Maître Yoda
DrDoc a écrit:Je n'ai pas aimé ce jeu.


Je t'ai corrigé. :non2:
DrDoc
Maître Yoda a écrit:
DrDoc a écrit:Je n'ai pas aimé ce jeu.


Je t'ai corrigé. :non2:


Tu n'as rien corrigé, ce que tu dis est faux.
ritze
De mémoire je crois que le zelda était sorti en 1er sur le wii et ensuite sur gamecube et c'était en période de Noël
D_Y
Eh, crache pas sur Rayman tu veux ?


Je comprends pas le buzz autour de ce jeu perso, outre ses graphismes (ma foi excellents) au niveau mécanique de jeu je trouve ça assez pauvre, c'est bien bordélique comme il faut, et je parle pas des scènes de shmup du pauvre.
Ça reste sympathique quand même hein mais pas au point de parler d'excellent jeu.

Bomberem a écrit:Twilight princess est sorti le 15 decembre 2006 sur GameCube, et une semaine plus tôt sur Wii. Donc, sauf report d'une année, le jeu est sorti à la période de Noël. :non:


Le report d'un an est déjà suffisamment grave pour être relevé.
Et en plus de ça, même si le jeu est sorti à Noël 2006 il a dégoûté bien des joueurs lors des précédentes fêtes.
yoann[007]
D_Y a écrit:Je comprends pas le buzz autour de ce jeu perso, outre ses graphismes (ma foi excellents) au niveau mécanique de jeu je trouve ça assez pauvre, c'est bien bordélique comme il faut, et je parle pas des scènes de shmup du pauvre.

hawai quand même...
du coup j'espère que tu ne considères pas les New SMB comme des jeux ayant un gameplay aux petits oignons sinon on va pas s'entendre.

"Bordélique" sur Rayman Origins c'est surtout un argument que j'ai entendu de la part de personnes étant resté sur leur première impression et/ou n'ayant fait qu'une partie du jeu. Car honnêtement, entre le level design lisible et structuré, les contrôles qui réagissent au doigt et à l'œil, je ne vois pas comment on peut dire de toute bonne foi qu'on a pas vu ce qui se passait ; quand on perd, on sait qu'on est en faute, voilà tout.
Strangers
Bordélique car il y a trop de détail, parfois cela rend le jeu moins lisible. Sur une petite télé non hd comme la mienne, on se pétait les yeux pour lire ce qui était écrit et parfois pour voir où était les personnages. Mais surtout, je pense que si on doit comparé à NSMB, c'est le fait qu'on voit plus loin le monde qui arrive, du coup le monde est plus grand, les personnages affichés plus petits.
Après le reste est parfait (hormis le boss finale, beaucoup trop simple).
Maître Yoda
DrDoc a écrit:
Maître Yoda a écrit:
DrDoc a écrit:Je n'ai pas aimé ce jeu.


Je t'ai corrigé. :non2:


Tu n'as rien corrigé, ce que tu dis est faux.


:ptilol:
D_Y
Car honnêtement, entre le level design lisible et structuré, les contrôles qui réagissent au doigt et à l'œil, je ne vois pas comment on peut dire de toute bonne foi qu'on a pas vu ce qui se passait ; quand on perd, on sait qu'on est en faute, voilà tout.


Non justement quand on perd, ce n'est pas toujours évident de voir comment de par la nervosité du jeu. Avec ces explosions de partout, la vitesse du jeu en elle même, la première fois qu'on découvre les scripts, tous ces élements font que, je suis désolé, c'est loin d'être d'une lisibilité absolue, et ce même sur une bonne télé (pour rebondir à ce que disais Strangers).
A moins que tu considère que la force du jeu soit de connaitre les pattern par cœur et tout boucler le plus vite possible (ce que je peux comprendre), mais bon t'en as pas parlé...

A part ça pour Mario, outre le fait que je considère qu'on n'est pas obligé de choisir entre l'un des deux (qui n'ont pas grand chose en commun si ce n'est la 2d), je peux me baser sur le dernier New que j'ai fais (c'est à dire le premier sur Wii) pour te dire que le gameplay du jeu est loin d'être nul (si c'est bien ce qui était sous entendu).
yoann[007]
D_Y a écrit:Avec ces explosions de partout

Mauvaise nouvelle : ton vendeur t'a refourgué une copie de Fantavision en lieu et place de Rayman Origins...
Feather
J'avoue que la description du produit est mauvaise là :relou:

C'est d'autant plus précis que les modes chronométrés nous poussent à utiliser toutes les ficelles de gameplay et les raccourcis des niveaux et on remarque vite qu'on ne peut s'en prendre qu'à soi même.