• Ma note
    Moyenne de 4,5 - 5 notes
  • Vous possédez ce jeu, vous voulez vous en séparer ou vous souhaitez l'acheter ? Indiquez-le simplement.


    Fermer
    Mes jeux 2 ajouts
  • Devenir fan ! 3 fans

Pokémon GO Disponible sur mobile

Reportage Pokémon GO (mobile)

Pokémon GO Safari Zone : un évènement haut en couleur !

Ce samedi se tenait, à la Défense, le Pokémon GO Safari Zone. Voici un compte rendu de cette journée en plein coeur du premier évènement Pokémon GO grandeur nature en France !

Reportage
Annoncé au début de l'été, le Pokémon GO Safari Zone s'est enfin tenu ce samedi 16 juillet à la Défense dans le centre commercial Les Quatre Temps - Cnit. Au programme de ce premier événement Pokémon GO en France : quelques Pokémon collectors mais surtout une bonne humeur et beaucoup de monde !

Un tout premier évènement Pokémon GO très attendu !

Samedi 16 septembre 2017. Il aura fallu attendre un an et deux mois avant d'avoir le tout premier événement Pokémon GO en France : le Pokémon GO Safari Zone.

Présentées comme le pendant européen du Pokémon GO Fest qui s'est tenu à Chicago début juillet, les Safari Zones ont pour caractéristique de se dérouler dans plusieurs grandes villes européennes : Paris (la Défense), Barcelone en Espagne et Oberhausen en Allemagne.

Initialement prévues pour août, les premières Pokémon GO Safari Zones ont été repoussées suite au fiasco du fameux Pokémon GO Fest qui avaient, notamment, souffert d'un manque de préparation de Niantic qui avait largement surestimé ses capacités à organiser un événement grandeur nature, regroupant plusieurs milliers de joueurs dans un espace restreint, pour Pokémon GO.

Depuis, Niantic a eu le temps d'améliorer ses serveurs, de revoir sa stratégie et de préparer le terrain vis à vis des opérateurs et des centres-commerciaux Unibail-Rodamco, partenaires du jeu depuis déjà un bon bout de temps et chargés d'accueillir ces fameuses Safari Zones.

En France, c'est le centre commercial "Les Quatre Temps", situé à la Défense, tout près de Paris, qui a été choisi. Situé tout près de Paris, ce centre commercial est non seulement très grand, avec plus de 130 000 m2 de surface, mais est aussi le plus visité en France : 46 millions de personnes s'y rendent chaque année. Un choix de taille donc !

4 000 dresseurs prêts à chasser du monstre de poche !

Il aura fallu attendre début septembre pour obtenir un peu plus d'informations sur l'organisation de l'événement et surtout l'ouverture de la billetterie qui permet d'obtenir des places.

Annoncé sur la page Facebook des Quatre Temps, les milliers de places, toutes gratuites, disponibles partent en moins de 5 minutes ! La folie Pokémon GO a beau être retombée, des joueurs très fidèles souhaitent absolument participer à l'événement. Quelques centaines de places sont alors offertes à des partenaires, dont certains YouTubeurs "spécialisés" dans les Pokémon.

Nous voici donc samedi matin, de bonne heure, devant le fameux centre-commercial, prêt à s'enregistrer et à commencer les festivités. Si l'évènement commence officiellement à 10h, l'enregistrement des joueurs se fait dès 8h. Un choix très judicieux qui doit permettre d'éviter une trop longue attente pour les joueurs qui sont alors séparés selon leurs équipes : Bravoure (Rouge), Sagesse (Bleu) et Intuition (Jaune).

Hélas, les joueurs de l'équipe bleue représentent la très grande majorité des 4 000 et quelques personnes présentes et l'attente restera importante avec une file qui s'étend tout autour du parvis de la Défense.

A l'intérieur du centre, les chanceux inscrits découvrent un centre-commercial décoré pour l'occasion avec les personnages principaux du jeu et surtout des espaces dédiés pour jouer.

Un petit kit de dresseur est remis au joueur. On y retrouve un bracelet à la couleur de son équipe, mais également un joli dépliant en forme de carte sur l'événement, un sticker, un petit poster pour Pokkén Tournament DX sur Nintendo Switch, une casquette Pikachu en carton, et deux petits papiers : le premier permet d'obtenir le mot de passe pour se connecter au réseau wi-fi mis en place par Les Quatre Temps tandis que le second contient le précieux sésame : le QR-code.

Pour profiter de l'événement, il faut alors scanner ce QR-code au sein du jeu, au niveau des Poké-Stops spécialement mis en place pour l'occasion. Vous obtenez alors une médaille exclusive à l'événement du jour.

