• Ma note
    Soyez le premier à noter !
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 0Soyez le premier !
  • Devenir fan ! Soyez le premier !0

RIVE: Ultimate Edition Disponible sur Switch

Test de RIVE: Ultimate Edition (Switch)

RIVE: Ultimate Edition : pas de pitié pour les faibles

Après pas mal de difficultés à l’époque de sa tentative de portage sur Wii U, Rive est finalement arrivé beaucoup plus rapidement sur Nintendo Switch dans une version Ultimate Edition. Alors tenons-nous le hit du genre ?

Test
Après avoir suivi les différents problèmes rencontrés lors du développement de Rive du temps de la Wii U (le titre a été annoncé en 2014), nous sommes particulièrement heureux de pouvoir avoir enfin en main Rive sur Switch. Pas de doute, les gars de Two Tribes nous proposent un concentré d’actions avec une pointe de regret : c’est leur dernier titre. Alors pour ce chant du cygne, avons-nous un hit ? Tout dépendra de votre appétence pour la difficulté.
Historiquement, Two Tribes voulait créer un jeu de tir spatial semblable à Parodius. Le projet évolua pour devenir plus technique mais la version Wii U rencontra trop de problèmes de performance pour sortir. Alors aujourd'hui avec la Switch, on obtient un jeu qui techniquement est parfait pour la console, avec 60 fps constant (impératif pour gérer l’action vitaminée du jeu) en mode portable (720p) ou docké (1080 p), et une très bonne gestion des contrôleurs (vibrations HD, commandes par le biais des Joy-Con que l’on peut partager pour jouer à l’exclusif mode co-op à deux, et gestion du contrôleur pro qui apporte parfois plus de précision de contrôle).

Le pilote grincheux est prié de consulter la section des commandes

Le jeu commence comme une sale journée pour le pilote du puissant vaisseau spatial Spider Tank Roughshot. Trouvant une carcasse spatiale où il espère en tirer quelques bénéfices, il se retrouve dans la panade jusqu’au cou dès son arrivée, avec une intelligence artificielle qui l’accueille mais l’empêche de repartir. Pas le choix, il va falloir avancer pour trouver l’échappatoire.
Et le testeur que je suis c’est trouvé le bec dans l’eau au départ en voulant jouer sans prendre le temps de regarder le panneau de commandes : erreur grossière ! Mais on fait comment pour tirer ? Le stick droit est celui qui va permettre d’orienter le tir de votre canon et de tirer, il faut donc appuyer dessus pour faire feu. Le stick gauche pour se diriger, une commande pour sauter, finalement les doigts se trouvent vite affectés à divers actions, ce qui donne une ergonomie pas si évidente que cela au départ. Au moins, les plus jeunes joueurs vont être largués tout de suite. Vous avez deux degrés de difficulté : facile et élevé, on ne va pas faire le cador au départ, on choisit facile.

L’aventure est linéaire

On avance dans des couloirs qui vous conduisent obligatoirement dans une direction précise (pas la peine d’explorer), on passe les portes une à une en subissant le comité d’accueil chaleureux, la plupart des ennemis sont de type suicidaire cherchant à vous percuter à grande vitesse mais en avançant, d’autres auront une approche plus diversifiée vous obligeant à varier vos tactiques. Bref, soyez mobile et ne chercher pas à vous planquer, ils vous trouveront toujours.
Heureusement l’aventure est ponctuée de dialogues avec pas mal d’humour entre Roughshot, un peu brut de décoffrage, et l’IA assez décalée. Si les voix restent en anglais, le texte à l’écran est en français. On sourit plus d’une fois, surtout quand l’humour tombe à plat, et cela fait du bien car entre ces petites pointes d’humour, il y a des séquences d’action d’une difficulté réellement hardcore. On est clairement 20 ans en arrière avec des titres où l’on apprenait par cœur les différents passages, alignant les accidents mortels pour gagner quelques mètres précieux. On adore parce qu’on est un peu ancien mais punaise, le curseur de difficulté de certains passages est réglé un peu too much ! Inutile de foncer, c’est le meilleur moyen suite à un saut sur une plateforme de vous prendre une nuée d’ennemis fonçant sur vous que vous n’aurez pas le temps de pulvériser. Suivez les conseils à l’écran qui ponctuent l’explosion de votre fin, il est bon de savoir reculer ! C'est de l'action d'arcade pure.
Récapitulons les contrôles car c’est primordiale pour ce jeu : stick gauche pour se diriger et stick droit pour diriger l’angle de la tourelle de tir et faire feu. ZR pour tirer avec une arme secondaire (mais ne rêvez pas, il faudra d’abord l’acheter à une station d’achat avec la monnaie du jeu, des boulons que vous récupérez sur les restes fumants de vos ennemis). Les armes secondaires achetées peuvent être activées à la volée en utilisant n'importe lequel des quatre boutons, mais un seul tir peut être effectué à n'importe quel moment, les recharges étant souvent larguées par les unités ennemies détruites. On apprécie grandement les coups de fusil et les salves de missiles qui vont permettre d’aligner et détruire une dizaine d’ennemis en une seule explosion. Enfin le bouton ZL est utilisé pour sauter, et en appuyant deux fois au maximum, vous pourrez faire un double saut devant être suffisant pour vous hisser sur une plate-forme en hauteur. Voilà ce que vous devrez maîtriser en solo.

