• Ma note
    Moyenne de 5,0 - 2 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 3 ajouts
  • Devenir fan ! 5 fans

Splatoon 2 Disponible sur Switch

Test de Splatoon 2 (Switch)

Splatoon 2 : les Inklings sont de retour sur Nintendo Switch !

Splatoon 2, c'est le jeu-événement de l'été sur Switch : cette suite d'un jeu sorti de nulle part sur Wii U en 2015 revient donc dans un nouvel opus au sujet duquel on vous dit tout dans notre test complet !

Test
C’était il n’y a pas si longtemps : en 2015, Nintendo s’attaquait à un style qui alors lui était inconnu, le TPS, avec Splatoon sorti sur Wii U. Vendu à 4,8 millions d’exemplaires, Splatoon est un pari réussi pour Nintendo, alliant une once d’originalité à un univers coloré et fun, deux adjectifs qui caractérisent bien les productions de Nintendo. Attendu pour le 21 juillet sur Nintendo Switch, le deuxième opus de la série tentera d’élargir le nombre de fans de la licence en arrivant sur une console toute fraîche, une console bien partie pour rencontrer un succès largement supérieur à sa grande sœur la Wii U… Mais ce Splatoon 2, qui arrive seulement 2 ans après le premier opus, ne serait-il pas finalement plutôt un Splatoon 1,5 plutôt qu’un réel nouvel épisode ? Réponse avec notre test de Splatoon 2 !

Qu’est-ce que Splatoon ? Une Guerre de Territoire ?

Vous n’avez pas fait partie des heureux possesseurs du premier opus de Splatoon ? Vous ne savez pas en quoi consiste le jeu ? Et bien avant d’entrer dans le vif du sujet de ce Splatoon 2, nous allons tout d’abord vous en expliquer le concept.

Splatoon est un TPS, pour Third Person Shooter, ou Jeu de Tir en vue Objective, ou JTO, en français, entièrement réinventé par Nintendo, à sa sauce, avec une bonne dose de fun et de couleur… En effet, l’objectif principal de Splatoon est de recouvrir d’encre des zones de jeu plus que l’équipe adverse. C’est ce qu’on appelle communément la Guerre de Territoire, celle-ci se déroule dans différentes arènes de jeu situées dans la ville de Chromapolis. Nous vous parlions d’encre, et pour cause : vous incarnez dans Splatoon des sortes de calamars humanoïdes nommés Inklings qui adorent se justement la Guerre de Territoire.
Bien évidemment, avant de partir en guerre, vous aurez la possibilité de personnaliser votre Inkling en choisissant son genre, sa coupe de cheveux, sa pigmentation oculaire et enfin son type de tenue.

Le tutoriel qui suit la personnalisation vous permet de vous familiariser avec les contrôles : de base, vous visez en déplaçant votre manette à l’aide du gyroscope – ou bien le stick droit – et vous pouvez recentrer la caméra derrière votre personnage en appuyant sur Y. Pour vous déplacer, c'est bien entendu le stick gauche que vous utilisez, tandis que vous sauterez en appuyant sur B désormais. Le tutoriel vous permet aussi de découvrir votre équipement : vous tirez l’encre avec ZR tandis qu’avec R, c'est une bombe que vous lancez (ou, plus loin dans le jeu, votre autre équipement secondaire).
Étant donné que la Nintendo Switch ne possède pas de 2ème écran comme la Wii U à l’aide de son Gamepad, vous devez appuyer sur X pour afficher la carte de la zone, ce qui vous permet de choisir où vous téléporter vers vos alliés. Avouons que c’est quand même moins pratique dans le feu de l’action, mais bon... on est sur Switch et non plus sur Wii U ! Il faut aussi préciser que même en appuyant sur X, la partie continue : vous pouvez donc continuer à vous déplacer sans voir où vous mettez les pieds, ce qui vous évite de rester immobile, certes, mais peut aussi vous faire tomber là où vous ne vouliez absolument pas tomber.

