septembre, mais on ne sait strictement rien, donc difficile d'imaginer une grosse présentation en janvier pour une sortie avant fin mars.
Pour le moment comme tu l'as dit on a Mario, mais aussi DxM qui est prévu pour début 2019. Après on peu aussi miser sur des dlc pour MK8DX ou SMO, qui n'en ont toujours pas eu et dont un retour sur le devant de la scene peu faire du grand bien aux ventes de la machine.
gurtifus
Faut quand même dire que beaucoup d'indés, qui ont sorti un titre sur Switch, sont contents des ventes qui sont au dessus des celles sur Steam !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×