C'est maintenant officiellement parti pour le Pokémon GO Safari Zone !

Quelques Pokémon collectors, peu d'exclusifs !

Au programme de cette journée : une chasse intensive aux Pokémon ! Tout cette journée, les leurres étaient activés dans l'ensemble des Poké-Stops disponibles dans le centre-commercial. Cela correspond à une trentaine de points vous permettant d'obtenir des objets en tout genre et notamment de fameuses Balls qui vont servir à capturer les Pokémon présents en nombre pour l'occasion !

Les starters de Kanto et de Johto étaient présents, mais aussi Machoc, Leveinard dans les Pokémon de Kanto ainsi que Embrilex et Wattouat dans ceux de Johto. De quoi faire le plein de bonbons pour votre Tyranocif et votre Pharamp.

Mais deux Pokémon vedettes étaient de la partie : Kangourex avait fait le déplacement depuis l'Australie pour venir se faire capturer, exclusivement pour l'occasion (ou presque, mais nous en reparlerons plus tard) ainsi que toute une flopée de Zarbi ! Les Zarbi S, A, F, R et I étaient disponibles pour venir former... vous l'aurez deviné... le mot "SAFARI".

A cela s'ajoute deux Pokémon pas spécialement rares : Pikachu et Magicarpe mais avec une promesse faite par Niantic : la plus grande probabilité d'attraper ces deux Pokémon sous leur forme chromatique !

Des oeufs spéciaux de 2 km sont également offerts tout au long de la journée. Ils contiennent particulièrement des Pokémon normalement présents dans des oeufs 10 km. L'occasion d'avoir un Lokhlass assez facilement par exemple... ou bien un Pomdepik !

Comme beaucoup de joueurs, il est évidemment regrettable qu'aucun Pokémon véritablement exclusif n'ait été prévu pour cet événement. Il faut dire que Kangourex a été disponible courant août dans les grandes villes françaises pour s'excuser du retard des Pokémon GO Safari Zone. Niantic aurait pu donc choisir de proposer un Pokémon exclusif à un autre continent comme Tauros ou bien Scarhino.

Il va donc falloir se contenter de cela et surtout capturer un maximum de Pikachu et de Magicarpe pour espérer obtenir un chromatique. La probabilité étant d'1 sur 235. Rien de moins !

A noter que toute la journée, ces Pokémon étaient aussi disponibles en dehors du centre commercial, dans tout Paris, dans des proportions plus faibles, pour tous les joueurs n'ayant pas eu de place. Une générosité de la part de Niantic qui retire aussi une part d'exclusivité à ceux étant sur place pour l'événement...

Un événement cosmopolite et particulièrement gourmand

Il n'est même pas encore 10h et la chasse aux Pokémon a maintenant bien commencé dans le centre commercial où les magasins commencent à ouvrir leurs portes. Des centaines de joueurs, fixés sur leurs téléphones, déambulent dans les allées du magasin, à la recherche de Pokémon pour venir gonfler leur Pokédex. Tandis que d'autres préfèrent aller prendre un bon petit déjeuner, pour se donner des forces, tout en gardant un œil sur le smartphone au cas où un Pikachu shiny ne viendrait pas se cacher parmi la foule de Pokémon présents dans les leurres.

Vers 10h, les choses se mettent en place du côté de la scène où un animateur vient expliquer la procédure d'enregistrement en français et en anglais. Il faut dire que des joueurs du monde entier ont fait le voyage jusqu'à Paris pour l'occasion : des belges, des hongrois mais aussi des américains... Pokémon rassemble toutes les communautés !

Toutes les nationalités mais aussi toutes les tranches d'âge ont fait le déplacement ! Si les vingtenaires sont les plus présents, des familles, des retraités et bien d'autres sont tout aussi assidus et concentrés à la capture des Pokémon collectors présents.

Le centre commercial se rempli rapidement, les espaces mis en place pour chaque équipe encore vides à 9h30, sont pris d'assaut pour se regrouper, tout comme les différents fauteuils équipés de prise pour recharger son téléphone. Il faut reconnaître que Pokémon GO est particulièrement gourmand !

