News

Japanese Fred Chronicles Part 4 : j’ai testé Mario Kart en Réalité Virtuelle !

Le monde en avait marre de moi... Et j'en avais marre du monde. Du coup je me suis exilé pour un temps... au Japon ! Et j'en suis revenu avec quelques expériences à partager avec vous... Dans cet ultime épisode, j'ai testé pour vous Mario Kart... En Réalité Virtuelle !

News
Si vous avez suivi les épisodes précédents de mon exil au Japon, vous avez peut-être déjà compris le cheminement spirituel très profond ( !) qui nous a menés jusqu’ici :

Episode 1 : Le retour aux sources de Nintendo
Episode 2 : Le retour aux sources… de mon estomac ?
Episode 3 : Le passage du rêve de gosse à la réalité
Episode 4 : L’accomplissement total du fantasme absolu : entrer dans un jeu vidéo Nintendo !

Car c’est bien la promesse de ce nouvel et dernier épisode de mes chroniques au Japon : Est-ce que la VR peut réellement nous propulser DANS un jeu vidéo ? Et quand il s’agit d’un jeu aussi culte que Mario Kart … Est-ce que le challenge n’est pas impossible à relever ? Puisque j’étais sur un VRAI kart dans Tokyo la veille au soir, je me sentais dans les conditions idéales pour faire un test de la version… virtuelle !

En décidant de partir au Japon, Il était évidemment obligatoire pour moi d’aller tester à Tokyo ce Mario Kart VR, mais pour tout vous dire avec un grand scepticisme. A vrai dire, mes expériences VR jusqu’à présent m’ont certes diverti, étonné, mais sans jamais m’apporter un grand plaisir de jeu. Plusieurs raisons à cela : la taille et le poids des casques qui fatigue vite, la définition d’image peu élevée et l’effet de grille important sont déjà de gros freins à une utilisation fréquente et prolongée. En plus, même si je suis plutôt résistant, le mal de tête ou la nausée vous guettent si vous jouez plus de 30 minutes non-stop. Mais surtout, les jeux que j’ai pu tester m’ont paru faiblards, pas aboutis et tenir de l’expérience plutôt que du VRAI JEU.

Le fait est qu’au Japon, la VR s’impose de plus en plus dans les salles d’arcade et rencontre un vrai succès. De plus en plus de licenses y passent, avec plus ou moins de réussite d’ailleurs…

Or, ce Mario Kart VR n’a même pas été développé par Nintendo, c’est Bandai Namco qui s’y colle. Alors là, il y a franchement de quoi flipper, car Nintendo délègue rarement quand il s’agit de licences aussi fortes (même si dans le cas présent Bandai Namco a déjà réalisé une borne d'arcade Mario Kart)... D’ailleurs, ce n’est nullement au sein d’une salle Nintendo que vous pouvez tester ce Mario Kart VR. Pour finir, aucune annonce n’a été faite concernant l’arrivée de cette borne d’arcade d’un nouveau genre ailleurs qu’à Tokyo. On peut donc craindre que la qualité ne soit pas là.
Est-ce que ce Mario Kart VR n’est qu’une expérience au rabais simplement destinée aux fans qui vont forcément, comme moi, aller y laisser leur argent ? Le mieux, c’est encore de tester par soi-même. Alors non, désolé mais vous ne testerez pas vous-mêmes le jeu dans cette chronique, mais je vais essayer de vous retranscrire du mieux possible mon test pour que, si un jour vous en avez l’occasion, vous puissiez vous décider –ou pas- à tenter l’expérience. Je n'ai pas eu l'autorisation de filmer ma session, mais j'ai quand même réussi, en mode espion-super-discret, à vous ramener quelques petites photos et vidéos.

Comme je vous l’expliquais plus haut, Mario Kart VR n’est jouable qu’au Japon actuellement. Il a fallu me rendre à la station de Shinjuku à Tokyo, un quartier très moderne qui sied parfaitement à l’activité en question ! Pour les amateurs de City Hunter / Nicky Larson, sachez que c'est dans ce quartier que notre cher Nicky se baladait pour embêter les jolies filles… Souvenirs, souvenirs!

Plusieurs salles dédiées à la VR sont implantées au même endroit, c’est en fait un mini-quartier VR auquel nous avons affaire et les fans pourront s’en donner à cœur joie !

Puisqu’on en profite pour faire les touristes, sachez que vous trouverez à Shinjuku ce superbe GODZILLA en haut d’un hôtel, ce qui nous arrange car c’est justement par là qu’on va ! Une fois au Godzilla, tournez à gauche…
Enfin, nous y voilà : la VR ZONE SHINJUKU. L’endroit, tout neuf, est résolument moderne et flatte l’œil.

Plusieurs salles dédiées à la VR sont implantées au même endroit, c’est en fait un mini-quartier VR auquel nous avons affaire et les fans pourront s’en donner à cœur joie ! Derrière vous, un autre Godzilla veille au grain...
L’établissement se veut plutôt haut de gamme : c’est vaste, avec beauuuucoup de personnel et pléthore de jeux disponibles.

