Dossier Nintendo

Nintendo : Après la tempête, le retour du calme ?

Une 3DS à 169 € qui semble avoir retrouvé le chemin du succès, une line-up de fin d'année solide : Nintendo est-il tiré d'affaire ?

Dossier

Sommaire

Des premiers résultats encourageants

Nintendo n'est pas encore tiré d'affaire, mais les premiers chiffres en provenance du Japon sont bons : 200 000 consoles vendues le week-end du nouveau prix au Japon, et encore 100 000 exemplaires la semaine suivante. En deux semaines, le parc a augmenté de près de 20%, en gagnant plus de 300 000 unités sur un parc qui compte désormais au Japon 1,6 millions de 3DS sur le marché. Depuis plusieurs semaines, la console reste au Japon en première place des ventes avec plus de 50 000 consoles. Encourageant.

Certains éditeurs ont déjà constaté une hausse des ventes de leurs propres jeux, comme Ubisoft qui indiquait à la fin du mois d'août que certains titres se vendent huit fois plus qu'avant la baisse de prix. Certes, tous les éditeurs ne sont pas égaux en la matière, mais les nouveaux acquéreurs de 3DS ont soif de nouveaux titres. Au Japon encore, cela s'est concrétisé par la très forte remontée de The Legend of Zelda : Ocarina of Time, passé de la 29e à la 6e place du classement de la semaine 31 (du 2 au 7 août) à la semaine 32 (du 8 au 14 août, semaine de la baisse de prix de la console).

Les vente d'Ocarina of Time repartent à la hausse avec la baisse de prix
En Europe, on sait déjà que le nouveau prix de la 3DS a donné un sacré coup de fouet aux ventes de The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D. Les lecteurs de le section Charts savent ainsi que le jeu figurait en première place des ventes pour la semaine 32, après en avoir disparu les semaines suivantes. Au Royaume-Uni, on a ainsi vu le jeu revenir de la 39e à la 13e place puis en 4e place la semaine suivant le nouveau prix de la console.

Une fin d'année décisive

Oui, la fin d'année sera capitale pour la 3DS qui n'a plus de droit à l'erreur : depuis le printemps, les équipes de Nintendo travaillent dur pour donner envie d'acheter la console à ceux qui ne l'auraient pas encore. Pour ce faire, Nintendo a blindé son catalogue de sorties 3DS, avec Starfox 64 3D qui a ouvert tranquillement le bal dès le 9 septembre en Europe, manquant de peu de devenir un hit en raison du manque de jeu en ligne capable de séduire les gamers. Au Japon comme aux Etats-Unis, Nintendo a également décidé de proposer une nouvelle couleur de console, rouge flamme, pour aller de pair avec la sortie de ce jeu attendu. Au Japon, Nintendo s'attaque aux joueuses avec une console de couleur rose :

Une 3DS de couleur rose pour les filles
Au mois d'octobre, Nintendo va tâter le terrain du côté des fans de Pokémon, avec la sortie de Pokémon Rumble Blast aux Etats-Unis - le jeu sortira également avant Noël en Europe. Le jeu vit plutôt bien son statut de premier jeu Pokémon 3DS avec 32 000 exemplaires vendus 3 semaines après sa sortie. On est loin des chiffres d'un jeu comme Pokémon noir & argent (5,2 millions d'exemplaires vendus au Japon à ce jour !), mais Nintendo a besoin de conquérir rapidement de nouveaux fans qui, on l'espère, s'avéreront de bons consommateurs de jeux vidéo.

En novembre, Nintendo sort l'artillerie lourde, avec le premier des deux Mario que Shigeru Miyamoto nous promettait déjà au printemps. En novembre, le premier jeu de plate-forme 3D Mario sur console portable fera ses premiers pas. En Occident, c'est clairement un fort potentiel pour la console - au Japon, le public préférerait sans doute acheter une console à l'occasion de la sortie d'un Monster Hunter… On ne croyait pas si bien dire puisque le mercredi 7 septembre 2011, Capcom a officialisé la sortie avant la fin 2011 de Monster Hunter 3G, en exclusivité sur 3DS, un jeu qui profitera d'un nouveau périphérique qui permet à la console de disposer d'un second circle pad, place à droite des boutons A,B, X et Y.

