• Mon attente
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.

    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

Gal Gun 2 A paraître sur Switch

Test de Gal Gun 2 (Switch)

Test de Gal Gun 2 : Otakus pression

En s'ouvrant un maximum aux développeurs, la Nintendo Switch s'expose à recevoir des jeux complètement barrés dont seuls les japonais ont le secret. Gal Gun 2 est de ceux-ci, avec pour seul but de venir titiller le côté otaku refoulé des joueurs hybrides

Test
Longtemps considéré comme un sous-traitant de luxe de Capcom pour maintenir en vie la licence Mega Man, le studio nippon Inti Creates avait pris toute l'industrie à contre-pied en sortant sur Xbox 360 l'inclassable Gal Gun durant l'année 2011. Sept ans et deux spin-off plus tard, les mêmes développeurs s'attaquent à sa suite, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le concept continue d'étonner. Mais pas forcément pour de bonnes raisons.

C'est l'histoire d'un mec

Pas toujours facile d'assumer son côté otaku, surtout quand les développeurs japonais sont bien décidés à sortir un titre qui brise à peu près tous les codes de courtoisie établit par le monde occidental depuis des décennies. Car sous ses airs de railshooter coloré, Gal Gun 2 a fait le choix, comme tous les jeux de la franchise avant lui, de mettre le joueur dans la peau d'un lycéen qui obtient tout à coup le pouvoir de rendre dingue à peu près toutes les filles de son bahut.
Equipé d'un casque de réalité virtuelle et d'un pistolet à phéromones, le nouveau tombeur que vous êtes devenu va devoir repousser les demoiselles à coups d'hormones bien placées et en profiter pour nettoyer les couloirs du lycée des démons qui les rendent dangereusement amoureuses de vous.

Un scénario absolument sans surprise puisque le premier Gal Gun suivait grosso modo la même feuille de route à quelques détails mineurs près. Alors oui, comme il s'agit du premier épisode à voir le jour sur une console Nintendo, beaucoup de joueurs n'y verront aucune redondance, et c'est plutôt tant mieux finalement.

Employé moderne

Choisi un peu par hasard par l'ange Risu, le joueur se retrouve donc rapidement armé de son fameux pistolet pour s'aventurer dans le bout de scénario proposé par le titre d'Inti Creates. Car on ne peut pas dire que l'histoire ait été la préoccupation principale du studio nippon durant le développement du projet. On vous donne simplement un délai de 20 jours afin d'accomplir votre tâche de nettoyeur de démons.

Les dialogues sont insipides en plus d'être intégralement en anglais (ou en japonais), et les interactions avec certains personnages qui ne semblent pas être affectés par la malédiction, la voisine Chiru et l'amie d'enfance Nanako, sont d'une pauvreté affligeante. Quelques rebondissement à coups d'artworks souvent osés (t-shirt mouillé, bondage,...) viennent pimenter un peu un ensemble souvent insipide en dehors des phases d'action.
Pour faire progresser l'histoire autour de vos deux irréductibles demoiselles, il est nécessaire de leur offrir de la nourriture pour déclencher des scènes avec l'une ou l'autre et ainsi faire progresser votre degré d'entente et déclencher accessoirement une fin plus ou moins heureuse.

Les dialogues sont parfois soumis aux choix multiples, qui ne semblent néanmoins pas avoir une quelconque influence sur le déroulement de l'aventure dans plus de la moitié des cas. Pire, certains choix "multiples" ne proposent qu'une seule réponse possible, ou des réponses qui veulent dire la même chiose ce qui limite un peu plus l'intérêt de ces séquences déjà pas forcément emballantes de base.

Drague lourde

Du côté du gameplay c'est simple. Le héros est donc équipé de son pistolet pour balancer des phéromones aux jeunes filles qui souhaiteraient s'en approcher d'un peu trop près. Pour cela, le joueur doit viser le corps des demoiselles à plusieurs reprises pour les faire tomber de plaisir. Il est également possible de réaliser des "ecstasy shot" si une zone particulière (visage, poitrine, entre-jambes, jambes) est touchée. Cela permet de gagner un temps fou pour s'occuper rapidement des autres groupies, mais aussi de faire grimper un score de combo afin de récupérer quelques points de plus. Il est également possible de croiser le regard de l'une d'entre elle pour réaliser un ecstasy shot à coup sûr. Une technique longue et laborieuse qui n'a pas d'autre intérêt que de faire grimper votre multiplicateur de combos.
Le joueur peut sélectionner deux missions par jour sur celles qui sont proposées dans son smartphone; Il est donc possible d'enchaîner une quarantaine de missions avant d'arriver au bout du délai accordée par Risu. Les missions prennent plusieurs formes, avec le railshooter classique qui consiste à tirer dans tout ce qui bouge jusqu'à pouvoir se déplacer jusqu'à un autre angle d'attaque (représenté par une silhouette bleue, ou verte pour les fins de niveaux). Peu importe le mode de jeu, il est impossible d'avancer, et les seuls mouvements autorisés dans le feu de l'action sont le zoom, le décalage de la tête à gauche ou à droite et le fait de pouvoir d'accroupir et même s'allonger.

Les missions de défense vous obligent à défendre plusieurs petits groupes de jeunes filles, attaquées par une multitude de démons. Il faut donc passer rapidement d'un point à un autre afin d'annihiler leur présence, soit par des tirs, soit à l'aide du mode aspirateur du pistolet. Le dernier mode consiste à récupérer plusieurs objets dans une même zone dans un temps donné. Là aussi le joueur ne peut se déplacer que d'un point à un autre sans la possibilité de bouger autre chose que sa tête. Un mode qui demande beaucoup d'observation et parfois même un peu de jugeotte. De quoi renouveler un peu l'expérience de jeu qui aurait tendance à vite se répéter sans cela.

