• Mon attente
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Vesta A paraître sur Switch

Test de Vesta (Switch)

Vesta : seule parmi les robots

Un jeu d’aventure action avec de nombreuses puzzles à résoudre en coopération avec un robot nurse gardien, voici le challenge que vous propose Vesta, au look agréable, qui doit tenter de se démarquer d’une production du genre déjà bien encombrée.

Test
Vesta débute telle une introduction de comic book, avec une vague ressemblance avec les premiers tomes de la BD Aquablue. Quelque part dans la constellation d’Andromède, une jeune fille de 6 ans (8 aurait été plus plausible) nommée Vesta est le dernier être humain. Depuis qu’elle est bébé, des robots l’ont élevée et finalement elle est devenue une jeune mécanicienne qui se voit confier par M.U.M, l’interface générale de la station, diverses tâches impossibles à réaliser par les robots.
Des tâches dangereuses avec pas mal de casse à chaque fois et qui ont couté la vie dans le passé à d’autres humains, c'est ce que l'on comprend au début. On se demande alors pourquoi envoyer au casse-pipe une si frêle jeune fille, même si elle a du caractère. Bot, une intelligence artificielle ressemblant à un petit robot volant (comme le professeur Simon du Capitaine Flam), ami de Vesta, lui a attribué l’unité Droid Numéro 7, le dernier robot garde disponible, pour mener convenablement sa mission.

Et nous voilà partis pour 36 niveaux (plus précisément 32 niveaux et 4 niveaux avec boss) répartis sur 4 chapitres chacun représentant un environnement un peu différent, avec diverses énigmes à résoudre et confrontations pour suivre le déroulement de cette histoire (avec quelques cinématiques reprenant le découpage sous forme de BD) et apprendre les détails concernant cette installation, l’histoire des origines de Vesta et ce qui est advenu des employés ayant construit cette base. Une histoire de qualité mais dans le fond assez prévisible rapidement.

Un graphisme de qualité et une BO de bonne facture

Graphiquement, c’est très sympa au départ, l’ambiance futuriste d’ancienne cité humaine délabrée est bien rendue avec de nombreux petits détails sous une forme 3D isométrique prouvant que les graphistes ont passé pas mal de temps à modéliser cet univers pour en donner un teneur réaliste, mais peu à peu, on remarque qu’il y a un manque flagrant de variation. Si le level design est bon, il ne parvient pas vraiment à surprendre en cours de jeu : on reste dans les tuyaux, le métal avec un peu de végétation sur la fin. C’est donc une déception de se rendre compte que visuellement, le soufflet retombe rapidement alors qu’on en espérait beaucoup plus.

Le son est de qualité (hormis le bruitage pour faire apparaître le texte), on peut régler le volume du son pour qu'il reste discret dans la plupart des niveaux. La musique inspirée est de qualité, une réussite même si la tonalité change peu selon l'avancée des chapitres, hormis lors des combats de boss.

Les commandes réagissent bien. Stick gauche pour déplacer votre personnage, stick droit pour déplacer la vue caméra et avoir un avant-goût de ce qui vous attend à quelques lieux de vous pour anticiper certains dangers (attention, le déplacement reste limité, vous ne pouvez pas parcourir tout le niveau tout de même). Pour pousser ou tirer une caisse, on appuie sur A tout en poussant ou tirant le stick dans la direction où l’on veut se déplacer. Vesta peut faire une petite accélération en appuyant sur la touche B.

Une team nécessitant d'alterner d'un personnage à l'autre pour résoudre les puzzles

Au niveau du gameplay, c’est plaisant si vous n’avez pas trop joué à ce type de jeu sinon vous allez retrouver un grand classicisme. Une petite phase de tutorial pour apprendre à gérer les commandes de Vesta puis c’est parti pour l’aventure avec le Droid de protection. Les puzzles sont faciles au début puis se corsent progressivement, on passe un bon moment mais il reste des répétitions.