Monster Hunter 3G va aider les ventes de 3DS au Japon
Enfin, au mois de décembre, Nintendo devrait tirer sa dernière cartouche : Mario Kart 7. Sur Wii, Mario Kart est le jeu le plus populaire, avec 28,23 millions d'exemplaires vendus en 4 ans environ : autant dire que les espoirs sont permis pour attirer vers la 3DS les dizaines de millions de joueurs qui ont, un jour ou l'autre, pris en main le volant Wii pour essayer Mario Kart. Pour ce nouvel opus, Nintendo mise sur le petit vent de fraîcheur apporté par la fonction deltaplane, qui permettra aux véhicules de prendre de la hauteur… non sans rappeler que les karts pourront également aller sous l'eau, en fonction de la route choisie ! Nintendo a également donné les premiers détails sur le jeu en ligne : la perspective de jouer à 8 en ligne avec une image toujours aussi fluide devrait plaire aux fans de compétition !

Le chiffre 7 de Mario Kart 7 portera-t-il chance à la 3DS ?

La 3DS n'est pas encore tirée d'affaire

Si l'orage est passé, les dommages sont importants, et il faudra attendre le début de l'année prochaine pour voir si effectivement, les mesures adoptées par Nintendo ont été suffisantes pour sauver la 3DS. Mais déjà, on entend parler de changement stratégique chez Nintendo, comme le révélaient cet été des articles de 01Net.com dans lesquels on apprenait par exemple que Nintendo développait un nouvel accessoire pour la console - officialisé depuis et qui profitera d'abord à Monster Hunter 3G au Japon puis à Resident Evil Revelations : deux jeux Capcom, et qu'un nouveau modèle moins orienté 3D pourrait même sortir d'ici la fin de l'année 2012. Quel crédit accorder à ces informations ? Pour l'heure, on se contentera d'attendre des détails plus croustillants : la DS avait elle-même fait l'objet d'une révision majeure un an après sa sortie avec la DS Lite. Il n'y a plus grand-chose à voir entre la DS Tank de 2004 et la DSI XL sortie en 2010 !

Critiquée pour la durée de charge de sa batterie absolument pitoyable et sa 3D considérée comme dangereuse par plus d'un parent, la 3DS sous sa forme actuelle va encore peiner à convaincre les plus réticents, en dépit de sa baisse de prix. Certains ont déjà anticipé ce besoin d'un temps de jeu plus long, comme Nyko qui proposera aux Etats-Unis trois formules différentes, plus ou moins encombrantes en fonction des modèles : le Game Boost qui augmente d'une à deux heures le temps de jeu, le PowerPak+ qui double le temps de jeu, et le Power Grip qui triple le temps de jeu, au détriment du confort puisqu'évidemment, ces accessoires alourdissent la console. Sans doute un moindre mal pour jouer plus de deux heures à sa console… En tout cas, pour une console nomade, se dire qu'on ne pourra sans doute pas finir son trajet Lyon-Paris en TGV à cause de la batterie, c'est un tue l'amour !

Photo -c- Engadget du Power Grip de Nyko
Quand il faut compter sur les fabricants d'accessoires pour tirer le meilleur de sa console, c'est vraiment qu'on a raté quelque chose. Quand on patche sa console avec un Expansion Circle Pad additionnel, c'est vraiment qu'on a mal fait ses devoirs. Chez Nintendo, les équipes sont donc à l'oeuvre, croit-on savoir chez 01Net, pour apporter une solution aussi efficace que durable d'ici la fin 2012. Toute décision industrielle demande du temps, et il ne faudrait pas frustrer un peu plus ceux qui ont acheté hier leur console 250 € et qu'on a du mal à convaincre que le programme Ambassadeurs permet de tout pardonner !

