• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

L'Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires Disponible sur 3DS

Test de L'Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires (3DS)

Test de l'Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires

Voici quelques jours que le jeu est disponible et vous n'êtes pas sûr de vouloir l'acquérir ? Le test complet est enfin là pour vous faire un avis.

Test
Cela faisait trois bonnes années que nous n'avions plus vu un jeu estampillé 'Layton' sur Nintendo 3DS. Mais cette fois-ci, ce ne sera pas le professeur et archéologue le plus connu du monde (après Indy) qui sera le héros de cette aventure mais sa fille. Et autant vous dire que la relève est assurée !

Les bonnes vieilles habitudes.

Si l'on peut aisément considérer cet opus de la série Layton comme étant le septième de la série, il est évident que celui-ci se doit tenir la comparaison avec ces derniers. De ce point de vue, l'Aventure Layton s'en sort très bien sur plusieurs niveaux. C'est bien simple : le système de jeu est le même que les précédents opus 3DS. De fait, en commençant l'aventure on a dès les premières minutes de jeu un sentiment familier avec le jeu, d'autant plus lorsque l'on rencontre des personnages que l'on a pu voir précédemment, tel qu'immanquablement Mamie Mystère et l’imprononçable Stachenscarfen.

Ainsi, le système de déplacement est toujours le même et la façon d'observer les différents environnements avec la loupe est toujours la même : on fait glisser le stylet sur l'écran tactile tandis que la loupe à l'écran supérieur suit le mouvement et on appuie pour inspecter un élément. Et bien sûr, on appuie sur la valise en bas à droite de l'écran tactile pour ouvrir le menu. On ne change pas les vieilles habitudes de la série auxquelles les joueurs sont habitués ! Mais il faudra toujours un petit moment d'adaptation avec ce système, car lorsque vous voulez vous déplacer, vous devez quitter le mode de recherche en cliquant sur la chaussure, puis choisir la destination de votre choix.
Lorsque vous vous y déplacez, le jeu repasse automatiquement en mode recherche, alors que plusieurs fois, on voudra juste de nouveau se déplacer vers un autre point. Ce qui fait que quelque fois on tapotera l'écran tactile en croyant se déplacer alors qu'en fait on est encore sur l'écran du mode recherche avec la loupe. Ce n'est pas grand chose mais ça peut être diablement agaçant lorsque cela arrive.

La valise en elle-même est aussi très caractéristique des anciens épisodes, on y retrouve les grands classiques tel que le journal qui retrace les événements du jeu, la liste des énigmes, les sauvegardes, les mini-jeux, les notes, les objets de collection et les quelques nouveautés de cet opus que l'on vous présentera plus en détail.

Mais aussi, on retrouve toute l'esthétique propre à la série Layton, avec cette fois-ci en point d'honneur la ville de Londres, qui n'avait jusqu'alors assez peu été utilisée dans la série. Les environnements sont toujours agréables à l’œil, bien que les personnages en 3D incrustés dans ceux-ci font parfois un peu tâche. Mis à part ça, il est agréable de voyager dans Londres et les cinématiques sont toujours dignes des plus belles séries d'animation japonaises. C'est visuellement du Layton et on aime ça.

L'AVENTURE LAYTON™ : Katrielle et la conspiration des millionnaires - Bande-annonce de lancement10/10/2017

Layton au féminin.

Nous incarnons donc dans cette aventure Katrielle Layton, jeune femme intelligente et rusée qui n'est autre que la fille du célèbre professeur Hershel Layton, qui a disparu on ne sait où d'ailleurs. Nous commençons l'aventure au moment même où Katrielle ouvre son agence de détective : La « Layton Detective Agency » et le moins que l'on puisse dire c'est que cette agence aura du boulot. Katrielle devra donc résoudre différentes affaires à travers Londres, toutes plus farfelues les unes que les autres.
Dans ces investigations, elle sera assistée par son assistant (logique) Oliver Marchance, un jeune homme éprouvant très visiblement des sentiments pour Katrielle ainsi que d'un chien, Sherl O.C Holmes qui a la particularité de pouvoir parler à certains humain. Les animaux qui parlent n'ont rien de bien étrange dans les jeux Layton, souvenez-vous de l'opus Destin Perdu.

Pour en revenir à Katrielle Layton, notre héroïne à un caractère bien particulier qu'elle ne doit pas tenir uniquement de son père. A travers l'aventure, on voit que c'est un personnage qui se soucie des autres et qui n'a évidemment pas son pareil pour résoudre des énigmes, et que telle son père elle ne sait pas ranger correctement son bureau. Mais elle possède aussi des traits de caractère qui nous font parfois regretter de ne pas jouer le professeur. En effet, Katrielle n'a pas toujours la même politesse ni la sagesse dans ses paroles que le ferait le professeur Layton, n'hésitant parfois pas à titiller ou critiquer les autres personnages à l'écran.

