• Ma note
    Moyenne de 4,2 - 6 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 5 ajouts
  • Devenir fan ! 7 fans

ZombiU Disponible sur WiiU

Test de ZombiU (WiiU)

Prom’nons nous dans les bois...

... pendant que l’zombie y est pas ! Shadow_Kyo a été désigné volontaire pour survivre à Londres, au milieu de zombies assoiffés de sang. Voici son test de ZombiU, à paraître vendredi prochain sur Wii U !

Test
Présenté comme le titre phare d’Ubisoft pour le lancement de la Wii U, avec laquelle il sera également vendu en bundle, ZombiU ne risque pas de passer inaperçu. Et pour cause, ce survival-horror revient aux origines du genre, dans un titre plutôt riche, mêlant infiltration, arcade, recherches et une bonne dose d’adrénaline.

La fin du monde approche

Ou plutôt, elle est déjà là ! Il faut dire que ZombiU ne laisse pas vraiment le temps au joueur de se convaincre du contraire. Dès le jeu lancé, on se retrouve dans la peau d’un pauvre bougre perdu dans les rues d’un Londres en pleine désolation qui tente tant bien que mal de se frayer un chemin vers un endroit sûr, loin de tout « infecté ». Pas de chance, il se retrouve bientôt devant une horde de macchabées, une station de métro derrière lui, et entend une mystérieuse voix qui l’incite à y rentrer, grâce à des haut-parleurs placés devant l’entrée.

ZombiU - Trailer Gamescom23/11/2012

Voilà donc le début de « l’aventure ». Il faut tout d’abord échapper aux zombies pour atteindre une cachette sécurisée, qui deviendra vite notre quartier-général : une zone libre de tout ennemi, avec un lit pour se reposer (et sauvegarder, puisqu’il est bien connu que l’un ne va pas sans l’autre), regarder une carte de Londres et des objets qui y sont éparpillés, et une table de bricolage pour améliorer les armes que l’on trouvera.

Si l’entrée en matière met directement dans l’ambiance du jeu, sombre et angoissante à souhaits, il est assez dommage que l’on n’en sache pas plus sur l’histoire de l’infection. Après plusieurs heures de jeu, nous ne savions toujours pas quand les zombies étaient apparus, ni véritablement pourquoi, et il était quelque peu difficile de se plonger dans un univers dont nous ne connaissions absolument pas les antécédents.

Notre progression nous amènera à rencontrer un scientifique travaillant directement pour Sa Majesté, qui travaille précisément sur les causes biologiques de l’infection, et si l’un des objectifs sera justement de l’aider dans sa tâche, le mystère n’était toujours pas résolu au bout d’une journée entière de jeu. Tout au plus sait-on par l’intermédiaire de la mystérieuse voix qui nous guide et dit vouloir nous aider, que des théories existaient déjà au Moyen-âge, selon lesquelles notre époque verrait justement la fin du monde éclater.

Un bien triste sort, qui donne tout du moins un prétexte à un jeu au croisement de plusieurs styles.

ZombiU - In The Eye of ZombiU - Episode 3 [FR]23/11/2012

A la croisée des genres

Nous voilà donc plongés dans l’horreur d’une ville infestée de monstres qui n’en veulent qu’à votre chair appétissante et fondante sous la dent. La planque dans laquelle vous pourrez vous reposer abrite une batte de criquet, un pistolet au chargeur rempli avec 6 balles, et un appareil qui servira à la fois de carte et de scanner, bien utile pour repérer les ennemis et les objets dissimulés autour de vous. C’est alors le moment de partir en mission.

Les objectifs vous conduiront dans les rues de Londres pour activer les « boites de jonction » qui donnent accès à des cartes des lieux, ou encore au Palais de Buckingham en passant par la Tour de Londres. Bien évidemment, des zombies peupleront tous ces environnements, et chercheront à vous transformer en l’un d’entre eux. Et si cela venait à vous arriver, il faudrait tout reprendre depuis la planque. Et c’est là que le concept du jeu devient intéressant : si vous mourez, votre personnage se transforme en zombie, et vous incarnerez un nouveau survivant, qui reprendra le flambeau. L’idée est alors d’aller étêter votre prédécesseur et récupérer le contenu de son sac, c’est-à-dire les armes et objets que vous avez collectés avant de vous transformer un « infecté ».

Votre arme ultime ? Le GamePad Wii U, évidemment !
A ce titre, il faut noter que l’idée de pouvoir récupérer les objets dans le sac du personnage zombifié est plutôt bonne et inclut une certaine cohérence dans les évènements. Néanmoins, cette cohérence est rapidement balayée, puisque si l’on venait à mourir une deuxième fois, seul le personnage tué immédiatement avant existerait encore. Tout le contenu du sac à dos, et donc les armes et trousses de soin, se retrouve alors éparpillé dans toute la carte, et tout retrouver devient un vrai jeu de piste pouvant prendre assez longtemps. Il faudra donc faire une utilisation très attentive du coffre présent dans la planque, qui pourra contenir ad vitam eternam les objets laissés dedans, qui n’en bougeront pas tant que l’on ne les aura pas repris.