On attendait beaucoup d'une conférence organisée par Nintendo le 13 septembre, deux jours avant le TGS, par Nintendo, au Japon : l'action de Nintendo avait ainsi gagné 10% dans la journée d'annonce de cet événement, après avoir connu plusieurs semaines particulièrement sombres. Cette conférence avait permis au monde de découvrir un nouveau projet majeur pour la 3DS : Monster Hunter 3G déjà dévoilé dans Famitsu le 7 septembre, et l'annonce d'un futur Monster Hunter 4 sur la console 3D de Nintendo. L'événement que Nintendo organise tous les ans à la même période est souvent un moment important avec une annonce effectivement importante pour l'avenir d'une des machines de la société, nous verrons donc ce que Nintendo va sortir de son chapeau magique, sur lequel l'émission Nintendo Direct présentée par Iwata au Japon et Reggie aux USA a rebondi la semaine dernière.

Satoru Iwata à la barre pour parler de l'actu de fin d'année

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

patouille2008
impossible de lire les pages suivantes
yoann[007]
J'ai du mal à comprendre votre conclusion : il me semble que les choix récents de Nintendo ne vont pas franchement dans le bon sens pour "relancer la console". Oui, on aura évidemment droit à un nouveau modèle de 3DS (c'est de toute façon la démarche habituelle de Nintendo sur les portables), mais cela ne viendra pas redonner ce qui manque le plus à la machine : de l'attractivité !

Sur le marché, ce n'est pas le fait que la console ait une mauvaise autonomie, un seul stick ou une ergonomie douteuse qui fera qu'elle se vendra ou pas ; pour la bonne et simple raison que les consommateurs lambda, ceux qui constituent 90% des ventes, ne sont pas suffisamment au courant de ce genre de considérations avant d'acheter la machine. Ce qui fait qu'une console se vend ou pas, ce sont ses qualités, ses points forts, les trucs sur lesquels la firme communique.

Et là, le constat, c'est que la 3D est le véritable tue-l'amour, plus que la capacité de la batterie intégrée. Personne ne voit l'intérêt de la 3D : les joueurs en ont assez qu'on leur serve cela à tout bout de champ, et le grand public n'en veut plus (que ce soit au cinéma ou dans son salon, tout le montre). Or, une fois que l'on fait abstraction de cette 3D, qu'est-ce que la 3DS a à offrir concrètement ? Quelques fonctions de smartphone en moins bien (jeux en réalité augmentée principalement) et... c'est à peu près tout. Pas de quoi convaincre de se débarrasser de sa bonne vieille DS.

Nintendo a misé sur le mauvais cheval (la techno relief) et n'a pas pris le soin de donner plus d'attractivité à sa machine : un relooking complet (plus fin, plus aisément transportable), avec des écrans de meilleure qualité et un tactile un minimum correct (le stylet, c'est so XXè siècle), auraient sans doute suffi à faire de la 3DS un succès (les habituelles licences se chargeant du reste). Nintendo n'avait même pas besoin d'être au top ou de sortir un truc révolutionnaire : juste de rester un tout petit peu compétitif, dans l'air du temps face à ce qui se fait à côté, et cela aurait suffi !

Cependant, ce sont des nouveautés qui risquent d'être dures à implémenter dans un futur modèle, pour des raisons de rétrocompatibilité, et qui auraient dû être incluses dès la première version (quitte à être imparfaites). Maintenant que l'erreur est commise, cela risque d'être très dur de s'en sortir, surtout face à une PS Vita qui de son côté est EXTRÊMEMENT attractive et dont la sortie approche à grands pas.

