• Ma note
    Moyenne de 3,0 - 1 note
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 1 ajout, et vous ?
  • Devenir fan ! 3 fans

Paper Mario : Sticker Star Disponible sur 3DS

Test de Paper Mario : Sticker Star (3DS)

Test Paper Mario Sticker Star 3DS

Qui l'eût crû ? Boris est tombé amoureux d'un jeu dans lequel on collectionne des autocollants ! Mais ce n'est pas n'importe quel jeu, puisque c'est de Paper Mario Sticker Star dont il s'agit !

Test
Annoncé il y a maintenant plus de deux ans et demi à l’E3 2010, Paper Mario Sticker Star décide enfin de pointer la corne de sa feuille sur la portable 3D de Nintendo, à l’approche de Noël, respectant ainsi le rythme de sortie élevé imposé par la firme de Kyoto en ce qui concerne les jeux mettant en scène le célèbre plombier moustachu et sa bande. Si l’on compte deux New Super Mario Bros., une partie de Tennis, un jeu de société convivial, et la prochaine simulation de technicien de surface auquel s’adonnera son frère, il est sûr que nous n’avons pas, ni n’allons pas être en manque de salopettes, moustaches, champignons et consorts. A tel point qu’il est quand même le moment de se demander si ça va pouvoir s’arrêter avant que nous, public de leurs aventures, ne nous en lassions définitivement.

Laissez parler les petits papiers

Une nouvelle fois, le livre s’ouvre sur un Royaume Champignon en pleine « Fête annuelle des Stickers » qui célèbre, comme son nom l’indique, la venue une fois par an de la comète sticker, comète censée exaucer les souhaits de quiconque s’en emparerait. Sauf que cette année-là, tout va mal se dérouler : alors que la fête bat son plein dans la petite ville de Décalbourg, Bowser, encore lui, fait son apparition et s’empare de la comète, s’en suit alors une explosion éparpillant les stickers royaux composant celle-ci aux quatre coins du monde.

Après cette intervention, le royaume champignon se réveille dans le chaos. La place de la fête ressemble à un rayon de grand magasin un lendemain de soldes, et notre plombier de papier préféré se retrouve corné et plié comme un vulgaire prospectus. Ce n’est qu’après avoir rassemblé les troupes de Toad et remis un peu d’ordre à Décalbourg, Super Mario s’embarque dans un nouveau voyage pour tenter de retrouver les stickers royaux avant que les sbires du vil Bowser ne s’en emparent et s’en servent à mauvais escient. Pour cela, il sera accompagné d’une petite couronne argentée, émissaire de la planète des stickers, et quelque peu caractérielle doucement prénommée Colette, qui à l’instar de Navi dans Ocarina of time sera là pour vous guider et vous prodiguer quelques conseils quand vous ferez appel à elle.

Paper Mario Sticker Star : trailer30/11/2012

Si le scénario ne présente au final aucune surprise, où il vous faudra une nouvelle fois aller sauver la princesse Quiche Peach. Il ne s’en révèle pas moins humoristique, jouant la carte du fan-service à fond tant au niveau des personnages secondaires, que des items. Vous vous embarquez ici dans une nouvelle aventure qui vous tiendra en haleine un peu plus d’une vingtaine d’heures en ligne droite, si tant est que vous êtes charmé par ce jeu transgenre, si caractéristique de la saga des Paper Mario. Sticker Star signe d’ailleurs ici un retour aux sources de la série vers le J-RPG alors que l’épisode Wii tendait plus vers le jeu de plateforme, les équipes d’Intelligent System ayant adapté le concept et le level-design au service du jeu de rôle. Il est à noter enfin que la durée de vie variera également si vous avez l’âme d’un collectionneur afin de réussir à réunir l’intégralité des stickers présents sur la cartouche.

Vos papiers s’il vous plait !