Un des challenges du jeu est ainsi de tenir le plus longtemps possible sans se faire tuer. Votre score augmente avec la durée de votre résistance. Et la condition physique de votre personnage aussi. Plus vous tuerez de zombies et plus longtemps vous survivrez, plus vos coups de batte deviendront puissants, plus vous serez résistants, et plus vous serez endurants. De quoi s’attacher à un personnage que l’on tentera désespérément de faire survivre dans tout ce chaos : un peu de challenge bien placé, qui donne un côté arcade au titre, et vient mettre un peu de piquant au milieu d’une difficulté qui, si elle est plutôt bien dosée, ne rend pas le titre insurmontable.

Un gameplay qui colle à l’ambiance

La progression, quant à elle, sera plutôt lente et angoissante. Le but du jeu est de vous faire vivre la même expérience que votre personnage. Vous devrez donc vous faufiler à travers les obstacles qui se trouveront dans les rues, maisons et souterrains que vous traverserez, par peur de vous faire repérer par les zombies. Et comme si le manque cruel de visibilité générale n’était pas suffisant, vous entendrez régulièrement la respiration haletante de votre personnage, qui ira jusqu’à pousser des cris de terreur à l’approche d’infectés.

Tuer un zombie casqué en trois étapes : repérer, décasquer, décapiter !
Hormis quelques passages durant lesquels vous devrez flinguer allègrement du zombie en masse à l’aide de tourelle défensive ou avec toutes les armes que vous aurez préalablement trouvées, les phases d’action ne seront pas légion. Et le gameplay sera parfaitement adapté à cette ambiance.

L’utilisation du Gamepad se fait en conséquence. Vous y trouverez une carte des environs, et un inventaire qui vous permettra d’un coup de pouce d’allumer une lampe, mais la facilité s’arrête ici. Dès que vous devrez fouiller dans votre sac à dos ou changer d’arme, il faudra nécessairement lâcher un des deux joysticks pour atteindre les boutons correspondants, pendant que votre personnage prendra bien le temps de poser son sac à terre pour regarder le contenu. De longues pauses que vous ne pourrez vous permettre qu’en vous mettant à l’abri, après avoir bien vérifié que vous étiez seuls. Il faut dire que l’utilisation du Gamepad n’est pas toujours aisée, vu sa taille, mais Ubisoft s’en sort plutôt bien en utilisant ce handicap pour l’intégrer au rythme global du jeu.

Mais QUI a laissé la sécurité de cette porte active ???
Au contraire, vous rencontrerez des moments où vous devrez débloquer des portes en tapant sur l’écran du Gamepad un code trouvé dans les environs, dont un chiffre a été effacé. Alors que des zombies s’approcheront, vous devrez trouver le code à toute vitesse. Encore un élément sympathique qui ajoute au panel de sensations de peur que l’on pourra ressentir dans le jeu.

Concernant encore l’utilisation du Gamepad, elle sera plutôt intuitive, puisque la vue à la première personne nécessite l’utilisation des deux sticks comme dans un FPS classique. Toutes les actions ou presque sont réalisées avec le bouton X, ce qui ne laisse que peu de place à une erreur de commandes. Enfin, l’utilisation du Gamepad comme d’un scanner pour trouver ennemis et objets dans les environs n’est pas une utilisation révolutionnaire de l’engin, mais permet au moins d’utiliser tant bien que mal un écran secondaire.

Quelques spécifications techniques

Concernant les détails techniques, l’avis est un peu mitigé. Tout d’abord, les graphismes ne sont clairement pas à la hauteur de ce que l’on a pu voir de la Wii U sur d’autres jeux dont les textures sont d’une finesse impeccable, comme New Super Mario Bros. U. Heureusement, le jeu compte principalement sur son ambiance particulièrement réussie, plus que sur la qualité des textures.

Par ailleurs, et selon les chiffres communiqués par Ubisoft, le jeu ne se finirait pas en moins de 15h minimum. Un chiffre qui ne parait pas si loin que ça de la réalité, puisqu’après une journée entière de jeu, nous ne sommes arrivés qu’à la moitié de l’histoire, qui comporte 17 missions différentes.

Plus personne ne taquinera plus jamais la Garde Royale. Au cas où !
Ces différentes missions sont menées de façons assez inégales. En effet, le but principal du jeu est de pouvoir s’échapper de Londres sain et sauf. Et la trame globale nous amènera à découvrir les origines de l’infection qui a atteint l’humanité, ainsi qu’un éventuel remède. Pourtant, sans réelles transitions, certains passages s’éloigneront considérablement de cet objectif, et auront pour unique but des considérations plus matérialistes comme le rétablissement du courant dans la planque, qui prendra plusieurs heures de jeu durant lesquelles l’histoire principale sera complètement délaissée. Or, si l’on aime bien l’alternance entre l’histoire et la survie purement matérielle, la brutalité du changement à des points culminants du scénario laisse un peu le joueur sur sa faim.

