Retour sur...

Retour sur... Joyeux anniversaire à la NGC !

Retour sur...
Les plus grands fans de la console s’en souviennent forcément, ce 3 mai marque le 9ème anniversaire de la sortie de la GameCube dans notre beau pays. Eh oui, 9 ans déjà direz-vous, car c’est bel et bien le 3 mai 2002 que sortait une console qui avait fait beaucoup parler d’elle.

Note : cet article fut publié initialement pour le 7ème anniversaire de la console, en 2009 ! Nous vous le proposons ci-dessous avec une nouvelle section consacrée à la carrière commerciale de la console, histoire de marquer ce nouvel anniversaire ! Happy Birthday à la GameCube, console de folie !

Naissance de la console

En effet, c’est en 1998 que l’on entend pour la première fois parler de la console, ou du moins de sa future existence. Alors que Retro Studios cherche à se faire connaître, le développeur parle d’un contrat passé avec Nintendo, non pour la Nintendo 64, mais pour la prochaine console. On entendra à nouveau parler de la bête à l’E3 1999 où est annoncé officiellement le Project Dolphin qui sera réellement dévoilé au Nintendo Space World de 2000.

Sa sortie se fait alors au Japon en septembre 2001 puis aux États-Unis en novembre. Il faudra attendre jusqu’en mai en Europe, mais combien regrettent cette attente ? Bien que la console fut sujette à controverse durant sa vie, elle connut aussi des titres dont tout un chacun se souvient encore. Après l’apparition d’un titre réservé au frère de Mario, Luigi's Mansion, le plombier à salopette rouge revint dans Super Mario Sunshine, le mettant en scène dans un univers particulièrement coloré. Des couleurs, les joueurs en ont eu dans The Legend of Zelda : The Wind Waker, l’épisode qui divisa certainement le plus le public, puisqu’il marqua l’apparition du cel-shading dans la série, qui sera repris dans The Legend of Zelda : Phantom Hourglass.



La console vit aussi apparaitre ou renaître des franchises que peu ont oublié. On pense particulièrement à la série des Metroid Prime dans le premier cas, et à celle de Pikmin dans le deuxième. Sorties tout droit de l’esprit de Shigeru Miyamoto, les petites bêtes à tête fleurie n’ont pas fini de faire parler d’elles puisqu’elles reviennent dans les Nouvelles Façons de Jouer sur Wii, ainsi que Metroid qui connaîtra le troisième opus de la trilogie sur la petite sœur de la GameCube, la Wii.

Une console qui se veut novatrice


Côté innovation, la console n’avait pas à se plaindre non plus. Elle marqua en effet le début de la connexion avec une autre console, j’ai nommé la Game Boy Advance. Utilisée dans des titres comme The Legend of Zelda : Four Swords, Pokémon Colosseum ou encore Sonic Adventure 2 Battle, les possibilités de débloquer des bonus ou de jouer d’une toute autre manière apparaissaient sur console de salon.

En parlant de nouvelle manière de jouer, même si la possibilité fut peu exploitée, cela se retrouvait aussi sur Phantasy Star Online, jouable en ligne comme son nom l’indique.


Au niveau des manettes, celle de la console fit l’unanimité, il semblerait. Sortie là aussi de l’esprit de Miyamoto-san, elle savait combiner complexité et simplicité, avec une forme singulière et des boutons astucieusement placés. On pourrait reprocher à la manette de disposer d’une croix multi-directionnelle trop petite, mais qui servit au final relativement peu.

Avec l’apparition de la WaveBird, une manette que l'on adore encore utiliser aujourd'hui quand l'occasion nous en est donnée sur Wii, il faut dire que Nintendo frappa fort, s’agissant en effet d’une manette classique mais sans fil.

Mais comme l’innovation ne s’arrête pas là, d’autres types de contrôleurs virent le jour. On ne peut alors s’empêcher d’évoquer les Bongos s’utilisant sur les Donkey Konga et Donkey Kong Jungle Beat. On trouva aussi divers contrôleurs tel qu’une manette disposant d’un clavier ou d’une manette ayant la forme de celle de Super NES pour les jeux jouables sur Game Boy Player, permettant de jouer aux titres GBA sur Gamecube.


Dernier rappel enfin, le support de la console. Toute cubique, disposant même d’une poignée à l’arrière pour la transporter plus facilement, inutile de dire que la forme était classique, mais efficace ! Toutefois, ce que l’on retient surtout du support se trouve ailleurs.