Ne pas tout miser sur le physique

Le tout se fait dans une ambiance quelconque d'anime japonais lambda avec des lieux surexploités et donc bien trop conventionnels pour apporter un peu de fraîcheur. On parcourt donc les couloirs du lycée, son parking, son gymnase, ses vestiaires et on recommence. En revanche, on n'enlèvera pas au jeu le fait qu'il possède des graphismes très soignés, et encore plus appréciables en mode portable. Une bonne nouvelle que l'on doit à l'utilisation de l'Unreal Engine, réellement bien exploité par le studio Inti Creates.

On pourra toutefois émettre quelques critiques sur le contenu du jeu, qui propose vraiment trop peu d'éléments qui pourraient tenir le joueur plusieurs heures d'affilé devant son écran, sans avoir envie d'enchaîner sur quelque chose d'un peu plus étoffé pour gagner en profondeur. L'amélioration de votre arme principale au fil de l'aventure ne servira qu'à rendre le jeu un peu plus simple qu'il ne l'est, et la possibilité de décorer votre chambre avec des objets qu'on aurait préféré devoir trouver dans les différents niveaux plutôt qu'offerts sur un plateau d'argent, est franchement dispensable.

Gal*Gun 2 - Launch Trailer - North America25/04/2018

13/20
Gal Gun 2 peut rapidement se résumer par la légèreté qu'il dégage. La légèreté d'un sujet qui pourrait désormais être considéré comme sensible s'il n'est pas traité avec beaucoup de distance, mais également la légèreté dans ce qui fait de lui un jeu vidéo. Le scénario est léger, le gameplay est léger, la direction artistique est légère et le contenu est léger. Et à miser sur le light à outrance, la mayonnaise a du mal à prendre. Pas totalement déconnant sur le fond, c'est surtout la forme qui peine à convaincre, et enferme rapidement le joueur dans un jeu lambda, tout le contraire de ce que Gal Gun 2 aurait mérité d'être.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

gurtifus
Ca sent le 10/20 max après lecture du test.
buckk
J'ai voulu mettre 12 après relecture mais j'ai zappé au final. Le truc c'est que le jeu n'est pas blindé de défauts c'est juste qu'il nous sert le strict minimum sur à peu près tous les tableaux. C'est à éviter pour 90% des joueurs mais en tant que jeu de niche ça devrait suffire à satisfaire le public visé
Talban
13/20 pour un jeu que vous descendez dans les grandes largeurs. Passons sur le sujet auquel je n'adhère pas mais la note finale ne reflète pas du tout votre jugement au cours de ma lecture.
buckk
Je vous invite aussi à lire les commentaires avec les carapaces les gars. Pour résumé, c'est un bon jeu de niche, mais un jeu moyen au delà de ce statut
Talban
Bah ce qui me sidère c'est qu'on puisse mettre 13 à un jeu dont la durée de vie semble courte et dont le sujet c'est de viser des filles sur les parties intimes ou même d'aspirer leurs fringues. Je sais bien que c'est un genre qui plaît au Japon mais quand on voit les notes identiques que vous donnez à des jeux bien superieurs ça fait bizarre. Surtout si tu dis que tu voulais mettre au final 12. Vous ne pouvez pas modifier une notation après publication?
gurtifus
Ne t'énerve pas Talban. Prends tes médicaments et fait une petite partie de Senran K... euh non, je veux dire de Smash Bros et ça ira mieux après... ;-)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

13 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Il se dégage comme un parfum sympathique autour de Gal Gun 2. En collant complètement aux animes habituels estampillés "tranche de vie", le titre peine à proposer quelque chose de réellement emballant qui inciterait le joueur à pousser l'expérience le plus loin possible.

Jouabilité
Une fonction gyroscope et quelques vomissements plus tard, on privilégiera une utilisation classique de la manette, quitte à gagner en rudesse. Les possibilités offertes pour se décaler, ou s'accroupir sont malheureusement d'un autre temps et rendent l'ensemble encore plus lourd.
Durée de vie
En nous resservant encore et encore les mêmes décors, les mêmes mécaniques de gameplay, et des interludes aussi inutiles qu'ennuyeux Gal Gun 2 peut se payer le luxe d'offrir entre 15 et 20 heures de jeu, sans compter sur la rejouabilité initiée par l'envie de découvrir d'autres fins
Graphismes
La partie technique vient sauver en partie les meubles en proposant des graphismes plutôt jolis et surtout très propres parfaitement adapté à l'univers proposé.
Son
Difficile de faire plus cliché au niveau de la bande-son. L'ambiance musicale est destinée à être oubliée pour nous rappeler que Gal Gun 2 est un jeu finalement bien trop prudent
Intérêt
De l'originalité sur le fond mais surtout pas sur la forme. Gal Gun 2 n'a finalement pas d'autre intérêt que d'être un titre qui sort du lot et propose une expérience de jeu absolument introuvable ailleurs. La définition même du jeu de niche.
Ergonomie
La possibilité de définir à peu près tous les boutons de la manette dans les options est un vrai plus. Malheureusement, l'aspect archaïque des menus et du déroulement de l'aventure contraste avec les standards du genre.

Votre avis sur le jeu Votre attente !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Gal Gun 2 (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Mon attente
  • Devenir fan !

L'attente des visiteurs

J'en dors plus la nuit
 
0%
Je l'attends beaucoup
 
0%
Je suis curieux
 
0%
Pas convaincu
 
0%
Pas pour moi
 
0%

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×