• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

NBA Playgrounds Disponible sur Switch

Test de NBA Playgrounds (Switch)

Test de NBA Playgrounds

La NBA est un sport spectaculaire qui fait rêver de millions de téléspectateurs à travers le monde. Alors que dans le monde vidéoludique NBA 2K domine tous les débats dans la simulation, voici un titre qui boxe dans une autre catégorie : le Streetball !

Test
Petit à petit, le catalogue de la Nintendo Switch s’étoffe pour le plus grand plaisir de ses joueurs, jeunes et moins jeunes. Les plus anciens justement, retrouvent avec le sourire des licences comme Bomberman et Street Fighter II. Aujourd’hui arrive NBA Playgrounds, véritable hommage à NBA Jam, un titre qui a fait des ravages dans les années 1990. Pour ceux qui ignorent quelle est cette série, il faut savoir que c’est elle qui a inspiré les excellents NBA Street.

Bienvenu dans le monde du Streeball !

Alors que la NBA bat actuellement son plein avec ses finales entre les Warriors et les Cavaliers, NBA Playgrounds arrive à point nommé pour les amoureux de basket. Loin du style réaliste de NBA 2K, le jeu développé par Saber Interactive et édité par Electronics Arts met en avant du basket de rue en 2 contre 2.

Les personnages ont un look cartoon plus ou moins réussi selon les joueurs (on a quand même parfois du mal à les reconnaître, on pense notamment à John Wall et Derrick Rose) et la prise en main est très rapide pour un amusement quasi instantané.
On retrouve très rapidement des sensations de NBA Jam, avec des touches relativement simples. Comme toujours, vous aurez une jauge d’endurance pour votre turbo qu’il faudra bien gérer tout au long des matchs, car mettre le turbo, faire des dribbles au stick droit et des dunks vous la feront descendre à vue d’oeil.

Elle remontera bien entendu si vous n’utilisez pas ces compétences, mais cela serait vous priver du fun du jeu. Pour vous faire une idée, un dribble au stick droit et un dunk videront quasiment votre jauge lors de votre possession de balle ! Il ne faudra donc pas courir comme un dératé et faire preuve d’un minimum de stratégie.

Un jeu accessible

La prise en main est assez simple, surtout si vous avez déjà joué à un jeu du genre. Pas besoin de combinaison extraordinaire pour faire des choses vraiment spectaculaires. Les dribbles spéciaux et les crossover se font en inclinant le stick droit dans la direction voulue et c’est tout ! Pour les dunks, il suffit de mettre le turbo et d’appuyer sur le bouton de tir en étant suffisamment proche du panier (entre la ligne des 3 points et des lancers francs).

En solo, vous pouvez demander à votre coéquipier de sauter pour un alley-oop en appuyant sur ZL et il faudra donc lui passer la balle dans le bon timing. Cependant, il arrive régulièrement qu’il ne saute pas, vous faisant donc perdre un temps précieux. Pour voler le ballon à l’adversaire, vous aurez 2 possibilités : soit la manière douce avec Y, soit avec le bouton A plus efficace mais qui consomme énormément de votre endurance.

Le plus déconcertant lorsque vous débutez est le timing demandé pour les tirs. Il faudra donc bien étudier les mouvements pour savoir quand relâcher le bouton au bon moment, mais même après plusieurs heures de jeu, cela n’est pas évident pour chaque animation, surtout lorsqu’un point bonus viendra vous récompenser pour un timing parfait. Un panier à 3 points peut donc potentiellement vous en rapporter 4, ce dont ne se privera pas l’ordinateur dans les derniers matchs. Les premiers matchs risquent d'être laborieux sur les tirs, mais petit à petit les choses s'arrangent.

Une durée de vie trop courte

Lorsque vous commencerez le jeu, les joueurs avec lesquels vous pourrez jouer seront fournis via des packs de cartes, comme avec Panini et ses fameux albums. Il y a 3 catégories de joueurs, les normaux, les Epic et les Legend. Pour être tout à fait honnête, on ne comprend pas tout à fait la logique de Saber Interactive, que ce soit pour certaines stats ou pour ce classement de joueur.