Graphiquement, on retrouvera dans Paper Mario Sticker Star l’intégralité de ce parti pris graphique qui fait tout le charme de la saga : à savoir ces personnages modélisés en 2D façon feuille de papier évoluant dans des niveaux en 3D sur plusieurs niveaux de perspective, le tout en cell shading tout-Kawai bien entendu. Ici tout est travaillé à merveille, des décors couleurs pastel aux animations charmantes des personnages, tout particulièrement quand celui-ci est de face et ne laisse plus qu’apparaitre une ligne droite en guise de silhouette, il sera dur de trouver une tare à ce Sticker Star, si ce n’est une légère tendance à aliaser sur 3DS XL, et des environnements un peu vides comme l’on a pu le découvrir dans Super Mario 3D Land. Mieux ! La 3D de profondeur et réellement utilisée dans ce nouvel opus, elle apporte une réelle valeur ajoutée, notamment en crédibilité dans les différents niveaux de ce Paper Mario, chose assez rare encore pour être signalée.
Côté son, on n’est pas déçu non plus, les musiques sont bien mieux travaillées et variées que dans les précédents jeux Mario sortis sur la plateforme, la bande-son sert bien à l’ambiance humoristique que veut offrir le jeu alors que les bruitages ne surprendront aucun habitué des aventures du plombier, ils sont ce qu’ils sont, mais reste obligatoires pour toute ce qui touche à l’univers Mario Bros. Bref une direction artistique réussie et soignée, qui comblera a coup sûr les nombreux sceptiques réfractaires à ce qu’est devenu le divin moustachu ces derniers temps.

Plus fort que tout, la direction artistique et le level design sont complètement au service du système de jeu. La perspective rendue par les capacités de relief qu’offre la petite portable de Nintendo sera surtout très utile pour toute la partie exploration, énigme et plateforme de chaque niveau. Car oui, comme on l’a dit précédemment, Paper Mario Sticker Star est bien un jeu transgenre au gameplay simple et compréhensible pour tous. En plus de toutes les spécificités de GameSystem citées précédemment, que vous retrouverez en phase de recherche dans les niveaux, s’enchaineront des phases de combat au tour par tour dès que vous entrerez en contact avec un ennemi.

Le géant de papier.

Mais la vraie innovation du soft se trouve dans la gestion des stickers. Vous les collecterez de différentes façons, à acheter dans les différentes boutiques, à trouver cachés dans les blocs « ? », dans les arbres, pendant les combats, ou encore en les décollant des murs au cours des niveaux. Tous sont rassemblés dans un album qui grossira en pages au fil de votre avancée dans l’aventure. On vous demandera donc d’avoir une réelle capacité de gestion de votre espace disponible à chaque instant, et vous demandera selon chaque level un peu de stratégie concernant les stickers que vous embarquerez sur vous. Car vos stickers sont à usage unique et vous servent d’attaque ou de défense en cours de combat, ces items représentent bien entendu un item bien connu de l’univers Mario et doivent être utilisés de manière réfléchie et adaptée à l’adversaire. Une capacité de saut sera plus efficace sur un Goomba, alors qu’il faudra préférer une attaque plus indirecte et sans contact comme la carapace ou la fleur de feu sur une plante piranha sous peine de vous faire croquer tout de go en sautant dessus.

Un cadeau pour les membres du Club Nintendo enregistrant le jeu !
Chaque item aura d’ailleurs plusieurs déclinaisons qui infligeront également plus ou moins de dégâts selon son adversaire. C’est au final tout un arsenal riche et varié qui se présente à vous, mais, ils ne seront pas suffisants face à des ennemis plus coriaces. Pour cela, les développeurs ont pensé à ajouter des items un peu spéciaux qu’on pourrait comparer aux invocations dans les RPG un peu plus cachés. Beaucoup plus puissante, et donnant lieu à des situations plutôt cocasses, ces stickers prendront beaucoup plus de place dans votre inventaire. Il vous sera également possible d’enchainer plusieurs attaques (jusqu'à trois simultanément) avant que votre ennemi ne riposte en utilisant un jackpot qui vous coûtera 3 pièces à chaque invocation de celui-ci.