Maintenant que vous avez les bases, la Guerre de Territoires de Splatoon 2 n’a pas énormément évolué : c’est normal, vu que c’est le mode incontournable du premier volet. Bien évidemment, Nintendo nous propose pour la sortie six nouvelles arènes, mais certaines anciennes sont de retour telles que les Tours Girelle ou encore les Docks Haddock qui ont été légèrement modifiés, avec quelques ajouts fort sympathiques provenant du mode solo.

Comme nous vous l’avons dit un peu plus haut, Splatoon 2 compte pas moins de six nouvelles zones de jeu proposant des environnements variés. On aura inévitablement ses arènes préférées, dans le sens où chacune se distingue des autres, même si l’on peut dire qu’il y a deux types d’arènes pour le lancement du jeu. D’une part, on a des arènes qui offrent des points de vue en hauteur : il faut admettre que c’est pratique pour avoir une vision globale de l’aire de jeu, au-delà de la carte que l’on affiche en appuyant sur X.
D’autre part, on trouve des arènes qui ont pour particularité de proposer un grand nombre de recoins. Ces recoins vont certes vous permettre de peindre l’arène tranquillement, mais il faut bien savoir que c’est pareil du côté de l’adversaire, qui pourrait bien vous surprendre en guettant votre arrivée. Quand on vous dit qu’il ne faut pas traîner dans les coins un peu trop tranquilles…

Pour le lancement du jeu, nous avons donc 6 nouvelles arènes en plus des reprises du premier volet :
- Scène Sirène
- Chantier Narval
- Allées Salées
- Institut Calam’arts
- Gymnase Ancrage
- Piste Méroule

C’est à ce moment que le lecteur se demande, inquiet, si le jeu est visuellement du niveau de la Wii U, ou si le passage sur Switch apporte quand même un petit plus en termes de graphismes. Si les visuels du jeu sont globalement jolis, avec notamment des effets de reflet sur la peinture juste projetée dans l’arène, il faut reconnaître qu’on n’est pas à des années lumière de ce qu’on avait sur Wii U. Les concepteurs ont toutefois imaginé des arènes où on aura parfois des baies vitrées pour voir ce qu’il se passe derrière, mais ce n’est pas transcendant, juste propre et tout-à-fait honnête : dans le feu de l’action, quoi qu'il en soit, on n’a pas trop le temps de s’émouvoir des détails !

Du statut d’apprenti à celui de joueur pro !

La Guerre de Territoire étant le mode principal du jeu, une fois que vous aurez atteint le niveau 10 dans ce dernier vous aurez désormais accès au Match Pro ! En effet, les Match Pro mettront à rude épreuve vos compétences dans d’autres modes de jeu que la Guerre de Territoire.

Vous avez tout d’abord l’Expédition Risquée qui consiste à accompagner une plate-forme jusque dans le camp adverse tout en la gardant sous contrôle. Si l’équipe adverse s’en empare, demi-tour ! En plus de cela, vous avez également Défense de Zone où comme son nom l’indique vous devrez défendre à tout prix une zone dessiné sur une carte de jeu jusqu’à la fin du compte-à-rebours. Enfin, dans Mission Bazoocarpe, l’objectif est de récupérer le Bazookarpe et de l’amener sur un pylône près de la base ennemie en une minute, sinon celui-ci explosera et retournera au centre.
Ces différents modes de jeu présent au sein des Matchs Pro procèdent à une rotation comme les différentes cartes dans la Guerre de Territoire. Malheureusement, si vous avez jouer à Splatoon et suivi ces différentes mise à jour, ceux-ci vous seront peut-être trop familiers mais cela vous permet de changer un peu d’air lorsque vous en avez assez de la Guerre de Territoire avec avec ces modes variés.

Lorsque vous aurez un rang assez élevé dans les Matchs Pro (dont le classement est désormais séparé pour chacun des modes), les Matchs de Ligue vous seront proposés. Les Matchs de Ligue vous permettent de constituer une équipe de 4 joueurs ou bien un duo qui sera ensuite associé à un autre de duo pour affronter d’autres équipes dans des matchs où la coopération est bien plus mis en avant !