Sans parler du fait que c'est une sacré gloutonne puisque dès que l'occasion se présente, elle ne se retiendra pas de partager le fait qu'elle aime beaucoup manger. Les premières fois cela paraît anodin mais lorsque cela revient plusieurs fois dans l'aventure, c'est lourd, disons le franchement. Je ne joue pas Maya Fey dans Phoenix Wright, bon sang ! Ce qui fait que l'on a un peu de mal à s'attacher à ce personnage, mais on y parvient en creusant peu à peu le jeu, sans pour autant atteindre le même attachement que le professeur Layton.
Le fait d'incorporer ce personnage féminin permet néanmoins d'ajouter une touche de féminité qui, il faut bien l'avouer, était assez pauvre jusqu'ici dans la série. Ainsi, il est assez sympathique de pouvoir changer selon nos envies la tenue de la lady Layton. Pour cela, il faut aller dans l'option garde-robe dans le menu et changer le tenue de Katrielle. Un large choix de vêtement vous sera proposé au cours de l'aventure que vous devrez néanmoins échanger contre de petites pièces rouges cachées dans les environnements du jeu.

Dans la même continuité, vous pourrez aussi décorer à votre goût votre bureau, étant donné que c'est le lieu que l'on fréquente le plus dans le jeu puisqu'on peut le rejoindre à tout moment au cours d'une affaire. Ainsi, vous pourrez changer la couleur et les motifs des murs, le fauteuil, la chaise, la table, le sol, les rideaux, le tapis, et même les coussins sur le fauteuil. Autant de choix pour décorer votre bureau comme vous le désirez et affirmer votre style. Sans pour autant être essentiel au jeu, c'est toujours le genre de personnalisation sympathique qui apporte un petit plus.

Aucun mystère ne nous résiste !

Tel est la devise de l'agence Layton ! Et lorsque l'on voit certaines affaires qui se montrent à nous, on se dit qu'il va falloir faire preuve de beaucoup de logique pour les résoudre... du moins pour une partie d'entre elles. Il y a un total de douze affaires dans le jeu, et si vous vous demandez pourquoi le sous-titre du jeu est «La conspiration des millionnaires», il faudra attendre la dernière affaire pour en saisir le sens.

Les affaires sont bien différentes. La première consiste à résoudre le vol d'une aiguille de Big Ben, la seconde à enquêter sur un possible meurtre lors d'un festival, la troisième sur un vol de film et la quatrième à... retrouver un chat. Nous gardons sous silence les intrigues des autres affaires mais je pense qu'avec ces quatre premières vous comprendrez que nos enquêtes ne se ressembleront pas, dans leur histoire tout du moins.

Car de toutes les manières, la façon de résoudre une affaire se fera systématiquement de la même façon. On commence l'enquête, on parle avec les personnages liés à celle-ci, on résout des énigmes (ah ben quand même !) et on obtient des indices pour résoudre le mystère. A chaque affaire, il faudra trouver 6 indices qui seront représentés sous formes de fragments que l'on assemble pour donner une forme. Une fois cette forme assemblée, cela veut dire que Katrielle a tout les éléments nécessaires pour résoudre l'affaire. Vous pouvez alors soit continuer à vous balader dans les rues à la recherches d'énigmes oubliées ou bien mettre un terme à l'affaire en allant dans la section dossier (qui remplace la section mystère des anciens jeux) puis en appuyant sur «A vous de jouer !»
Sauf que une fois cela fait, on aimerait justement bien jouer... Je m'explique, lorsque vous appuyer sur «A vous de jouer», quelle que soit l'affaire, il va toujours se passer la même chose : les acteurs de l'affaire vont être réunis et Katrielle va dévoiler à tout le monde la solution de l'affaire, celle-ci se retrouvant alors conclue. Mais pendant la résolution de l'affaire, le joueur ne fait rien, il se contente de lire les long pavés de dialogues de Katrielle, sans pouvoir rien faire d'autre. A ce moment là, vous n'avez plus aucune implication dans le jeu, vous savez que Katrielle résout l'affaire et que vous allez après y passer à une autre. C'est dommage car ces moments du jeu ont comme une allure de Ace Attorney, aidé par la musique, lorsque l'on dévoile la solution finale et que l'on trouve le coupable. Sauf que du coup ce n'est pas nous qui dévoilons la solution finale mais Katrielle et uniquement Katrielle. Il aurait pourtant été tellement mieux de faire dans ces phases là une sorte de QCM où l'on sélectionne les bonnes réponses pour conclure l'enquête.
En sachant cela, on se rend vite compte que les affaires ont toutes les mêmes manière de fonctionner, ce qui est un peu rébarbatif. Qui plus est que sur un bon nombre d'entre elles, on devine facilement la fin à mi-enquête. Et puis d'une autre façon, certaines enquêtes présentent un intérêt relativement faible. Autant vous dire qu'un affaire entière consacrée à retrouver un chat n'est pas des plus exaltantes, surtout dans un jeu Layton ! Et c'est ce qui fait énormément défaut au jeu : l'histoire d'une manière générale n'est pas très entraînante.