Le format des disques de jeux, rompant avec la tradition des cartouches, était pour le moins inhabituel avec des DVD de 8 cm de diamètre, conçus tant pour limiter le piratage que les temps de chargement dont Nintendo a horreur.

La carrière de la GameCube

5 ans après la sortie de la Wii, nul ne peut oublier sa grande sœur et tous ses titres, accessoires et tout le fun qu’elle a pu apporter. Même si la Wii restera sans doute plus gravée dans les mémoires que la GameCube, cette dernière reste encore d’actualité, avec un nombre de titres s’élevant à plus de 600, dont certains résolument axés multijoueur comme Super Smash Bros. Melee qui reste dans tous les esprits.

En dépit de toutes ces innovations, la GameCube sera-t-elle un succès ? Sur le plan ludique, c'est incontestable, mais sur le plan commercial, la GameCube n'est pas un succès aussi important que pouvait l'espérer Nintendo, qui constate avec la GameCube que ses consoles sont de moins en moins populaires. Dans un dossier consacré à la Project Café (Wii 2 : une question de timing), on voyait clairement que la GameCube avait souffert sur le marché, avec 21,74 millions d'exemplaires vendus :


20 millions de GameCube vendues en 4 ans
86 millions de Wii vendues (au 31/03/2011) en 5 ans

Replaçons la console dans son contexte : au cours de leur carrière respective, Microsoft écoulera 24 millions de XBox (source), et Sony 150 millions de PS2 (source), un chiffre qui fait de Sony le grand vainqueur, même à l'heure actuelle, car jamais une console de salon n'avait été aussi populaire dans le monde : après tout, la Wii n'en est aujourd'hui qu'à la moitié, et tout porte à croire que Nintendo ne parviendra pas à atteindre ce score avant la sortie de son successeur... ni même après : dire que la PS2 se vend encore, alors que la PS3 est sur le marché depuis 4 ans déjà !

On notera certes que Sony fabrique encore la PS2, alors que Microsoft a cessé de fabriquer la XBox en 2006 et que Nintendo a mis un terme à la production de NGC depuis belle lurette : on se souvient même que déjà, en 2003, Nintendo avait mis la production de consoles en pause, le temps d'écouler les stocks, un oiseau de mauvais augure pour une console qui apportera tant aux joueurs...

Le marketing... toujours le marketing !

On se souvient tous des publicités pour la GameCube, avec les Pikmin qui bougent la tête au rythme de la musique. En bonus, voici donc une publicité pour la console à sa sortie en France, dont la qualité est indéniable, et que certains ne doivent pas avoir oubliée !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

cyril75013
Le forma des disques de jeux, rompant avec la tradition des cartouches, était pour le moins inhabituel avec des CD de 8 cm de diamètre, conçus tant pour limiter le piratage que les temps de chargement dont Nintendo a horreur.


les gens de chez Nintendo ne sont pas les seuls.. les cartouches, aprés des années a devoir patienter le chargement des jeux sur cassettes MO5 puis disquettes CPC 6128, étaient une délivrance. chargements rapides, plus de plantage, solide pour preter a un copain de classe en la glissant dans le fond du sac a dos sans protections.. la démocratisation des consoles cd a été pour moi une horreur.. un retour en arriére.. vive le retour aux cartouches, et tant pis s'il faut payer 15 euros de plus!!! ^^
stef_le_noir
On aurais pu citer aussi les rogue squadron, quelle claque ces jeux ! Une console inoubliable, pour ma part
Halouc
cyril75013 a écrit:
Le forma des disques de jeux, rompant avec la tradition des cartouches, était pour le moins inhabituel avec des CD de 8 cm de diamètre, conçus tant pour limiter le piratage que les temps de chargement dont Nintendo a horreur.


les gens de chez Nintendo ne sont pas les seuls.. les cartouches, aprés des années a devoir patienter le chargement des jeux sur cassettes MO5 puis disquettes CPC 6128, étaient une délivrance. chargements rapides, plus de plantage, solide pour preter a un copain de classe en la glissant dans le fond du sac a dos sans protections.. la démocratisation des consoles cd a été pour moi une horreur.. un retour en arriére.. vive le retour aux cartouches, et tant pis s'il faut payer 15 euros de plus!!! ^^


Sauf qu'aujourd'hui deux consoles proposent des disques dur qui sont plus rapide que les cartouches ou memory stick.


