Nintendo Switch Sortie le 03/03/2017 Nom court Switch

Dossier Nintendo Switch (Switch)

Nintendo Switch mini : vers une semaine décisive ?

Les signes sont nombreux, mais aucune confirmation officielle n'a encore été communiquée par Nintendo : les rumeurs autour d'une Nintendo Switch Mini vont donc bon train. Nintendo lâchera-t-il le morceau cette semaine ?

Dossier
Alors que les indices d’une sortie imminente d’une switch mini s’accumulent, Nintendo va-t-il enfin accepter de livrer de premiers éléments concrets de la déclinaison light de la nouvelle révision de la console Switch dont on attend la sortie commerciale avec impatience lors de sa prochaine assemblée générale ordinaire des actionnaires qui se déroulera dans quelques jours ? Une hypothétique console qui a déjà l'intérêt des enfants. Faisons le point sur les forces de cette nouvelle console, dans l'espoir que peut-être, Nintendo l'officialise très bientôt.
La 79e assemblée générale des actionnaires a été fixée le 27 juin 2019 à 10h, horaire japonais, soit 3h du matin pour nous en France. Faisant le point sur l'année fiscale bouclée, elle va permettre également d'évoquer certaines inflexions de la stratégie à venir du groupe, reconduire sauf énorme surprise à son poste l'actuel président Shuntaro Furukawa (né le 10 janvier 1972, soit un jeune homme de 47 ans) et élire ou réélire quatre directeurs (pas de réelles surprises quand on regarde que les candidats à leur propre succession sont Shigeru Miyamoto (né le 16 novembre 1952), Shinya Takahashi (né le 9 novembre 1963), Ko Shiota (né le 7 août 1969) et l'ancien président de Nintendo of Europe Satoru Shibata (né le 4 septembre 1962).

Évidemment, dans le contexte actuel d'une actualité évoquant beaucoup la virtuelle mini Switch, cette assemblée prend une saveur particulière car il serait étonnant qu'en interne, au sein des échanges, la question de cette version plus accessible de la console ne soit pas évoquée. Entre les listes qui fleurissent chez les revendeurs chinois et les nombreux leaks depuis quelques mois (surtout depuis le mois de février 2019), la Switch mini ne fait plus guère de doute même si pour le moment on gardera toute la prudence nécessaire vis-à-vis des images qui ont circulé ces derniers jours sur le net et sur les choix hardwares qui pourraient être utilisés pour fabriquer cette nouvelle déclinaison de la console.
Vue artiste de Olivier Raymond, aucunement officielle, publiée sur le site dailystar.co.uk
Il n'est donc pas impossible que l'officialisation de la console se fasse au cours de cette période même si rien le garantie, en revanche peu de chance de voir une commercialisation de ladite petite console avant l'été, cela prendrait trop de court l'ensemble de la chaine des distributeurs et il n'y a pas de produits phares jeunesse pour servir de locomotive de lancement (Super Mario Maker 2 sortira le lendemain et sa présentation s'est toujours fait avec la Switch actuelle).

En revanche, un petit remaster de Zelda ou un certain Luigi's Mansion 3 ont tout le potentiel pour permettre de lancer des versions aux couleurs du jeu, en attendant des versions Pokémon puis plus tard en mars 2020 aux couleurs d'Animal Crossing. Une sortie concomitante avec des titres grands publics a donc des chances de voir débarquer dans les linéaires des packs jeu+Switch mini, tout en laissant à la Switch actuelle quelques opportunités de pack avec des jeux plus matures.

Comment justifier l'existence d'une Switch Mini ?

Certains se demandent pourquoi sacrifier le concept qui a fait fureur au départ et reste l’essence de la Switch : une console hybride qui permet de jouer à deux facilement en se partageant les Joy-Con, à la maison ou en extérieur. Nintendo n'a aucune envie de briser l'impulsion des ventes actuelles de sa poule aux oeufs d'or, dont les chiffres de ventes se comptent en millions d'unités, mais c’est surtout l'occasion pour elle de parfaire sa stratégie d'ouverture maximale avec la prise en compte de certaines réalités du marché qui explique surtout que le concept de cette mini Switch reste une bonne idée.

