• Ma note
    Moyenne de 4,3 - 9 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 7 ajouts
  • Devenir fan ! 6 fans

NEW Super Mario Bros. 2 Disponible sur 3DS

Test de NEW Super Mario Bros. 2 (3DS)

Mario (et Nintendo) en quête de pièces jaunes

"L’appât du gain peut s’avérer être un très grand allié" : la sortie de New Super Mario Bros 2 se focalise sur la collecte de pièces d'or. Une évolution évidente pour la cash-machine qu'est devenu Mario.

Test
Nintendo aura vite compris que la baisse de prix de sa nouvelle portable n’a pas servi, à elle seule, à redresser les ventes en demi-teinte depuis le lancement de la 3DS, mais qu’il a fallu combiner un super Noël aux couleurs d’un super plombier avec les sorties successives de Super Mario 3D Land et de Mario Kart 7 pour voir enfin les ventes prendre leur envol. De là à supposer que l’absence du plombier moustachu au day one de la 3DS était responsable du semi-échec qu’a été la console lors des 6 premiers mois de sa vie, il n’y a qu’un pas.

Mario Is Back … encore !

Un pas que Nintendo n’a pas hésité une seule seconde à franchir... Et au final, il n'aura fallu que neuf petits mois pour voir Mario retourner visiter quelques tuyaux au Royaume Champignon. New Super Mario Bros 2, est donc là, parmi nous, et cela tombe bien car il vient tenter nos porte-monnaie de craquer pour la nouvelle mouture de la portable de Nintendo : La 3DS XL (que la nature est bien faite, non ?).

Nous avons donc à faire ici à un double doublon. Non seulement il s’agit donc du deuxième Mario plate-forme en moins d’un an sur 3DS, mais il s’agit aussi d’une suite directe au New Super Mario sorti en 2006 sur Nintendo DS. Si on fait le compte, entre les Mario Galaxy, les New Super Mario, et Super Mario 3D Land, cela nous fait 6 jeux de plateforme Mario en un peu plus de 5 ans, dont 3 jeux de la série des « New ». Et autant le dire de suite, au moment d’aborder ce nouvel opus, la motivation et l’envie s’entrave de plusieurs sentiments contradictoires.

Il y a avant tout le bonheur de retrouver notre plombier à salopette préféré une nouvelle fois dans ce qu’il sait faire de mieux, un platformer au gameplay 2D qui plus est. Mais là où les opus DS et Wii tenaient plus du Reboot de la série, solo pour la version portable et multi pour la version console de salon. Il faut avouer qu’on sent dans cette mouture 3DS que l’innovation et pour ainsi dire l’évolution du concept n’a pas été l’objectif principal des développeurs du titre. Au contraire, on sent une nouvelle fois que le but premier du titre est purement mercantile et histoire de gros sous.

L’or à la pelle…

Depuis 2008, on aura bien compris que l’objectif n°1 de la firme de Kyoto avec sa mascotte est de se servir de sa notoriété internationale auprès du grand public afin de vendre jeux et consoles en masse à moindre coût. New Super Mario Bros 2 n’échappera donc pas à la règle. Autant le dire de suite, le jeu vise une nouvelle fois un public très large, et cela s’en ressent d’office sur l’objectif principal du jeu. Si une nouvelle fois, il vous faudra sauver la princesse des griffe de l’abominable Bowser et de sa famille, ceci n’est que prétexte à une autre course qui peut sembler plus hardcore de prime abord, à savoir récolter en tout et pour tout pas moins d’un million de pièces dans le total de votre partie.

Si à première vue ce nombre peut paraitre un challenge de taille à relever pour les plus motivés d’entre nous, il ne s’agit ni plus, ni moins, que d’un prétexte pour tenter de masquer un défaut majeur de ces dernières années : on veut bien entendu parler de la mise au second plan des pièces et des vies. En effet, ces dernières autrefois si dures à conquérir et si chères à conserver sont relayées aujourd’hui à un rôle de figuration sacrifiée sur l’autel de la casualisation de notre plombier moustachu, relevant désormais du scoring à celui qui en aura le plus. Il est rassurant que Big N prenne désormais le problème à bras le corps, et si on se doutait bien que la situation n’allait pas revenir en arrière, Nintendo assume et réplique par cette quête symbolique.

Car oui ! La firme de Kyoto le crie haut et fort, le but ultime du jeu est bien d’atteindre la barre symbolique du million de pièces récoltés. Pour ce faire, quelques éléments de Gameplay ont été rajoutés pour vous y aider : ainsi vous croiserez dans vos parties des fleurs d’or qui à la place des boules de feu, vous permettront de changer les blocs et ennemies en pièces (assez efficace d’ailleurs pour traverser un niveau). Il y a aussi les anneaux d’or, qui une fois traversés changeront tout vos ennemis en pourvoyeurs d’or pur. Les blocs dorés quant à eux armeront Mario tel un casque qui, du moment que vous ne vous faite pas toucher lors de la traversée d’un niveau, pourront faire grimper votre compteur de plus de 100 pièces. Au final il n’est pas rare de finir un niveau avec plus de 1000 pièces récoltées.