Si vous avez peur de ne pas avoir l’expérience et le niveau nécessaires pour accéder à ces modes et notamment aux Matchs Pro, Omar est l’homme (enfin le homard) de la situation. En effet, avec des tickets que vous aurez récupérés dans le Mode Héros du jeu notamment, vous pourrez commander quelques en-cas dans son Food-Truck qui vous donneront un surplus d’argent ou d’expérience pendant vingt matchs. Un bon repas ne se faisant pas sans un rafraîchissement, Omar vous propose également des boissons qui outre le fait d’augmenter votre expérience accroissent légèrement les chances d’obtenir un bonus que vous recherchez pour votre équipement.

Il faut s’équiper : talent, CHECK ! Armes, CHECK ! Equipement, CHECK !

Un jeu qui demande de la dextérité !

Quel que soit votre niveau de jeu, vous allez avoir besoin de trois éléments absolument essentiels pour gagner. Le premier, et Nintendo pourra tout mettre en oeuvre pour vous aider mais sans un minimum d’habileté voire d’aptitude au genre c’est peine perdue, c’est bien sûr le talent.

Car Splatoon exige une certaine précision dans le tir, et si vous êtes plutôt approximatif, sachez que vos adversaire, eux, ne le seront pas. Il est donc fortement recommandé de bien progresser en niveau seul, pour devenir de plus en plus à l’aise avec l’ensemble des commandes.

Un armement complet : armes principales, secondaires et spéciales

Le second élément, c’est l’armement. Car dans Jeu de Tir en vue Objective, il y a Tir, qui traduit donc une certaine notion d’armement et d’agressivité. Même si l’on parle de peinture, Splatoon n’étant qu’un énorme paintball contemporain, le but reste quand même de dégommer l’ennemi pour pouvoir peindre l’arène à sa couleur, dumoins pour le mode Guerre de Territoire.

Vous pouvez vous équiper de l’arme de base proposée dans le jeu, ou bien faire vos emplettes chez le brave Cartouche, vendeur d’armes dans une boutique ouverte depuis plus de 500 millions d’années – c’est lui qui le dit. Cartouche vous proposera de plus en plus d’armes au gré de votre montée en niveau, mais pas seulement puisque le mode Héros vous permettra aussi de tester de nouvelles armes que vous retrouverez ensuite au magasin.
Les armes sont réparties dans plusieurs genres, chacun vous permettant ensuite de découvrir plusieurs armes différentes. Une arme se choisit en fonction de ses caractéristiques, en sachant qu’un point fort va inévitablement se traduire par un point faible qui pourrait avoir un lourd impact sur votre résistance en cours de partie :
- Portée : à quelle distance pouvez-vous tirer sur vos ennemis ?
- Dégâts : vous faudra-t-il plusieurs coups bien placés pour les éliminer ?
- Cadence : votre arme tire-t-elle rapidement ?

Au-delà de ces trois critères, le choix de votre arme principale est aussi conditionné par ce que l’on vous propose en arme secondaire et en arme spéciale. Ce sont des armes qui complètent votre arsenal et qui, il faut le reconnaître, confirment qu’on ne naît pas tous égaux ! En effet, certaines armes principales sont puissantes, mais au contraire les armes secondaires et spéciales sont décevantes et au contraire, des armes principales sont un peu faiblardes mais offrent néanmoins des armes complémentaires exceptionnelles. Notez enfin que l’utilisation de l’arme spéciale est conditionnée par une surface de terrain recouverte par vos soins.

Il faut donc prendre en considération toutes ces questions lorsque vient le moment de dépenser quelques pièces chez Cartouche (le fourbe n’offre jamais rien : toutes les armes sont à vendre), pour s’équiper d’une nouvelle arme. Votre première arme s’appelle le Liquidateur Junior. Comme son nom l’indique, il vous permet d’arroser généreusement tous ceux qui se trouvent devant vous, par contre il a une portée modeste et, pire encore, inflige peu de dégâts. C’est donc une arme qu’on va privilégier quand on est un joueur plutôt dans le corps en corps.

L’arme secondaire du Liquidateur Junior est la Bombe Splash, tandis que l’arme spéciale est l’armure d’encre. La première explose rapidement dès qu’elle a touché le sol, et permet de faire bien mal aux adversaires tandis qu’elle repeint aussi tout autour d’elle. La seconde permet de se protéger de tout type d’attaque, soi-même mais aussi les membres de son équipe, ce qui peut se révéler assez pratique, et qui est disponible quand vous avez repeint 190 p (le p étant l'abréviation de point, votre surface peinte correspondant à votre score de base en cours de partie).

