Dossier

Enquête chez les vendeurs

Dossier
Il est parfois bon de se poser des questions existentielles : si le fait de savoir s'il vaut mieux avoir une PS2, une DC, ou un bon jeu N64 divise les milliards de visiteurs quotidiens de PN, c'est une question que se posent bon nombre de revendeurs de jeux vidéo, dans les vrais magasins de jeux vidéo (allez donc parler de Sony et Nintendo à un gars de Carrefour ou Auchan !). 1080 a essayé, au péril de sa vie, de nous rapporter quelques anecdotes de revendeurs, des anecdotes qui nous permettent ainsi d'approcher le milieu si dangereux de l'import (cf PS2), tout en demandant naivement si on peut trouver des Dreamcast d'occasion. Voici son rapport d'enquête (et rassurez-vous, cette page ne s'auto-détruira pas dans 5 secondes !).
Dossier rédigé par 1080Boarder

Aout 2000 :

Au beau milieu d'un mardi après midi breton, je me promène tranquillement en ville avec mon meilleur ami. Regrettant de ne pas avoir pu aller à la plage, nous décidons de faire le tour des boutiques de jeux vidéos. S'approchant de l'un d'eux, spécialisé en puces PSX, jeux imports et autre matériel semi-légal, je me décide à franchir le seuil du magasin.

Tout est sombre, l'air est étouffant et humide. D'un pas décidé, je me rend aux (vestiges des) rayons N64, jeux neufs et occasion, le coup d'oeil est rapidement donné : 6 jeux neufs, une petite dizaine d'occasion. Aucun ne semble intéressant, du fait de leur tarif et de leur état.

C'est le premier malaise : Nintendo n'est presque plus représenté dans les magasins spécialisés. Est-ce la sortie tardive de la console ? L'attrait de la Dreamcast ? Le support que Nintendo a choisi pour la N64 serait-il archaïque ? Ou plus simple, les jeux N64 ne semblent malheureusement plus rien rapporter...

Après cette déception, je décide d'aller me renseigner auprès du vendeur. Première question :
"J'aimerais obtenir une PS2 japonaise". La réponse coule de source "Désolé monsieur, c'est totalement illégal".

Bien entendu, la réponse n'est guère étonnante, mais parfois, on dit que l'argent arrange tout... "Et si j'y met le prix, combien ça me coûtera ?". Le vendeur, par l'argent alléché me dévisage et me dit à voix plus basse, "Je dirais, entre 7 et 8000 F. Sans rien d'autre que la manette et la connectique."

Un peu cher me direz-vous, mais ne vous inquiétez pas, ce n'est pas fini. Mon pote, voulant alimenter sa PSX voit tout d'un coup le coin d'une pochette connue : un fond blanc sur lequel, marqué en cyan, trois mots ressortent : FINAL FANTASY IX. Fortement intéressé, il regarde de plus près et se rend compte que le jeu est entièrement en japonais et, le pire, c'est qu'il se monnaie pour 800 F ! Conclusion : il ne s'adresse qu'aux Japonais riches expatriés en France ;o)

Totalement dégouté, nous décidons finalement de rentrer tranquillement en attendant des jours meilleurs...

Mercredi 15 novembre :

J - 2 avant Zelda, à moins que...

On apprend avec stupéfaction que certains magasins ont déjà mis en vente les jeux Zelda ! S'en suit donc une petite enquête téléphoniques où j'apprends que les magasins Carrefour et Ultima ont déjà mis leur stock en vente malgré l'interdiction de Nintendo ! Incroyable, toutefois, ce n'est nullement étonnant de la part de Carrefour, une grande surface bien trop intéressé par les profits, mais réellement décevants pour Ultima, qui malgré la qualité de son service, ses prix compétitifs, se croit obligé d'imiter Carrefour.

C'est fort dommage que certains n'aient pas joué le jeu, histoire que tout le monde parte sur les mêmes bases...

La magie Zelda a donc été altéré par cet événement, même si certains en ont profité... et c'est tant mieux pour eux ;o)

Vendredi 24 novembre :

Minuit, devant Virgin, en plein coeur de Paris. Cette nuit est la nuit la plus longue pour les vendeurs du célèbre magasin parisien. En effet, une demoiselle débarque en Europe. Pas n'importe laquelle, il s'agit de la PS2 (vous savez, celle à 8000 F en import !). En moins de... euh ? quelques poignées de minutes, le magasin videra son stock, ce qui permettera à l'hopital le plus proche de faire le plein. En effet, on pensait que cela n'arrivait qu'au Japon et aux USA, mais la ruée vers la PS2 a eu lieu. L'ampleur du phénomène est moindre, puisque personne n'a campé devant Virgin, mais il y a eu quelques blessés légers, et des vendeurs dont le rythme biologique a été totalement perturbés ;)

Pendant ce temps, chez les Nintendomaniaques, on rigole bien : on est tous sur Zelda (500 F) alors que certains regardent leur sculpture moderne (3000 F). Faites les comptes et dites moi ce que vous trouvez le plus intéressant... No comment !

Jeudi 4 janvier :

Le petit papa Noël ayant été fort généreux, je me décide à tout dépenser dans les jeux vidéos. j'hésite fort longtemps entre Mario Tennis et une Dreamcast. Demandant conseil au vendeur sur la Dreamcast, il m'annonce que malheureusement, on n'en trouve plus aucune d'occasion.