On pourra noter que le déplacement des personnages n’est pas très rapide mais comme l’environnement est rarement immense, ce n’est pas très gênant. Tout repose sur le double contrôle de Vesta et Droid. Vesta peut se faufiler dans les lieux exigus inaccessibles à Droid et interagir avec les différents appareils et rouages, mais lui peut déplacer de lourds blocs permettant à Vesta de poursuivre sa progression ou tout simplement prendre la jeune fille au-dessus de sa tête pour la projeter dans un lieu inaccessible pour elle auparavant ou déplacer les deux personnages en même temps, la jeune fille juchée sur la tête du robot.


Droid possède un canon pour tirer (ZL pour viser et ZR pour balancer un petit missile) et étourdir les ennemis, Vesta peut récupérer l’énergie des robots étourdis en respectant un timing limité. Vos deux personnages doivent donc rester suffisamment proches du lieu de combat, si vous voulez que Vesta ait le temps d’arriver près du robot désactivé pour récupérer son énergie avant qu’il ne se réinitialise. Curiosité, lorsque vous avez récupéré l’énergie d’un robot, ce dernier disparaît de l’écran. Dommage, pour une question de réalisme, on aurait préféré retrouver une carcasse vide, mais au moins cela n’encombre pas l’écran.

En travaillant de concert avec les deux personnages, vous allez pouvoir avancer sans gros problème dans les divers niveaux et c’est le côté plaisant du jeu. Attention cependant à ne pas prendre le moindre risque, Droid a plusieurs points de vie et peut encaisser trois attaques de robots adverses devenus dangereux, en revanche votre petite Vesta est très fragile et n’a qu’un point de vie.
Attention aux angles de tir du robot, Droid ne peut tirer que selon certains angles ce qui nous amène à quelques imprécisions quand on gère les deux personnages dans le feu de l’action. On peut regretter néanmoins un aspect de cette mécanique d’alternance entre les personnages en appuyant sur la touche X, c’est qu’elle ne permet pas de jouer à deux. Il aurait été tellement agréable de proposer une option de jeu où vous contrôlez l’un des protagonistes tandis qu’un autre joueur contrôle l’autre. Mais le jeu n’a été conçu que pour jouer en solitaire et vous obliger à réfléchir quel personnage activer au bon moment.

Quelques nuages viennent plomber de bonnes idées

Dans un ordre précis, le puzzle tu réaliseras !

Cependant tout n’est pas rose, car la gestion de l’énergie est l’élément crucial du jeu. Cette énergie permet aux ordinateurs, aux ascenseurs ou aux portes de fonctionner, aux robots de vivre. Pour collecter cette énergie, Vesta porte un sac à dos avec un appareil à l’intérieur, le TurboCharge3000 Plus, qui lui permet de stocker jusqu’à trois sources d’énergie et de les transvaser dans un autre endroit où elle en a besoin, comme par exemple allumer un mécanisme.

A elle de récupérer cette énergie sur un robot endommagé, certaines plates-formes mobiles, des dispositifs de tapis roulant. Et s’il suffira la plupart du temps de passer d’un protagoniste à l’autre selon les besoins du niveau, parfois vous vous retrouvez bloqué car vous n’avez pas assez d’énergie pour continuer. Vous êtes dans l’obligation de revenir en arrière pour découvrir le cube d’énergie oublié.

Certaines actions demandent un ordre précis pour être réalisées et sans grande aide, il va falloir recommencer certains passages ou revenir à un précédent point de contrôle. C’est donc parfois frustrant.
Essaie encore ! Pas trop grave, vous n'êtes pas limité, vous reprendrez au dernier point de sauvegarde, une dalle à enfoncer dans le sol.

Chouette, un boss, cela change un peu le gameplay !

Des bonus et secrets dont au final tu te moqueras

Autre étrangeté, différents objets sont éparpillés dans chaque scène dans des endroits sombres, à récupérer. Une motivation pour parcourir tous les niveaux et tout explorer ? Loupé, on les collectionne mais cela n’importe rien de plus dans l’histoire, pas de bonus. Une idée qui n’a pas été jusqu’au bout et c’est ce qui cloche globalement dans ce titre Vesta : beaucoup de bons sentiments et l’envie de bien faire (mention spéciale aux graphismes) mais sans donner quelque chose de vraiment pétillant au cours du jeu. Pour reprendre l’expression de La Fontaine, le ramage du jeu ne vaut pas le plumage miroité en introduction, Une sensation tiède et inaboutie, c’est bien dommage car j’avais très envie de tester ce jeu après en avoir découvert les premières vidéos.