Capturer des Pokémon et pas plus si affinité

Lors de l'annonce des Pokémon GO Safari Zone en juillet, Niantic avait tenu une description assez claire de ce que proposeraient ces fameux événements :
Les sept événements Pokémon GO Safari Zone donneront aux Dresseurs l’opportunité d’attraper une grande variété de Pokémon, venus de Kanto et de Johto, dans des endroits spéciaux, dont certains n’ont jamais été croisés en Europe ! De plus, les Dresseurs participants à ces événements joindront leurs forces afin de vaincre des Boss de Raid puissants et uniques, qui y feront spécialement leur apparition.
Hélas, il y a eu depuis le Pokémon GO Fest à Chicago et depuis Niantic a calmé ses ambitions. Et la carte ci-dessous, qui illustrait l'événement, a depuis été quelque peu cachée.
Comme nous l'avons vu, si la promesse de capturer des Pokémon jamais croisés en Europe a été presque tenue avec Kangourex, la "grande variété de Pokémon" était hélas aux abonnés absents tout comme les Raids qui ont, comme toutes les Arènes aux alentours du centre commercial, tout simplement été désactivés pour l'événement. Un choix expliqué par deux raisons : éviter une trop forte concentration de joueurs au niveau d'un point précis, et éviter de surcharger le réseau du jeu.

La désactivation des Raids est clairement un coup dur pour ce type d'événement qui nous rappelle toujours cette bande-annonce du jeu où nous voyons des centaines de personnes se réunir pour capturer Mewtwo. Cette scène sera t-elle possible un jour dans la réalité ? Les légendaires étaient les grands absents de ce Pokémon GO Safari Zone.

Vous comprendrez donc que tout l'après-midi a été occupé par la chasse aux Magicarpe et aux Pikachu pour tenter de mettre la main sur les fameuses formes chromatiques des deux bestioles. Fort heureusement, votre reporter de l'extrême y est parvenu :
Le réveil matinal du samedi et le voyage à l'autre bout de Paris n'aura donc pas été pour rien ! Une réussite personnelle.

Dès alors, le reste de l'après-midi se déroule avec une grande sérénité mais aussi avec un certain ennui dû au manque de challenge. Pourquoi ne pas avoir inclu d'activités autour des différentes équipes du jeu ? Des concours de capture avaient été évoqués, il en sera au final rien. Dommage.

Du côté de la scène, des YouTubeurs s'installent pour signer des autographes aux dizaines de personnes venues rencontrer leur idole. Pikachu est aussi disponible pour se faire prendre en photo à ses côtés. Un bon souvenir pour les plus jeunes... ou les plus fanatiques !


Un évènement parfaitement organisé !

Le Pokémon GO Safari Zone aura duré officiellement de 10h à 20h aux Quatre Temps de la Défense, et si la monotonie aura été un élément négatif de la journée, il faut reconnaître que tout le reste s'est déroulé sans le moindre accroc.

La répartition, la circulation et la régulation des milliers de joueurs présents s'est fait très naturellement tout le long du centre-commercial grâce aux Poké-Stops et aux Pokémon disponibles un peu partout. L'absence de Raids a comme prévu calmé pas mal d'esprits et aucun mouvement de foule n'a eu lieu.

Le staff présent sur place a assuré le service et l'aide aux joueurs les moins professionnels. Un grand merci tout particulièrement à eux.

Bravo à toutes les équipes mobilisées qui ont assuré un réseau très performant qui n'a pas posé de soucis pour jouer que de très rares fois. Les leçons du Festival à Chicago ont été retenues.

Merci aux Quatre-Temps pour l'organisation de l'événement et bravo à toutes les enseignes qui ont joué le joué en mettant en place, comme elles pouvaient, le thème Pokémon : que ce soit le "Menu Pikachu" d'un restaurant ou bien les promotions de Cultura et de Toys"R"Us sur les produits Pokémon en vente.

Une pensée enfin pour ces milliers d'autres gens qui avaient prévu de venir faire paisiblement leurs courses aujourd'hui et qui se sont retrouvés face à des milliers de personnes les yeux rivés sur leurs smartphones. Cela n'a pas dû être facile pour tout le monde mais tout cela s'est déroulé dans une bonne ambiance. Merci.
Le Pokémon GO Safari Zone aura sans doute permis à Niantic d'effacer les mauvais souvenirs du festival qui s'étaient tenu fin juillet à Chicago. La start-up californienne a préféré assurer la sérénité de l'événement en en réduisant, peut-être un peu trop, les possibilités en retirant les Pokémon légendaires qui font actuellement tout le piment du jeu depuis cet été.
Un grand bravo et merci à toutes les équipes, de Niantic, de The Pokémon Company et des Quatre Temps, pour cette organisation très réussie qui, nous l'espérons, ouvre la voie à d'autres événements en France et notamment en province où résident, nous n'en doutons pas, des milliers d'autres Pokémaniacs !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

RYoGA
Kangourex, Zarbi, Embrylex, Wattouat, Leveinard, et quelques autres... pas besoin d'aller bien loin, ils étaient tous disponibles hier n'importe où ^^

Il faudrait qu'il y ait plus d'événements Dafari de ce type !
ZeeGammarid
Article très complet qui reflete bien le paradoxe de la journée : une pluie de pokemons rares mais pour autant déjà accessibles auparavant, des "salons exclusifs de teams" réduits à des ronds de moquette de 10m² collés les uns aux autres, et pas les exclusivités mises en avant dans les annonces, là ou Yokohama avait pu voir apparaitre le premier raid Mewtwo.