Un mode deux joueurs en co-op exclusif Switch

Mais il y a le mode co-pilote, vous permettant de jouer à 2, une vraie valeur-ajoutée exclusive à la Switch. On doit se mettre d’accord car l’un des joueurs contrôlera le Joy-Con gauche et donc toute la partie déplacement de votre véhicule, l’autre contrôlera le Joy-Con droite et donc toute la partie saut + tir. Honnêtement c’est pas mal du tout et peut-être le moyen de jouer à ce titre avec des plus jeunes car autrement la difficulté est hors de leur portée. Mais le fun est apporté par une amusante inversion des rôles à chaque mort, les contrôles basculent entre les joueurs, créant un joyeux bazar. Les vibrations HD sont bien gérées, on les sent bien en main, à chaque choc, du plus léger tremblement quand on heurte un caillou à la grosse vibration lorsqu’on se fait toucher ou pire lors de notre mort. La jauge d’énergie diminue à chaque impact et des lumières clignotante sur votre vaisseau vous font bien comprendre que ce n’est plus la grande forme. Heureusement quelques packs de soin vous redonneront un peu d’énergie pour les mètres qui vont suivre. Les points de contrôles sont assez fréquents, en cas de destruction, vous repartirez de la dernière position, vous évitant de vous refaire l’ensemble du level. On apprécie !


Au programme de votre emploi du temps aujourd'hui : tirez, sautez, tirez, mourrez...

L’histoire est divisée en plusieurs missions et vous allez apprécier les faire défiler. Les joueurs imperturbables et à la précision d’un Terminator finiront le jeu en quelques heures, mais pour les autres, vous allez admirer votre vaisseau se disloquer dans un beau feu d’artifice un bon paquet de fois. Vous ne réussirez pas du premier coup et chaque mission vous demandera des efforts. Vous pourrez grappiller des points pour vous élever dans un classement, de manière à parfaire votre performance dans chaque mission.

Outre le mode histoire, trois autres modes étendent la durée de vie du jeu :

- Le mode défi ajoute des règles spéciales aux petits niveaux, vous forçant à combattre seulement un type d'ennemi particulier ou à combattre une vague d'ennemis sans armes spéciales. Vous aurez de nombreux défis à relever comme se débarrasser de tous les cafards dans une série d'évents dans une partie du vaisseau en respectant un délai au cordeau, et chaque défi terminé déverrouille le suivant dans ce mode.

- Un mode de type arène de combat vous place dans différentes arènes pour combattre une vague d’ennemis presque sans fin.

- Un autre mode déblocable vous proposera de faire le jeu le plus vite possible (isolez-vous car le moindre dixième d’hésitation, et c’est la mort assuré) à la manière d’un Speedrun (ce mode est pensé ainsi).

- Enfin, on en rigole encore, les développeurs ont tenu à intégrer un mode « Crédit unique ». Ici plus de vie infinie pour enchaîner les morts, vous devez réaliser l’intégralité de la l’histoire principale ou un ensemble de défis avec une seule vie. Bande de rigolos, on aimerait bien voir les développeurs à l’œuvre pour qu’ils nous montrent/prouvent que c’est possible ! Bon ok à PN, on n’est probablement pas des ultra pros, surtout quand on voit nos sessions de jeux lors du Live de nos 20 ans, mais sérieusement, une vie pour faire le jeu ?!

Alors on achète ?