La langue française en vain tu chercheras

Parmi les différents regrets, le jeu n’est disponible qu’en anglais et en espagnol, pas de français, ce qui lui ferme une part du public. Même si ce n’est pas très compliqué à comprendre, les plus jeunes seront largués dans certains dialogues ! Le menu de départ vous propose de rejouer les chapitres déjà réalisés si vous voulez compléter la totalité du niveau. Cela vous permet notamment de voir combien de secrets il vous manquait par niveau (en général 5) et de petits disques (environ 3 par niveaux).

Vesta Trailer.25/02/2018

14/20
Vesta n’est pas un mauvais jeu mais ce n’est pas un grand hit non plus, la faute à des choix bancals et inaboutis. Cependant il s’avère suffisamment accessible pour être jouable auprès d’un large public et propose tout de même entre six et douze heures selon votre maîtrise, un rapport qualité-prix convenable pour un jeu commercialisé à 14,99 €. Console en main, mes deux enfants de 9 et 11 ans n’ont pas accroché à la mécanique du jeu, j’ai bien aimé mes quatre premières heures de jeu avant de ressentir ce côté répétitif. Un titre convenable pour s'occuper quelques heures, où vous prendrez plaisir à alterner entre les personnages pour avancer dans l'histoire, mais qui aura donc une rejouabilité inexistante une fois achevé, faute de multi ou de nouveaux challenges.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

t0t0
il a l air super sympa.
sebiorg
Il reste un bon petit jeu mais est un peu noyé parmi d'autres titres peut-être plus intéressants. J'ai passé du bon temps dessus d'où ma note malgré les quelques défauts cités dans le test.

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Dommage que certaines idées ne soient pas mieux exploitées car le titre aurait pu gagner en envergure. En l'état, il ne se démarque pas assez de la concurrence. L'absence de gros challenge et pas de multi feront que malgré ses qualités de base, ce jeu sera archivé une fois terminé sans grande chance de le ressortir à nouveau. Un jeu honnête, de qualité, mais avec peu d'innovation pour en faire un hit.

Jouabilité
Relativement instinctif suite à un minimum d'observation, vous êtes accompagnés par quelques explications qui vous soufflent un peu ce qu'il faut faire, du moins dans les débuts. L'action s'enchaîne et la difficulté est progressive. On peste seulement sur certains casse-tête à faire dans un ordre bien précis. Heureusement, on peut reprendre et éliminer les différentes explications avec la touche +.
Durée de vie
Hormis une légère imprécision liée au tir de Droid, qui ne peut envoyer ses missiles que selon certains angles, vous ne devriez pas être bloqué sur ce jeu. Comptez 6 heures pour les plus aguerris et entre 10 et 12h pour la grosse majorité des joueurs. Peu de rejouabilité en revanche.
Graphismes
Le style BD de la narration est très agréable et les premiers écrans de jeux en 3D isométriques sont très jolis. Après, l'environnement de la base cause une répétition des décors. Les robots ne dépailleraient pas dans un Metroid Prime Federation Force.
Son
Bruitage d'ambiance discret en cours de jeu, tir et explosion de qualité pour les grands combats, une bande-son de qualité pour l'ambiance générale même si on tourne toujours un peu sur les mêmes sonorités.
Intérêt
Cela reste un petit jeu donc il ne faut pas attendre des miracles. Mais le challenge des puzzles est de qualité et l’interaction entre les deux personnages fonctionne bien. Après, ce n'est pas un jeu que vous conserverez en mémoire dans 10 ans. Pas mal de déjà vu dans le principe. Le plus gros regret est l'absence de langue française dans le jeu. Un petit ajout via un patch serait un plus !
Ergonomie
Changement de touche simple pour basculer d'un personnage à l'autre, les commandes qui répondent bien, une petite critique dans la gestion des angles de tir en pleine action. Un jeu qui fait correctement son travail.

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Vesta (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !

L'attente des visiteurs

J'en dors plus la nuit
 
0%
Je l'attends beaucoup
 
0%
Je suis curieux
 
0%
Pas convaincu
 
0%
Pas pour moi
 
0%

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×