La force actuelle de la Switch est de pouvoir basculer quand on le souhaite en une console de salon ou une console nomade, un gameplay qui a séduit des joueurs plus matures, la tranche d'âge visée lors du lancement de la console est celle des adolescents et des jeunes adultes. Cependant, notre vie très active fait que l'on passe beaucoup de temps en déplacement, ce qui explique le succès du jeu sur les smartphones. Le jeu nomade représente désormais une part non négligeable du temps d'utilisation de la console, d'où l'idée de proposer une version moins chère qui se focaliserait sur ce type de jeu.

Enfin, le prix de vente est le nerf de la guerre, proposer une console sous les 199 € et même dans l'idéal à 150 € permettrait définitivement de plaire à de nombreuse familles sensibles au succès de la console qui fait envie à leurs enfants (tout le monde en parle dans les cours de récréations), mais dont le ticket d'entrée restait trop élevé. Ce n'est pas pour rien que la famille 3DS reste vaillante au niveau des ventes alors que sa logithèque récente s'amenuise. On peut prédire à coup sûr qu'une proposition d'une révision de la console sous forme d'un bloc unique, plus solide en cas de chute, compatible avec l'impressionnante collection de titres de la Switch, propulserait les précommandes à un haut niveau vers la fin d'année. La possibilité de multiplier les opportunités de jouer ensemble à des titres emblématiques comme Mario Kart 8 Deluxe en online ou en réseau local pourrait redonner l'envie à Nintendo de réactiver une nouvelle déclinaison de son StreetPass qui avait fait les beaux jours de la famille 3DS.

Passons en revue les points de force de cette future console encore hypothétique.

Pourquoi supprimer la possibilité de déclipser les manettes ?

Si effectivement ce type de gameplay mettant à l’honneur le Motion Control sera fatalement absent sur la console, reconnaissons que pour le moment il n’est guère exploité de manière exclusive dans la plupart des jeux, qui permettent à chaque fois de jouer plus classiquement la console tenue en main. Que cela soit avec Skyrim pour les combats à l’épée ou même Arms, on peut toujours jouer classiquement. Seuls quelques jeux resteront sur la touche, comme 1,2 Switch qui utilise pleinement le potentiel de gameplay des joy-con, malheureusement cela reste un des rares logiciels à le faire. On peut également citer Fitness Boxing qui perdra tout son intérêt et les kits Nintendo Labo (pas l'utilisation VR en revanche). Donc hormis les jeux de sport et parfois de rythme qui risquent de pâtir du confort plus classique de la Switch mini, ce gameplay ne gênera pas la grande majorité des joueurs, qui de toute manière ne l’utilisaient guère en déplacement.

C’est effectivement un point de gameplay à prendre en considération. Les joueurs, en particulier les jeunes, se passent plus facilement la console chacun leur tour pour jouer ou branchent la console sur la télé pour jouer à plusieurs. La proportion de joueurs jouant la console posée sur la table, chacun sa moitié de Joy-Con dans la main, reste au final assez faible. La Switch mini ferait donc l’impasse de ce type de gameplay finalement assez marginal dans l’utilisation de la console.

Mine de rien, le système de déclipsage est un coup non négligeable pour la console. Si on aurait pu espérer voir dans le temps apparaître d’autres périphériques se clipsant à la place des Joy-Con pour rentabiliser ce mécanisme et dynamiser encore plus le potentiel de gameplay, deux ans 1/2 après le lancement de la console, nous n’avons rien vu venir. Les joueurs sur la télé ont réinvesti dans des manettes pro ou classiques parfois filaires, bien moins cher à l’achat que les Joy-Con qui se montrent avec le temps assez fragiles avec certains types de jeu (expérience personnelle d’un Joy-Con gauche dont le stick a rendu l’âme à force de jouer sur Fortnite). Et pour les joueurs ayant plusieurs paires de Joy-Con, il a fallu investir dans des supports chargeurs permettant de recharger 4 joy-con à la fois pour ne pas se trouver en rade de batteries au moment où l’on en a vraiment besoin. Ici avec des manettes fixées à la console en permanence, on ne se préoccupe pas d’un éventuel problème de recharge, tout est fait en même temps que la recharge console.