Une faim que l’on ressent d’ailleurs encore après le test du mode multijoueur.

A deux, c’est vraiment mieux ?

Les survival-horrors n’ont pas la belle vie quand il s’agit d’y jouer à plusieurs, et ce n’est pas ZombiU qui permettra de dire le contraire. Deux mini-jeux ont été inclus, probablement plus pour la beauté du geste qu’autre chose - à noter qu'un mode complémentaire appelé mode Survie peut être débloqué en cours d'aventure. Il s’agit d’un mode capture du drapeau et d’un mode survie, qui ne peuvent se jouer, l’un comme l’autre, qu’à deux joueurs. Pas grand-chose à voir avec l’aventure principale, puisqu’il n’est pas question ici de survival-horror ni « d’horror » tout court.
L’idée de base est plutôt bien trouvée : un joueur utilise une manette classique pour diriger sur l’écran de la télé un humain, tandis que l’autre joueur devra contrôler des zombies sur l’écran du Gamepad. Rien de bien innovant : dans le mode capture du drapeau, les deux joueurs tentent de tenir une position à côté d’un drapeau pour marquer des points. Dans le mode survie, le joueur humain tente de survivre le plus longtemps aux zombies envoyés par l’autre joueur, qui doit essayer de tuer le pauvre bougre en envoyant le moins de macchabées possibles.

Les idées sont plutôt simples et efficaces, mais l’on reste tout de même un peu déçu. Si l’on s’amuse finalement plutôt bien, encore que tout soit assez répétitif, il est dommage que seuls deux joueurs puissent s’affronter. La façon de jouer est plutôt intéressante, et tire bien profit de la complémentarité entre la télé et le Gamepad, mais un goût de trop peu reste, sans que l’on ne sache vraiment expliquer pourquoi. Le problème vient probablement du trop grand décalage entre l’aventure principale et ces mini-jeux, là où un mode coopération aurait pu faire des ravages. Ce multijoueur a en tout cas l’avantage d’exister et de rajouter un côté un peu funky à un titre aussi apocalyptique.
15/20
Malgré quelques détails comme des graphismes en deçà des capacités de la Wii U ou encore des transitions scénaristiques plutôt brutes, le moins que l’on puisse dire est que ZombiU est un titre plus que convainquant, qu’affectionneront les fans du genre. Au carrefour entre le survival-horror, le jeu d’aventure et d’arcade, et dans une ambiance particulièrement travaillée, ZombiU nous a bien convaincu. Si tout le monde ne se jettera pas sur le bundle dans lequel il figure, les fans du genre ne seront certainement pas déçus… et on sait de quoi on parle !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

mojorider
il y a une erreur dans la critique. C'est faux quand vous dite qu'on perd tous lorsque l'on meure 2 fois de suite. Moi j'ai perdu le 1er personne et je possèdait beaucoup d'arme et munition.rendu au 2e j'ai été tue tout de suite avec après. Avec le 3e personnage, j'ai pu tuer le personnage 2 zombiefié et ensuite un peu plus loin tuer le 1er perso zombifié puis récuper tout mes arme et munitions.

Le dernier PN Show


Notre émission 100% Nintendo !

Le dernier PN Cast


La comm' de Nintendo

Soutenez PN : achetez ces jeux !

15 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Sans être la claque visuelle qu'on aurait pu espérer sur Wii U, ZombiU fait son effet, avec de bonnes idées et de petites frayeurs que les fans du genre sauront apprécier. Dommage que le mode multi soit plutôt limité, à deux joueurs seulement.

Jouabilité
Le jeu a été conçu pour le GamePad, qui exploite le volume de l'accessoire pour en faire un allié de poids dans la lutte contre l'invasion zombiesque.
Durée de vie
Il en faudra des heures et des heures pour avancer à la fois dans le jeu... et dans l'histoire.
Graphismes
C'est sans doute un des points faibles du jeu. Visuellement, nous aurions pu espérer mieux, mais l'ambiance d'une ville assaillie par les zombies reste néanmoins bien restituée.
Son
L'ambiance sonore est parfaitement compatible avec un survival-horror.
Intérêt
On regrette un peu que l'histoire se perde dans des considérations secondaires, et que les éléments du contexte tardent tant à nous être révélés...

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu ZombiU (WiiU) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
4.2/5

L'avis des visiteurs

Le survival horror est de retour avec se jeu qui fera peur aux ptits et aux grands. Pour les possesseur de Wiiu à avoir imperativement si on aime le genre dans sa ludoteque. Ambiance, gameplay et stress son au rdv. Coup de coueur fufu. 4 étoile pour l'originalité, le gameplay et le risque pris...

Galerie images

Mots-clés en relation

Console
Wii U

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×