Le revers de la médaille

Ce ne sont que quelques exemples de plusieurs trouvailles censées vous donner l’envie d’atteindre cet objectif. Objectif qui reste cependant bien long à atteindre tant la barre placée reste très haute. Il faut bien comprendre qu’à la fin de l’aventure principale, que vous bouclerez en une dizaine d’heures soit dit en passant, ne suffira pas à elle seule à vous motiver de remplir votre compteur. Pour cela, Nintendo a eu l’idée de rajouter un mode coopératif à 2 qui s’avère au final assez mal fichu et plus contraignant au final, obligeant les participants d’avoir chacun leur cartouche de jeu. On se rabattra alors sur le mode « course aux pièces » qui propose en 3 niveaux de difficulté (champignon, fleur et étoile) d’enchaîner un pack de trois stages avec une seule vie et un compte à rebours plus que court. A vous de jauger votre capacité à avancer rapidement tout en collectant un max de pièces.

Si l’idée s’avère bonne, elle ne suffira pas à rendre la quête du million indispensable à tel point qu’elle figure plus de cache-misère qu’autre chose, afin de masquer la relative simplicité de la l’aventure principale. Le seul et véritable challenge réside une nouvelle fois dans la recherche des 3 pièces étoiles de chaque stage, qui sont d’ailleurs mieux cachées que dans Super Mario 3D Land. Le jeu quant à lui souffre d’un classicisme à faire pleurer Mozart, aucune recherche d’évolution mise à part la mise en avant des pièces d’or. Les nostalgiques de l’extraordinaire Super Mario Bros. 3 de la NES seront quant à eux ravis de retrouver une nouvelle fois la feuille et enfin la possibilité de voler à travers les niveaux. Par ailleurs, le level design général du jeu s’avère généreux et de haute volée, mais est-ce vraiment une surprise ?

Par contre, il y a un coté noir à tout ça ! Graphiquement, il faudra jouer en 2D pour pleinement profiter d’un jeu propre avec des décors fournis et agréable à regarder. Au contraire, la 3D fait baver les arrière-plans en une espèce de mélasse floue et désagréable. Si l’évolution graphique entre la l’épisode DS et celui-ci n’est pas flagrant, le jeu reste quand même potable, on ne peut pas en dire autant de l’ambiance sonore, si elle reste fidèle à la série, les musiques reprise du premier opus font partie des moins réussies de la saga, et l’on reste cruellement sur notre faim tout en sifflotant les thèmes des premiers opus d’avant la mondialisation.
13/20
Il est bien contrariant de voir que Mario n'est aujourd'hui plus gage de perfection. Si ce second opus 3DS reste potable, c'est une nouvelle fois grâce à un level design et un gameplay ultra-maîtrisé par les développeurs de la firme de Kyoto. Si l'objectif du million de pièces est une bonne idée de prime abord, on ressent vite qu'il ne s'agit là que d'un moyen utilisé pour masquer la redondance dans laquelle s'est embarqué Super Mario. Pris dans un étau entre Casual et Gamer, Nintendo peine à se renouveler, et au final, on aura beau se mettre un bandeau devant les yeux, Mario est vraiment devenu une cash-machine ultra rentable, avec 6 jeux en 5 ans alors qu'autrefois, l'attente était une pénitence en attendant le saint Graal, participant de ce fait au mythe de la série. Bref, Mario est aujourd'hui dans une logique purement mercantile loin des critères de qualité qui le caractérisaient auparavant. La magie s'estompe petit à petit...

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Maxix
Test objectif bravo !

Les New Super Mario Bros n'ont jamais été au niveau des autres chefs-d'œuvre de Nintendo. Ils l'ont en effet développé en vitesse pour remplir les caisses après le mauvais lancement de la 3DS, mais j'avoue qu'ils n'essaient même pas de le cacher et que le principe du jeu n'est pas sans rappeler l'énorme côté commercial du jeu.
Et faire un jeu avec une jouabilité 2D n'est pas une excuse pour faire des décors 2D sans relief. Super Smash Bros Brawl et Donkey Kong Country Returns sont de bons contre-exemples.

Mais ne généralisons pas non plus en disant que Nintendo a tourné commercial en oubliant la passion du développement... La Wii a eu une super ludothèque et la 3DS est bien partie pour en avoir une bonne aussi (même si actuellement ça se limite à Kid Icarus Uprising) ! :)
iToine
Merci pour le test, la confirmation de mon doute. Je prend pas cet episode et je reste sur MarioLand3D
iToine
Meuh pourquoi j'ai le nom Anonymous... :'(
NSMPW
Moi je le prend quand mario un jour, mario toujours :)
NSMPW
ou la une petite faute de frappe excuser moi
Docteur_Cube
Super test !