Comme on peut le constater, la perte de gameplay via l'impossibilité de retirer les manettes n'est pas un véritable problème puisque les développeurs de jeux n'ont pas suffisamment mis en avant cette possibilité. On peut craindre en revanche que l'arrivée de la Switch mini ne vienne encore moins les motiver à utiliser au mieux les possibilités initiales de la console, seul l'évolution du parc installé pour les deux versions de la console permettra de pousser les uns et les autres à développer ou pas différentes possibilités de gameplay.

Plus de 1 000 jeux sur Nintendo Switch !21/06/2019

Une logithèque impressionnante qui donne envie ! Des plus âgés et surtout auprès des plus jeunes, mettez une Switch entre les mains de personnes qui ne la possèdent pas, ils sont très vite séduits par sa prise en main !

La disparition du bouton prise de vues

C’est à confirmer, mais les visuels chinois ne montrent plus la présence de ce bouton alors que les visuels qui avaient fleuri au mois de février semblaient acter son maintien. Pour un joueur classique, est-ce vraiment utile de prendre quelques photos de ses performances qui encombrent sa carte mémoire ou de petites séquences de vidéos de 30 secondes pour faire le kéké devant ses potes, et où tout le monde s’en moque clairement ? Seuls les utilisateurs plus professionnels type rédaction, testeurs ou YouTubeurs ont pris l’habitude d’utiliser cette option. Donc pour les enfants, cœur de cible de cette Switch Mini, la disparition de ce bouton n’est pas vraiment un problème, cela évitera de saturer les réseaux avec des données inutiles et cela fera une petite économie supplémentaire. Mais pour le moment, cette absence n'est pas confirmée.

Le retour d'une véritable croix directionnelle ?

On l'a remarquée, c'est ce qui nous a fait tiquer au départ en découvrant les images des sites chinois, HonSon ayant depuis apporté des explications un peu confuses selon les sollicitations reçues de la part de nombreux médias depuis hier. La firme a ainsi alterné au niveau de ses déclarations entre accès à des informations secrètes auprès de Nintendo Life comme nous l'indiquions il y a quelques jours via Xavier, et l'aveu de ne pas avoir eu d'informations confidentielles mais juste avoir « cherché et analysé toutes informations visuelles sur la Switch Mini dans les médias domestiques et internationaux », ce qui n'est clairement pas la même chose.

Des écarts qui décrédibilisent quelque peu HonSon même s'ils restent dans la ligne des affirmations du Wall Street Journal, célèbre média qui reste ferme sur le sujet et a évoqué récemment la délocalisation d'une partie de la production et le lancement de la chaine de montage de deux nouvelles versions de la console. On se doute de toute manière que si HonSon a leaké de véritables éléments factuelles de la Switch Mini, elle a du recevoir une belle remontrance de Nintendo, à moins que tout ceci ne serve la marque avec le buzz engendré. On se rappellera tous les bruits qui avaient entouré la Nintendo Switch avant sa présentation officielle en octobre 2016, Nintendo était restée muette ou amusée et avait bien profité du buzz permanent autour de la console et de la publicité gratuite autour de la marque. Il n'est donc pas impossible qu'elle joue à nouveau la même partition niveau communication.
Le retour d'une véritable croix directionnelle est largement demandée par de nombreux joueurs. C'est possible en effet, il reste à voir si cette solution permet de gagner quelques précieux euros supplémentaires (bon Nintendo, on veut bien également un Joy-Con avec une vraie croix) ou si cela relève de simples fantasmes de joueurs pompés par HonSon lors de sa collecte d'informations, et qui n'a de toute manière aucun impact sur la forme des boitiers pour recevoir la future mini console.