Si de multiples joueur.se.s étaient très content d'avoir pu fait une reserve de bonbons des pokemons les plus efficaces, tout autant pensaient que les heures passées dans le bus/train en vaudrait la peine en étant récompensées par quelque chose de plus exclusif que ce qu'on peut déjà obtenir dans le jeu en faisant preuve de patience.
nineill
Je vous trouve bien gentil pour un événement complètement raté.
Ceux qui ont fait le déplacement (hors ile de france) pour ca étaient clairement dégouté.

Pour preuve le staff s'est fait huée a la fin du safari vu qu'il ne s'est strictement rien passé dans la journée.

Aucun avantage a être (entassé) dans le centre vu que dans paris ils ont réussi a avoir la même chose (les shinny, lettres zarbi) et plus rapidement que nous dedans...
ThibaultPN
ZeeGammarid a écrit:Article très complet qui reflete bien le paradoxe de la journée : une pluie de pokemons rares mais pour autant déjà accessibles auparavant, des "salons exclusifs de teams" réduits à des ronds de moquette de 10m² collés les uns aux autres, et pas les exclusivités mises en avant dans les annonces, là ou Yokohama avait pu voir apparaitre le premier raid Mewtwo.

Si de multiples joueur.se.s étaient très content d'avoir pu fait une reserve de bonbons des pokemons les plus efficaces, tout autant pensaient que les heures passées dans le bus/train en vaudrait la peine en étant récompensées par quelque chose de plus exclusif que ce qu'on peut déjà obtenir dans le jeu en faisant preuve de patience.


Tu as très bien résumé mon avis. Pour autant, je pense que pour un 1er événement post-Chicago, ils ont préféré ne pas trop en faire au risque de faire tomber le réseau et de ruiner totalement la journée. La journée était calme mais relativement ennuyante.

nineill a écrit:Je vous trouve bien gentil pour un événement complètement raté.
Ceux qui ont fait le déplacement (hors ile de france) pour ca étaient clairement dégouté.

Pour preuve le staff s'est fait huée a la fin du safari vu qu'il ne s'est strictement rien passé dans la journée.

Aucun avantage a être (entassé) dans le centre vu que dans paris ils ont réussi a avoir la même chose (les shinny, lettres zarbi) et plus rapidement que nous dedans...


Le fait que le staff se fasse huer est pour moi totalement inacceptable, ils ne sont en rien responsables du contenu de l'événement. Ils ont fait parfaitement le travail qui était le leur : gérer un événement de 4000 personnes dans un centre commercial.

En revanche, je ne suis pas d'accord : certes il y avait beaucoup de monde mais personne était entassée par rapport à ce qu'on peut voir dans des concerts, des salons etc. La circulation s'est toujours faite parfaitement.

Et on ne peut pas reprocher à Niantic de vouloir faire plaisir aux joueurs n'ayant pas pu avoir de tickets.
alex54
Pour le coup, je ne suis pas trop déçu de ne pas avoir eu d'entrée aux 4 temps, vu qu'il y avait tous les pokémons de l'évènement attrapable dans tout Paris et que j'y étais. Mais c'est vrai que l'évènement a perdu un peu de son côté exclusif. Dur de satisfaire tout le monde dans ces cas-la, ça râlera toujours.
Jusqu’où faut-il aller dans l'exclusif sans que la masse hurle au scandale? La réponse n'est pas évidente.
J'ai eu la chance de pouvoir aller sur Paris sans avoir te ticket pour l'évènement, j'étais donc bien heureux de ce qu'ai attrapé, et je sais que j'ai de la chance d'avoir pu me rendre sur place.
Donc j'ai profité. Et je n'aurai pas été "choqué" plus que ça que ceux ayant eu une entrée reçoivent autre chose qu'une médaille.
Après, Kangoorex, je m'attendais aussi à un autre régional, mais ne faisons pas la fine bouche!

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×