Les jeux professeur Layton ont ceci de magique de présenter une histoire avec une seule et grande trame narrative qui, de par sa complexité et sa grandeur est captivante : en commençant le jeu, on ne sait pas quand ni comment cela se finira et il était toujours impossible de deviner le fin mot de l'histoire avant qu'elle ne soit dévoilée tant parfois celle-ci était folle, dans le bon sens du terme. Et c'est ce caractère fou qui pêche un peu dans l'Aventure Layton. La solution de certaines affaires est certes complètement folle, mais il y en a dont on devine la fin avant résolution et qui perdent alors en intérêt. De même, on sait souvent combien de temps dure une affaire à l'avance, puisqu'il faut compter environ une heure et demie par enquête, si on ne zappe pas les dialogues et en résolvant les énigmes.

Pour synthétiser, si vous comptiez une histoire à vous en arracher les cheveux avec cet opus Layton, vous risquez d'être un peu déçu.

Et les énigmes dans tout ça ?

Il fallait bien que l'on y vienne. Que serait un jeu Layton sans les énigmes qui ont fait la renommée de la série ? On peut se dire que si le scénario du jeu n'est pas mémorable, peut-être se rattrape t-il sur la qualité de ses énigmes ? Et bien oui et non.

L'AVENTURE LAYTON - Résolvez plus d'énigmes que jamais ! (Nintendo 3DS)10/10/2017

Il est toujours aussi sympathique de résoudre les énigmes, en flattant au passage notre intellect, mais il faut dire ce qu'il en est : elle sont souvent bien trop facile. Les Picarats sont la récompense que l'on obtient en résolvant une énigme et ils sont représentatifs de la difficulté d'une énigme dans les jeux Layton. Une énigme à 20 Picarats sera facile, tandis qu'une énigme à 50 Picarats compliquée à résoudre. Mais ça n'est pas toujours le cas dans l'Aventure Layton. Certaines énigmes à 50 Picarats ne m'ont pris que quelques secondes avant que je les résolves, tandis que paradoxalement j'ai eu plus de difficultés sur certaines énigmes à plus basse valeur de Picarats.

Il y a toujours des énigmes bien retorses mais il faut vraiment arriver vers les dernières affaires du jeu pour se voir confronter à plusieurs énigmes compliqués d'affilé. Elles restent néanmoins variées et toujours agréables à résoudre, bien qu'immanquablement, il y en ait toujours des frustrantes.

Par contre, bien qu'elles soient variés, il y a un grand nombre d'énigmes dont la réponse est zéro, au moins cinq. C'est à la fois marrant et un peu agaçant car c'est dans ces moments là qu'on peut se dire que le jeu peine parfois à se diversifier.

Mais si vous n'aimez pas les énigmes, déjà n'achetez pas un jeu estampillé Layton, mais plus sérieusement : esquivez celui-ci ! Car les énigmes se font finalement assez discrètes dans le jeu si on ne prend pas la peine de les chercher ou de s'embêter à les résoudre. Bien sûr en progressant dans une affaire, certains personnages vont inévitablement vous proposer des énigmes et leur résolution sera obligatoire pour poursuivre l'aventure. Mais il y a de nombreux moments où ces personnages vont vous proposer une énigme cependant leur résolution ne sera pas obligatoire pour poursuivre l'enquête. Vous quittez l'énigme et le personnage vous dévoilera quand même ce qu'il sait sur l'enquête. Ce qui fait que par moment, on se retrouva face à une situation du type : «Je ne peux pas vous aider tant que vous n'aurez pas résolu cette énigme.» mais si vous la quittez, en vous disant que vous la résoudrez plus tard pour progresser, le personnage vous dira : «Bon ce n'est pas grave, voici ce que je sais...».

La progression dans le scénario est donc privilégiée par rapport à la résolution d'énigmes, ce qui est fort regrettable quand on se remémore les déboires scénaristiques évoqués plus tôt. Pour exemple, il y a un total de 14 énigmes dans l'affaire 5. Au cours de celle-ci, on nous en propose 8, les autres devant être trouvées en parlant aux autres personnages ou bien en les trouvant dans l'environnement. Mais parmi ces 8 énigmes, seules 2 se doivent d'être obligatoirement résolues pour venir à bout de l'affaire. Seulement deux énigmes, sur quatorze possibles ? C'est trop peu. On ressent que la difficulté du jeu a été revue à la baisse pour attirer plus de public pour la sortie du jeu sur d'autres plateformes à savoir IOS et Android, ce qui est bien dommage lorsque l'on est un puriste de la série.