Après le mini disc à été l'une des plus grosse erreur de la machine. La capacité de stockage était trop faible et au final soit les éditeurs annulaient les jeux (multi), soit ils passaient par des méthodes de compression absolument atroce.
Ulysse29
Le forma des disques de jeux, rompant avec la tradition des cartouches, était pour le moins inhabituel avec des CD de 8 cm de diamètre, conçus tant pour limiter le piratage que les temps de chargement dont Nintendo a horreur.


c'est vrai que j'aurai jamais eu idée de pirater la cube, a moins d'acheter un pack de piratage a brancher quelque part, ca aurait été plutot dur !

avec ta wii et le systeme de carte SD, c'est limite si ils ont pas fait exprès pour que les gens piratent !
Phendrana
cyril75013 a écrit:la démocratisation des consoles cd a été pour moi une horreur.. un retour en arriére.. vive le retour aux cartouches, et tant pis s'il faut payer 15 euros de plus!!! ^^


idem pour moi! ^^ le mini DVD a quand meme été une bonne alternative! (a mort les temps de chargements!^^) en tout cas, de tres bons souvenirs avec la gamecube! la pub etait vraiment pas mal, je me souviens!
Goldeneye007
La Game Cube tourne toujours chez moi ;)

C'est une console qui avec elle me fais passer de bons moments de jeux (Fifa street2, Résident Evil4, Sonic adventure2 Battle, Les James Bond, Luigi Mansion, Mario Kart Double Dash...) ce n'est pas la seule console que j'adore...

Les minis disques, c'est pas mal du tout et on peut bien les prendre en mains ^^

Pour les pads ils me vont trait bien même pour Soulcalibur 2 c'est assez sympa à jouer avec. Une console qui à marqué son époque et qui restera dans les têtes des gamers Nintendo.
Shirase
Aah, la Space World 2000!
C'était vraiment de la folie, cette conférence.
Des graphismes révolutionnaires avaient été présentés, des jeux qui s'annonçaient encore plus dynamiques...

Une bonne console, la Gamecube.
Malgré la PS2 et tous ses RPGs à côté...
callagan
Eh bien moi ce qui m'a fait acheter la GameCube à l'époque, c'était la sortie du jeu Star Wars Rogue Squadron 2.
Un jeu techniquement hallucinant en 2002. Je me souviens qu'à la FNAC de Lille, ça passait sur grand écran.
Il m'arrive de rejouer à ce jeu de temps en temps d'ailleurs.
yoann[007]
Assez peu critique, cet article, ma foi. La nostalgie et les quelques bons titres de la machine ne font pas tout.

"7 ans déjà", moi je dirais "7 ans seulement", vu la durée de vie de cette console.
Rendez-vous compte : si la Xbox 360 avait été aussi suivie que la Gamecube, il n'y aurait déjà plus de sorties de jeux dessus. (Ca fait mal, dit comme ça, non ?)

En effet, tout le monde n'a pas la mémoire courte comme l'auteur de cet article, et beaucoup se souviennent que dès 2005 les possesseurs de Gamecube étaient laissés le bec dans l'eau avec 3 jeux par an, tandis que les rares projets encore intéressants étaient annulés ou reportés indéfiniment... Bien avant la fin officielle de la période de vie de la console, celle-ci était déjà laissée pour morte.

Incroyable qu'un pareil manque de considération pour les acheteurs puisse passer inaperçu et être totalement zappé dans un tel article. C'est du Nintendo tout craché, mais les gens font mine d'oublier...
Docteur_Cube
En guise d'hommage personnel à la Gamecube, je raconte ma vie ^^ :

[mode 3615 mavie : ON]

La Gamecube a été une console très importante pour moi, bien qu'elle m'ait énormément déçu. Peut-être que j'en attendais trop.

Image

Tout a commencé lorsque j'étais au collège. J'étais alors le seul défenseur de Nintendo, dans une cour de récréation remplie de pro-Playstation. Et avec les rumeurs de PS2 et de Dolphin, et même d'une Xbox de Microsoft, la guerre des consoles faisait rage, dans le monde réel. Je me tuais à leur expliquer que non, les scènes cinématique de Final Fantasy 8 n'étaient pas rendues par la console, et que même mon magnétoscope pouvait jouer cette vidéo.

En 2000, j'ai enfin eu Internet chez moi, et j'ai pu suivre en direct le Spaceworld 2000 (26 août), avec la démo de Zelda réaliste, les 128 Marios, Miaouss qui jouait du Banjo, et Samus Aran qui courait dans un couloir. D'autres jeux plus mystérieux furent présentés, mais rapidement annulés : Rebirth, Raven Blade, et j'en passe.