Je pense que Nintendo aurait dû couper Mario en deux :
— Des jeux Mario casual
— Des jeux Mario gamers

Avec une distinction claire, un label où j'en sais rien.
Ca leur permettrait d'engranger des millions avec les jeux casual tout en caressant les fans dans le sens du poil. Les Mario pour gamers feraient avancer la série et permettraient d'introduire des nouveautés de game design et des nouveautés graphiques, tandis que les Mario casual surferaient sur la vague nostalgique en recyclant les éléments clé de Mario.

Je pense qu'en tant que joueur, on devrait pouvoir accepter que Mario s'exporte et devienne universel. Mais ça ne devrait pas se faire à notre détriment.

Ils ont prouvé qu'ils ne sont pas capables de faire des jeux qui conviennent pleinement aux casual et aux vrais joueurs. Il faut arrêter les dégâts.
shikamaruchan
j'avais déjà vu la vidéo de yoann[007] , j'attendais de voir le test de pn pour voir si ça allait être du fanboy test ou pas, je vois que c'est un vrai test, bravo Boris !
New super mario bros sur ds était le premier épisode donc on peut lui pardonner sa facilité, l'épisode wii était plus difficile, même s'il faut attendre le monde 9 pour avoir un challenge acceptable à mon goût.
Là c'est juste n'importe quoi, ils ont jeté tout ce qui était bon dans l'épisode wii, à savoir une difficulté accrue et la possibilité de voir les éléments cachés dans le château, au cas où l'on est vraiment bloqué dans un stage, et ils ont gardé ce qu'il y avait de moins bon, à savoir la piètre diversité des boss (le testeur doit en faire des cauchemars de ces rhinocéros ^^) la musique et le graphisme si peu travaillé.
yoann[007]
Docteur_Cube a écrit:Je pense que Nintendo aurait dû couper Mario en deux :
— Des jeux Mario casual
— Des jeux Mario gamers

Avec une distinction claire, un label où j'en sais rien.

Le problème, c'est que ce n'est pas vraiment possible. Le "label" c'est déjà Mario, tu ne peux pas vraiment demander au grand public d'apprendre que "Super Mario The Lost Levels of the Dead" n'est pas pour lui et qu'il doit se rabattre sur "Super Mario LOL 1000 Coins Per Second". De plus, cela pourrait être considéré comme méprisant de la part des casuals, qui représentent la majeure partie du public de Nintendo : "comment ça, je sais pas jouer moi ?"

Il me semble évident que Nintendo a déjà fait son choix, en adaptant la licence Mario aux casuals. Cette adaptation se fait de manière progressive, car sinon, "ça se verrait trop" et les derniers fans encore fidèles à la firme n'apprécieraient pas ; mais là, le plan est bien huilé et passe comme papa dans maman.

D'autre part ta proposition part aussi du principe que Nintendo sait encore faire des jeux de qualité suffisante pour les joueurs les plus exigeants. Or, cela reste à démontrer.

Emission Nintendo : le PN Show

PN Show : Yoshi, 25 ans de la GB & more !

Soutenez PN avec la boutique Amazon

13 /20

L'avis de Puissance Nintendo

Le jeu reste correct, mais la magie ne prend plus. Le joueur est maintenu en respiration artificielle au moyen d'une bonne idée mollement exploitée. Que reste-t-il de nos amours ? Des souvenirs nostalgiques qui peinent à être ravivés sous l'autel de l'argent facile et de l'exploitation à outrance d'une mascotte qu'on a tant adulée.

Jouabilité
Si l'on peut regretter le classicisme du jeu et son manque d'innovation, le gameplay reste solide bien aidé par un level design de haute volée et un gameplay toujours aussi précis.
Durée de vie
Une bonne dizaine d'heures pour venir à bout du sauvetage habituel de la Princesse Peach à 100%, un score multiplié artificiellement par dix si vous tentez de décrocher le pompon du million de pièces. Mais prenez garde à la lassitude qui vous menace.
Graphismes
Un scandale ! Mis à part quelques détails, on passe d'une génération à une autre, mais pourtant le jeu n'évolue pas d'un Iota. Pire ! il peut se vanter d’être plus moche une fois la 3D activée. Un comble pour le constructeur de la machine. Un exemple à ne pas suivre.
Son
On prend les mêmes et on recommence, la bande son est en tout point identique à la version DS, à quelques changements près. Et vu qu'il s'agit d'une des plus mauvaises de la série... forcément!

Votre avis sur le jeu Notez ce jeu !

Vous souhaitez donner votre avis sur le jeu NEW Super Mario Bros. 2 (3DS) ? Attribuez-lui une note. Vous pouvez également écrire un commentaire, et devenir fan du jeu.

  • Ma note
  • Devenir fan !
POSTER MON TEST
Il n'y a encore aucun avis de visiteurs pour ce jeu.

Galerie images

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×