AHL 67
Halouc a écrit:
AHL 67 a écrit:Nan il a raison. Si tout le monde fait pareil bin... tous les jeux seront pareils. :-?
Mais on n'en est pas encore là : je vois déjà bien Halouc venir nous dire que sur PS360 ils font des jeux bien ciblés pour hardcore gamers tandis qu'il n'y a que sur Wii que ça se passe comme le dit le monsieur, mais sur Wii aussi on a droit à nos jeux hardcore. Faut les trouver, certes, mais ils existent. :cloud:


:hey: Un peu comme le trésor des templiers.
Mais c'est que je suis immensément riche alors !?! :-D
hypo
yoann[007], Ben pour faire court, Yakuza c'est une ambiance gangsta, un gameplay pas difficile à maîtriser, une difficulté pas vraiment rébutante, le tout étant ultra linéaire. Bref c'est pas le plus inaccessible des jeux :hey:

Donc voir Nagoshi se pointer genre ma team et moi, on est trop des true, on baisse pas notre froc et on baise le système, c'est vachement mégalo de sa part. Et son exemple sur les femmes et enfants est tout aussi caricaturale.
yoann[007]
hypo a écrit:yoann[007], Ben pour faire court, Yakuza c'est une ambiance gangsta,
Ambiance gangsta ? Heu hein quoi ?? On parle bien de la même chose ?

Dans Yakuza c'est plutôt le folklore de la mafia japonaise qui est mis en avant, et c'est complètement différent voire opposé : y'a tout le code d'honneur qui s'y rattache, l'absence de gunfights... Si on devait le comparer à un univers "grand public" ce serait probablement bien plus les films de Kitano plutôt qu'un truc "gangsta" qui est une valeur purement américaine (m'est avis que tu as sorti ce mot plutôt pour provoquer).

Yakuza est tellement japonais dans l'âme qu'il est très difficile à exporter. Un casse-tête pour SEGA, car si cette licence est reine au Japon, elle est quasi-inconnue en dehors.

un gameplay pas difficile à maîtriser, une difficulté pas vraiment rébutante, le tout étant ultra linéaire. Bref c'est pas le plus inaccessible des jeux :hey:

Là je ne suis pas d'accord. Yakuza est la suite spirituelle de Shenmue, qui ne posait aucune difficulté, mais qui de par son genre même était réservé à un petit fragment de joueurs. Tu sais, c'est un cliché monstre de croire que seule la difficulté définit le public d'un jeu (ça n'a rien à voir) ; son genre, son ambiance, sa variété de gameplay (sur ce point Ryu Ga Gotoku est imbattable), l'âge auquel il se destine de par ses thématiques... sont autant de détails qui comptent tout autant.

P.S. : vu la quantité d'actions à effectuer dans le jeu, le mot "linéaire" est sans doute le plus mal choisi possible. J'aurais plutôt utilisé ce terme pour un RPG ou un jeu de plateforme, mais pour Yakuza ??! Incompréhensible !

Donc voir Nagoshi se pointer genre ma team et moi, on est trop des true, on baisse pas notre froc et on baise le système, c'est vachement mégalo de sa part. Et son exemple sur les femmes et enfants est tout aussi caricaturale.
Si tu veux, c'est marrant.

Moi je trouve qu'il a raison sur toute la ligne, et que les discours caricaturaux sont surtout ceux qui essayent de faire croire qu'on peut faire un jeu qui plaît autant à la grand-mère qu'au petit-fils (bizarrement, ce qu'on entend chez Nintendo). Rappeler que certains jeux ne peuvent plaire qu'à un petit secteur du public, qu'il faut bien contenter car il ne se nourrira pas de The Conduit ni de Mario & Sonic... ce n'est pas de la démagogie, c'est une réalité ! Et il me semble que Nagoshi n'a rien dit de ce que tu inventes ("on baise le système" und so weiter).

C'est assez dingue de dénigrer un développeur dont le propos de base est : "conservons la diversité des jeux" ! J'ai de la peine à comprendre comment on peut s'opposer à l'idée même.
Halouc
Yakuza c'est une ambiance gangsta


:o
hypo
yoann[007] , J'ai employé le terme gangsta surtout en réference au doublage tout bidon mais oui on parle bien de la même chose, j'avoue que c'était pas le terme le plus approprié. Mais ça change rien à l'idée, c'est un style bankable susceptible de plaire à pas mal de monde.

Là je ne suis pas d'accord. Yakuza est la suite spirituelle de Shenmue, qui ne posait aucune difficulté, mais qui de par son genre même était réservé à un petit fragment de joueurs. Tu sais, c'est un cliché monstre de croire que seule la difficulté définit le public d'un jeu (ça n'a rien à voir) ; son genre, son ambiance, sa variété de gameplay (sur ce point Ryu Ga Gotoku est imbattable), l'âge auquel il se destine de par ses thématiques... sont autant de détails qui comptent tout autant.

P.S. : vu la quantité d'actions à effectuer dans le jeu, le mot "linéaire" est sans doute le plus mal choisi possible. J'aurais plutôt utilisé ce terme pour un RPG ou un jeu de plateforme, mais pour Yakuza ??! Incompréhensible !


Là c'est à moi de te demander si on parle bien de la même chose. Yakuza est carrement different,beaucoup plus orienté action/ baston que shenmue qui ressemble plus à un voyage initiatique avec une trame scenaristique en fil rouge.
Et oui, Yakuza c'est linéaire dans son gamedesign. La trame principale est ultra dirigiste. Y'a bien des quêtes annexes mais on est est loin de la richesse et de la liberté de Shenmue ou d'un GTA.
Pour ce qui est en gras, je suis completement d'accord, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai mis la difficulté comme n'étant qu'un facteur parmi d'autre, que tu répétes juste derrière :)


Au final je ne dénigre absolument pas le propos de base de Nagoshi, que j'approuve totalement, tu me prêtes des propos qui ne sont pas les miens. Je rebondissais juste sur son exemple mal choisi de Yakuza et sa caricature sur les femmes et les enfants.