Par exemple, James Harden est considéré comme un joueur de légende (c’est un très bon joueur, je ne le nie pas du tout) au même titre que Hakeem Olajuwon tandis que Kawhi Leonard ou Ray Allen sont des joueurs classiques… Scottie Pippen a la note de 1/10 en “contre” tandis que Rajon Rondo a 5/10 !

Kawhi Leonard, simple joueur classique aux côté d'un Aldridge considéré comme Epic...
Vous débloquerez de nouveaux joueurs en gagnant des tournois qui feront augmenter votre niveau d’utilisateurs. A chaque niveau vous remporterez un paquet de 5 cartes et à chaque finale vous rapportera un paquet en or parmi lesquelles les légendes sont plus nombreuses.

Chaque match de tournoi vous proposera un challenge supplémentaire, comme faire 6 contres ou marquer 10 paniers à 3 points sans qu’il ne soit nécessaire de gagner le match. C’est un ajout intéressant mais parfois assez improbable, surtout lorsque l’on vous invite à faire 15 interceptions en moins de 3 minutes…

6 tournois de 4 matchs en tout et pour tout pour le mode solo
A force de faire des actions spectaculaires, la jauge de loterie se remplira et vous permettra au hasard d’avoir des bonus pendant un temps limité, comme le turbo infini, un tir qui atteint sa cible à 100% ou même une réduction du temps de possession par 2 de votre adversaire. Certains permettent même de faire des remontés spectaculaires avec des multiplicateurs de points disséminés sur le terrain. On retrouve donc un peu la philosophie d’un Mario Kart pour dire qu’un match n’est jamais vraiment fini.

La sélection des joueurs faite par Saber Interactive varie les plaisirs avec de vieilles connaissances comme Allen Iverson, Magic Johnson et des joueurs actuels comme LeBron James et Stephen Curry. On peut se demander pourquoi certains joueurs figurent dans le jeu et pas d’autres mais le roaster général est satisfaisant.

16,1% aux lancers francs pour Pippen, sérieusement ?

Un jeu multi-plateformes mal optimisé

Pour être tout à fait honnête avec vous, avant d’acheter le jeu j’avais le choix de me le procurer sur une autre plateforme, mais j’étais inquiet quant à la qualité du portage sur Switch. Je la savais moins jolie et dépourvue du mode en ligne à son lancement. Finalement j’ai choisi la console de Nintendo pour le concept même de la console : son côté hybride et multijoueurs avec fun immédiat. Est-ce que je regrette mon choix ?

En lançant le jeu, on comprend que Saber Interactive a préféré mettre en avant la fluidité du titre. Pas forcément belle et pas forcément gourmande en ressources, la version Switch s’est tout de même vue amputée de quelques effets (comme l’ombre des joueurs et les reflets du parquet à Las Vegas). Rien de rédhibitoire, juste un peu dommage mais soyons honnêtes, avec la Switch nous savons qu’elle souffrira toujours des comparaisons avec la concurrence.

Cependant je salue l’initiative de vouloir garder un jeu fluide plutôt qu’un jeu un peu plus beau. Bon, il existe tout de même de rares ralentissements mais on n’y fera presque pas attention, tout du moins en mode TV.
En effet, et c’est là que la bât blesse : en version portable le jeu a beaucoup plus de mal à nous impressionner. Pour commencer la résolution est nettement plus basse et les joueurs sont flous ! Sur mes rares jeux Switch, c’est bien la première fois que je vois une telle différence à l’œil nu. Il est étonnant de voir comment un développement peut être différent selon les développeurs. Pour Zelda, le jeu était presque mieux optimisé en mode portable à son lancement, ici c’est l’inverse et la différence est flagrante.