Les deux-trois petits trucs en plus :

Faisons rapidement un petit tour sur les éléments que nous n'avons pas encore évoqué. Déjà, il y a les mini-jeux. Comme on peut légitimement s'y attendre, il y en a trois, mais ceux-ci sont assez peu intéressant, aucun d'entre eux ne sort vraiment du lot et c'est bien dommage car les mini-jeux étaient parfois l'occasion de mettre un frein à la progression du jeu en s'amusant avec un jeu dans le jeu. Mais l'intérêt de ceux-ci étant assez maigre, on y joue un petit peu avant de passer à autre chose.

Dans la valise, il y a également la section «En coulisse», qui permet de jouer de petites scènes de dialogues mettant en scène des personnages ayant eu rapport avec une des affaires afin de donner un peu plus de fond à certaines d'entre elles, bien que celles-ci ont avant tout un but humoristique.
Et comme à son habitude, les jeux de la série Layton proposent du contenu supplémentaire une fois le jeu complété, et l'Aventure Layton n'échappe pas à la règle. Ainsi, dans les extra, vous pouvez débloquer en fonction de votre nombre de Picarats, les musiques du jeu, une galerie d'images, les cinématiques et autres. Vous débloquez aussi des énigmes supplémentaires et de nouvelles se débloquent si vous résolvez complètement un mini-jeu (voilà donc une raison de les faire).

N'oublions pas aussi les énigmes téléchargeables. Car pour une fois, celles-ci ont un intérêt plus important que les précédents opus, puisque les résoudre vous donnera des points musée, qui vous permettront de débloquer des images rares des six jeux précédents. Une agréable façon de replonger dans les anciens opus.

Du contenu téléchargeable payant ? Dans un jeu Layton ???

Bien que cette partie du test n'impacte pas la note et la qualité du jeu, il est pénible de voir débarquer du contenu téléchargeable payant dans un jeu Layton. Il est en effet possible d'échanger votre précieux argent contre des habits pour Katrielle, accompagné d'une énigme. Chacun d'entre eux coûte 2 euros. 2 euros le skin et l'énigme supplémentaire, c'est se payer notre tête, d'autant plus que c'est des tenues qui sont inspirés des personnages iconiques de la saga Layton et que forcément, on aimerait avoir. Level-5 a donc malheureusement lui aussi succombé à la gangrène des DLC payants.

Il est ainsi pénible de voir que l'on a fini le jeu et que malgré le fait qu'il soit déjà bien fourni, il y a plus qui s'offre à nous, mais que c'est payant. Heureusement que les énigmes du jour ne le sont pas. C'est juste triste de voir qu'une série aussi respectable que professeur Layton se voit greffé à présent de contenu téléchargeable payant alors qu'elle s'en serait bien passé.
14/20
Pour conclure, L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires souffre clairement de la comparaison avec ses aînés puisque le jeu fait difficilement le poids face aux opus précédents à cause d'une histoire à l'intérêt amoindri et des énigmes souvent trop faciles. Il n'en reste pas moins un très bon jeu que les habitués de la série, tout comme les nouveaux venus apprécieront à jouer, mais dont ils ne garderont pas un fort souvenir. La cause à une histoire peu mémorable et qui nous laisse un peu sur notre faim avec sa conclusion laissant grandement présager une suite.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

Soutenez PN : achetez ces jeux !

14 /20

L'avis de Puissance Nintendo

L'Aventure Layton est un bon jeu d'énigmes, mais ce n'est clairement pas l'un des meilleurs Layton, ce qui est bien dommage.

Jouabilité
De ce côté, le jeu joue la sécurité et reproduit un système similaire, à raison, aux précédents opus 3DS.
Durée de vie
Le jeu se targue d'une durée de vie conséquente, comptez au bas mot une vingtaine d'heures pour finir le jeu, sans prendre la peine de vous frotter à toutes les énigmes qui plus est !
Graphismes
C'est du Layton, et c'est du Layton bien fait, rien à redire à ce sujet c'est toujours aussi agréable à l’œil, bien que les modèles 3D des personnages sont moins beaux que lors des cinématiques.
Son
L'ambiance musicale n'est pas aussi prenante que dans les précédents opus, mais elle reste agréable et nous immerge toujours un peu plus dans les énigmes.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu L'Aventure Layton : Katrielle et la Conspiration des Millionnaires (3DS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

Série de jeux
Professeur Layton
Console
Nintendo 3DS

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×