Les stickers apporteront aussi leur bienfait dans la partie exploration du jeu via la papierisation, il s’agit de l’art de coller vos panini pour ajouter ou modifier un élément du décor. Cela vous servira à avancer dans votre progression en résolvant diverses énigmes via ce biais. Le jeu, s’il s’apparente à un RPG au rabais, va au final bien au-delà de cela, le game over vous guettera tout au long de votre avancée, et il n’est pas rare de devoir reprendre au début d’un niveau pour revoir votre manière de l’appréhender. Ajoutez à cela que chaque monde intègre un objectif unique qui relancera l’intérêt de votre avancée tout en évitant la lassitude que peut laisser suggérer le genre et les quelques longueurs qui subsistent lors des phases de combats. Ce mélange des genres donne un nouveau vent de fraicheur à la série qui aborde bien ses débuts sur console portable.
16/20
Bref, Intelligent system nous sert un Paper Mario rafraichissant qui a su se renouveler, il est également bon de signaler, une fois n’est pas coutume, que l’impression de profondeur de la 3D est très agréable à l’œil et ne sert qu’à rendre plus crédible cet univers fait de papier auquel on s’attache de par ses couleurs pastel et la cohérence de son level-design. Dommage cependant que les environnements paraissent un peu vides en détail. Mais le jeu se rattrape par la partie exploration variée et la profondeur de ses combats qui ne payent pas de mine de prime abord mais qui se révèlent riches et prenant grâces aux nombreux stickers présents sur la cartouche et ce malgré quelques longueurs. Une vraie réussite qui justifie cet énième retour de Mario en cette année 2012, comme quoi il ne faut jamais désespérer.
Partager cet article sur Facebook    Partager cet article sur twitter    Partager cet article sur Google+

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

paranoid2013
Excellent test... Je l'achèterai à sa sortie, même s'il sera difficile de trouver le temps d'y jouer, entre 2 utilisations de la WiiU....
papermic
Bon test, mais pour moi, ce jeu n'est pas totalement réussit. Il est bien, mieux que super mario paper, mais battera jamais le deuxième paper mario pour moi! Ce que j'avais aimé des opus, c'était surtout d'avoir les compagnons avec nous. Je sais que maintenant, c'est les stickers, mais je sens un immense vide quand la seule chose qui me suit, c'est colette, la couronne, qui me sert pas à grand chose. Mais bon, il fallait bien de l'innovation et nous en avons eu droit, alors bravo Nintendo pour le retour de notre grand papier plombier.

Le dernier PN Show


Notre émission 100% Nintendo !

Le dernier PN Cast


PN Cast : Jeu, set et smash !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

La 3DS tient son gros jeu de la fin d’année, mélangeant plusieurs genres, le gameplay soigné conviendra au néophyte comme aux fans absolus du plombier depuis des années. L’ambiance humoristique apportée par le scénario (qui par ailleurs se révèle plutôt bien ficelé) et la direction artistique apporte tout son charme à ce titre que l’on sent bien fini et adapté aux capacités techniques de la nomade de Nintendo. Un vrai vent de fraîcheur.

Jouabilité
Un retour à la source de la saga apprécié, notamment grâce au combat en tour par tour qui se révèle d’une grande richesse via l’aide de nombreux stickers. De plus les phases d’exploration restent différentes les unes des autres et apportent la fraicheur nécessaire pour avancer dans le soft.
Durée de vie
Comptez entre 20 et 30 heures selon votre niveau et la récurrence de vos game over (suivez mon regard) pour finir l’aventure. Il restera ensuite à l’amateur de challenge de réunir l’intégralité des stickers dans sa collection.
Graphismes
Mention spéciale à la 3D qui est vraiment belle et profonde, chose encore trop rare de nos jours sur 3DS. La direction artistique générale reste très propre et agréable à l’œil même si l’on contestera le manque de détail dans les environnements.
Son
La bande son apporte tout l’enthousiasme nécessaire à votre avancée, une vraie réussite qui contribue grandement à l’ambiance humoristique du soft.
Intérêt
Les stickers rendent les phases de combat moins répétitives et font de cette nouvelle aventure de Mario un vrai plaisir, à la croisée de différents genres qu'Intelligent Systems a réussi à rassembler dans un jeu qui ne manque pas de piquant... ou plutôt de collant !

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Paper Mario : Sticker Star (3DS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×