L’éventuelle disparition du support télé.

Cela fait partie des préoccupations concernant le contenu du pack. Aurons-nous toujours un adaptateur secteur ou sera-t-il retiré comme Nintendo avait pu le faire avec des 2S et 3DS, quel serait le contenu de la boite que l'on imagine assez chiche selon les choix tarifaires. Si l’absence de dock est fort probable pour réduire les coûts, Nintendo osera-t-elle aller jusqu’au bout en rendant la console totalement nomade et ne permettant plus de la brancher sur la télé ? Ce serait une décision hardware radicale qui réduirait fortement les coûts mais finalement pas si idiote que cela. En effet, de nombreux joueurs passent l’essentiel de leur temps de jeu installés quelque part, console dans les mains. On le reconnaît nous-même, il y a de très nombreux jeux que l’on joue uniquement en nomade et le fait de jouer uniquement ainsi correspond à une certaine liberté que l’on apprécie avec cette console. Cela laisse le téléviseur familiale pour le reste de la famille et depuis la démocratisation des smartphones et des tablettes, c’est devenu un moyen très courant de jouer. On serait dans la droite ligne de la famille 3DS, totalement nomade et non connectable à la télévision, des millions de joueurs ont apprécié de pouvoir jouer ainsi dans leur coin et seraient ainsi intéressés de jouer à nouveau de cette manière avec leur Switch Mini.

Il ne faut pas oublier que le coût actuel de la console l’empêche de se trouver en plusieurs exemplaires au sein d’une famille ayant plusieurs enfants. Avec une Switch Mini, chaque enfant pourrait donc jouer tranquillement au jeu qui l’intéresse sans dispute et éventuellement pourrait jouer en multi local, chacun sur sa console. On note que quelques jeux récents ont fait ce pari du jeu local avec plusieurs consoles et un Mario Kart retrouverait tout son sel dans cette configuration permettant d’y participer jusqu’à 8 chacun sur son écran, un choix beaucoup plus confortable qu’un écran partagé. Moto GP19 est dans le même cas de figure. On pourrait tout à fait envisager des titres où l’un est le maître de jeu ayant une vision différentes des autres joueurs. Ce type de gameplay pourrait se démultiplier avec la hausse rapide du nombre de consoles de type Switch mini, permettant de faciliter les situations avec plusieurs consoles (car moins couteuses) tout en gardant la compatibilité avec les Switch classiques (et éventuellement une déclinaison pro).

Est-ce un problème pour programmer ?

Oui et non. Le modèle de référence pour la programmation serait le jeu nomade et la puissance de la console dans cette configuration. C’est déjà le cas pour les éditeurs tiers qui optimisent leurs jeux dans cette configuration puis règlent le surplus de puissance pour la version dockée. C’est pour cela qu’on n’imagine pas des composants moins puissants dans la Switch Mini pour ne pas compromettre l’optimisation des jeux. C’est au contraire bien plus simple de proposer une Switch mini qu’une Switch « pro » car justement la base d’optimisation est la même. Pour une Switch Pro, les éditeurs auront tendance à être plus frileux car peu feront l’effort d’apporter une optimisation spécifique avec surcroit de puissance si le parc installé pouvant en profiter reste faible.

Peut-on imaginer un écran moins performant comme on avait pu le voir sur New 2DS par rapport à Une New 3DS ? C’est possible mais cela serait une possible erreur. Une console portable se doit d’avoir un écran suffisamment lumineux par rapport à la lumière ambiante et tolérante par rapport aux reflets parasites. La résolution serait la même pour ne pas compliquer la programmation des jeux. Et bien évidemment, dans l'optique d'une utilisation nomade essentiellement, on conserverait un écran tactile très pratique.