L’hygiène est une priorité absolue : à l’entrée, on vous donne une protection à mettre devant vos yeux pour éviter que les casques soient en contact direct avec votre peau. Et si vous êtes attentifs, vous verrez qu’après chaque session, une personne vient nettoyer avec des lingettes toutes les zones de contact (poignées, siège etc.). C’est réellement un gros plus et l’endroit respire la propreté.
Qui dit premium dit prix élevé. Si vous voulez être certain de jouer (l'endroit est conçu pour recevoir une forte affluence), il vaut mieux réserver en ligne, auquel cas on vous proposera un pack. Et comme votre ami Fred ne vous cache RIEN, voici carrément ce qu’on vous remet à la caisse :
A gauche, vous pouvez voir le prix global : 4400 yen, soit 33 €. Pour ce prix, vous avez 4 tickets de couleurs différentes, qui vous donnent accès à des jeux classés par catégories... de couleur. C’est là qu’est le piège : impossible de jouer 4 fois à Mario Kart VR, vous ne pourrez le faire qu’une fois (ticket jaune). Si vous voulez rejouer, il faudra prendre un ticket à l’unité pour 900 yen, soit presque 7€. Aïe !
Autre hic, la durée de chaque expérience reste limitée : comptez environ 4 minutes grannnnnd maximum ! Et oui, ça fait cher la minute...

Relativisons : pour une session découverte, vous en aurez pour votre argent car les activités sont nombreuses et globalement de grande qualité : Dragon Ball VR vous propose de vous exercer au Kamehameha avec Goku et, si le jeu en lui-même reste perfectible, l’immersion est déroutante ! Vous avez VRAIMENT la sensation que Goku est devant vous. J’ai également testé un Survival Horror dans lequel j’étais pourchassé par des dinosaures et j’ai… bien flippé. Enfin, les fans de Gundam vont prendre leur pied en pilotant leur robot préféré directement depuis le cockpit. Ajoutez à ça des murs d’escalade en réalité augmentée, du ski, du vélo volant etc. Franchement, il y a de quoi faire. Et les expériences, intenses, fatiguent vite. Auquel cas, tout est prévu : un restaurant et une boutique de souvenirs vous accueillent entre deux sessions !
Mais la vraie attraction phare de la VR ZONE, c’est bien Mario Kart : le nombre de bornes disponibles est impressionnant, et les files d’attentes prévues le sont aussi !

Heureusement, un matin de semaine j’ai eu de la chance : peu de visiteurs étaient là à l’ouverture.
Avant tout, vous aurez droit à un brief très complet sur le jeu, la prise en mains, les risques ( !!!)… On vous demandera également de choisir votre personnage (Mario, Luigi, Peach, Yoshi) avant d’enfin accéder au jeu !
Ce qui frappe quand on arrive, c’est le bruit des gens qui… Hurlent tout simplement pendant leur session de jeu. Vous allez vite comprendre pourquoi !

Déjà, la bonne nouvelle, c’est que vous allez prendre place dans un « vrai » kart. Mieux, celui-ci bouge sur 2 axes, vibre etc. Et regardez un peu, il a fière allure non ?


Le casque VR est un HTC Vive couplé à ses capteurs que vous placerez sur vos mains. Du très bon matériel donc. Vous pouvez jouer jusqu’à 4 sur une même session, et dans ce cas vous entendrez vos amis parler dans votre casque.

Si le brouhaha de la salle est très présent quand vous prenez place, dès lors qu’on vient placer le casque audio sur vos oreilles vous êtes très bien isolé. Vous entendrez vos amis et l’opérateur qui vous donne les instructions, mais c’est tout.

L’image du casque, au premier abord (menu d’accueil), reste celle des casques actuels : résolution pas fantastique, et surtout cet effet de grille important qui rappelle nos bons vieux écrans cathodiques. Et puis comme par magie, la déception s’évanouit… d’un coup.

Oui, d’un coup.

D’un coup, car on vient de vous BALANCER dans le jeu. Je choisis bien mes mots ! Vous vous retrouvez instantanément au milieu du monde de Mario, sur la grille de départ du circuit ! D’ailleurs, vous regardez très vite autour de vous et tout est là : votre kart, vos mains façon cartoon, et surtout vos concurrents : Peach, Wario, Bowser, Luigi, Yoshi… Et instantanément, l’immersion est ENORME. Laissez-moi vous dire que la résolution, le poids du casque et blablabla… Tous ces paramètres sont complètement oubliés en un instant. Vous regardez simplement autour de vous et… VOUS Y ETES ! Vous êtes dans Mario Kart ! Le jeu, développé sous Unreal Engine 4, est en plus vraiment joli.