Mais on développe déjà la notion d’arme secondaire sans avoir encore expliqué quels types d’armes principales vous pouviez trouver dans le jeu. Il existe à la sortie du jeu 6 genres d’armes principales :
- Rouleau : efficaces pour encrer le plus possible sur votre passage.
- Double-Encreur : une arme dans chaque main, c’est plus malin !
- Concentraceur : maintenez la gâchette enfoncée pour charger votre arme et feu à volonté !
- Seauceur : une grande quantité de peinture d’un coup d’un seul, ça fait mal mais il ne faut pas se louper !
- Badigeonneur : il arrose l’ennemi mais consomme pas mal de peinture.
- Pinceau : un coup de pinceau à droite, un coup de pinceau à gauche, et repasse quand tu veux pour la seconde couche !

Chaque catégorie d’armes nous permettra de retrouver plusieurs modèles, à acheter au fil de votre montée en niveau : actuellement, Cartouche semble avoir en stock assez d’armes pour satisfaire la soif d’équipement du joueur jusqu’au niveau 30 à l’heure où nous écrivons ces lignes.

L’équipement, votre style pour jouer plus efficacement !

Le troisième élément, c’est votre équipement. Avec le premier Splatoon, c’était presque simple quand on voit ce que les équipes de Nintendo ont imaginé pour vous permettre de jouer au maximum de vos possibilités, avec la configuration qui correspond le mieux à votre style de jeu. En effet, qu’on veuille le reconnaître ou non, certains sont plus “je fonce dans le tas” tandis que d’autres se la joueront plutôt “je me cache dans un coin et j’arrose !”. A chaque style de jeu ses équipements, et ses façons d’appréhender l’arène dans laquelle vous vous trouvez.
Cet équipement pourra au même titre que les armes se trouver au centre commercial La Branchie, où vous accueilleront plusieurs commerçants évidemment réjouis de vous voir débarquer pour vous offrir le style de vos rêves ! Vous avez ainsi la possibilité d’acheter un couvre-chef, des vêtements et des chaussures. Chacune est accompagnée d’aptitudes qui viendront vous aider en cours de partie : ici pour revenir plus vite dans la course après vous être fait dégommé, là pour recharger plus vite votre réserve de peinture, ailleurs encore pour vous déplacer plus vite.

Chaque pièce d’équipement va aussi gagner en compétence au fil des parties : plus vous les utiliserez, et plus vous les ferez monter en niveau, et cela par deux fois. On reste là dans le classique par rapport au premier volet. Mais comme le dirait l’autre : “mais ce n’est pas tout” ! En effet, les développeurs ont eu l’esprit assez tordu pour nous permettre de créer des pièces d’équipement à la carte qui nous permettront d’ajouter les fonctions que l’on veut… à condition de pouvoir les créer, puisque cela passera nécessairement par une phase de préparation un peu compliquée qu’on imagine donc un peu réservée aux joueurs les plus passionnés par Splatoon, ce qui pourrait se révéler particulièrement intéressant à l’occasion de tournois eSport quand les équipes maîtrisent parfaitement leur équipement dans sa globalité.

M. Ours SA : Les Salmonoïdes passent à l’attaque !

Nous avions déjà pu essayer une première fois le tout nouveau mode qu’intègre Splatoon 2 chez Nintendo il y a quelque temps et nous avions hâte d’y jouer plus longuement. En effet, le Salmon Run est l’une des grosses nouveautés de ce Splatoon 2 dans lequel vous devrez faire face à des vagues d’ennemis : les Salmonoïdes, tout en récupérant des oeufs de poisson dorés !
Pour les récupérer, vous devrez donc survivre aux attaques des Salmonoïdes et plus particulièrement des Salmonoboss qui sont les producteurs d’oeufs dorés. On compte sept formes différentes de ces boss, redoutables, qui essaieront de vous liquider. Il y a par exemple le Gobb qui se cache dans l’encre et qui, juste en dessous de vous, essaiera de vous transformer en casse-croûte : vous devrez poser une bombe à votre emplacement qu’il va ingérer à ses dépens. Chaque Salmonoboss possède sa façon à lui d’être vaincu, mais le jeu vous donne l’occasion de tout savoir à votre première partie de jeune recrue de M. Ours SA !