Pour autant, le jeu reste tout à fait jouable malgré des ralentissements plus nombreux et un framerate loin d’être parfait selon le parquet choisi (surtout sur le terrain de Tokyo où certains seront vraiment gênés). Malgré tous ces défauts, j’ai finalement passé plus de temps avec la machine entre les mains que sur la télévision. Suis-je donc un fou ? Moins exigeant ? Peut-être, mais l’impression globale est restée assez bonne.

Avec un seul Joy-Con, ça donne quoi ?

En un contre un avec un seul Joy-Con par joueur, le jeu reste jouable, les dribbles du stick droit étant remplacé par une pression du stick gauche et la direction voulue. Bien entendu cela ne vaut pas une vraie manette mais reste un vrai plus pour jouer à plusieurs avec seulement ses 2 Joy-Con.

A l’instar de Snake Pass, un véritable bug concerne les vibrations du jeu. Elles sont étonnamment forte et bruyante, rendant toute discrétion impossible lorsque vous y jouez. C’est simple, j’ai dû désactiver les vibrations des manettes via le menu Home de la console pour m’en débarasser.

On se demande vraiment comment ce genre de désagrément peut arriver aujourd’hui, car cela est flagrant sur CHAQUE partie, c’est à se demander si les développeurs ont joué à leur jeu une fois sorti…

Les 3 points sont meurtriers une fois maîtrisés
A l’heure où ce test est écrit, une mise à jour est attendue pour le titre. Cependant, vu le retard pris pour la sortir, il a été décidé de le rédiger avec les défauts actuels. Le jeu édité par Electronic Art est développé par un petit studio indépendant qui semble avoir été pressé par le temps, sûrement pour coller au planning de la NBA qui voit actuellement s’affronter Kevin Durant et LeBron James.

Cependant, malgré de nombreuses qualités, il n’est clairement pas fini. Ne serait-ce que pour se faire pardonner du retard du mode en ligne, Saber Interactive a déjà promis d’offrir le jeu Shaq Fu: A Legend Reborn prévu pour cet automne. Des mises à jour sont déjà disponibles sur certaines plateforme corrigeant la plupart des vilains défauts du titre. Par exemple, une jauge pour connaître le timing du tir a été ajoutée, le gameplay a été rééquilibré et Shaquille O’Neal ne vous plantera plus autant de 3 points sur la truffe (surtout quand on sait que le joueur était déjà mauvais aux lancers francs).

Ajoutez à cela de nouveaux joueurs et vous obtenez un jeu de plus en plus complet et plaisant. Il semblerait donc que les développeurs prendront le soin de terminer leur jeu dans le garbage time, pas une si mauvaise nouvelle en soit.
13/20
NBA Playgrounds est un bon jeu, mais un jeu pas fini. Entre une durée de vie rachitique, un problème d'équilibrage (il est beaucoup trop facile de marquer à 3 points), des temps de chargements longs à mourir et une réalisation plus que moyenne, la liste des défauts est longue. Pourtant, le plaisir de jeu est là, le fun et le spectacle prennent place dans votre salon ou dans votre proche. On a envie de lui pardonner et de faire confiance à l'équipe de développement. Si la note peut sembler sévère, c'est parce-que nous avons été en partie conquis par le titre et nous espérons que les mises à jours promises arriveront bientôt. A priori l'équipe bosse dessus et l'aurait même terminé mais certaines contraintes de contrôle la retardent. Si cette dernière tient toutes ses promesses, alors cela ferait un vrai bon jeu. On croise vraiment les doigts pour que ce soit un buzzer beater.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Supercraft1998
Sur le papier les jeux devraient tourner pareil en mode portable qu'en mode salon car la résolution est divisé par deux ( nombre de pixel ) et la fréquence du GPU aussi.
Mais à part Zelda qui tourne mieux en portable, je connais aucun jeu qui tourne mieux en portable qu'en salon.
Les jeux Nintendo, ARMS, Splatoon, MK8 tourne aussi bien en salon qu'en portable.
Et enfin la majorité des jeux tiers, Minecraft, SnakePass, LegoCity Undercover ... Tournent mieux en mode salon.