J'ai donc du mal à comprendre votre analyse, puisque cela est finalement beaucoup plus simple que ce que laissent croire les délires d'analystes : le prix du jeu n'est pas le problème majeur quand on parle d'une console qui bide. Si les gens ne l'achètent pas, c'est parce qu'elle ne les intéresse pas, c'est un problème purement hardware. En voulant ménager son parc de clients pour une transition "en douceur" de la DS à la 3DS, Nintendo a eu l'effet inverse de celui escompté : confusion entre "nouvelle console" et "simple nouveau modèle" à cause du nom et du design, comparaison perpétuelle avec la DS classique (qui gagne le match), manque d'innovation perceptible... en bref, il n'y a pas de "rupture". L'évolution est molle, et l'intérêt du public aussi. CQFD.
Bomberem
yoann[007] a écrit:un relooking complet (plus fin, plus aisément transportable), avec des écrans de meilleure qualité et un tactile un minimum correct (le stylet, c'est so XXè siècle), auraient sans doute suffi à faire de la 3DS un succès (les habituelles licences se chargeant du reste).


Pour ma part je préfère un stylet, plus fin et précis qu'un doigt pas toujours très propre
yoann[007]
Bomberem a écrit:
yoann[007] a écrit:un relooking complet (plus fin, plus aisément transportable), avec des écrans de meilleure qualité et un tactile un minimum correct (le stylet, c'est so XXè siècle), auraient sans doute suffi à faire de la 3DS un succès (les habituelles licences se chargeant du reste).


Pour ma part je préfère un stylet, plus fin et précis qu'un doigt pas toujours très propre

1) un doigt n'a rien d'imprécis à partir du moment où les commandes sont prévues pour être dirigées au doigt.
2) un bon écran ne craint pas les doigts gras !
Bomberem
yoann[007] a écrit:
1) un doigt n'a rien d'imprécis à partir du moment où les commandes sont prévues pour être dirigées au doigt.
2) un bon écran ne craint pas les doigts gras !


1) un doigt a une surface d'appui plus large qu'un stylet (je pense), donc ça demande par exemple des boutons plus gros. Après, personnellement je me sens plus a l'aise avec un stylet
2) j'avais plus en tête un côté hygiénique (les écrans tactiles de smartphones sont des nids a microbes pire que les toilettes), mais j'avoue que c'est un détail accessoire et contestable
Oko
Pour le second point c'est aussi à nous de nous laver les doigts après manger ou autre. Et puis entre dégueulasser le stylet ou la console... les microbes seront de toutes façons sur l'un ou sur l'autre :]
Bruceb78
Un stylet est infiniment plus précis car plus fin et ne cache pas 30% de l'écran de jeu.
Mais par contre, le stylet est un tueur d'écran quand il est entre des mains peu délicates (au pif: les jeunes enfants, client privilégier des DS). Même avec une protection d'écran ça reste risqué, et puis ça me saoule de changer régulièrement cette protection
yoann[007]
Bomberem a écrit:
yoann[007] a écrit:
1) un doigt n'a rien d'imprécis à partir du moment où les commandes sont prévues pour être dirigées au doigt.
2) un bon écran ne craint pas les doigts gras !


1) un doigt a une surface d'appui plus large qu'un stylet (je pense), donc ça demande par exemple des boutons plus gros. Après, personnellement je me sens plus a l'aise avec un stylet

- un doigt a une surface d'appui plus large ? Oui et non. Les écrans capacitifs modernes sont suffisamment sophistiqués pour prendre en compte le point de pression "central" de ton doigt (notamment grâce à la possibilité de mesurer le "niveau de pression" ou la surface totale d'appui) et permettre une excellente précision. Avec une interface prévue pour, c'est bien plus rapide et plus agréable qu'un stylet. Le résistif n'est pas capable de gérer des "surfaces" d'appui variables, pas plus qu'il ne peut prendre plusieurs pressions en simultané.
- techniquement, à part deux-trois geeks coincés dans le XXè siècle et leurs PDA, personne ne veut d'un stylet. PERSONNE. C'est une contrainte qui n'aurait jamais existé si les technologies avaient permis de faire autrement au départ. Donc, navré mais je ne te crois pas une seule seconde, c'est de la mauvaise foi pure.
- enfin, le capacitif permet une qualité d'image impossible à atteindre sur le résistif, qui "filtre" une bonne partie de la luminosité de l'écran. C'est pourquoi les écrans de (3)DS paraissent si cheap et faiblards en comparaison d'un simple LCD d'ancienne génération. Et ne tiennent pas du tout la route face à un bon gros AMOLED tel qu'on peut le voir sur les écrans de smartphones récents ou sur la PS Vita. Ce n'est donc pas qu'une question de "stylet VS doigt" mais de ne plus utiliser une technologie terriblement obsolète qu'on ne voit plus nulle part.