Au final, Nintendo serait gagnante avec cette Switch Mini

Voici pourquoi une Switch Mini n’est pas une mauvaise idée de la part de Nintendo. Le consommateur garde le choix : petite utilisation ou pour avoir plusieurs consoles à la maison sans se ruiner ⇒ Switch mini. Une déclinaison qui devrait séduire de nombreuses familles pour faire la bascule depuis l’univers 3DS et permettre à nouveau aux consommateurs d'entrer dans la galaxie Nintendo à un tarif plus accessible tout en s'appuyant sur une importante logithèque qui tournerait sans anicroche. Cette console n'imposerait pas de changements particuliers aux développeurs tiers car on ne perdrait pas en puissance machine.
La Switch Mini serait une arme formidable pour attirer l'ensemble des joueurs n'ayant pas encore basculé vers la Switch mais très intéressés par les jeux présents (et les exclusivités Nintendo), qui ne veulent pas mettre trop cher dans une console, souhaitant bénéficier des nouveaux graphismes Switch sur les portages des franchises qui ont fait le succès de la famille 3DS et 2DS (et il y a du monde entre Pokémon, YoKai Watch, Inazuma Eleven, Layton....) et profiterait de l'absence de concurrent dans cette gamme tarifaire.

Pour les gamers plus affirmés, la Switch actuelle reste l’idéal. On aimerait cependant que Nintendo lance la commercialisation d'une Switch actuelle sans dock en Occident pour un complément d'achat ou pour les joueurs souhaitant conserver la richesse du motion control tout en utilisant leur console en 100% mobile, avec une facture moindre, abaissant le coût sous les 250 €, ou même 220 €.

Pour les gros joueurs, une Switch Pro pourrait être intéressante. Mais certains n’ont-ils pas déjà pris les devants en jouant aux gros titres AAA sur une autre plateforme, en particulier PC Portable ? Cette Switch Pro n'est clairement pas une priorité pour Nintendo. Le marché mobile propose des pièces plus chères à fabriquer et pour conserver une compatibilité avec l'existant, il faudrait voir ce qui existe sur le marché et à quel tarif ? La dépense est-elle bien nécessaire pour une machine qui ne pourra pas rivaliser avec les monstres PS5, Xbox One Scarlett et même des smartphones ou des PC portables haut de gamme, et des éditeurs qui se demanderont pourquoi passer un peu plus de temps à optimiser les jeux avec ce gain de puissance quand la grande majorité des joueurs conservera la puissance inférieure ? Dans cette optique, on comprend mieux pourquoi Nintendo se laisse au moins 7 années avant d'évoquer l'après Switch et une éventuelle nouvelle console.

Dans tous les cas, comptez-sur nous pour, en cas d'officialisation de la petite console (petite ne voulant pas dire obligatoirement réduction de taille de manière marquante), faire le point sur son contenu détaillé et en faire un test. Nintendo a largement les cartes en main pour consolider sa position sur la marché des consoles de jeux, les futures blockbusters devant sortir d'ici la fin de l'année sont autant d'opportunités de sortir des packs pour la console Nintendo Switch ou pour sa déclinaison Mini. Après avoir collectionné les Joy-Con de différentes couleurs, on va revenir à la collection des différentes robes pour la Mini !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

bahascaux
La machine peut très bien sortir pendant l'été, depuis la DS chaque nouveau modèle est en général annoncé seulement 1 mois avant sa sortie, et les exception ne dépasse pas les 3 mois. De plus les nouveaux modèles peuvent tomber à n'importe quel moment de l'année contrairement aux next gen qui sortent systématiquement vers noel ou en mars.