Chez M. Ours SA, en effet, tout nouvel employé reçoit tout d’abord une formation qui vous apprendra les bases de ce mode en temps réel. Vous ne pourrez jouer en ligne à ce mode qu’à certains moments prévus par Nintendo, un peu comme les Festivals, mais de manière très régulière. Vous partirez alors en chasse sur deux cartes différentes, l’Épave des Braves et le Barrage Salmonoïdes, des maps qui sont évolutives au fil des manches (et des marées), selon la difficulté pour notre plus grand bonheur.
En effet, Nintendo a prévu différents éléments permettant des parties variées. Votre partie pourra par exemple être perdue par la marée qui agrandira ou réduira votre terrain de jeu, et vous devrez donc modifier votre stratégie en conséquence. Le brouillard ou l’apparition de mouchioles qui plongent les Salmonoïdes dans une folie meurtrière vous feront avoir quelques sueurs...

De plus, vous aurez pas le libre choix de l’arme que vous utiliserez mais il vous faudra faire avec ce que M. Ours vous fournira : une rotation des armes s’opère avec chacun de vos collègues en début de manche, et on admettra qu’on est plus à l’aise avec certains types d’armes qu’avec d’autres !

Ce qui est intéressant avec ce mode c’est qu’il met bien plus en avant la coopération que les autres proposés dans le jeu. Contrairement à la Guerre de Territoires ou autre, vous n’êtes pas obligés d’avoir une équipe complète pour démarrer la partie (vous pouvez même vous retrouver seul !) mais cela sera bien plus difficile. En résumé, le Salmon Run fait partie des principales nouveautés de ce Splatoon 2 et on a véritablement apprécié d’y jouer aussi bien avec des inconnus en ligne qu’entre amis en multijoueur local mais nous y reviendrons plus bas…

Au début d’une manche, vous entendrez une sorte de musique vintage qui semble sortir d’un haut-parleur, signe que la partie va bientôt commencer. On n’a pas encore évoqué l’ambiance sonore de Splatoon 2, et évoquer cette mélodie est l’occasion parfaite pour ce faire : nous avons régulièrement parlé dans l’actu sur le jeu des musiques. Dans le premier Splatoon, c’est Ayo et Oli qui étaient à la manœuvre, les cousines maniaient les micros comme personne. Dans Splatoon 2, en raison de la disparition d’Ayo, un autre groupe prend la relève, et c’est lui qu’on imagine donc derrière les platines de ce nouveau titre.
Les musiques du jeu en cours de match comme les musiques d’attente sont très connotées J-Pop, un style qui avait de toutes les façons très bien réussi au premier volet ! La musique est à ce point centrale dans le jeu qu’une arène nous permet d’évoluer dans le temple du rock (à la sauce Chromapolis, évidemment), et qu’un mini-jeu de rythme nous attend sur la place centrale. Cerise sur le gâteau, vous pourrez jouer avec le tempo de la musique d’attente et ajouter quelques effets sonores en appuyant sur les boutons de votre manette : on ne se refuse vraiment rien chez Nintendo !

Les Octariens sont de retour !