Image

Image

Avoir Internet, c'était comme avoir accès à la culture. Auparavant, il fallait se contenter des magazines papiers. Et les magazines généralistes parlaient très peu de Nintendo, alors que les magazines consacrés à Nintendo parlaient très peu du monde des jeux vidéo en général. J'ai d'ailleurs retrouvé avec amusement des magazines de plus de 120 pages de soluces, payés 30 francs (4.5 euros), sans aucune pub à l'intérieur !! Ca choque aujourd'hui !
Bref, Internet m'a donné accès à toutes sortes d'arguments. La guerre des consoles n'avait plus lieu que sur le front de la cour de récrée, elle était devenue mondiale ! C'est à cette époque que j'ai découvert des sites comme MaxoeGames et Puissance-Nintendo. Et un nouveau rêve était né en moi : créer un site Nintendo. J'ai abandonné mon pseudo Kirby64. Mon pseudo Dr Cube a été crée pour l'occasion, et je ne l'ai plus quitté.

En 2001-2002, j'étais en Seconde, et j'avais choisi l'option ISI pour faire du Solidworks. Un projet consistait à dessiner l'objet de son choix. J'ai choisi la Gamecube, que j'ai modélisé le plus fidèlement possible en me basant uniquement sur les artworks et les photos disponibles sur Internet. Je passais chaque semaine dans une petite boutique près de chez moi pour baver devant la Gamecube orange qu'ils avaient acheté en import et qui prenait la poussière dans la vitrine.
Econome, je n'avais pas acheté Conker (plus de 100 euros !) et Banjo-Tooie afin de pouvoir m'acheter la Gamecube.

Image

En janvier 2002, j'ai suivi le webcast de David Gosen : la Gamecube coûterait 249 euros et sortirait le 3 mai. C'était la première fois que je voyais une vidéo en streaming sur le web.

Lien vers le webcast :
http://dr.cube.free.fr/gamecube/webcast_kivp_56.wmv
http://dr.cube.free.fr/gamecube/webcast_kivp_562.wmv

Quelques jours avant la sortie de la console, Nintendo a annoncé une baisse de prix de 50 euros. C'est selon-moi une des plus grosses erreurs qu'ils ont fait. En effet, alors que la concurrence était sortie à 300 euros, Nintendo proposait une console à 200 euros, la moins chère du marché. Il n'en fallait pas plus pour que dans l'esprit des gens, la Gamecube soit la moins puissante des trois consoles.

Le 3 mai 2002, j'étais tout excité. J'avais réservé ma console en septembre, et le bon de réservation était tellement vieux que le magasin a cru que c'était un faux, alors que j'avais avancé pas mal d'argent. Heureusement, je suis quand même reparti avec mon précieux cube et mes jeux.
J'en ai profité pour refaire mon modèle Solidworks, au millimètre près cette fois. Je m'amusais aussi sur 3D Studio Max à refaire les cube en métal et verre qu'on voyait dans les pub.

Image



Je passais tout mon temps à rédiger des news et des articles pour mon site consacré à la Gamecube. On avait monté une super équipe, et c'était vraiment très agréable. Les E3 étaient des événement énormes. Alors que tous les gros sites devenaient inaccessibles à cause du trop grand nombre de visiteurs, c'étaient les petits sites comme le mien qui recevaient tout le monde. Il fallait donc assurer. Et en ce temps là, on faisait tout à la main. Il fallait redimensionner, coller le logo du site, uploader par FTP, et écrire le code HTML de l'image. Pour chaque image. Je me souviens que les soirs d'E3 je m'occupais souvent de plus de 500 images ! Car à l'époque les vidéos étaient réservées aux trailers des gros jeux, et tout le reste passait par des screenshots et des artworks. Smash Bros. Mélée est sans conteste le jeu Gamecube qui a eu le plus de screenshots. Zelda Wind Waker doit suivre de près. A l'E3 2001, j'ai téléchargé la vidéo culte "The Nintendo Difference" : 15Mo, 1h de téléchargement. L'année suivante, on a découvert Link en Cell Shading et ce fut le début d'un long débat qui divisa les fans de Nintendo. J'ai des amis qui ont vendu leur Gamecube en voyant ce nouveau Zelda ! De mon côté j'adorais totalement ce style graphique, que je cherchais d'ailleurs à reproduire dans 3D Studio Max.