Après il est vrai que hormis l'argument des vacances, la grande majorité des sorties de l'été sont bien plus porté gamer que la fin d'année donc plus propice à sortir une mini.
lugianium
A mon avis, y aura une compatibilité avec les accessoires. Comme vous l'avez dit, certain jeux ne sont jouable qu'avec les joycon, (super mario party, 1 2 switch, etc), tandis que d'autre proposent une jouabilité avec (no more heroes 3, arms, etc).
Or, ce sont les accessoires et les jeux qui rapportent aux constructeurs, les machines ont peu de marge, ce serait bête de ne pas vendre certain jeux ou accessoires, et d'avoir une expérience radicalement différente en fonction de la console choisie (en expérience premium et une cheap, ce serait une première, surtout niveau gameplay)

Je pense qu'elle restera compatible avec un dock et des manettes, mais il faudra les acheter à part ^^
Comme ça, ceux qui veulent seulement l'expérience nomade pourront, et ceux qui voudront jouer d'une autre manière sans racheter une switch repasseront quand même à la caisse, tout le monde est gagnant, et le concept n'est nullement brisé ^^ pour un gain de prix quand même présent.
Pingoleon3000
Un gros dossier mais pour finalement pas grand chose vu comme l'annonce de cette version semble proche. De toute façon c'est pas comme si on spéculait pas sur ces différents éléments depuis l'annonce même de la Switch, je crois qu'il n'y a personne à convaincre de l'intérêt d'une Switch mini en l'absence de nouveau modèle de console portable et puis on sait que les pôles de développement hardware salon et portable sont fusionnés depuis un moment).
Ceci dit puisque qu'on est là pour spéculer, je pense effectivement que tous les accessoires y compris les Joy-con seront compatible, c'est bien l'intérêt d'avoir une famille de consoles avec plusieurs déclinaisons. Quant à la compatibilité TV j'y crois pas, les docks actuels sont assez peu adaptés et je pense pas qu'ils vont en concevoir des docks dédiés (ou alors le prix serait élevé pour compenser un prix abordable de la Switch portable)
keoone
Personnellement je n'arrive pas a imaginer autre chose qu'une console à clapet comme la 3ds, pour être portable il faut la rendre compact et elle doit pouvoir entrer dans une poche sans case.

La seule alternative que je pourrais envisager est un système de cache amovible coulissant et réversible, basculant de devant à derrière (comme certaines calculatrices).
Pingoleon3000
Ouais enfin ils ont bien fait la PSP et ce qu'on a vu y ressemble pas mal, ça leur fera un bon moyen de nous vendre des housses officielles...
keoone
La psp avait un écran 4,3 pouces et était très compact, la ps vita avec un écran de 5 pouces et un peu moins compact n'a pas trouvé son public, moi je pense que c'est en partie pour cette raison que la vita s'est planté, insuffisamment portable, trop transportable (comme la Switch)

Si Nintendo fait une Switch mini, Nintendo a tout intérêt à la rendre la plus compacte possible, ne serait-ce que pour marquer une vraie différence avec la Switch normale.

Le top serait ce type de disign, compact, solide, ergonomique et qui marquerait une vrai différence avec le modèle original

Image

Et y'a même son dock (vendu séparément)

Image
keoone
bahascaux a écrit:t'auras ça plutôt :D

https://i.redd.it/oo3z4f2tb0t21.png


Probablement un mix entre les 2... Mais il faut des sticks cliquables, et ergonomiquement décaler bouton et stick pour qu'ils tombent bien sous les pouces me semblent une évidence puisqu'il y a toute la place nécessaire (contrairement aux joy-cons)
jerodoalle
subsiste un probleme, et c est la programation .car certains jeux sont limite visible sur l ecran de la switch , alors avec un pouce en moins ..................les prog vont continuer a prog pour la classique ou faire un compromis prejudiciable pour les anciens ??
keoone
jerodoalle a écrit:subsiste un probleme, et c est la programation .car certains jeux sont limite visible sur l ecran de la switch , alors avec un pouce en moins ..................les prog vont continuer a prog pour la classique ou faire un compromis prejudiciable pour les anciens ??


Il n'y aura aucune différence de programmation, l'écran restera du 720 sur un écran un peu plus petit, dire que certains jeux sont limite visible sur l'écran est plus que bizarre... La vita avait un écran de 5 pouces en 540, la 2ds 4 pouces en 400 par 240.... Et ne pose pas de problème pour jouer... Ou alors il serait grand temps que tu ailles à l'ophtalmologiste.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×