La conversation se poursuit et finit par arriver sur la PS2. Je lui demande : "Avez vous des PS2 ?". Bien que quasi-certain d'obtenir une réponse négative, il me déclare : "Non ! Absolument aucune ! On n'en a pas vu l'ombre d'une, et le pire, c'est qu'on a du rembourser toutes les personnes qui en avaient précommandé une."

Je décide donc de le sonder un peu plus, il m'annonce qu'ils en sont réduits dans des cas extrêmes à aller à la grande surface du coin en acheter une pour leurs plus fidèles clients. Il me dit : "Tenez, ce matin, il en restait une à Carrefour, un ami m'a appelé et le temps que j'y aille, la console avait été vendu, au désespoir du client à qui j'avait promis la console."

Et le voilà de continuer : "Les stocks étaient totalement ridicules : on parle de 50 consoles, pas plus dans toute l'agglomération ! Pour nous, c'est la catastrophe !". Et effectivement, si vous allez dans un grand magasin, vos chances de voir une PS2 équivalent à celle de voir Nintendo racheter Sony ! ;-)

Conclusion : La PS2 tant attendue n'a finalement arrangé que les grandes surfaces, au détriment des revendeurs spécialisés chers aux gamers. Il serait bon d'ajouter que les personnes possédant une PS2 ont contrairement à nous, un choix énorme et des stocks colossaux de jeux : le rayon "jeux PS2" de Carrefour offre environ le double de jeux par rapport à la N64. J'aimerais qu'on m'explique l'intérêt d'offrir 100 jeux pour 20 consoles vendues dans le même magasin ?!

Samedi 20 janvier :

Plus que jamais décidé à céder à mon coup de coeur du moment, je me rends dans un magasin de dépôt vente assez connu (pas de nom ;-p). Je me précipite au maigre rayon jeux vidéos, là où j'avait entreaperçu l'objet de mes désirs quelques temps auparavant et quelle n'est pas ma surprise en découvrant le remaniement du rayon : les jeux NES font leur retour en force (19 F l'unité), alors que la Master System disparait progressivement. La 32x de Sega fait son apparition, certes en faible quantité, mais quand même. La N64 se débrouille bien, arrivant à rivaliser avec le rayon PSX et dépassant largement celui des jeux Dreamcast. On trouve toujours des Super NES d'occasion, les "stocks" sont approvisionnés et écoulés en quelques semaines.

Une PSX d'occasion se monnaie quand même 550 F là bas, même si elle est "relookée", on se demande qui la confondera avec une PS2 ;)

Alors, que font les joueurs en ce moment ? Achètent-ils des vieilles consoles ? Vendent-ils ? La réponse se trouve à Ultima, un excellent magasin avec un vendeur sympa et très bon conseiller.

Discrètement (du haut de mon mètre 86) je m'approche du comptoir et je lui demande poliment :
"Avez-vous des Dreamcasts ?"
Suivant son regard qui se tourne vers la N64 Pikachu, j'aperçois dans le fond un stock considérable de Dreamcast. La version avec Chu Chu Rocket attire mon oeil : 1490. Derrière, le pack à 1675 F "avec un jeu d'occasion gratuit" me précise-t-on me semble aussi intéressante. Enfin, la version Aventure avec 2 jeux à 1690 F me rappelle que le prix de la DC n'a pas beaucoup évolué au cours de l'année écoulée.

Curieux, je lui demande : "Et en occasion ?". L'air effaré, il me répond (assez calmement) : "Houlà ! C'est devenu rarissime ! Les gens ne trouvent pas de PS2, alors ils se rabattent sur la Dreamcast [me regardant] et entre nous, c'est un excellent choix ! Imaginez que Sega produit toujours plus, étant sûr d'en vendre toujours plus !". En effet, le rayon Dreamcast a énormément gagné depuis mon dernier passage, n'arrivant pas au niveau du rayon PSX. Malheureusement, cela s'est fait au détriment du rayon N64, qui se trouve être deux fois plus petits que le simple rayon DVD !

D'après l'enquête, il ressort que la Dreamcast est la console du moment. La PSX tendant à disparaître des rayons au court des prochains mois au profit de la PS2, on peut espérer que la voie prise par les cartouches N64 va changer, et que le rayon préféré des Nintendomaniaques va s'aggrandir. La grande satisfaction reste l'abscence quasi-totale de la PS2, dont la légende forgée autour de ses 128 bits profite grandement à sa concurrente directe. La Dreamcast peut se targuer d'avoir eu beaucoup de pub gratis !

Commentaires sur l'article

Cet article vous a intéressé ? Vous souhaitez réagir, engager une discussion ? Ecrivez simplement un commentaire.

Aucun commentaire. Soyez le premier à réagir !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnectez-vous ou créez un compte en quelques clics

Vous aussi, partagez votre passion, Rejoignez-nous !
Découvrir MonPN

Connexion

Vous avez déjà un compte sur MonPN (ou sur le forum) ? Identifiez-vous simplement !

Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte ? Créez-en un simplement en remplissant le formulaire ci-dessous. C'est totalement gratuit.

MonPN, késako ?

MonPN est l'espace membre de Puissance Nintendo. Avoir un compte MonPN donne accès à une multitude de fonctionnalités, totalement gratuitement :

  • Le Forum et ses 700.000 messages
  • Réagir aux articles
  • Devenir Fan des jeux, personnalités, séries de jeux...
  • Noter les jeux
  • Ecrire des tests
  • et bien plus !

MonPN : la communauté Nintendo par PNConnexion réussie

Vous êtes désormais connecté.

Retournez sur la page d'accueil

×