Depuis la sortie du premier opus de Splatoon, deux ans se sont écoulés. Coïncidence ou non, c’est aussi le cas dans le jeu. De ce fait, les Octariens sont de retour et ont enlevé le Grand Poisson-Charge ! Vous intégrez donc le nouvel escadron espadon dont Oly fait partie et vous devrez enchaîner un certain nombre de niveaux, répartis dans plusieurs mondes, pour sauver le maximum de Poisson-Charge, sauver la ville de Chromapolis et peut-être retrouver Ayo qui a, rappelons-le, disparu !
Le Mode Héros de ce Splatoon 2 est composé de 5 mondes distincts avec un certain nombre de niveaux construits un peu comme dans Super Mario Galaxy et dans chacun d’entre eux où vous devrez récupérer des Poissons-Charge afin d’accéder au Boss ! Chaque Boss du jeu est varié, mais pour les vaincre, il faudra le toucher trois fois, ce qui reste assez classique.
Nous vous avions déjà détaillé un peu ce Mode Héros de Splatoon 2 lors de nos premières impressions qui sera pour vous un tutoriel à la difficulté progressive. Ce que l’on en retient, c’est la meilleure intégration de ce mode avec le reste du jeu : par exemple, les armes que Cartouche nous permet de tester dans le mode Héros sont ensuite disponibles dans la boutique, pour les acheter et les utiliser dans les autres modes multijoueurs du jeu. Et on vous passe les surprises dont de toutes les façons nous n’avons absolument pas le droit de vous parler ici !

On s’amuse aussi bien en ligne qu’en local !

L’une des particularités de la Nintendo Switch est qu’elle soit en plus d’être une console de salon, une console portable ! Du coup, Splatoon 2 propose du multijoueur en local où vous pourrez jouer jusqu’à huit selon les modes. Cet aspect multijoueur va devenir un élément central de Splatoon 2, et on avait pu se rendre compte de l’intérêt de la fonctionnalité lors des événements organisés par Nintendo ces derniers mois : en effet, il est assez simple de connecter des consoles entre elles, et on se projette déjà bien dans des DS in Paris ou 3DS or Switch in Lyon (au hasard !) pour organiser des rencontres en 4 vs 4 le plus simplement du monde.
Sachez en tout cas que c’est dans le Calamarcade, situé dans le Square de Chromapolis que vous organisez vos sessions de jeu avec des personnes physiquement proches de vous. Lorsque vous faites des parties en local, tous les modes de jeu de Splatoon 2 vous sont proposés, aussi bien avec des parties classiques à huit joueurs qu’à quatre avec le mode Salmon Run.

Nous n’avons pas eu l’occasion de tester le chat vocal que le jeu nous permettra d’utiliser, avec l’application mobile Nintendo Switch Online qui intègre également SplaNet 2 : un portail en ligne vous permettant notamment de suivre vos statistiques...

Du contenus à venir et bien plus encore…

Dans le premier opus de Splatoon sorti sur Wii U, Nintendo a proposé au fil des mois du nouveaux contenus tel que des Armes, Arènes ou encore des Modes de Jeu. Et bien cela sera le cas aussi avec ce Splatoon 2 avec de nouvelles armes tel que le Para-Encre, un parapluie aussi efficace pour se protéger que pour l'offensive et le Lance-Bulles comme nouvelle arme spéciale.
De nouveaux stages sont également prévus comme ceux que vous pouvez voir ci-dessous et qui devraient arriver peu de temps après le lancement. Là encore, c’est une stratégie éprouvée avec le premier opus qui nous garantit donc de pouvoir découvrir de nouvelles arènes au fil du temps… et de bien maîtriser les premières !

Outre ces nouvelles arènes et ces nouvelles armes, Nintendo a eu une idée génial pour inviter les joueurs à se connecter au jeu en même temps, avec des Festivals – ou Splatfest – qui seront organisés pendant deux ans après la sortie du jeu. D’ailleurs, vous avez sans aucun doute déjà pu participer à l’un d’entre eux car peu avant le lancement, un Splatfest démo a été organisé par Nintendo, ouvert à tous les joueurs ayant téléchargé une version de démonstration du jeu. Et ce premier Splatfest a vu s’opposer la Team Glace et la Team Gâteau. Ce sont les amoureux de la Glace qui ont remporté la victoire après une session dantesque de 4 heures.