Vidéo "The Nintendo Difference" :
http://dr.cube.free.fr/gamecube/the_nin ... erence.mov

Mais au final, j'étais souvent déçu par les jeux Gamecube. Ils étaient baclés. Je me disais que c'étaient les premiers jeux, et que c'est normal d'avoir des jeux baclés en début de génération. Mais c'est un phénomène qui s'est prolongé. Ainsi, Zelda The Wind Waker, bien qu'excellent, était amputé de deux donjons. Mario Sunshine, bien qu'excellent, ne se passait pas dans l'univers habituel de Mario. Pikmin avait une durée de vie ridicule. Animal Crossing avait des graphismes de N64. Le Pokémon "RPG" qu'on attendait tous n'en était pas un. Des jeux comme Geist ou Eternal Darkness sont passés presque inaperçus. Mario Kart Double Dash peinait à convaincre, notamment avec un mode Battle complètement nul. Le port modem n'a été utilisé qu'une seule fois, par Sega.
Nintendo avait promis de doubler la cadence de sortie de ses jeux, en passant de 1 jeu tous les 2/3 mois à 1 jeu par mois. Ca se ressentait indéniablement sur la qualité des productions. On était loin de la finesse et de la précision du gameplay qu'on avait connu sur Nintendo 64. La série des "Game Giants" de Nintendo a mis du temps a arriver, et la console n'a pas été efficacement soutenue par Nintendo.

Les éditeurs tiers n'étaient pas tellement attirés par la Gamecube, et Nintendo investissait beaucoup d'argent pour les récupérer. Le gros coup fut le partenariat avec Capcom, pour ressortir tous les Resident Evil sur Gamecube. Nintendo a même acheté un peu de Squaresoft afin d'avoir un Final Fantasy exclusif (Christal Chronicles). Le premier Sonic sur console Nintendo avait fait grand bruit (Adventure 2 Battle). On retiendra aussi le partenariat entre Nintendo, Sega et Namco pour créer la Trifoce, borne d'arcade basée sur la Gamecube. Namco a même créé un Mario Kart Arcade et un Starfox (Assault), pendant que Sega développait un F-Zero AX pour la Triforce, qui sera ensuite porté sur Gamecube (GX). Bref, Nintendo s'entourait des meilleurs studios pour supporter sa Gamecube. Mais Nintendo s'est aussi débarrassé du meilleur d'entre eux : Rareware ! Vendu à Microsoft pour une somme modique, les fans de Nintendo criaient au scandale ! Kameo, Perfect Dark Zero, Banjo Threeie et Conker Another Bad Fur Day ne verront jamais le jour sur Gamecube, alors qu'ils étaient attendus depuis plus de 5 ans.

La Gamecube a eu une fin de vie difficile. Après la campagne de pub "Who are you", Nintendo a commencé à délaisser sa console. Très peu de jeux sortaient. Un Pikmin 2 par ci, un Mario Golf par là.. Rien de bien transcendant. Et alors que Nintendo et Microsoft étaient au coude à coude, Nintendo s'est laisser distancer bêtement.

Vidéo Who are you : http://dr.cube.free.fr/Cubenergy/school_out_60_qt.mov

Mais déjà, on parlait de la N5, puis de la Révolution ! Les rumeurs allaient bon train. En 2004, Reggie et Miyamoto rendaient tout le monde hystérique avec un trailer du prochain Zelda. J'ai même acheté le même T-Shirt vert. L'année suivante, très maigre en nouveautés, a marqué l'histoire avec la Nintendo ON, qui a montré à quel point les attentes des joueurs étaient grandes. La Gamecube était morte, tout le monde pensait déjà à la suite.

Vidéo Zelda : http://dr.cube.free.fr/zelda.wmv

Au final, ma plus grosse deception sur Gamecube a été Super Smash Bros. Mélée. A cause des nombreux screenshots et de la communication agressive de Nintendo (que j'étais obligé de suivre à cause de mon site), je connaissais tout du jeu. Une fois la manette en main, j'ai été déçu par la faiblesse des coups et par le manque de précision. Ce manque de précision était dû au trop grand nombre de personnages et d'objets, qui supprimaient quasiment toute stratégie. Mon plus gros coup de coeur reste Wind Waker. Aucun jeu ne m'a laissé autant de bons souvenirs depuis. C'est LE jeu de la décennie pour moi.

Voilà, c'était mon témoignage sur comment j'ai vécu la génération Gamecube ^^. J'espère lire d'autres témoignages sur ce topic.

Image

D'autres images rares à cette adresse :
http://dr.cube.free.fr/gamecube/

Image
Image

[mode 3615 mavie : OFF]

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×