• Ma note
    Moyenne de 4,2 - 3 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 1 ajout, et vous ?
  • Devenir fan ! 2 fans

Kid Icarus Disponible sur NES

Vade Rétro Kid Icarus (NES)

La naissance d'une légende !

Découvrez notre test rétro du jeu Kid Icarus, paru sur NES en 1986 au Japon et en 1987 en France, première aventure dans laquelle on retrouve l'ange Pit.

Vade Rétro
1986. La Famicom connaissait Super Mario Bros. Elle fera cette année-là la connaissance de Link avec The Legend of Zelda, mais aussi de Pit avec Kid Icarus, un jeu de plate-forme imaginé par Yoshio Sakamoto (Metroid) et produit par un certain Gunpei Yokoi (Game Boy). De tels parents ne pouvaient que créer un jeu exceptionnel dont les joueurs devront attendre plus de 20 ans le retour, après un volet sur GB paru en 1991.

Un héros : Pit. Une méchante : Medusa

Une fois n'est pas coutume, l'ennemi ultime de notre héros n'est pas un homme, mais Medusa. Ce n'est certes pas une femme, mais une Déesse, également appelée la Queen of Darkness. D'aucuns l'auront compris, Kid Icarus nous plonge en pleine mythologie. En l'occurrence, il s'agit de la mythologie grecque, même si les scénaristes ont bien entendu pris de grandes libertés pour les besoins de l'histoire.

Celle-ci ne tient pas en deux lignes comme souvent avec un jeu Nintendo. En effet, nous entrons dans Kid Icarus au coeur d'un conflit qui oppose la Déesse de la Lumière, Palutena, à la Déesse des Ombres, Medusa. Ce conflit a commencé le jour où la haine exprimée par Medusa s'est concrétisée par un sort jeté par ses soins, les transformant en statues de pierre. En représailles, Palutena a transformé à son tour Medusa en monstre hideux, et l'a bannie du monde.

Réfugiée dans l'Underworld, Medusa n'entendait bien sûr pas en rester là : elle a donc décidé de se venger, et a lancé ses alliés contre le Sky Temple de Palutena, un lieu qui recélait trois trésors sacrés que les sbires de Medusa vont voler : le Mirror Shield (bouclier miroir), les Lights Arrows (flèches de lumière) et les Wings of Pegasus (ailes de Pégase). Ces vols ont privé les troupes de Palutena des pouvoirs qui leur auraient permis de faire face à cette attaque-surprise et de fait, les soldats de la Déesse de la Lumière se font eux aussi transformer en pierre. Palutena, isolée, se fait capturer et emprisonner.

Comme un dernier geste de désespoir, Palutena envoie un arc et des flèches à un ange appelé Pit. Pit était retenu prisonnier dans le monde souterrain, et part donc à la recherche de Palutena. Il doit d'abord retrouver les trésors sacrés, puis sauver Palutena des griffes de la terrible Medusa.

Un jeu devenu un grand classique

Kid Icarus a été conçu au sein de Nintendo R&D 1 - une structure dirigée par Gunpei Yokoi, et développé chez Intelligent Systems. Au Japon, le jeu est sorti sur Famicom Disk System, ce qui a permis aux Japonais d'éviter la terrible entrée d'un mot de passe que nous avons connue à la sortie du jeu, en février 1987. Ce système de mot de passe a permis à Nintendo d'ajouter des codes secrets comme "ICARUS FIGHTS MEDUSA ANGELS" qui ne seront plus disponibles dans les versions parues ensuite sur Console Virtuelle, ô tristesse !

Si Kid Icarus est si empreint de mythologie, c'est parce que son principal architecte, Toru Osawa, voyait Kid Icarus comme un jeu d'action avec des éléments de RPG. Non content de poser les bases du scénario du jeu, il a aussi dessiné le héros et écrit les spécifications techniques du jeu. Yoshio Sakamoto est arrivé peu après, ajoutant sa touche au jeu : la carte de crédit dont dispose Pit pour faire ses emplettes dans les boutiques ou encore le magicien aubergine qui transforme Pit et est le pire cauchemar du joueur dans les donjons qui mènent aux Boss.

Kid Icarus est un jeu qui, s'il a coûté bien des heures de sommeil aux concepteurs, a connu un succès d'estime. Avec 1.8 millions d'exemplaires vendus lors de sa sortie sur NES, le jeu est devenu un grand classique dans la mesure où le public restera sur sa faim d'une vraie suite à Kid Icarus : la sortie sur Game Boy d'une suite sera le seul et unique retour de Pit sur consoles pendant ensuite près de 20 ans.

Un jeu difficile...

Il est très intéressant de s'intéresser à nouveau à ce grand classique alors qu'approche la sortie de Kid Icarus Uprising sur 3DS. En effet, nous allons retrouver dans Uprising bon nombre d'éléments qui ont composé l'ADN de Kid Icarus, et que nous allons essayer de souligner dans cet exposé. D'une part, Pit ne sait pas voler : il peut bondir, mais comme Medusa a volé les Ailes de Pégase, il est privé de ce pouvoir. Et un ange qui ne vole pas, ça tombe, et c'est ce qui rend Kid Icarus si difficile : les sauts doivent être calculés, car plus dure sera la chute si Pit sort de l'écran. "I'm finished" s'exclamera-t-il alors, renvoyant le joueur au début du niveau.

Les ennemis vaincus par Pit se transforment en coeurs : un petit coeur, un demi grand coeur ou un grand coeur valent respectivement un, cinq ou dix coeurs. Ces coeurs peuvent ensuite être investis dans des produits, et permettent à Pit de bénéficier d'une jauge d'énergie plus grande pour une meilleure résistance aux assauts ennemis. Dans sa quête, Pit va pouvoir visiter des salles : boutique, fontaine de Jouvence, et salle aux trésors sont bénéfiques, mais les nids d'ennemis sont de vrais défis qui vont certes permettre à Pit de gagner plus de coeurs, mais au risque de perdre beaucoup d'énergie car dans ces salles, ça bouge !

Pour avoir une chance de vaincre Medusa, Pit aura besoin de récupérer les trois trésors, mais il ne pourra les recevoir que si la performance du joueur est à la hauteur du défi qui l'attend. Il pourra compter sur l'aide d'anges, à condition toutefois de les libérer du sort jeté par Medusa en les frappant avec un maillet. Dans chaque monde, Pit peut récupérer ces maillets sur les ennemis transformés ainsi pendant un court laps de temps.

Si Kid Icarus est difficile par son gameplay, il est aussi complexe par son contenu. Il existe trois mondes, chacun étant lui aussi décomposé en 3 parties. La fin d'un monde est un grand donjon dans lequel il serait assez facile de se perdre sans boussole ni carte. Dans la dernière salle, un impressionnant Boss de fin attend votre venue, et le vaincre permettra de récupérer l'un des trésors volés par Medusa.
Difficile, riche et dense : Kid Icarus est une extraordinaire aventure qui a fait les belles heures de la NES, à sa sortie en Europe. Son absence sur consoles pendant 20 ans a certes aidé la naissance d'un mythe - de la rareté nait le désir, mais il n'en reste pas moins que Kid Icarus est un jeu qui a marqué son époque, et tout particulièrement la nôtre. C'est donc avec plaisir que l'on retrouve Kid Icarus sur Console Virtuelle - le jeu est aussi disponible en version "3D classics" sur 3DS, pour en découdre une nouvelle fois avec la terrifiante Medusa et ses cheveux faits de serpents !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×