2) j'avais plus en tête un côté hygiénique (les écrans tactiles de smartphones sont des nids a microbes pire que les toilettes), mais j'avoue que c'est un détail accessoire et contestable

C'est un non-argument, surtout ; en quoi les stylets seraient-ils moins des "nids à microbes" ?
Bomberem
yoann[007] a écrit:- techniquement, à part deux-trois geeks coincés dans le XXè siècle et leurs PDA, personne ne veut d'un stylet. PERSONNE. C'est une contrainte qui n'aurait jamais existé si les technologies avaient permis de faire autrement au départ. Donc, navré mais je ne te crois pas une seule seconde, c'est de la mauvaise foi pure.


Non, je suis tout a fait honnête, alors traite moi de geek coincé dans le siècle dernier si ça te fait plaisir. Pour moi un doigt fait un cm carré de surface, et c'est beaucoup trop. C'est vrai que je suis plutôt du genre conservateur, pour qui la HD n'est pas un argument de vente, j'ai encore une télé tube cathodique avec une game cube branché dessus, un vieux telephone portable de 2004, et n'ai jamais touché à un smartphone de ma vie. C'est peut-être mon ignorance qui m’empêche d’apprécier l'innovation, mais tant que je suis satisfait de ce que j'ai, je ne vais pas voir ailleurs. Et je suis content d'avoir une occasion de pouvoir le dire.


yoann[007] a écrit:C'est un non-argument, surtout ; en quoi les stylets seraient-ils moins des "nids à microbes" ?


Ils ne le sont pas moins, mais on change plus de stylet que d’écran, et un stylet ça se lave très facilement, même si je ne l'ai jamais fait moi même.
yoann[007]
Bomberem a écrit:
yoann[007] a écrit:- techniquement, à part deux-trois geeks coincés dans le XXè siècle et leurs PDA, personne ne veut d'un stylet. PERSONNE. C'est une contrainte qui n'aurait jamais existé si les technologies avaient permis de faire autrement au départ. Donc, navré mais je ne te crois pas une seule seconde, c'est de la mauvaise foi pure.


Non, je suis tout a fait honnête, alors traite moi de geek coincé dans le siècle dernier si ça te fait plaisir. Pour moi un doigt fait un cm carré de surface, et c'est beaucoup trop. C'est vrai que je suis plutôt du genre conservateur, pour qui la HD n'est pas un argument de vente, j'ai encore une télé tube cathodique avec une game cube branché dessus, un vieux telephone portable de 2004, et n'ai jamais touché à un smartphone de ma vie. C'est peut-être mon ignorance qui m’empêche d’apprécier l'innovation, mais tant que je suis satisfait de ce que j'ai, je ne vais pas voir ailleurs. Et je suis content d'avoir une occasion de pouvoir le dire.

Oui, mais c'est exactement ce que je pense : tu n'es pas allé ailleurs. C'est la seule raison valable de penser qu'un écran à stylet est plus précis : ne pas avoir essayé un bon capacitif.

yoann[007] a écrit:C'est un non-argument, surtout ; en quoi les stylets seraient-ils moins des "nids à microbes" ?


Ils ne le sont pas moins, mais on change plus de stylet que d’écran, et un stylet ça se lave très facilement, même si je ne l'ai jamais fait moi même.

- changer de stylet est un problème en soi. Ça ne devrait pas arriver.
- un écran aussi ça se lave, d'ailleurs les doigts aussi. Bref je ne comprend toujours pas l'argument.

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×