Pour récupérer au niveau tachycardie, j’entrecoupais les séances de jeu par le test de la Nouvelle Maison du Style 3 (oui, c’est radicalement différent) : ça diminue la tension et cela refroidit la manette (pas franchement motivé pour user mon stick droit dans le feu de l’action). Le jeu n’est clairement pas pour tout le monde au regard de sa difficulté mais il est très bon. La bande sonore rythmée signée Sonic Picnic accompagne efficacement l’action, on retrouve de nombreuses références aux autres jeux vidéo et à certains films dans l’humour distillé au sein du jeu, les effets de lumière sont bien rendus (en particulier les explosions) et contrastent avec le décor plus terne et futuriste de l’aventure (vous êtes dans l’espace et dans une épave, ce n’est pas Disneyland !) et on casse la monotonie en alternant des phases typiquement plateforme et d’autres de type Shoot’em up à l’ancienne comme le vivifiant passage dans le champ d’astéroïdes du début de notre aventure.
Dernière subtilité, vous allez pouvoir pirater certaines machines ennemies en appuyant sur le bouton L ou R, mais encore faut-il avoir localisé auparavant une capsule contenant une partie du code source de ladite machine. Dès que vous arrivez à cette performance, cela simplifie tout de même pas mal les choses : on utilise des robots ennemis pour soi, on s’appuie sur la puissance des tourelles ennemies pour créer des dégâts supplémentaires. Malheureusement, il reste un petit goût d’inachevé au niveau de cette fonctionnalité car les robots piratés restent rares et n’apparaissent que de temps en temps, vous serez donc la plupart du temps seul. On aurait souhaité exploité mieux cet aspect piratage.
16/20
La version Switch de Rive est clairement la version à privilégier. Le jeu est relativement beau, fluide (quand vos doigts ne se mélangent pas) et exigeant car d’une difficulté élevée. Doté d’un bon potentiel de rejouabilité pour les amateurs de scores ou de speedrun, la version Switch est la plus complète et surtout, elle peut s’emmener partout. Il fait partie des bons titres de la console à cocher sur sa liste d’achats d’autant plus que le jeu est en promotion actuellement pour son lancement. Félicitons l’équipe de Two Tribes pour nous avoir apporté ce titre jusqu’au bout et on garde une pincée de regrets en se disant qu’avec leur maîtrise technique, ils auraient pu nous proposer d’autres perles. Si en revanche vous aimez les jeux pas trop difficiles, laissez tomber !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Talban
Vendu ! Merci pour ce test et d'une manière générale merci à l'ensemble de l'équipe PN pour le nombre de tests en nette augmentation sur votre site depuis quelques temps. On commence avoir sur la Switch des très bons jeux dans l'ensemble des domaines, c'est cool. Par contre je note que ce sont des jeux pas évidents. Donc on choisit les produits Nintendo pour avoir des titres facile à se servir et on prend des titres indépendants pour se faire du good game hard.
gurtifus
Je l'ai pris à sa sortie et je joue avec ma fille de 9 ans.
On s'amuse pas mal, elle est plus habile lorsqu'elle controle les armes mais le jeu reste encore assez difficile.
Mais ce n'est pas grave, il y a des check point très rapprochés donc on avance tout de même.
t0t0
tu joues avec ta fille de 9 ans a un shooter hardcore !?
gurtifus
Bah j'ai quasiment que des jeux co-op sur la Switch et j'ai un peu de tout en style.
Elle se débrouille quand même pas trop mal sur Rive car même si c'est assez hardcore, il n'y a qu'une tache à s'occuper pour chaque joueur et celle de viser est plus simple que l'autre donc elle peut se concentrer que là-dessus.
Par contre, elle a beaucoup plus de mal sur Wulverblade où là, il y a plein de chose à gérer.

Bon, je ne te cache pas qu'en ce moment elle préfère qu'on joue à Portal Knights, c'est plus fun pour elle et plus accessible ;-)

Soutenez PN : achetez ces jeux !

16 /20

L'avis de Puissance Nintendo

La Switch peut se targuer de recevoir à nouveau un excellent titre dans sa logithèque. On ne peut que regretter la fin du studio Two Tribes.

Jouabilité
Accrochez-vous, vous allez en baver, surtout dans certains modes. Mais comme les points de contrôles sont rapprochés, on arrive à avancer.
Durée de vie
Les guerriers à sang froid boucleront en quelques heures l'histoire principale. Mais les autres modes de jeu étendent le produit pour lui donner de quoi vous occuper un bon moment. On attend de vos nouvelles pour le mode "Crédit Unique".
Graphismes
Pas de différence avec la version PS4, c'est propre, peu coloré, mais avec un bon traitement des tirs, des effets lumineux et des flashs d'explosions. Épileptiques, faites attention !
Son
Les bruitages font leur job et la musique entraînante vous pousse à aller plus loin. Elle est de qualité.
Intérêt
On attendait ce type de shoot plateau action sur la Switch et ce jeu met la barre assez haute. La difficulté en revanche risque de rebuter une partie des joueurs, ce n'est clairement pas un titre pour tout le monde.
Ergonomie
Avec une petite réserve concernant la gestion du saut tout en orientant son canon et en tirant en même temps lorsque l'action est soutenue, on s'y fait assez vite.

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu RIVE: Ultimate Edition (Switch) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

Mots-clés en relation

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×