La question c'est pas, pourquoi le jeu tourne mal en mode portable, mais pourquoi Zelda tourne mieux en mode portable qu'en mode salon ? Les anciens devkit étaient moins puissants en mode portable ce qui fait que les devent sur estiment la console en mode portable avec les nouveaux ? ( Simple supposition )
Pcq on avait entendu qu'il y a eu des changements de spécifications au niveaux des devkits ...
Pipadou
Je joue aussi davantage en mode portable et parfois en mode "table" que sur la télé pour ce jeux, sans doute l'envie de faire quelques matchs rapides où que je sois.
C'est en effet dommage que sur Switch les mises à jour coincent concernant ce jeu (mais pas que) car sur PC et PS4 ils ont pu rapidement amélioré le jeu avec les premiers retours des joueurs et le futur du jeu s'annonce intéressant (davantage de terrains, de joueurs bien sûr, mode saison (?), création de personnage (?)). La grosse interrogation sera de voir jusqu'où le studio soutiendra le jeu sur Switch. Les vibrations sont vraiment un mystère...j'en oublie parfois des les réactiver en passant sur MK.
Merci pour le test
Blunt93
C'est moche, meme super moche, floue en portable et bourré d'aliasing sur ma tv 4k et les texture sont d'une pauvreté... duré de vie ridicule, pas de online pour le moment et impossible de jouer avec ses potes en lan, et au joycon c'est la cata, mais c'est fun, . Tu achete ce jeu à pas cher mais tu n'y joue pas longtemps, j'ai fait le 6 championnat et basta. Bref dans l'etat actuel du jeu, je ne le recommande pas et lui met la note de 10/20
kunarks
J'en suis à près de 15H (bien plus que sur la majorité des AAA de la concurrence !) et j'aime bcp, si ce n'est une IA complètement cheatée ! 0 part ça oui c'est dégeu en mode portable, mais vraiment dégueu !

Par contre sur ma tv 720 p vieille de 7 ans aucun aliasing, c'est propre. Remballé vos 4K à 10 000 dollars:)
Blunt93
Si tous les jeux serait degeux du mon ecran ok, mais mario kart est fabuleux sur ma tv 4k sony qui a un upscal de haut niveau, donc la switch est capable de faire beaucoup beaucoup mieux pour NBA Playground; Et 720p su 65", faut ce poser à 10m pour que ça paraisse beau ;) Donc oui sur un ecran 24" en 720p NBA doit etre potable ;)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

13 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Le jeu est bon, mais à vouloir le sortir aussi vite, il en est amputé de bon nombre de qualités. On espère que le patch arrivera vite pour palier tout cela.

Jouabilité
Le jeu est simple à prendre en main de prime abord. Cependant la question du timing laisse perplexe mais permet de faire une différence entre les débutants et les joueurs chevronnés.
Durée de vie
Comptez une après midi pour faire le tour du mode solo... On attend le mode en ligne avec impatience et de nouveaux tournois. Le seul intérêt en attendant est de gagner des matchs d'exhibition pour gagner de nouvelles cartes. Avis aux collectionneurs !
Graphismes
On a le droit au strict minimum en mode portable. Sur télévision il y a du mieux, mais c'est loin d'être fou. Le jeu a au moins le mérite d'être assez fluide.
Son
Les commentaires sont sympas mais répétitifs comme tous les jeux de sport. La bande son rappelle les années 90 mais a le même problème que les commentaires...
Intérêt
Un nouveau jeu multi pour la Switch qui vaut le détour pour tous les fans de jeux de basket arcade.
Ergonomie
Cela se joue bien à la manette classique, beaucoup moins avec un seul Joy-Con qui reste une méthode d'appoint. Néanmoins, avoir le choix est une qualité.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu NBA Playgrounds (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×