On s’amuse bien avec les membres du Nintendo Talk Show !
Le succès du premier opus, en dépit de la trop rapide fin des Splatfest environ un an après la sortie du titre, nous permettent de penser que Nintendo a mis toutes les chances de son côté pour nous permettre de vivre des mois et des mois de nouveau contenu, même une fois le jeu sorti. On y retournera donc avec plaisir, même dans quelques mois, à l’occasion de nouveaux Splatfest ou de nouvelles mises à jour, mineures ou majeures.
17/20
On attendait avec impatience le retour de Splatoon sur Switch : c’est un des jeux qui n’avait jamais vraiment quitté nos Wii U depuis sa sortie, et la perspective d’en découdre à nouveau en ligne et désormais en local était plus que réjouissante. La Guerre de Territoire est restée fidèle à elle-même, et c’est tant mieux, tandis que les autres modes, à l’instar de Salmon Run, apportent cette variété voire cette nouveauté qu’on craignait de ne pas voir avec ce nouvel opus ! Visuellement mignon avec des couleurs chatoyantes une fois que nos armes sont passées par là, Splatoon 2 sera un défi à la hauteur de vos attentes : la progressivité que permettent les montées en niveau, la promesse de nouvelles arènes dans un avenir proche, la perspective de choisir parmi des dizaines d’armes, la possibilité de configurer son attirail pour avoir la combinaison d’aptitudes en phase avec notre style de jeu et enfin la facilité d’aller en découdre en ligne comme en local avec ses amis possesseurs d’une Switch et du jeu en font un jeu évidemment incontournable sur la nouvelle console de Nintendo.

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

NS59
très bien écrit car je suis un nouveau sur splatoon :) La ligue pro m'intéresse fortement car un pote à moi est aussi chaud pour un duo (on verra si j'arrive à ramener d'autres potes pour faire une team de 4) hâte d'être demain ~~~
Nintendark
En local mais avec plusieurs consoles donc pas aussi fun que MarioKart et donc je le laisserai en magasin car j'ai déjà le 1er qui dort dans sa pochette...
Freex
pas de mode 2 joueurs en ecran splité.... tres tres decu....

Soutenez PN : achetez ces jeux !

17 /20

L'avis de Puissance Nintendo

On s’est longtemps posé la question de savoir si le jeu que nous testions était un Splatoon 1.5 ou un Splatoon 2. Mais c’est une question inhérente au genre des jeux de tir, et Activision et consors ont depuis bien longtemps arrêté de nommer leurs suites avec des chiffres, parce que l’essentiel n’est pas là : comme son aîné sur Wii U, Splatoon 2 sur Switch est la promesse de nombreuses heures de jeu en ligne (ou en local) contre vos amis ou contre le monde, déterminé à conquérir ce territoire qui semblait n’attendre que votre équipe. Les nouveautés sont assez nombreuses pour être saluées, comme Salmon Run qui est un sacré challenge à lui seul. Le mode Héros semble mieux intégré au jeu global grâce aux armes qu’il nous permettra de récupérer : Splatoon 2, c’est l’aboutissement de tout ce que les concepteurs avaient imaginé pour le premier volet, en mieux. En tout cas, après quelques jours de test, on en redemande et on vous donne rendez-vous pour les prochaines SessionPN et, évidemment, les prochains Splatfest !

Jouabilité
Quelle que soit la configuration retenue, ça marche du tonnerre, avec une préférence pour la manette Pro, et un passage obligé par les réglages : que voulez-vous, on est comme ça, le gyroscope, on peut pas ! De la même façon, vous pouvez régler la réactivité des sticks, ce qui pourrait bien vous sauver la vie plus d’une fois en cours de combat !
Durée de vie
On n’avait pas voulu croire la promesse faite à la sortie du premier opus en 2015. Mais on ne s’y laissera pas prendre par deux fois : la promesse de contenus additionnels sous forme d’armes ou d’arènes permettra de redonner envie d’en découdre, tandis que les Splatfests régulièrement organisés inciteront tous les joueurs à se connecter le temps d’un week-end pour vérifier leurs réflexes !
Graphismes
C’est propre, c’est joli, avec de beaux effets de reflets sur la peinture juste posée. Les couleurs vives qui opposent les deux camps nous en mettent plein la vue, avec au final un jeu plus joli que sur Wii U, sans pour autant mériter un Game Award ! Ca reste très propre, même pour un jeu dont le but est de mettre de la peinture partout !
Son
Le style musical de Splatoon 2 sent bon la suite, avec de la J-Pop bien de là-bas, et des références à la culture manga à tous les étages.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu Splatoon 2 (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×