Mais pas le temps de trop regarder autour de vous : la course a déjà commencé ! Le détail qui tue, c’est ce ventilateur intégré au kart (derrière le volant) qui vous apporte une vraie sensation de vitesse. Couplé aux mouvements du kart et au casque VR, l’immersion est TOTALE. En seulement quelques « mètres virtuels », vous oubliez complètement que vous êtes au sein d’une salle VR à Shinjuku : vous êtes simplement en train de jouer DANS MARIO KART. Et comme cela reste Mario Kart, c’est-à-dire une course fun et bordélique, et bien très vite, vous HURLEZ de plaisir, de haine, souvent sans même savoir pourquoi ! Le jeu est d'autant plus impressionnant que tout semble immense autour de vous: les plantes carnivores sont énoooormes, le kart de Bower fait trois fois la taille du vôtre, et les Whomp font vraiment flipper quand ils s'abattent à deux doigts de votre kart...

C’est le moment de vous parler du jeu en lui-même, et d’abord de la conduite : ici, le pilotage est très classique, voire même basique : pas de dérapages, on conduit comme un vrai kart et, en toute objectivité, la direction est assez floue. Mais le fun est ailleurs ! D'une part, il y a des phases "aériennes", comme sur MK8, mais avec des sensations inédites. Mais surtout, je vous parlais des capteurs sur vos mains, ils sont très utiles car dans cette version de Mario Kart, vous allez vous-mêmes attraper vos options, au sens propre ! En effet, les options sont ici suspendues à des ballons et c’est à vous de lâcher votre volant d’une main pour aller attraper l’option de votre choix. Autant vous le dire, c’est selon moi LA meilleure idée de ce Mario Kart VR, celle qui décuple le fun autant que l’immersion. Trois options sont disponibles :

- la peau de banane, que vous pouvez jeter où vous voulez.
- La carapace verte, à balancer également (c’est assez compliqué de bien viser avec le kart qui bouge !)
- Le marteau, qui vous permet de TAPER sur vos adversaires à proximité en mimant réellement des coups : mon option préférée, qui garantit que vous aurez l’air RIDICULE vu de l’extérieur !
Allez, assez parlé, le mieux est de vous montrer les images du jeu ! Voici d'abord ce que ça donne de l'extérieur :

mario kart VR capture 316/05/2018

Mais le plus intéressant... Voici ce que vous vivez dans le casque:

mario kart VR capture 116/05/2018

Magnifique et impressionnant non? Pourtant cette vidéo pirate ne rend pas grand chose, je vous l'accorde... Une fois dans le jeu, une sorte de frénésie s'empare de vous. Regardez: même ces sages japonaises, malgré tous leurs efforts, ne peuvent garder leur calme longtemps:

mario kart VR capture 216/05/2018

Laissez-moi vous dire une chose: une fois la course terminée, on revient dans le monde réel et… On veut une seule chose : Y RETOURNER !

Le seul problème dans tout ça, c’est le prix : la partie ne dure qu’un seul tour (assez long toutefois). J’estime la session à 4 minutes en tout. Autant vous dire qu’à 7€ la session supplémentaire, on y réfléchira à deux fois avant d’y passer l’après-midi !

Alors au final, ma conclusion sera sans appel : cette expérience de Mario Kart VR m’a touché en plein cœur. Je vous le dis sans détour, j’ai vécu une expérience de jeu vidéo complètement inédite. J’ai redécouvert quelque chose, une nouvelle façon de jouer à un jeu pourtant tellement connu ! A tel point que deux jours plus tard, j’y suis retourné… Et j’ai autant adoré !

Mais j’ai surtout compris une chose à propos de la VR: à la maison, pourquoi pas, c’est déjà très sympa, mais c’est bien dans une salle d’arcade, avec tout un matériel dédié (ici le kart tout équipé), que son avenir s’annonce le plus radieux. Ne vous y trompez pas: c’est bien ce kart, couplé au casque, qui apporte l’immersion TOTALE et qui rend l'expérience si marquante.

En conclusion, si vous avez un jour l’occasion de tester, les amis, FONCEZ ! Mais vu le succès que rencontre cette attraction à la VR ZONE Shinjuku, je n’ai aucun doute sur le fait qu’elle s’exporte rapidement… Pourquoi pas en France, et au moins dans la prochaine zone Nintendo du parc Universal en préparation ? Certes, ce n’est pas la porte à côté non plus…

Pour finir, j’espère que ces Japanese Fred Chronicles vous ont plu et vous auront donné un petit goût de Japon, ce fut en tout cas un plaisir de vous emmener (un peu) avec moi là-bas ! N’hésitez- pas à réagir dans les commentaires ou à poser vos questions, j’essaierai d’y répondre ! Allez, tout a une fin... Retour à Paris pour moi! Sniff...

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Talban
Bravo pour ces récits, c'était très fun à lire. Qu'est-ce que cela me tente d'essayer ce Mario Kart VR !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×