Jumpman
Quizzman a écrit:Cette phrase est à la fois fausse et désolante de naïveté.

Fausse, parce que tu confonds choix artistique contesté et pratique commerciale (il y a une différence notable d'enjeu), et désolante de naïveté, parce que c'est (dans notre cas), comme je l'ai fait remarquer, une pratique qui ne date pas d'hier, et que si elle a peut-être déjà été critiquée, elle n'a jamais soulevé de tollé. Donc de penser que ton avis seul puisse faire bouger les montagnes est surestimer tes forces (à moins que tu skype tous les soirs avec Iwata et Miyamoto mais là si c'est le cas tu cache super bien ton jeu) et faire preuve d'une insouciance touchante et un peu triste.

Après, dans l'absolu, un choix commercial peut être renié suite aux protestations du public, mais c'est EXTREMENT rare, même si on en a eu 2 exemples récemment avec l'abandon des online pass par EA et le retour en arrière de la politique sur les DRM de Microsoft, et ça nécessite une indignation globale et récurrente du public pour que ça fasse douter à ce point des ambitions commerciale d'une multinationale comme EA/Microsoft.

D'autant qu'on parle là, d'une part, de Nintendo, aka la firme qui a su gagner avec brio depuis 2006 le prix de la firme qui écoute le moins bien son public (et qui le méprise le plus ouvertement), et d'autre part, que le but de l'article est de dire que ces jeux débiles ont déjà fait gagner 3Mio de $ à Nintendo, et donc que c'est un succès commercial phénoménal, donc en d'autres termes qu'il y a très précisément 0 chance sur le nombre que tu veux que Nintendo change sa politique d'un iota.


Alors d'une part, quand t'es pas d'accord ou que tu n'as pas compris une phrase que j'ai dite, t'es pas obligé de devenir insultant. J'ai simplement dit, déjà, que le joueur avait le droit de donner son avis, ce qui est vrai. Y'a pas à arrêter de jouer quand t'es juste pas content d'un truc, c'est complètement absurde, ou alors c'est surtout de lassitude du jeu vidéo que tu es atteint ce qui n'est pas mon cas. Non, je pointe du doigt UN aspect que je n'aime pas, et si tu trouves ça inutile et vain, et bien pas moi, donc tu ne me feras pas arrêter de pratiquer le jeu vidéo et de m'exprimer sur les choses qui me plaisent ou déplaisent. Ta réponse fait vraiment « La France tu l'aimes ou tu la quittes », toutes proportions gardées…
D'autant que tu confonds l'industrie du jeu vidéo d'une part, et le domaine culturel du jeu vidéo, ce qui est bien plus vaste, d'autre part. C'est l'industrie que je critique là. Abandonner la pratique culturelle, ça n'a juste rien à voir (quoique ton « cantonne toi aux jeux retro » est déjà un poil plus à propos, même si je n'approuve pas).

Tu ne m'apprendras pas que la pratique ne date pas d'hier, tu supposes que je ne le sais pas, donc du coup c'est peut-être toi qui es naïf dans l'histoire mais bon. La pratique n'est peut-être pas nouvelle, mais jusqu'à présent, elle n'avait pas trop touché Nintendo. Et le plus souvent, elle concernait des jeux qui ne m'intéressent pas. Mais pas là.
C'est pas parce que la pratique est ancienne qu'elle est pour autant satisfaisante. Je m'en balance aussi que ça n'ait jamais soulevé de tollé, c'est justement aussi parce que toi et d'autres personnes pensent que c'est vain de contester que pour l'instant ça n'arrive pas. Les polémiques parfois se déclenchent avec pas mal d'années de retard : je pense notamment aux débats récents qu'il y a eu sur les connivences entre la presse jeux vidéo et les éditeurs, alors que ces pratiques sont vieilles comme le monde. D'autant qu'Internet est relativement récent, et que les gens n'ont pas encore bien pris conscience de sa capacité à déclencher des mouvements de masse.

Et ça peut avoir des conséquences sur les choix commerciaux, tu l'as dit toi-même : « c'est EXTREMEMENT rare », preuve que ça arrive, et c'est exactement ce que je disais. J'ai jamais dit que c'était fréquent, si ?
On est bien d'accord que ça nécessite une contestation massive, et je ne compte pas soulever des montagnes tout seul, non. Ce serait de l'insouciance, mais ça, c'est que TU supposes d'après mes propos. Mais déjà faire entendre mon avis, peut-être que d'autres personnes seront un peu d'accord ou trouveront qu'effectivement quelque part il y a quelque chose de contestable.
Nintendo ne changera rien dans l'immédiat, c'est une évidence, puisque je disais justement que leur pratique est très profitable à court terme. Mais à long terme, s'ils poursuivent une telle politique et que l'image de marque s'en ressent, ils pourraient y réfléchir à deux fois. Nintendo dispose encore d'un capital sympathie de la part d'un certain nombre de joueurs, et je pense qu'ils n'ont pas vraiment intérêt à le perdre…

Ah oui, et pour Mass Effect, j'en sais rien à vrai dire. C'était peut-être pas le bon exemple, mais je ne connais pas le fond de l'histoire. Et je m'en fous en fait.

Jumpman a écrit:Ah parce que quand les jeux vidéo évoluent d'une façon qui te plaît pas, tu dois arrêter de jouer ?


Perso je l'envisage, ouais.

Quand je vois une société appliquer une politique déplorable à un produit (ce que je ne considère pas être le cas pour les apps de la mii plazza, note), à moins que ledit produit me soit de première nécessité et qu'il n'existe pas d'alternative (auquel cas je serre les dents et je fais avec),

Ben moi j'exprime mon désaccord. Chacun son truc.

ben ouais, j'envisage de l'abandonner (ou de me cantonner à un secteur ou cette politique ne me déplait pas).
C'est déjà arrivé, et ça pourrait bien se reproduire dans le futur (même si ça ne me fait jamais plaisir).

Par exemple, je n'ai jamais été aussi peu motivé pour une nouvelle génération de consoles qu'avec la PSX41. J'attends de voir les jeux qui pourront me faire changer d'avis, mais pour l'heure, j'envisage très sérieusement de me cantonner au pc et éventuellement de réduire ma consommation vidéoludique, ou en tout cas ma consommation de nouveautés.

D'ailleurs, c'est déjà un peu le cas, quand j'y pense.

Le manque de motivation est aussi lié aux choix éditoriaux, à l'arrivée de jeux insipides qui se ressemblent trop. Là c'est autre chose. Tu peux pas vraiment te plaindre de t'être fait enfler dans ce cas. C'est plus une histoire de désintérêt, et c'est effectivement plus logique d'arrêter de jouer à ces jeux-là.